Chargement...

Sexisme en milieu militant

Discussion dans 'Féminisme et luttes d'émancipations LGBTQ' créé par ninaa, 7 Avril 2017.

  1. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Wé wé t’as raison
     
  2. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Il n’y a pas moins d’abruti-e-s chez ceux et celles qui se présentent comme anarchistes qu’ailleurs. Il n’y a pas de raison d’accepter leurs agressions et la projection de leurs petites ( ou grandes ) frustrations.

    Fin de ce chapitre.
     
    Marc poïk apprécie ceci.
  3. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Le problème que tu as soulevé avec ta propre expérience kuhing est tout autre et se retrouve malheureusement dans pas mal de milieux dit anarchistes.
    Ninaa aborde le sujet de cette façon car tu as présenté la femme qui t'accompagnait comme ta compagne. Mais nombre de fois les mêmes fait arrivent avec avec simplement un compagnon avec qui on a que des relations d'amitié ou même moins. La réaction de ces "anarchistes " est raciste. Oui c'est du racisme car à partir du moment ou on rejette l'autre sur sa couleur de peau, ses origines, sa tenue vestimentaire, son age, on est raciste. Le plus comique c'est que ces pseudos anars qui critiquent l'armée et la police revêtent eux même un uniforme: l’uniforme anar. Et bien j'encule les uniformes, les différences d'age, et de sexe. Et les petits cons qui font un tel racisme quand ils se retrouvent devant moi le faisant se font toujours remettre en place et ce n'est pas une question de machisme car je m'en fout que la personne que je défend soit une femme ou un homme ou un extraterrestre. Si les anars ne sont pas capables de respecter les différences qu'ils se recyclent dans l'armée ou la police là on aime pas les différences.
     
    Dom Veganarchiste apprécie ceci.
  4. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 109
    193
    23
    Avr 2017
    France
    Je suis venu ici pour m'ouvrir l'esprit. mc² tu me portes des propos que je n'ai pas tenu, j'ai simplement appris un nouveau mot. Il s'avère que j'en ai été victime, j'en ai fait part c'est tout et c'était sur un autre post. je n'aurais pas dû apparemment parce que j'ai révélé à ce moment mon sexe masculin et que tu me mets pour cela dans des cases de pensées. mais je suis plus féministe que beaucoup de femme, et ne te connais pas, toi qui m'a déjà jugé, classé, étiqueté alors que je ne suis qu'à une cinquantaines de messages sur ce forum et que la moitié ne me ressemble finalement pas ou plus aujourd'hui . un anarchiste devrait s'atteler à regarder celui qui est blessé. Ici, kuhning nous faisait part de son agression et vous l'avez poussé à l'insulte, défense de faible il est vrai, mais défense qd même sur un forum qui devrait rassemblé au lieu du contraire.
    il existe plein d'autre forum pour s'insulter, tu pourrais y aller mc2 au lieu d'aller me chercher des vers dans le nez. ce serait bien que le mot solidarité soit celui qui vienne à l'esprit quand on vient ici. Tu veux quoi ? passer ton temps à chercher des fascistes cachés derrière des pseudos ? on a pas besoin de toi pour ça, ils se révèleront bien assez tôt.
    Je te prierai mc² de t'excuser de me faire porter des propos non tenu. Je ne pense pas que la misandrie serait de plus en plus répandue. Je fais pas de stats, les statisticiens je ne les apprécie guère.
     
  5. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Malheureusement beaucoup d'hommes sont convaincus qu'ils sont "beaucoup plus féministes que beaucoup de femmes". Et si des femmes en sont un peu moins convaincues c'est sûrement qu'elles cherchent la merde...
    Mais être féministe ce n'est pas seulement être contre le viol ou vouloir exploser la gueule de mecs qui traitent votre compagne de "pute". Sinon en effet il y a une majorité d'hommes féministes y compris chez les fachos.
    A votre avis comment une "pute" ressent-elle ce genre de post? Etre comparée à une "pute", ça mériterait la violence physique?
    Heureusement je vois ce genre de "menace" sur internet comme de la vantardise viriliste (wé moi quand je veux j'étale trois mecs qui ont dit "pute" à ma copine...)
    Ces mecs sont des abrutis, ils auraient mérité qu'on alerte tout le monde sur ce qu'ils venaient de dire. J'ai du mal à croire qu'il n'y aurait eu aucune réaction. Surtout s'il s'était trouvé des "putes" dans les parages: parce qu'au delà de leur intention, cette injure dénotait un mépris des prostituées qui ne devrait pas exister dans nos milieux.

    Bien sûr, si un homme agresse une femme c'est par "faiblesse", par défense, parce que la femme l'y a "poussé".

    Désolée mais même au nom de l'unité je ne peux laisser s'exprimer des propos sexistes sans réagir. Et je n'ai jamais proféré d'insulte "misandre" ou gratuite.
     
  7. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Vérification faite IOH n'a pas dit que "la misandrie était de plus en plus répandue".
    Qu'est-ce qui a pu donner à MC2, qu'est-ce qui a pu me donner cette impression?
    J'avoue que je n'ai pas très bien ressenti que IOH intervienne pour se plaindre d'avoir été "victime de misandrie". Alors qu'il s'agit d'un problème totalement anecdotique et ultra-minoritaire dans un contexte social où les hommes ne sont certainement pas les victimes des femmes.
    Ce qu'on appelle "une exception qui confirme la règle"... ce que IOH aurait au minimum du mentionner en parlant de cette "misandrie dont tu aurais été victime".

    IOH, c'est pas comme si tu intervenais souvent pour plaindre les victimes de sexisme. C'est pas comme si tu t'étais indigné de voir la défense de l'ultra-misogyne, ultra raciste et ultra autoritaire Proudhon sur un forum libertaire.
     
  9. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 109
    193
    23
    Avr 2017
    France
    c'est grâce à ce forum que j'ai appris ses propos ignobles, je ne le connaissais auparavant que part ses citations anarchistes. pour cela je t'en suis reconnaissant. certains nouveaux revendiquent les citations anarchistes pas toute l’œuvre du personnage, ils sont certainement moins informé que toi. heureusement que tu nous informes mais arrête de faire des procès d'intention. ou engage toi dans la police japonaise avec leurs nouvelles lois il va y avoir plein de boulot.

    comment sais tu quand je suis indigné ou pas? passerais tu ton temps à présumer ?

    les mots sont important, par exemple je ne méprise pas les prostituées mais je méprise la prostitution, et toi tu mélange tout dans ta tête, faudrait dire vive les putes à tout va. d'un coup tu te mets à juger du féminisme de l'un et de l'autre comme si t'étais à la chasse aux papillons. Par provocation et sans faire de citation je te demanderais d'être amoureuse de l'ordre et de t’auto-discipliner pour que les débats avancent.
     
    allpower apprécie ceci.
  10. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  11. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Tu sais bien invectiver une féministe qui te critique, pourquoi n'en as tu pas fait autant avec Proudhon? Je suis une femme, donc je me sens directement concernée par ces propos puisque ces lois sexistes qu'il préconisait j'en aurais aussi été victime. Je comprendrais aussi que des Juifs ressentent mal cette absence de réaction face à sa volonté affichée de les "exterminer".
    Si la police en général ne faisait rien de pire que répondre à des propos sexistes ça ne poserait pas autant problème...

    Quand ai-je préconisé de dire "vive les putes"? Je voudrais seulement que "pute" ne soit pas considéré comme une injure. J'ajoute qu'à mon avis rien ne justifie le recours à la violence physique (même si encore une fois, dans ce cas, je suis convaincue qu'il ne s'agissait que de rodomontades virilistes).

    Toutes les féministes en font régulièrement l'expérience: pour que les "débats avancent" il faudrait qu'elles apprennent à fermer leur gueule. Des réactions de ce genre il y en a sur absolument tous les forums dès qu'il est question de féminisme.

    Au fait juste pour savoir, pour vous c'est quoi exactement une "vraie féministe"?
     
  12. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 109
    193
    23
    Avr 2017
    France
    on dit "un vrai féministe" pour pas être sexiste et encore plus correctement, un féministe.

    Je suis féministe parce que j'aspire à la liberté des femmes.
    je suis féministe parce que les femmes devraient être l'égal des hommes dans leur droits
    je suis féministe parce que les différences que les femmes ont avec les hommes et entre chacune d'elles doivent être vu comme formidable dans la diversité de l'humain et non effacé ou servir de prétexte à une domination.
    je suis féministe parce que je suis anarchiste,
    je suis féministe parce que je suis pour l'émancipation des femmes quelque soit la vérité qu'elles veulent suivre
    je suis féministe parce que les femmes sont les opprimées, les oubliées, les frappés, les violées, les agressées, celles qui endurent les travaux les plus dures
    je suis féministe parce qu'il n'est pas normal que je me sois dis dans nombre de situation : là, j'aimerai pas être une femme
    je suis féministe parce je me dit souvent par admiration, là j'aimerai être une femme

    Et de façon individualiste :

    je suis féministe parce que cela m'aide à lutter contre toute forme d'oppression, de tradition, de religion, en cela que la femme est un exemple dans sa lutte.
    je suis féministe parce qu'en tant qu'homme, considérer la femme de la mère à la fille, de la sœur à la seule m'aide à me connaître en tant qu'homme et à me libérer moi même;
    je suis féministe car je ne veux pas cacher ma part féminine par complexe de virilité mais au contraire qu'elle m'aide à m'émanciper.

    je suis un homme et je suis féministe.

    merci de ne pas commenter mon manifeste, c'est intime.
     
  13. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  14. chaos/Nihiliste
    Qu'est ce que tu entend par différence entre homme-femme ? as tu des exemples.
    Sans comptés qu'il y a aussi les trans.
    Et les différences que tu sous entand ne serai pas plutot résultat de millénaires de construction social genrés et de patriarcat ?
    Comme si nos comportements n'était pas le résultat de lavage culturelle et de nos éducations.
    Tout sa n'est pas neutre mais belle est bien dans la logique de la domination.
    Pour moi on ne peut que rentrés en guerre contre tout sa.
    Je sens toute l'absurde de cette culture en moi.
     
    Dom Veganarchiste et ninaa aiment ça.
  15. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 109
    193
    23
    Avr 2017
    France
    oui je sentais que c'était là terrain délicat. non je ne veux pas sous entendre "les millénaires de construction social genrés et de patriarcat" je souhaite au contraire lutter contre ça.
    La différence c'est le sexe : 1 la jouissance dans l'acte sexuelle 2 la fonction de gestation 3 des cycles hormonaux.
    1 le patriarcat a nié et continue a nié la jouissance féminine (une femme qui jouit c'est une salope et c'est l'homme qui l'a fait jouir, c'est toujours le mâle qui remporte la palme) 2 le patriarcat a profité de la fonction de gestation de la femme pour "la protéger" comprendre "l'enfermer" 3. le patriarcat profite de ce cycle pour rabaisser et considérer la femme comme sale, impropre
    en tant que féministe 1.la jouissance féminine me paraît infini 2.à un moment t es deux dans un seul corps donc plus de besoin donc tu devrais avoir plus de pouvoir décisionnel que les autres qui sont 1, 3. les hormones c'est de la communication, tu es différentes à certain moments du mois, ce qui est une richesse par rapport à ma constance, c'est pas en te traitant d'impropre ou de " c'est les hormones , t'as ton caractère qui change" que je vais m'émanciper, bien au contraire.

    en trans, j'y connais rien, mais je pense qu'ils peuvent bien mieux que moi répondre à la question différence homme/femme.

    edit : j'ai écris vite, je sens que je vais me faire défoncer. prière de faire preuve de présomption féministe
     
  16. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  17. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    En tout cas je pense que les trans sont certainement mieux placé-e-s que toi et moi pour parler de ce que ça fait d'être trans dans cette société.
    Je te crois sincère quand tu dis que tu te sens féministe. Mais essaie quand même d'écouter les femmes si elles te disent que tu te trompes.
    Un exemple: ton manque de réaction, ma réaction de révolte quand un homme s'est présenté comme étant "proche des idées de Proudhon", puis quand il a affirmé que Proudhon était "anti-autoritaire".
    Anti-autoritaire, alors qu'il s'est dit pour la peine de mort pour les femmes "bavardes, impérieuses, adultères"? Pour le viol, les violences conjugales?
    Anti-autoritaire alors qu'il a dit (pour justifier "la supériorité de l'homme sur la femme", "force fait loi, force oblige"?
    Anti-autoritaire, alors qu'il s'opposait à l'idée d'égalité homme-femme? Et j'en passe...

    Quand à la Fédération anarchiste il avait été question de donner une conférence pour ne parler que des qualités de Proudhon les femmes avaient mal réagi, côté hommes ça se partageait entre moqueries envers ces femmes (t'es pure, toi? t'as aucun défaut?), silence et déni (OK il était un peu sexiste mais bof c'était l'époque...). Il n'y avait eu que trois hommes en tout pour essayer de comprendre et soutenir les femmes.

    Quand tu as parlé de "misandrie", sans doute tu étais fixé sur ta propre expérience et tu ne t'es pas demandé quel effet ça peut produire, dans un contexte où les féministes sont moquées, insultées, voire battues (cf ce qui s'est passé avec le SO de la CGT) de voir que la première réaction contre le sexisme concerne... du sexisme contre les hommes?

    Il arrive que les femmes évoquent le cas (nettement nettement plus rare!) des hommes battus, violés, socialement dominés par des femmes. Mais une femme féministe ne le fera jamais sans mentionner qu'il s'agit d'exceptions qui confirment la règle. C'était peut-être de la maladresse de ta part, mais tu pourrais en tenir compte si je te dis que ça risque d'être mal ressenti par les femmes.

    Je sais combien c'est difficile de concevoir l'altérité... Mais quand même ça peut arriver de s'interroger sur les autres et sur soi même: "qu'est-ce que ça fait d'être une femme et d'entendre sans arrêt - de bonne foi, je n'en doute pas! des propos qui banalisent et relativisent le sexisme?"

    Pour ne pas faire de différence entre les femmes et les hommes qui soutiennent les féministes dans leur lutte d'émancipation - en reconnaissant donc qu'ils ont peut-être quelque chose à apprendre d'elles sur ce sujet qui les concerne directement -, je pense que le mieux serait de se dire tou-te-s tout simplement antisexistes.
     
  18. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 832
    1 001
    4,364
    Nov 2012
    On a compris ton message (à force) et si on est tous et toutes sur ce forum c'est pas pour rien !
    On t'as pas attendu pour être miltantE !
    Ca gonfle à force !
    Donner des conseils, c'est gentil mais bon, on n'est pas vraiment sur le forum jeuvideo.com
    IOH a expliqué pourquoi il se sentait féministe. Point barre !
    D'autant plus que son texte est très loin d'être nul !
    Que tu commentes son texte, pourquoi pas (même s'il avait dit qu'il ne le désirait pas !) mais franchement, t'as pas vraiment nécessité à lui faire une quelconque leçon/morale !

    En tout cas, merci IOH, pour nous avoir partagé ton texte !
     
  19. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 109
    193
    23
    Avr 2017
    France
    ça y es tu m'as gavé. tu es insupportable, tu ne mérites que des wé wé. tu dois connaître trop bien la domination masculine, tu uses des mêmes ficelles.
    Je suis féministe. point barre, je n'ai rien à te prouver ou sors moi des propos qui m'appartiennent prouvant le contraire. des propos sexistes de ta part, j'en ai à sortir. Sur proudhon, le texte de joseph déjacque donné par M.poïk est très bon, je n'aurais pas mieux remis à sa place proudhon que ce qu'il a fait il y a 130 ans. je ne vais pas le recopier pour te prouver quoi que ce soit.
    à toi de me dire ton manifeste féministe, c'est quoi pour toi être féministe, tu m'y as poussé et tu ne te plie même pas à ton injonction.
    Parle de toi, de ce que tu es, de ce que tu penses, arrête de te nommer juge ou maîtresse des convenances. tu critiques, craches, éjectes, c'est anti libertaire, contre révolutionnaire, réactionnaire, tu n'aides pas du tout la cause féministe à part avec les liens que tu proposes. Tu es Ninaa, tu n'es pas les femmes et encore moins les féministes.
    C'est quoi être féministe pour toi ?
     
  20. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  21. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    T'as pas non plus nécessité de me faire des leçons de morale.
    Ni que des hommes me disent ce que j'aurais le droit d'exprimer ou non sur le sujet du sexisme.

    Je pensais avoir expliqué en quoi ne serait-ce que l'absence de réaction face à quelqu'un prétendant que Proudhon était anti-autoritariste, l'allusion à la "misandrie" hors du contexte général de sexisme anti-femmes pouvait blesser des femmes féministes. Je ne vous demande pas d'excuses pour cette absence de réaction, je ne réclame pas de sanction, seulement un peu d'écoute et d'empathie.

    Je suis "les femmes" face au sexisme comme un-e homosexuel-le est "les homosexuel-les" face à un contexte d'homophobie. Etant hétéro je ne dirais jamais que je sais mieux qu'un-e homosexuel-le ce que ça fait de vivre l'homophobie.

    Si un-e homosexuel-le me dit qu'il-elle est blessée par un de mes propos je ne l'insulterai pas, je lui demanderai en quoi ce que j'ai dit l'a blessé-e.

    J'ai fait partie de plusieurs groupes féministes y compris non mixtes. Je n'ai jamais eu de problème à m'intégrer dans un groupe féministe même si j'étais loin d'être la plus radicale!
    Dans les groupes mixtes il y avait des hommes respectueux de la parole des femmes sur le sujet qui les concerne directement, d'autres qui étaient agressifs d'emblée ou pouvaient le devenir s'ils se sentaient un tant soit peu remis en question: les femmes présentes se faisaient alors traiter d'hystériques, accuser de haïr les hommes, de les "fliquer", de trahir la cause des femmes par une attitude "trop radicale", de vouloir la guerre des sexes etc.
    Certains étaient capables de piquer de véritables crises de rage.
    Heureusement nous étions aussi entre femmes féministes, et il y avait toujours au moins quelques hommes qui nous respectaient et cherchaient à nous comprendre.
    C'est avant tout à ça que ça sert de former des collectifs féministes (non mixtes ou mixtes); se sentir moins isolées pour lutter contre le sexisme.
     
  22. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    948
    450
    204
    Août 2014
    kuhing n'a pas besoin d'être poussé pour insulter les autres. Et pas de ma faute s'il écrit la même chose que Soral.
    Ouais... Tu utilises un nouveau mot, "misandrie", et tu trouves aussi qu'il ne faudrait pas utiliser le mot "anarchaféministe". Ce qui revient à propager du vocabulaire masculiniste et supprimer du vocabulaire féministe.
     
    ninaa apprécie ceci.
  23. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 109
    193
    23
    Avr 2017
    France
    Tu comprends rien et détourne encore les propos, je ne veux pas me débarrasser du terme féministe au contraire. Je propage rien du tout qu est ce que c est ces conneries de vocabulaire masculiniste ? Arrêtez avec vos liens, pensez par vous même
     
  24. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  25. social-démocrate
    A côté de ces militants antifas et anars violeurs, Defend Europe deviendrait presque tolérable. C'est dire l'estime que j'ai pour ces raclures.

    Quant aux féministes elles sont pour la plupart identitaires, fières d'êtres des femmes donc en gros des mères (potentielles). D'autres ajoutent des doses de mélanine, de racines, de cultures originelles complètement fantasmées à cette entreprise d'assignation de codes barres.
    Comme si on avait déjà anéanti le pouvoir en lui renvoyant son langage propre. Comme si on détruisait machine de l'identaritarisme et son pouvoir en l'alimentant...

    De gauche, de droite, anarchistes, féministes, communistes, racialistes etc : que crèvent tous les identitaires !
     
  26. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 522
    1 504
    409
    Fev 2014
    France
  27. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    A propos de la femme victime de viol par un membre de la CNT:
    Je le dis souvent, en réalité les "communiqués" n'émanent souvent que d'un individu isolé qui fait le forcing pour que sa prose passe pour une position collective.
    Or il faut toujours avoir à l'esprit qu'un groupe composé de centaines de personnes peut difficilement avoir un point de vue commun sur tous les sujets et évènements.
    Cependant si personne ne réagit publiquement à un communiqué on pourra légitimement penser que "qui ne dit mot consent".

    Notez que celui ou ceux qui ont rédigé le communiqué qui met en doute la parole de la victime ("supposée"...) prend soin de mettre en avant sa légitimité féministe:

    Le fait est que ce communiqué "au nom du syndicat" a bien été désavoué publiquement par d'autres membres de la CNT:

    Communiqué public CNT 38 22 mars 2017 | CNT 38

    Et aussi:


    Indymedia Nantes | Articles | Show | Réflexions contre les agressions sexuelles et sur la lutte anti-sexiste au sein de le CNT
     
  28. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Ca ne tient pas debout le truc comme quoi il a beaucoup milité pour le féminisme. C'est comme si demain je comparaissais au tribunal pour un meurtre raciste et que je mettrais en avant que durant des années je me suis battu contre le racisme. J' entend déjà la réponse justifiée du procureur.
    C'est bien si un jour j'ai une belle mère qui me donne envie de l'éliminer je vais militer dix ans auparavant pour le bien être des belles mères ainsi je serai pardonné ;) La CNT est d'une incohérence totale et visiblement protège ce membre.
     
Chargement...