Chargement...

Sciences

Discussion dans 'Discussion générale' créé par kuhing, 10 Août 2017.

  1. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    « L’espoir c’est la sagesse pas la technologie » .

    C’est une des phrases que je retiens de la conférence donnée à l’université libre par Aurélien Barrau début novembre de cette année 2017.
    On peut écouter le passage la concernant en se reportant à la minute 1h25 de la vidéo présentée dans le message au-dessus.

    Je relève cette phrase parce qu’elle interfère avec la discussion que nous avons eue au sujet de la théorie de Yuval Noah Harari qui prévoit pour les temps futurs et, sans aucun autre choix possible, le triomphe d’une super-technologie au service d’une élite humaine mutante.

    Harari ne vaudrait pas la peine d’être comparé à Aurélien Barrau qui lui est non seulement un vrai scientifique mais aussi une personne d’une grande valeur morale.
    Mais Harari, cet arriviste adulé par les plus grands dirigeants politiques et financiers de ce monde, qui déjeune entre deux avions avec E. Macron, fait des adeptes et, je crois qu’il faut contrer ses prédictions malsaines qui tiennent lieu d’un darwinisme social actualisé.

    Au contraire, Aurélien Barrau offre un espoir et place la possible sagesse humaine au-dessus du consumérisme, de la technologie, voire de la science dont il est pourtant un expert.
    C’est de cet espoir dont nous avons besoin.
    Encore une fois, je salue le personnage et le remercie.
     
    the black daemon apprécie ceci.
  2. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  3. chaos/Nihiliste
    Pourquoi toujours l'espoir qui est pour moi un privilége pas donnés a tout le monde.
    Un truc ou ont se met des oeillères alors que le présent est a gerbés et que c'est la dépression...
    Comment voulez vous avoir de l'espoir dans cette décharge. Comment vous faites ?
    Sa voudrai dire que si ont est dans le désespoir ont est des merdes ? Ou encore des conservateur du système ?
    Tant encore allez tapés sur les plus dépressif et leur faire la moral sur l'espoir...Puis quoi encore.
    De la sagesse sa ? Je laisse sa au gens qui arrive a restez calme. Au gens qui ont la santés mental qui le permet.
    Mais je crois pas en ce genre de truc comme plus avantageux que le reste.
    Jcrois en la rage et la détresse comme moteur de révolte. Routine, déprime et barre a mine.
    Je kiff pas les délire de positive attitude comme quoi il faudrait toujours se forcés a être optimiste malgré la déprime du quotidien... Sa ne se commande pas de ne pas croire.
    Alors si pour moi c'est le no futur sa ne veut pas dire que j'aime le présent. Je le haie.
    Sa ne veut pas dire qu'il ne faut pas lutté mais juste que plutôt que l'espoir je place la révolte dans la haine et l'envie de détruire.
     
  4. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  5. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Conclusion d'un sous-chapitre de Sapiens où on vois bien à quel point Yuval Noah Harari se pose en prophète qui ne prévoit qu'un avenir inévitable à l'humanité :

     
  6. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  7. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    perso je ne vois pas en quoi des révoltes individuelles ou en petit groupe pourrait avoir le moindre impact. En tout cas tant qu'elles s'assument en tant que révoltes locales. et je vois pas comment une projet collectif pourrait émerger si on fait juste l'apologie de la destruction.
    Derrière l'envie irrationnelle de détruire y a des valeurs positives, c'est en ça que je soutiens les révoltes locales. et les valeurs positives de la révolte peuvent aussi s'exprimer dans des pratiques positives.
     
  8. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    L’espoir fait partie de l’imaginaire.
    Ceux qui le refusent ou malheureusement ne peuvent y avoir accès ne peuvent pas l’interdire aux autres.

    Quant à Harari, je ne souhaite plus parler de cet abruti.
     
  9. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Je n’ai rien trouvé de mieux pour la période présente qu’Aurelien Barrau, ce jeune philosophe astro-physicien qui parvient à faire le lien entre science dite « dure » et art pas forcément mou.
    Voici une nouvelle vidéo d’une « anti-conférence » où il apparaît.

    L’univers n’a pas de centre, pourquoi les structures sociales humaines en auraient-elles ?

     
  10. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  11. chaos/Nihiliste

    L'imaginaire n'est pas le réel tout comme dieu ou le paradis.
    Sa n'existe pas. Ce sont des fantasmes et de l'illusion.
    Je crois en la matière mais pas a toutes ces conneries.
    Se monde qui nous brise lui il existe et il ne faudrai pas l'oublier.
    La tu montre bien l'espoir comme un opium qui favorise la paix social.
    A chacun(e) dans des mondes imaginaires qui
    fait oublier que nos conditions ne sont pas tolerable.
    Même une personnes enfermés dans une cellule sans lumière peut avoir de l'espoir.
    Mais la vérités ce qu'elle n'est pas libre du tout. De la chair enchaîné entre
    quatre mur en matière solide.
     
  12. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Ce qu’on appelle le réel n’existe pas de façon absolue.
    Il dépend de l’observateur.
    Et nous ne voyons que ce que nos sens limités nous permettent d’entrevoir de façon subjective et déformée.
    Voyons nous que l’espace-temps est courbe comme il est supposé l’être ?
    Voyons nous qu’une particule élémentaire a le don d’ubiquité donc d’etre là où nous sommes et en même temps à l’autre bout de l’univers ?
    On ne voit rien de tout ça et nous n’avons aucune idée du réel s’il existe.
    Tout comme la vérité, le réel est une notion très relative.
    Quant à l’espoir c’est peut-être la seule chose que personne peut nous enlever même, comme tu le rappelle, dans les pires conditions.
    L’espoir même s’il est mince peut être un projet, celui de temps meilleurs et il n’a aucun lien avec une soumission à un ordre social.
    Plus que le désespoir et le culte de la haine, il peut être constructif.
    Vivre en rejettant toute notion d’espoir, ce n’est, à mon sens, que par peur de la mort.
     
  13. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  14. chaos/Nihiliste
    Tu as peut être pas tord sur la notion de réel.
    Mais je m'intéresse pas aux lourdeurs métaphysique.
    Je vais donc remplacés réel par concret de nos vies ici et maintenant et dans le quotidien.
    Ce concret qui fait que nos conditions ne sont pas tolerable.


    Non je vit plutôt le désespoir comme peur et dégout de l'existence qu'on sent passés a tout instant.
    C'est le cas de bien d'autres même si ce cotés de peur de la mort peut existé dans bien des cas.
    L'espoir en plus de m'être inaccessible je le refuse car je refuse de me relaxés et de relativisés cette société.
    Les délires de temps meilleurs c'est totalement décalés de notre environnement. Tu ne peut pas le niés.
    C'est pour sa que je dit que sa n'existe pas.
    C'est mystique selon moi. Pourquoi avoir la logique de rêvés prendrait le dessus quant a chaque jour
    on se recois des claques du système. Même si ce n'est pas tendre l'autre joue c'est quant même ignorés les baffes.
    Je comprend pas et je voit même sa comme une certaine soumission. de cachés nos blessures par un semblant de positif.
    Sa occulte notre condition et légitime le système qui peut donc se faire passés pour "pas si terrible que sa".
    Et puis quant tu parle de constructivisme il faudrait peut être mieux devenir destructeur a mon sens...
    Donc je maintiens que l'espoir est pour moi rien d'autres qu'une facon de se mettre des oeilleres pour nous faire oublier
    a nous et a nos proches la médiocrités de nos conditions. Rien que le fait que tu met en avant le constructif le montre bien. Faudrait plutôt déconstruire.
     
  15. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  16. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    pas du tout d'accord avec kuhin, la perception du réel n'est pas à confondre avec le réel. Ce n'est pas parce que tu ne perçois pas les atomes d'oxygène que tu ne les respires pas. D'ailleurs on ne dit pas qu'on a "inventé" les atomes d'oxygène mais qu'on les a "découvert". Ils existaient objectivement avant que nous les percevions subjectivement.
    Puis on ne voit pas le réel de façon déformée. On en voit qu'une (infime) partie mais la partie qu'on voit existe réellement. On voit pas les infrarouges mais le spectre lumineux qu'on voit existe, il est bien émis par une source.
     
  17. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    C’est ta façon de voir .
    Personnellement, si je n’avais plus aucun espoir je ne trouverais plus aucun intérêt à la vie, donc il me semble que j’y mettrais fin.
    Mais chacun voit les choses à travers son prisme.
    Ce qui se passe autour de nous fait que l’espoir en des temps meilleurs et donc à la capacité de l’espèce humaine d’y accéder est mince, voire très mince.
    Mais il y a l’amour même si ce n’est peut-être qu’une illusion.
    Il y a aussi des gens bien, et parfois il y a des gens biens et brillants donc crédibles comme Aurélien Barrau par exemple.
    Et ces gens là redonnent un peu d’espoir.
    Heureusement qu’ils existent.
    C’est ma façon de voir.
     
  18. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  19. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    J'avoue qu'il est pas facile à cerner, il conclut son avant-dernier chapitre en commençant par dire qu'on ne peut rien prévoir et que ce qu'il propose n'est pas l'avenir mais une invitation à penser aux impacts que pourraient avoir la recherche dans les nouvelles technologies. Il termine en disant que si on ne peut pas savoir exactement lesquels ce seront, il faut être "naïf" pour croire qu'ils n'en auront pas.
    Par contre il dit clairement que les structures sociales (dont le capitalisme) sont vouées à disparaitre. Et même que c'est la conséquence logique des nouvelles recherches.
    Perso je pense qu'il s'emballe.

     
  20. shub
    Offline

    shubMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    242
    15
    1
    Juil 2017
    Homme
    France
    . Après tout, le débat présent entre religions, idéologies, nations et classes est très probablement appelé à disparaître avec l’Homo Sapiens.
    Merci beaucoup. Dans sa projection, la philosophie et la politique sont appelées à être remplacés par la science. Un cauchemar qui risque de devenir réalité avec des messies comme celui-là... Le communisme avait déjà une vision de l'Homme nouveau.


    Si nos successeurs fonctionnent bel et bien sur un niveau de conscience différent (ou, peut-être, possèdent quelque chose au-delà de la conscience que nous ne saurions même concevoir), il semble douteux que le christianisme ou l’islam les intéresse, que leur organisation sociale puisse être communiste ou capitaliste, ou que leur genre puisse être masculin ou féminin. Les grands débats de l’histoire n’en sont pas moins importants, parce que la première génération de ces dieux, au moins, serait façonnée par les idées culturelles de leurs concepteurs humains.
    Devenons des dieux grâce à la science transhumaniste et tous nos problèmes (pb d'ego, de travail, de croyances diverses et variées) vont fondre et disparaître avec l'advenue d'un sur-homme mi-humain mi-machine qui est appelé à devenir immortel grâce à la science.
    C'est un messie scientiste ce type! Comme si la science était automatiquement bienveillante et synonyme de progrès...
    C'est ce que tout le monde croyait au XIXème siècle (Pasteur, Auguste Comte etc.) avant que la première guerre n'éclate et que les Allemands n'introduisent le gaz moutarde -fabriqué et inventé dans des labos scientifique- sur les champs de bataille.
    On a déjà donné avec ce genre d'illusions ou d'utopies scientistes j'ai envie de lui dire perso...
     
  21. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  22. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je suis désolé mais je vois pas où est-ce-que vos comprenez qu'il dit qu'il est favorable à ce que ça arrive.
    Il ne dit nulle part non plus que ça supprimerait des problèmes (plus haut dans le même chapitre il dit même qu'on est en passe de créer les inégalités sociales les plus injustes qui aient existé en permettant aux riches de vivre autant qu'ils veulent, en bonne santé, d'avoir des capacités physiques et intellectuelles supérieures, etc...).

    La plupart des anars aussi. quand kuhing dit qu'une révolution ne peut avoir lieu qu'avec l'élévation du niveau de conscience des hommes c'est une forme d'homme nouveau dont il est question.

    Non, c'est pas ça qu'il dit.
    Il pense qu'avec les nouvelles découvertes en neurologie et en interface cerveau-machine on peut être capable de créer une forme de vie inorganique. Il parle notamment de cyborg qui pourraient se connecter à des bases de données et y puiser des informations voir même des souvenirs. Il dit que rien que ça questionne le concept d'identité. Si tu te souviens (littéralement) du passé d'une autre personne, que ces souvenirs se mêlent à ceux concernant ton propre passé, comment tu raisonneras ?
    Probablement ta compréhension du monde sera beaucoup trop différente de celles qu'ont les humains aujourd'hui pour que tu adhères aux mêmes idéologies qu'eux (libéralisme, religion, etc...). Parce que ces idéologies ont été bâties sur une expérience du monde plus ou moins partagée.
    Il ne dit pas qu'il y aura des cyborgs de ce genre, il ne dit pas que c'est une bonne chose et qu'il faut militer pour que ça arrive au plus vite, il donne juste des exemples pour illustrer en quoi les recherches d'aujourd'hui peuvent avoir des conséquences qu'on a du mal à imaginer de notre point de vue.
     
  23. shub
    Offline

    shubMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    242
    15
    1
    Juil 2017
    Homme
    France
    Le capitalisme c'est le refus total de se projeter dans un monde futur et ce depuis ses origines: l'incapacité à se projeter dans un monde celui où les nouvelles générations nous succèderont.
    On voit déjà ce que ça donne ou ça a donné cette utilisation de la science au service du capital. Je suis plutôt sceptique sur ce genre de discours projectif et pseudo ou para-messianique où la science transformerait notre vision de l'humain, ses valeurs, améliorerait le mode de vie général pour le bien de tous et uniquement pour cela.
    Je crois qu'il serait important mais ça existe déjà je crois que des comités d'éthique des sciences surtout de bio-éthiques soient créés et aient plus de pouvoir notamment de peser sur les décisions des gouvernements notamment en politique énergétique. Peser sur les décisions des gouvernements mais aussi celles des grands groupes, de tous ces trusts qui polluent, exploitent la main d'œuvre bon marché en Asie ou en Afrique, etc.
    Je passe le reste. Un schéma de développement cohérent, juste, équilibré où science et politique coopéreraient enfin harmonieusement ensemble. Un rêve à la manière du positivisme d'Auguste Comte mais ça c'était le XIXème siècle alors : Jules Verne ainsi que d'autres pouvaient rêver.
    On peut rêver, même on peut toujours rêver hein?
     
  24. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Il est, dans ce cas, question de conscience humaine et non d’accès à une technologie transhumaniste destinée à une élite mutante laissant pour compte les « inutiles ».
    Franchement, je ne comprends pas pourquoi tu t’obstines à défendre cet arriviste qui part des algorithmes utilisés par Amazon afin de vendre plus de marchandises, pour élaborer sa théorie de supermarché.
    Mais bon, j’avais dit que je ne parlerai plus d’Harari, je vais tâcher de m’y tenir.
     
  25. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  26. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Et alors ? Pour le communisme il n'est pas non plus question d'une technologie et pourtant on parle bien d'homme nouveau.

    C'est là que tu te trompes : je ne défends personne, je réfute des arguments qui ne correspondent pas aux faits. Peut-être que tu as raison mais soit tu n'apportes aucun élément pour démontrer tes arguments (aucune citation tirée du livre par exemple) et ce que j'ai lu dans le livre montre même l'inverse de ce que tu prétends. Dans les citations que j'ai postées l'auteur dit qu'on ne peut pas prévoir l'avenir et qu'il ne cherche pas à le faire, donc je vois pas pourquoi je devrais accepter quand tu lui fais dire l'inverse. Dans d'autres il souligne les méfaits du capitalisme et insiste très lourdement dans tout un chapitre pour dire que les progrès techniques n'ont aucune valeur morale ou en terme de bonheur alors que tu l'accuses de dire "le capitalisme a apporté du bien"...
    Je pense qu'il n'envisage pas une sortie du capitalisme par la révolution pour autant il ne donne à aucun moment cette opinion dans le livre ou dans l'interview. Mais si tu as des citations précises j'aurais aucun problème à dire que tu as raison, je n'ai pas d'affection particulière pour Yuval Noah Harari.
    Finalement de mon point de vue les seuls arguments appuyés par des faits que tu aies posté c'est qu'il a vendu des millions d'exemplaires et que son livre est kiffé par de grands PDG. Ok... qu'est-ce qu'on en fait de cette information ? En quoi ça prouve que ce qui est dit dans le livre profite spécifiquement à la bourgeoisie ? Hitler avait Nietzsche et Marx sur son chevet, est-ce-que ça veut dire quoi que ce soit sur le contenu de ces livres ?
     
  27. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  28. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Il n'est jamais question du bien de tous, Harari dit même le contraire. Il estime que l'histoire n'a jamais été dirigé vers un "mieux-être" des humains et il en déduit qu'il n'y a aucune raison de penser que ce sera différent à l'avenir. D'autre part il dit explicitement que ces avancées technologiques bénéficieront à une minorité de personnes très riches.

    A ce sujet il me semble qu'il est aussi de cet avis. Car quand il dit que jamais les historiens n'ont réellement cherché à savoir si on est plus heureux aujourd'hui qu'avant il ajoute que c'est un tort. Donc à mon avis il estime qu'il faudrait plus se préoccuper du bien-être des humains. Il évoque d'ailleurs ces comités d'éthique mais il pense que leur action est limitée (ce avec quoi je suis entièrement d'accord si on ajoute "au sein du capitalisme", croire que dans le capitalisme les considérations éthiques peuvent indéfiniment passer avant le profit c'est un leurre). Mais je suis pas dans sa tête.
    Mais Sapiens est surtout un livre d'histoire, il n'aborde ces questions qu'à la fin, je vais lire Homo Deus où il s'intéresse directement à ces questions.
     
  29. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 306
    450
    141
    Jan 2009
    France
  30. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Notre raison est-elle rationnelle?
     
  31. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Sur la mort.
    (Étienne Klein)
    Quelques pistes intéressantes.

    « les femmes vivent plus longtemps que les hommes , surtout les veuves » ( P.Dac )