Chargement...

Seul(e)

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 14 Juin 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 678
    237
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Les mots glissent hors de toi, tu voudrais qu'ils soient aussi forts qu'au fond de toi-même, qu'ils représentent vraiment ce que tu ressens et penses. Tu espères entrer en fusion avec autrui que tu as choisis, que de vos implosions ressorte l'explosion merveilleuse de la compréhension.

    De discussions en vécu commun, une boule amère se coince dans ta gorge. Obstacle infranchissable dans le rapport avec autrui. Partager serait que l'autre ressente à son tour la même chose ; mais ta propre conscience ne peut pénétrer celle d'autrui. Chaque être ne peut qu'être étranger à l'autre.

    Trop d'ineffable au fond de soi, sentiments inexprimables par les mots. La communication par le langage n'est qu'apparente et superficielle ; elle marque plutôt l'échec d'une véritable communication.

    seul(e), seul(e),
    seul(e), seul(e),
    seul(e), seul(e), ...