Chargement...

Sensibilité Individualliste.

Discussion dans 'Présentations des nouveaux membres' créé par mtiness, 28 Juillet 2010.

  1. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  2. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Bonjour à l'équipe !

    Nouvelle sur votre site je le trouve pas mal du tout.

    Je suis super contente que la version "livre audio" m'ait été envoyé et je
    dis un grand MERCI je vais pouvoir contre carrer la mauvaise excuse du
    "j'aime pas lire" ou "j'ai pas le temps" car j'ai vraiment envie d'œuvrer à ce que le plus de personnes possible puissent le découvrir.
     
  3. raven
    Offline

    ravenMembre du forum Membre actif

    281
    0
    2
    Fev 2010
  4. libertaire, auto-gestionnaire, progressite
    Tu pourrais en dire plus sur tes opinions politiques ? L'anarchisme individualiste m'intéresse mais je trouve pas trop de bouquins ni d'infos dessus, donc si t'as quelque chose à me conseiller... :D
    Bienvenue à toi sinon :)
     
  5. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  6. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Mes opinions...

    Mes opinions politique !? Figures-toi que je ne sais pas si il y à une étiquette à mettre dessus car mon "initiation" est tout à fait "atypique" en la matière, j'explique :

    Je n'ai pas eu d'autre "initiateur" politique que la vie elle-même et l'analyse de mes observations au fur et à mesure de mon vécu.

    1. Mon père (que nous n'avons pratiquement pas vu) était un "individualiste" mais dans la version négative d'un "égoïste total". De fait, j'avais confondu égoïsme et individualiste toute ma vie, confortée en cela par l'ignorance mon entourage (donc l'individualisme était une tare humaine grave dans notre quotidien).

    2. Ma mère venait d'une famille de communiste "de tradition" par ce que on lui avait dit que c'était forcément ainsi pour "les pauvres". Du coup nous ne l'avons pas beaucoup vue (nous étions huit enfants à sa seule charge) puisque lorsqu'elle ne faisait pas des ménages après son travail (usines puis ménage dans les écoles) elle était sollicité le soir et le week-end pour les manifs les réunions et distribution de tracts ainsi que pour participer à l'organisation des fêtes à organiser. Je trouvais tout cela "joyeux et plein de vie" mais en même temps j'étais perplexe car du coup sa famille c'était presque plus ceux de la "cellule communiste" que nous et à part des grands signes de salut dans la rue, personne ne s'est préoccupé de ses enfants lorsque nous étions dans des situations de misère à la Zola... (A si, les assistantes sociales voulais nous retirer à notre Mère pour nous placer à la DASS !). Cela à duré des années jusqu'au jour où elle à faillie mourir d'un problème pulmonaire... Durant ses trois mois d'hospitalisation personne ne s'est posé de question quant à savoir comment ses gosses survivaient et dans quelles conditions. Quant elle s'en ai sortie, on a retrouvé une Maman beaucoup plus présente et qui avait perdu ses illusions. Et moi j'ai commencé à découvrir que bien d'autres vivaient la même "expérience" mais que personne n'osait en parler sur "la place publique" ...

    2. Après je suis entrée dans le monde du travail, et là, j'ai fais connaissance avec ceux qui disent qu'ils se battent pour "tes droits"... Ce que j'en ai vu et entendu écœurerait même les plus motivés. Je sais on va me répondre que j'ai pas eu de chance, que je suis tombé sur "les mauvaises exceptions" etc...

    3. J'ai avancé mon chemin faisant dans des mondes très différents mais la finalité était proche... plus de mentalité, du chacun pour sa g..... et beaucoup de bons capots et de faux culs.

    4. Aujourd'hui je ne me reconnais que dans la description de l'individualiste positive de la théorie de George Palante. Je ne crois plus à la fiabilité de la confiance inconditionnelle d'un groupe d'idéologie car un fruit fini toujours par contenir des vers. Je me méfie donc des "corbeilles de fruits"...

    Voilà pour te répondre dans les grandes lignes mais la "réduction" d'un témoignage est inévitable si on ne à pas vécu les choses soi-même.
     
  7. Videopunk
    Offline

    Videopunk12€ Frais de Port compris

    46
    0
    0
    Juil 2010
  8. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    A que salut (j'suis pas bien placé pour te saluer en même temps, je vient à peine d'arriver...) !
    Je pige ton point de vue... Mais je pense que s'il ne reste plus en soit une infime trace de cet espoir vide de sens et de cette confiance en l'homme... On ne peut plus vraiment être heureux.

    M'enfin, j'vais pas t'faire chier avec mes points de vues tordus !
     
  9. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Il n'y en a pas d'autres.

    Tu as pu voir le fonctionnement syndical, je ne te contredirai pas sur ce point là, ils nous écœurent tous!
     
  10. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  11. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    On ne peut plus être heureux !?

    Bonjour à Toi.

    Tu dis que tu ne veux pas m'embêter avec tes idées tordues mais je trouve que t'es bien dur avec toi même. Les méandre d'une réflexion sont forcément tortueuses pour celui qui se donne la peine d'une vrais cogitation et ne se contente pas d'idées toutes faites !

    On ne peut plus être heureux dis-tu... cette phrase ne me dit rien de concret et mériterait bien d'être plus explicite, si tu veux bien.
     
  12. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  13. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Tuyaux sur des ouvrages...

    Hello Raven !

    Je suis navré mais je viens seulement de découvrir "La sensibilité individualiste" (de Georges Palante) et le seul que je connais qui est écrit sur le sujet c'est ONFRAY mais j'ai l'impression qu'il se contente de "récupérer" et "adapter" les sujets qu'il évoque.

    Avant de découvrir la thérorie de Georges Palante (il y à moins de trois mois) je ne savais même pas que cette notion existait chez les "intellectuels" (ou autre).

    Si "La sensibilité indidualiste" m'à tant interpellée c'est que je me suis totalement retrouvé dans le descriptif de l'individualiste (positif) qui y est décrit.

    En fait ce n'est pas les bouquins qui nous "construisent" mais simplement ils permettent de découvrir des mots et des qualificatifs que nous n'avions pas "nommés" avant, jusqu'au moment de les "reconnaitre" dans nos lectures

    Un livre n'est qu'un support et non pas l'essence du sujet qui se révèle. L'interprétation et "l'info" ne vaudra que selon celui qui la vit et qui ne vaudra qu'à la compréhension du lecteur et ce qu'il en retiendra...

    Celui qui cherche trouvera plus certainement en lui même les réponses à ses question et les sources extérieures seront des points de vues de confrontation par rapport à l'individu lui-même. On est jamais mieux servi que par soi même, dit-on !

    Chercher, c'est vivre et grandir... c'est allée à la source pour s'y alimenter en besoin élémentaire et prendre en charge tout le reste.

    Bien cordialement :ecouteurs:
     
  14. Videopunk
    Offline

    Videopunk12€ Frais de Port compris

    46
    0
    0
    Juil 2010
  15. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Bah c'est tout con...

    Sans espoir, on est détruit. Intrinsèquement, l'espoir c'est la carotte qui nous fait avancer. Et cette espoir ne peut résider qu'en l'humain, car c'est le seul être a avoir, de nos jour, et pour toujours, et à jamais, la possibilité de changer les choses.

    Si tu permet que je face une autre critique de l'individualisme, tout en gardant en tête que les conclusion que j'en tire ne sont que théories et qu'elles ne s'appliquent ni à toi, ni jamais à qui que ce soit;

    La subjectivité sociale, cette empathie et cette idée que les autres et soit, c'est un tout, tire son essence dans la confiance en l'autre. Quand cette confiance disparaît, la subjectivité sociale fait de même. C'est alors la subjectivité de l'homme seule qui reste; cette subjectivité qu'à l'animal, avec un petit peu d'humain en intraveineuse. En gros, le Moi et le Ça. Plus de Surmoi.

    L'humanité réside dans le dépassement des instinct. Les instinct seules forment un animal; mais la subjectivité interne seule créerait, s'il était seulement possible qu'elle éxiste seule, quelque chose d'assez inimaginable philosophiquement et méta-physiquement.

    Ainsi, considérer l'individu comme seule réalité, c'est en faire autre chose qu'un homme, autre chose qu'une bête...
     
  16. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  17. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Non, pas une carotte !

    Tu vois pour moi l'espoir c'est pas la carotte pour faire avancer une personne. L' espoir c'est la sève de l'être humain.

    Il n'y à aucun rapport entre l'espoir et l'illusion et, pourtant l'amalgamme est souvent fait (je l'ai fait une grande partie de ma vie).

    Par contre je suis totalement en accord avec toi sur le fait que sans espoir une personne meurt (souvent de l'intérieur et il n'y a qu'elle pour le savoir car du dehors on à l'air "vivant" puisque toujours "debout").

    Moi je suis "morte" plusieurs fois (perte d'espoir qui était en fait des illusions).

    Avec l'espoir je me relevais sans cesse, comme le fait la nature après chaque hiver... Alors qu' une carotte n'a jamais suffit à relever quoi que ce soit LOL !

    La souffrance et le questionnement sont le prix à payer pour crever les abcès et déchirer les "voiles" de l'ignorance (nous sommes tous des ignorants puisque personne ne peut savoir ce qui l'attent demain.... ).

    Moi j'aime me battre et "creuser" même contre les insignifiances du quotidien. C'est en cela que l'on est VIVANT.

    Peut-être connais-tu la phrase qui dit : "Heureux qui, comme Ulysse..." !? Tiens je vais aller voir sur internet si je trouve un lien entre notre conversation et cette phrase qui a toujours l'air de laisser réveur les personnes qui parlent de cet Ulysse... !!!

    Je partagerais avec toi si je fais des découvertes intéressantes. En attendant, gardes-toi bien et au plaisir de te lire : :ecouteurs:
     
  18. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  19. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Au fait....!

    J'oubliais de te dire que j'ai remarqué que tu utilise des mots de quelqu'un qui lit beaucoup... je ne les comprends pas facilement puisqu'ils ne me sont pas familiers mais je comprend la part de ton humanité qui transparait entre les lignes et t'as l'air beaucoup humain ! (dans le sens : sensible aux autres) et c'est CHOUETTE !

    Les livres enrichissent intellectuellement ceux qui les lisent mais ils "enferment" aussi si on reste isolé et on fini par être atteint d'une sorte d'agoraphobie insidieuse. Je te souhaite donc pleins de bons moments partagés et de bonnes discutions au dehors de ton antre :ecouteurs:
     
  20. Videopunk
    Offline

    Videopunk12€ Frais de Port compris

    46
    0
    0
    Juil 2010
  21. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Bah je peux que te complimenter, tu m'a l'air d'avoir de quoi dire et penser !

    Et excuse moi si je suis difficile à lire, j'espère que tu a compris que ce n'était pas pour être snob. ^^

    Au plaisir de te revoir (virtuellement...) !
     
  22. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  23. anarchiste, autonome
    Pour l'individualisme, il y a plusieurs textes de Max Stirner (et d'autres) dans la bibliothèque de ce site... même si c'est pas le genre de textes que je recommanderais, surtout pas pour quelqu'un qui commence dans la littérature anarchiste

    Sinon, normal de confondre individualisme et égoisme, il n'y a pas de grosse différence quand on pense à max stirner qui faisait le culte de l'ego et qui parlait sans cesse de son "moi" et son "ego"...

    Bienvenue mtiness !
     
  24. Videopunk
    Offline

    Videopunk12€ Frais de Port compris

    46
    0
    0
    Juil 2010
  25. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Ouaip', mais je pense que c'est philosophiquement que l'individualisme est le plus intéressant.

    Parce que politiquement...
    Stirner est régulièrement récupéré par les Anarcho-Capitalisme (Bien qu'individualisme ne soit pas capitalisme; différence résidant dans notion de possession & de propriété.).

    Après, en tant qu'éthique morale, si c'est auto-contrôlé, ça peut être une voie comme un autre au sein de l'anarchisme.
     
    Dernière édition par un modérateur: 28 Juillet 2010
  26. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  27. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Quoi, quoi et quoi !?

    L'idividualisme n'est manifestement pas interprété de la même manière par nous même qui échangeons sur ce site...

    Je me doute bien que l'individualiste décrit tel que l'à décrit Georges Palante ne fait pas "l'affaire"" d'un groupe politique car son analyse de la sensibilité individualiste qu'il développe dans sa théorie ne laisse pas espérer de 'récupération" de l'individu qui correspond à sa définition puisque cet individualiste à compris les ruses et utilisation de la société et à appris qu'il n'était pas de ceux-là :ecouteurs:

    La sensibilité individualiste en tant qu' éthique morale et, de plus, auto-gérer... Il faudrait m'expliquer où on veut en venir car cela me semble bien creux ! :'(

    La corrélation entre égoïsme et des théories d'un certain Max Stirner... c'est parler pour rien dire (à moins que ce soit pour faire dire et donc de simplement faire activer les conversations du sites !? :ecouteurs:
     
  28. syndicamembert
    Offline

    syndicamembertMembre du forum Membre actif

    99
    0
    0
    Fev 2008
  29. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Ouais, sauf que non, les "individualistes" sont bien opposés à la propriété privée, peut-être même plus que les autres, qui ont inventé le bien collectif en gros.

    Après, le truc des Anarcho-capitalistes c'est du pipeau. C'est juste des ultra-libéraux qui ont voulu faire de la provoque dans les années 50 quoi... Puis, c'est avant tout un principe économique, rien de plus, le prétendu anarcho-capitalisme...

    Aucun lien avec Stirner et je te mets au défi de me trouver un mec sérieux, se revendiquant anarcho-capitaliste, qui se dit fan de Stirner...

    Parcontre, il est souvent raconté, par les amoureux du communisme-libertaire, que la bande des individualistes, Striner et Cie, c'était des mecs de droite, car la solidarité est présentée comme l'inverse même de l'individualisme et que ça serait une valeur de "gauche" gentille... Du coup, ça ne m'étonne pas que des gens balancent que Striner a des liens avec l'anarcho-capitalisme, ou est récupéré par ( c'est l'idée insidieuse que les idéologies sont compatibles ) et que même, l'anarcho-individualisme c'était proche de l'anarcho-capitalisme... Depuis toujours les fans de Proudhon et les syndicalistes cultivent cette haine de Striner, car celui-ci a rejeté le socialisme "utopique" et toutes les formes d'organisations structurées .

    Selon moi, l'anarchisme est individualiste par essence. Les anarchistes, c'est des groupes de potes, rien de plus. L'anarchisme ça n'a jamais été un groupe politique défini ou une doctrine enterré, c'est surtout des individus qui agissent de manière autonome, à un moment donné, selon leur sensibilité. Ça peut-être c'est pour bouffer, pour aider un SDF, un sans-pap ou son chien...

    Bref, mtiness, je pense que tu ne devrais même pas essayé de définir tes aspirations. Si t'es individualiste ou pas.
    Tu t'enfous de ça, c'est des noms, des concepts... C'est toujours réducteur et trop petit pour une personne.

    Salut à toi au passage :)
     
  30. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  31. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Pour précision.

    Bonjour à toi syndicamembert.

    A te lire je vois que je n'ai peut-être pas été suffisamment clair sur les termes qui me semblent le mieux me définir.

    Jusqu'à il y à pas longtemps, je n'ai jamais "marcher sous une bannière particulière" car je constatais pas assez de points communs avec moi pour m'y identifier (dans le sens de me découvrir d'une "famille politique" spécifique).

    J'en étais venue à me dire que j'étais simplement "un électron libre", une autodidacte bien trop "idéaliste" et autonome et donc que j'étais de ceux qui marchent seuls car jamais totalement convaincue par les "définitions socialement admises". Bref, une "asociale"...

    Ce qui était très contrariant pour moi car cela ne collait pas avec mon sens de l'engagement pour le respect de tout humain, de la justice et de l'éthique morale au quotidien, qui est chez moi "viscérale" !

    Et puis la lecture du livre "La SENSIBILITE Individualiste" (Pensée philosophique de George Palante) trouvée à la librairie Libertaire Publico à été pour moi comme une révélation de moi-même (cela fait un choc lorsque vous avez sous le nez des écrits qui pourraient être les votre si vous les aviez personnellement écrits !).

    Je sais donc aujourd'hui que je suis Libertaire individualiste et uniquement dans cette version car pour le sens donné en général c'est pas du tout cela. Je t'invites donc à le lire, si l'envie te dit.

    Pour ce qui concerne "le fonctionnement" propre aux Libertaires et Anarchistes ce n'est pas à moi d'en parler car je n'en connais rien de concret puisque pas "intégrée". Juste que j'écoute Radio Libertaire et lis tous ce qui me sors de mes ignorances et qui peut compléter (ou affiner) mes opinions personnelles et mes convictions intimes.

    De toute façon je "n'appartiendrais" jamais à personne qu'à moi même !
    Cordiales salutations.