Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Médias "Sans remède", revue de résistance à la psychiatrie

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par ninaa, 7 Juillet 2014.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 728
    486
    252
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Le n° 5 de Sans remède (coucou Zéphyr...), revue de résistance à la psychiatrie, devrait sortir incessamment sous peu, le fond est 100 % prêt, ne resterait plus à régler qu'un tout petit problème de forme!

    [​IMG]

    [​IMG]

    Le blog de Sans remède:

    http://www.sansremede.fr/

    Sur le site lutopik, "Pourquoi Sans Remède, l'histoire d'un journal":

    http://www.lutopik.com/article/pourquoi-sans-remede-histoire-journal-psychiatrie

     
  3. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 728
    486
    252
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    L'émission "L'entonnoir" sur Radio libertaire est réalisée par Denis et Nathalie, deux animateurs proches de la revue Sans remède.

    [​IMG]

    Tous les mercredis matin de 10 H 30 à midi. On peut télécharger les précédentes émissions sur le site de Radio libertaire:

    http://media.radio-libertaire.org/php/grille.basic.php?wk=28

     
  5. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 728
    486
    252
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Le nouveau site de "Sans remède":
    Sans Remède | Critique et témoignages contre la psychiatrie et l'emprise médicale
    Sur le site du CRPA:
    CRPA : Sur l’internement psychiatrique abusif et illégal
    Ce site est une base de données juridiques et informatives, destinée à des usagers,
    des proches ou des professionnels, qui sont, ou ont été, aux prises avec des pratiques
    psychiatriques illégales ou abusives

    Le CRPA est une association d’(ex-)usagers de la psychiatrie

    [B][/B]

    2016-06-11 (rvt) Une critique de la Mad Pride 2016 lors de l’émission l’Entonnoir de Radio Libertaire
    2016-06-11 (rvt) Une critique de la Mad Pride 2016 lors de l'émission l'Entonnoir de Radio Libertaire - • CRPA : Sur l'internement psychiatrique abusif et illégal
     
  7. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 728
    486
    252
    Fev 2014
    France
  8. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Je transfère ici un débat sur la psychiatrie (depuis le topic "à quoi ressemble une société anarchiste") qui parle entre autres du collectif "Sans Remède":
    A quoi ressemble une société anarchiste

    A quoi ressemble une société anarchiste
     
    Dernière édition: 2 Août 2017
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 728
    486
    252
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Pour combattre les idées reçues sur la résistance à la psychiatrie en général et le collectif Sans Remède en particulier:
    - Il n'y a pas plus "confronté à la réalité des pathologies mentales" que les "psychiatrisés" eux mêmes. La résistance à la psychiatrie (et non "l'antipsychiatrie", terme que le collectif a clairement récusé) ne consiste évidemment pas à "remplacer des médicaments par des tisanes bio", je cite:

    Le sommaire du Numéro 3:
    N°3 | Sans Remède
    [​IMG]
    • Sans Remède est composé d’une équipe d’anti-professionnel-le-s de la santé qui rit parfois malgré son sérieux.
    • Sans Remède est un journal sur le système psychiatrique, alimenté par des vécus, des confrontations et des points de vue, dans une perspective critique.
    • Sans Remède ne voit pas de victimes dans les hôpitaux, mais des psychiatrisé-e-s. Nous sommes des individu-e-s avec leurs histoires, leurs aliénations, leurs souffrances,
      leurs plaisirs, leurs combats, jamais de symptômes.
    • Sans Remède n’est pas radicalement contre la prise de médicaments, mais se pose la question du pouvoir médicamenteux. Nous sommes contre l’usage excessif et systématique du médicament.
    • Sans Remède parle d’enfermements, du pouvoir psychiatrique et de ses effets, autant dans les murs qu’en dehors. Ce pouvoir n’est pas que le fait des médecins, il nous implique toutes et tous. Il requiert notre acceptation de manière douce ou violente.
    • Sans Remède ne propose pas de critique constructive pour penser un nouvel enfermement psychiatrique. N’importe quel soutien apporté à l’autre ou rapport de soin devient critiquable dès qu’il s’institutionnalise. Il ne s’agit pas de réinventer l’hôpital ou un quelconque lieu de soin.
    • Sans Remède n’est pas qu’un journal papier, c’est aussi une tentative de s’organiser ensemble pour éviter le plus possible d’avoir recours à l’institution.
    • Sans Remède ne laisse pas de tribune aux membres de l’institution psychiatrique, car d’autres moyens d’expression sont à leur disposition, au service de ce pouvoir.
    Face à la psychiatrie et au monde qui va avec, il s’agit de travailler à sa destruction. Dans l’intervalle, il s’avère nécessaire de se défendre et de s’organiser.

    Sans solution. [​IMG]

    [​IMG]
     
  11. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    372
    133
    117
    Août 2014
    Voir la fameuse expérience de Rosenham :
     
    ninaa apprécie ceci.
  12. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 728
    486
    252
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Témoignage d'un membre du forum:

    AAKUAN a dit:

    [​IMG] Etant dans un statu d'handicape psychique mais ne prenant pas de médicament puissant, je connais quant même beaucoup de gens qui se plaignent des effets de la camisole chimique.
    Les effets secondaire sont infernal. On ne parle pas de simple antidépresseur mais belle est bien de psychotropes puissant.
    C'est belle est bien ce qu'on file au schyzophrene et bipolaire. Des médicament qui fatigue, insomnie, probleme de digestion, douleurs, ennuis et j'en passe. On parle de vivre normalement mais ce n'est pas le cas.

    Je connais un pote schyzophrene qui écrit depuis très jeune mais qui ne le peut plus depuis la camisole chimique.
    Il n'arrive plus a s'inspirés dans son imagination qui lui servait pour écrire. Il dort mal, mange mal, fatigue, ennui, grand vide... Sa ne l'empêche pas de déprimés et d'être angoissés malgrés l'absence de crise.

    Ce qu'il faut savoir c'est que si une infusion de tisane ne suffit pas a cotés les médicaments puissants sa donne pleins d'effets a la con qui peuvent être invivable. En faite sa remue la merde. Voila c'est sans remède. [​IMG]


     
  14. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    3 728
    486
    252
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Témoignage dans le n°1:
    (extrait):
    On s’occupe de tout | Sans Remède
     
  16. mc²
    Offline

    mc²Membre du forum Membre actif

    372
    133
    117
    Août 2014
    Il y a carrément un médecin aux Etats Unis qui avait inventé la "drapétomanie" (du grec "drapetes", fuyard, et "mania", folie). Une "maladie" touchant les esclaves qui fuyaient leur captivité, "inconnue des autorités médicales mais bien connue des planteurs", qu'il préconisait de prévenir par des coups de fouets (certains médecins prescrivaient l'ablation des gros orteils pour empêcher de courir). Il parait que son article sur le sujet fut largement reproduit.
     
Chargement...