Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Luttes vertes Sel: 25,000 morts par année

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 3 Juin 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Grippe A : 300 morts, 2 à 3 milliards dépensés. Hypertension lié à l'excès de sel alimentaire : 25 000 morts évitables tous les ans depuis des décennies et une simple signature pourrait en outre permettre d'économiser 6 milliards du jour au lendemain. Mais rien ne bouge. Cherchez l'erreur ! Le problème est simple. Actuellement, les Français consomment entre 8,5 et 10 grammes de sel (chlorure de sodium) tous les jours, alors que l'OMS et l'Europe préconisent de ne pas dépasser les 5g et que les besoins réels sont estimés entre 2 et 3g. Cet excès est redoutable pour la santé : selon Pierre Meneton (*), chercheur à l'Inserm, il provoquerait 75 000 accidents cardio-vasculaires tous les ans, dont 25 000 décès. Rien que ça. Le problème est connu depuis des lustres. En 2002, déjà, l'Afssa demandait (timidement) aux industries agro-alimentaires de réduire les quantités de sel incorporées dans les aliments. Objectif : -20% sur cinq ans. Mais rien n'y fait. Malgré l'ampleur du scandale, les pouvoirs publics restent sourds et aveugles. Et les étiquettes restent muettes.

    Cache-misère alimentaire (et accélérateur de croissance)

    Entre 80 et 90% du sel ingéré par la population provient de l'alimentation industrielle : soupes, biscuits (salés ou sucrés), boissons, plats cuisinés, pain... Un exemple, relevé par l'UFC Que Choisir dans son édition de mars 2007 : un bol de céréales du matin contient autant de sel qu'un bol d'eau de mer, et un paquet de chips en représente trois ! Pour agiter la salière, les industriels ont la main lourde, le plus souvent à notre insu puisque rien ne les oblige à indiquer la présence de sel dans les aliments, pas plus que sa concentration. Et lorsque cette information est affichée, elle est le plus souvent exprimée en quantité de sodium, ce qui divise par 2,5 la quantité réelle de chlorure de sodium.



    Aujourd'hui, le sel n'est plus utilisé à des fins de conservation, mais il possède quatre caractéristiques qui le rendent incontournable. Primo, ses qualités de rétention d'eau permettent d'augmenter artificiellement le poids des produits, et donc leur prix. Deuxio, c'est un exhausteur de goût sans équivalent, qui permet de relever la saveur de plats sans grand intérêt gustatif. Tercio, le sel provoque un effet d'accoutumance, le "syndrome du biscuit apéritif". Quarto, il possède un pouvoir assoiffant hors du commun. Réduire sa consommation de moitié se traduirait par une diminution de la prise de boisson de 330 millilitres par personne et par jour, selon le même Meneton. Un manque à gagner de 6 à 8 milliards d'euros, rien qu'en France, pour les fabricants de boissons et d'eau en bouteille. Source et suite
     
  3. djeleas
    Offline

    djeleasMembre du forum Expulsé par vote

    146
    0
    5
    Avr 2009
  4. socialiste
    très intéressant.
     
  5. Sylfirez
    Offline

    SylfirezMembre du forum

    45
    0
    0
    Avr 2010
    Chips coca le complexe fatal pour une mort rapide.
    On comble l'excés de sel par une dose d'aspartan et on alterne tout en se gavant d'huile de palme et de caféine. Complexe tellement commun et tellement monstrueux a la fois.
     
  6. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  7. anarchiste, autonome
  8. adrienA94
    Offline

    adrienA94Membre du forum

    16
    0
    0
    Juil 2010
  9. libertaire, anarchiste
    Très intéressant cet article, ça montre bien a quel point l'intérêt qu'on les industriels pour le profit, a dépasser de loin celui de la santé publique.
    C'est une critique qui pourrait s'étendre a beaucoup de personnes, rare sont ceux qui n'agissent pas par intérêt financier que ce soit d'un point de vue professionnel ou pas.
     
  10. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  11. anarchiste, autonome
    le docu que j'ai mit en lien est 100x plus intéressant que l'article ;)
     
  12. Pti Skunk
    Offline

    Pti SkunkMoitié Punk Moitié Skin

    12
    0
    0
    Juil 2010
  13. anarcho-communiste,
    Faut dire qu'à mon avis beaucoup de gens sont conscient du danger que représente le sel mais la plupart s'en foutent totalement...
     
  14. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  15. anarchiste, autonome
    Ouais mais tous ne sont pas conscient de la quantité de sel qui est foutu dans la bouffe a notre insu, dont plusieurs repas qui ne sont même pas étiquettés

    Et ils ne sont probablement pas conscient du nombre de morts et des problèmes de santés qu'on peut avoir...
     
  16. adrienA94
    Offline

    adrienA94Membre du forum

    16
    0
    0
    Juil 2010
  17. libertaire, anarchiste
    "le docu que j'ai mit en lien est 100x plus intéressant que l'article "
    Maintenant que j'ai pu le regarder, je confirme. C'est impressionnant ce phénomène de "mal-bouffe" et le pire, je pense, c'est que les gens croient connaitre l'ampleur de ce phénomène alors que c'est loin d'être le cas.
    Ils se méfient de beaucoup de choses mais ils devraient penser a regarder dans leurs assiettes.. ils s'empoisonnent au quotidien, et ils en redemandent!
    :ecouteurs:
     
  18. Jack le MorBack
    Offline

    Jack le MorBackLucha Art'mada Membre actif

    89
    0
    0
    Juil 2010
    Bientot on pourra plus manger sans se faire empoisoner(o_O)
     
  19. adrienA94
    Offline

    adrienA94Membre du forum

    16
    0
    0
    Juil 2010
  20. libertaire, anarchiste
    je crois que c'est déjà le cas à moins de vivre en autarcie complète peut être, mais il est vraiment difficile de trouver quelque chose de réellement bon pour notre santé sans le faire soi-même et on peut difficilement produire toute notre nourriture nous même, malheureusement.
     
  21. Pti Skunk
    Offline

    Pti SkunkMoitié Punk Moitié Skin

    12
    0
    0
    Juil 2010
  22. anarcho-communiste,
    Après avoir vu le doc je crois que je vais me calmer sur le saumon...
    Sérieusement c'est inquiétant, quand on voit le bordel médiatique qu'il y a eu avec la grippe A c'est n'importe quoi. La malbouffe omniprésente actuellement mériterait franchement une prise de conscience collective mais c'est peine perdu.
     
  23. nullepart
    Offline

    nullepartNouveau membre

    2
    0
    0
    Sept 2010
  24. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Une sacrée note... salée en fin de compte !

    Tous nos modes de conservation, de transformations... devraient être revus et corrigés pour des raisons de santé publique !
    Si rien n'est proposé... alors bonjour la maladie !
    Heureusement qu'il y a des indépendants de bonne famille qui oeuvrent pour cette réduction de sel...mais les resistances existent bien encore dans nos mentalités !
    Il faudra souffrir pour comprendre... un peu plus les choses !
    Je ne vois que l'école pour faire reculer les besoins en sel... le sucre, les matières grasses aussi !
    Bonjour les futurs progranmes scolaires, avec des cours pratiques de cuisine !
    Nous sommes dans l'UTOPIE...
    Continuons à éduquer autrement, dans notre coin... ça marche aussi en resistant aux tous prêts !!!
    Sans oublier les pots d'honneur/amitiés...Apéro d'horreur quoi !
    Fini les chips, cacahoutes, pistaches, tapas, noix de cajou et autres...
    TOUS AUX LEGUMES...SANS SEL EVIDEMMENT

    A la votre Camarade... santé !!!
     
  25. Deloused
    Offline

    DelousedNouveau membre

    1
    0
    0
    Sept 2010
    Les gens s'en foutent artificiellement

    je vais citer aristotle un philosophe ancien... ''Il est plaisant, quand on est sur la berge, de regarder les malheurs d'un marin dans la tempête''
    ces même gens ne vont pas s'en foutre tant quand ils vont avoir a se placer sur une liste d'attente pour se faire opérer les reins.

    Les Québécois adorent s'auto-détruire et ils ont accès à une panoplie de facon originales pour le faire, cette culture américaine de merde, c'est nous qui l'avons embrassé et c'est nous qui l'avons copié et qui la faisons vivre tout les jours. Notre culture québecoise se résume à imiter et s'adapter aux cultures étrangères et la culture Neo-capitaliste américaine est faite pour écarter toute forme d'adaptation... tout est standardisé de facon a rassurer les consommateurs qu'il vont atteindre exactement le même niveau de satisfaction PERSONELLE que la derniere fois qu'ils ont consommé.
    On est même pas foutu d'accepter la culture américaine comme elle est: en Anglais... faut qu'on fasse tout traduire et qu'on adapte les joke de superstars a notre petit réseaux minable de célébrités. Prenez exemple sur South Park, The Simpsons et Family Guy, on traduit nos marques de commerce pour se sentir à la maison mais en réalité il y as longtemps que les impérialistes britanniques ont chassé les Abénaquis, les Iroquois et les Cree.

    qu'est-ce que tout cela as a voir avec les sel et les chips... je sais pas...

    Class war = Culture war
    https://www.adbusters.org/category/tags/meme_warrior
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    1
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    9
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    16
  8. Réponses:
    0