Chargement...

Documentaire Sauvons nos forêts (2019) Doc 5 x 26'

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par allpower, 21 Janvier 2020.

  1. allpower
    En ligne

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 851
    1 441
    4,665
    Nov 2012
    Sauvons nos forêts
    réalisé par Vivien Pieper & Johannes Bünger
    2019
    5 x 26'


    [​IMG]

    Coup de projecteur sur ceux et celles qui vivent de la forêt, mais qui tentent de différentes façons de les préserver de la déforestation et du changement climatique...

    1 Combattre la déforestation illégale
    Alors qu'en 2019, six gardes forestiers ont été assassinés en Roumanie, l’Allemand Johannes Zahnen du Fonds mondial pour la nature (ou WWF) consacre toute son énergie à la lutte contre l’abattage illégal dans les dernières forêts vierges d’Europe et collabore étroitement avec la police roumaine et Interpol. Il organise des ateliers de sensibilisation et se rend sur le terrain, ce qui s’avère de plus en plus dangereux.
    Ressource précieuse, le bois éveille des convoitises chez certains trafiquants, qui abattent illégalement de nombreux arbres dans des zones densément boisées d’Europe de l’Est. N'hésitant pas à recourir à la corruption et à la violence, des organisations criminelles développent ce secteur d’activité particulièrement lucratif.



    2 Cultiver la biodiversité
    Pierre est français, Susanne est allemande. Forestiers passionnés, ils se sont installés dans le Massif central. Si les Allemand ont pris très tôt conscience de l’importance de la durabilité et tentent de n'extraire de la forêt pas plus de bois qu’il n’en pousse, le concept peine à s’installer en France, où coupes rases et monoculture sont encore des pratiques courantes.
    Pour y remédier, Susanne et Pierre ont développé un modèle particulier : avec 130 partenaires, ils ont acheté des forêts qu’ils gèrent écologiquement.



    3 Laisser faire la nature
    Pour les responsables de la forêt urbaine de Lübeck, en Allemagne, la nature sait ce qui est bon pour elle. C’est pourquoi ils ont décidé en 1992 de cesser l’exploitation d’environ 10 % de leur zone forestière, lui laissant une totale autonomie...
    En collaboration avec l’université de Kiel, ils étudient désormais le développement de cet écosystème exempt d’intervention humaine, avec pour objectif de concevoir une forêt de production aussi semblable que possible à son équivalent naturel. Mais les détracteurs de ce projet sont nombreux, certains estimant que le succès de l’expérimentation n’est possible que grâce aux sols particulièrement fertiles de la région de Lübeck. Pour le forestier Knut Sturm, il est urgent de mettre à mal ces préjugés et prouver au plus grand nombre que les forêts naturelles ont de l’avenir.



    4 Lutter contre l'industrie
    Éleveur de rennes appartenant à la minorité sami, le dernier peuple autochtone d’Europe, Jussa est extrêmement attaché à la Laponie – la terre de ses ancêtres qui, depuis la fin de la période glaciaire, exploitent la forêt pour assurer leur subsistance et nourrir leurs animaux.
    Alors que la demande mondiale de papier et de carton ne cesse d’augmenter, en raison principalement de la vente en ligne, les papeteries finlandaises y répondent à hauteur d’environ 25 % : un accroissement de volume qui n’est possible qu’avec une augmentation du nombre d’arbres abattus, en accord avec le gouvernement. Ainsi, des forêts millénaires sont peu à peu décimées. Mais Jussa ne peut s'y résigner, et avec le militant Jarmo, tous deux s’opposent à l’industrie comme au gouvernement.



    5 Préserver le climat
    Si, depuis de nombreuses générations, les comtes de Bernstorff cultivent sans relâche la forêt héritée de leurs ancêtres, ils se sentent aujourd’hui impuissants face au changement climatique. Après deux étés particulièrement chauds et secs, les épicéas se montrent très sensibles aux scolytes, ces petits coléoptères se nourrissant de bois tendre, situé juste sous l’écorce, et entravant ainsi la circulation de la sève. Quant à la processionnaire du chêne, un papillon nocturne, elle vit en colonie et se délecte de ses hôtes qu’elle affaiblit inexorablement. Mais la famille Bernstorff refuse de capituler : grâce à des méthodes innovantes, elle s’attache à reconstruire la forêt pour lui permettre de survivre à la crise climatique.

     
Chargement...