Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Médias "Sans remède", revue de résistance à la psychiatrie

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par ninaa, 7 Juillet 2014.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Le n° 5 de Sans remède, revue de résistance à la psychiatrie, devrait sortir incessamment sous peu, le fond est 100 % prêt, ne resterait plus à régler qu'un tout petit problème de forme!

    [​IMG]

    [​IMG]

    Le blog de Sans remède:

    Sans Remède | Critique et témoignages contre la psychiatrie et l'emprise médicale

    Sur le site lutopik, "Pourquoi Sans Remède, l'histoire d'un journal":

    Pourquoi Sans Remède, l'histoire d'un journal | Lutopik

     
    Dernière édition: 21 Janvier 2018
  3. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    L'émission "L'entonnoir" sur Radio libertaire est réalisée par Denis et Nathalie, deux animateurs proches de la revue Sans remède.

    [​IMG]

    Tous les mercredis matin de 10 H 30 à midi. On peut télécharger les précédentes émissions sur le site de Radio libertaire:

    http://media.radio-libertaire.org/php/grille.basic.php?wk=28

     
  5. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Le nouveau site de "Sans remède":
    Sans Remède | Critique et témoignages contre la psychiatrie et l'emprise médicale
    Sur le site du CRPA:
    CRPA : Sur l’internement psychiatrique abusif et illégal
    Ce site est une base de données juridiques et informatives, destinée à des usagers,
    des proches ou des professionnels, qui sont, ou ont été, aux prises avec des pratiques
    psychiatriques illégales ou abusives

    Le CRPA est une association d’(ex-)usagers de la psychiatrie

    [B][/B]

    2016-06-11 (rvt) Une critique de la Mad Pride 2016 lors de l’émission l’Entonnoir de Radio Libertaire
    2016-06-11 (rvt) Une critique de la Mad Pride 2016 lors de l'émission l'Entonnoir de Radio Libertaire - • CRPA : Sur l'internement psychiatrique abusif et illégal
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je transfère ici un débat sur la psychiatrie (depuis le topic "à quoi ressemble une société anarchiste") qui parle entre autres du collectif "Sans Remède":
    A quoi ressemble une société anarchiste

    A quoi ressemble une société anarchiste
     
    Dernière édition: 2 Août 2017
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Pour combattre les idées reçues sur la résistance à la psychiatrie en général et le collectif Sans Remède en particulier:
    - Il n'y a pas plus "confronté à la réalité des pathologies mentales" que les "psychiatrisés" eux mêmes. La résistance à la psychiatrie (et non "l'antipsychiatrie", terme que le collectif a clairement récusé) ne consiste évidemment pas à "remplacer des médicaments par des tisanes bio", je cite:

    Le sommaire du Numéro 3:
    N°3 | Sans Remède
    [​IMG]
    • Sans Remède est composé d’une équipe d’anti-professionnel-le-s de la santé qui rit parfois malgré son sérieux.
    • Sans Remède est un journal sur le système psychiatrique, alimenté par des vécus, des confrontations et des points de vue, dans une perspective critique.
    • Sans Remède ne voit pas de victimes dans les hôpitaux, mais des psychiatrisé-e-s. Nous sommes des individu-e-s avec leurs histoires, leurs aliénations, leurs souffrances,
      leurs plaisirs, leurs combats, jamais de symptômes.
    • Sans Remède n’est pas radicalement contre la prise de médicaments, mais se pose la question du pouvoir médicamenteux. Nous sommes contre l’usage excessif et systématique du médicament.
    • Sans Remède parle d’enfermements, du pouvoir psychiatrique et de ses effets, autant dans les murs qu’en dehors. Ce pouvoir n’est pas que le fait des médecins, il nous implique toutes et tous. Il requiert notre acceptation de manière douce ou violente.
    • Sans Remède ne propose pas de critique constructive pour penser un nouvel enfermement psychiatrique. N’importe quel soutien apporté à l’autre ou rapport de soin devient critiquable dès qu’il s’institutionnalise. Il ne s’agit pas de réinventer l’hôpital ou un quelconque lieu de soin.
    • Sans Remède n’est pas qu’un journal papier, c’est aussi une tentative de s’organiser ensemble pour éviter le plus possible d’avoir recours à l’institution.
    • Sans Remède ne laisse pas de tribune aux membres de l’institution psychiatrique, car d’autres moyens d’expression sont à leur disposition, au service de ce pouvoir.
    Face à la psychiatrie et au monde qui va avec, il s’agit de travailler à sa destruction. Dans l’intervalle, il s’avère nécessaire de se défendre et de s’organiser.

    Sans solution. [​IMG]

    [​IMG]
     
  11. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    772
    361
    175
    Août 2014
    Voir la fameuse expérience de Rosenham :
     
    ninaa apprécie ceci.
  12. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Témoignage d'un membre du forum:

    AAKUAN a dit:

    [​IMG] Etant dans un statu d'handicape psychique mais ne prenant pas de médicament puissant, je connais quant même beaucoup de gens qui se plaignent des effets de la camisole chimique.
    Les effets secondaire sont infernal. On ne parle pas de simple antidépresseur mais belle est bien de psychotropes puissant.
    C'est belle est bien ce qu'on file au schyzophrene et bipolaire. Des médicament qui fatigue, insomnie, probleme de digestion, douleurs, ennuis et j'en passe. On parle de vivre normalement mais ce n'est pas le cas.

    Je connais un pote schyzophrene qui écrit depuis très jeune mais qui ne le peut plus depuis la camisole chimique.
    Il n'arrive plus a s'inspirés dans son imagination qui lui servait pour écrire. Il dort mal, mange mal, fatigue, ennui, grand vide... Sa ne l'empêche pas de déprimés et d'être angoissés malgrés l'absence de crise.

    Ce qu'il faut savoir c'est que si une infusion de tisane ne suffit pas a cotés les médicaments puissants sa donne pleins d'effets a la con qui peuvent être invivable. En faite sa remue la merde. Voila c'est sans remède. [​IMG]


     
  14. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Témoignage dans le n°1:
    (extrait):
    On s’occupe de tout | Sans Remède
     
  16. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    772
    361
    175
    Août 2014
    Il y a carrément un médecin aux Etats Unis qui avait inventé la "drapétomanie" (du grec "drapetes", fuyard, et "mania", folie). Une "maladie" touchant les esclaves qui fuyaient leur captivité, "inconnue des autorités médicales mais bien connue des planteurs", qu'il préconisait de prévenir par des coups de fouets (certains médecins prescrivaient l'ablation des gros orteils pour empêcher de courir). Il parait que son article sur le sujet fut largement reproduit.
     
    ninaa apprécie ceci.
  17. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  18. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
  19. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  20. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Lu ce matin sur Info libertaire:

    Je ne sais pas si cet article sera censuré a posteriori comme bien d'autres qui semblent venir de la même source:

    mais je tiens à remercier l'auteur pour cette prise de position. D'abord parce que je suis opposée par principe au fliquage normatif et validiste des psys. Ensuite à cause d'une pénible expérience personnelle justement avec cet hôpital (qui s'appelait St Yon à l'époque) et son personnel, tellement combattif!

    J'avais quinze ans et je vivais à St Etienne du Rouvray. Ma mère a découvert en lisant mon journal intime que j'avais embrassé un garçon de ma classe. Très cul béni et possessive elle a commencé par me tabasser puis a décidé de me traîner chez un psy de cet hôpital, motif: "ma fille est nymphomane". Or lors du divorce de mes parents mon père avait déposé une certaine somme sur un compte que j'aurais du toucher à ma majorité. Elle avait un passe-droit "en cas d'urgence". La banque a admis que mes problèmes mentaux étaient bien un cas d'urgence. Un psy de cet hôpital (un certain dr Cohen qui ne doit plus exercer depuis un bail) a donc accepté de me "guérir" moyennant (grosses) finances: une vingtaine de séances de "training autogène", une grosse foutaise, et des médocs à gogo, censés me "calmer". Je suis devenue un vrai zombie pendant plusieurs mois avant de me décider à recracher discrètement ces médocs. Ce mec était horriblement intrusif, il voulait savoir si je me masturbais (j'ai juré bien sûr que je savais même pas de quoi il pouvait s'agir!) me demandait des détails sur ma relation avec mon copain.
    Ma mère a voulu récidiver les années suivantes avec un autre psy à son compte, qui l'a envoyé balader en lui disant que c'était plutôt elle qui avait un problème. Comme quoi qui sait, "y en a aussi des bien"? Ceux qui refusent de bosser?
    Quant à savoir si les choses ont évolué depuis cette époque, il suffit de lire la revue Sans remède et d'écouter L'Entonnoir.
     
    Dernière édition: 15 Juin 2018
  21. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    772
    361
    175
    Août 2014
    Par contre j'ai pas vu qu'il était question des libertaires dans l'article.
     
  22. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  23. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Dans l'article non, mais cette lutte est relayée par des médias libertaires. Et par Info libertaire puisque le site relaie automatiquement les infos des sources auxquelles il est abonné.
    Sur Rennes info:

     
  24. minus
    Offline

    minusMembre du forum Compte fermé

    51
    2
    5
    Juin 2018
    Ma famille m'a psychiatrisé contre mon gré parce que j'étais très en colère.

    Ca m'a tellement mis la haine que ça m'a vidé et depuis je me sens comme "vide". J'arrive plus à m'exprimer comme avant. Je suis incapable d'écrire mon combat intra muros contre les blouses blanches.

    J'ai essayé de diffuser un numéro de Sans Remède et j'ai vite compris que ce n'était pas une lecture appréciée par le gang des infirmiers et des médecins. "Ramassis de clichés post 68tard et obscurantistes" voilà ce que le gang qui se comporte comme des flics m'a dit.

    Pour les esprits rebelles la psychiatrie détruit plus qu'elle ne les soigne. Il n'y a pas de psychiatrie pour les révoltés. N'y aurait-il de la psychiatrie que pour les résignés ?

    Les soignants ne seront jamais des camarades.
     
  25. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 080
    1 157
    368
    Fev 2014
    France
  26. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Podcast de l'émission du 13 juillet 2018:

    https://media.radio-libertaire.org/backup/2018-31/mercredi/RL_2018-08-01_09-30.mp3

    Pour podcaster d'autres émissions:

    Radio libertaire 89.40 MHz - Podcast
     
  27. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
    Quand des potes d'AL défendent les blouses blance en lutte j'ai aussi la gerbe. Comme si l'essentiel c'était pas de défendre ceux qui en subissent le pouvoir. BREF.

    Sinon Sans Remède c'était vraiment bien, ça manque gravos ! Sa résurrection se fait attendre :'(
     
    ninaa apprécie ceci.
  28. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
    ninaa apprécie ceci.
  29. anarkia ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    anarkia ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    840
    113
    0
    Août 2018
    United States
    Une émission radio coooooolissisme

    Pour en finir avec la psychiatrie
     
  30. [Refusé]
    Offline

    [Refusé]Membre du forum Membre actif

    425
    23
    0
    Sept 2018
    France
    Je me permet de réactualiser ce topic.Un sujet sérieux qui mérite
    considération.
    L'état à contribué pour l'année
    2018 en définissant une aide de
    50 millions d'€ pour tenter
    d'assouplir le contentieux psychiatrique .
    La mise en contention est devenue pratique courante faute
    de moyens.
    De plus en plus de patient. e.s se retrouvent 'attaché. e.s à un lit
    certainement associé à des
    injections retards,à une pharmacopée allopathique dont elles,ils arrivent difficilement à se passer,effets transpyramidaux et rebonds en sus bien sûr !
    J'essaie de consentir à ces usages dans certains cas car
    malheureusement nécessaires mais,le problème est :la prise en charge des 'malades' !
    Passées les années 80/90 où
    existaient d'autres relationnels!
    Faute de moyens, la psychiatrie & ses services spécialisés ne bénéficient que d'une indemnisation de 396€/jour !
    (Au comparé un service spé de gastro-entérologie à droit à
    1134€/jour )
    Cette branche est devenue parent pauvre de l'hôpital et les patient.e.s comme le personnel en font les frais !
    Déjà, que la population ignoré ce qu'il se passe derrière les murs dans la plupart des cas,le tableau se grise !
    Cette décadence des services, liée au déficit de la sécurité sociale et depuis les personnes
    hospitalisées sont les premières victimes de cet engorgement !
    Le nombre croissant de ceux ci n'a pas été pris en compte,la restructuration souhaitée n'a pas été à la hauteur et comme les services d'urgences (S'en est un!)
    les arrivant. e.s en pâtissent, il manque des places et les décideurs effectuent de la jonglerie.
    Pour résumer simplement, il y à plus de chances de se retrouver en contention alors que la base est de l'éviter. La camisole chimique existe déjà, elle est bcp
    utilisée, génére des profits et fait tourner la pharmacologie.Les princeps maintenant génériques sont une manne permanente. Il faut se rappeler qu'après les armes c'est ce qui rapporte le plus...
    Dans certains cas,pour un oui un non, ces 'flics d'états' ,cachetonnent aisément,effectuant leurs recherches à l'aide de molécules et ça s'arrête là pensant remédier aux problèmes sociétaux ainsi!
    Ce devrait être autrement : un accueil humain,des considérations,du cas par cas,des alternatives à la pédopsychiatrie et aux services de gérontologies et surtout...que les patient. e.s soient entendu.e.s et non des relégué.e.s car souvent le personnel érige d'emblée une barrière se retranchant derrière l'argument habituel:de toutes façons vous n'êtes pas bien!!! Ce sont des maîtres, des dominants qui se font craindre par leurs représailles. Ça assujettis les êtres et derrière leurs formats et leurs inculquations se veulent en plus moralisateurs.
    " La vie sur terre est sans remède" et les humain.e.s ne doivent pas être leurs cobayes !(Certain.e.s le souhaitent c'est çà le pire!)
    Autant dire que ça ne s'arrange pas,les manifestations du jour osent clamer non à la contention ! Et la camisole chimique à outrance,non aussi ?
     
  31. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 063
    823
    4,129
    Nov 2012
    Le dernier épisode de Trouble est dédié à ce sujet...

    La description (traduite par google) :
    La santé mentale dans toutes ses complexités est un sujet qui touche à peu près tout le monde ... et pourtant, on en parle rarement. Le capacitisme, enraciné dans un bien-être mental supposé, est répandu même parmi les communautés qui luttent contre d'autres normes sociales oppressives telles que l'hétéro-patriarcat et le racisme institutionnalisé. Pour ceux d'entre nous qui souffrent de dépression, de psychose ou de toute autre forme de folie, nos luttes restent généralement invisibles et non reconnues jusqu'à ce qu'elles se transforment en une véritable crise. Lorsque cela se produit, le potentiel coercitif massif de l'État est utilisé pour nous forcer à rentrer dans le rang. Si nous avons la chance d'échapper aux prisons et aux protections psychiatriques qui constituent l'épée à double tranchant de la psychologie carcérale, nous sommes souvent traumatisés, lourdement traités avec des médicaments et susceptibles de faire l'objet d'une institutionnalisation ultérieure.

    Dans l'épisode de Trouble de ce mois-ci, SubMedia parle à des personnes qui repoussent cette réalité. Refusant d'accepter l'idée que le mal-être mental est le résultat de la chimie du cerveau d'une personne, ils reconnaissent au contraire la nature fondamentalement sociale et interconnectée des gens et de nos problèmes. Plutôt que de laisser les interventions rester sur le territoire des psychiatres et de la police, nos invités se réapproprient des traditions, expérimentent des collectifs d'auto-thérapie et construisent des relations fondées sur des soins et la confiance qui forment les bases solides nécessaires aux communautés engagées dans la lutte.

    Pour le voir en vostfr

     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 7)

  1. [Refusé]
  2. allpower
  3. anarkia ou l'un de ses multicomptes
  4. IOH
  5. vimaire
  6. ninaa
  7. Anarchie 13