Chargement...

Salut

Discussion dans 'Présentations des nouveaux membres' créé par kuhing, 4 Juin 2017.

  1. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Salut,

    Anarchiste et végétarien.

    Je partage mon temps entre la Mauricie et le Puy-de-dôme.
    Comme les forums anarchistes français ne valent plus grand chose, je viens voir ce qui se passe ici.
    Sinon j'étais au salon du livre anarchiste à Montreal la semaine dernière.
    Content de voir que ça attire du monde.
    Comme je l'ai dit lors d'une conference pendant le salon, pour moi l'anarchie a été un objectif concret pendant un bon moment mais mes expériences "militantes" ( bien que je n'aime pas ce mot ) ont fait que c'est ( malheureusement ) devenu un idéal pour "pelleteux
    de nuages" comme on dit poétiquement au Quebec.

    Asta la vista amigos
     
  2. Oni21
    Offline

    Oni21Membre du forum Membre actif

    270
    28
    5
    Avr 2017
    Homme
    France
    Bienvenue Kuhing
     
  3. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
  4. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 678
    1 530
    412
    Fev 2014
    France
  5. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
  6. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Bonjour Ninaa,

    Merci pour ton accueil.
    Comme ancien parisien, je connais bien Ivry.
    Mais j'habitais Pigalle, boulevard de Clichy.
     
  7. pschrsrgnc
    Offline

    pschrsrgncGuest

    Hello ; !Un pédigrée convenable...!bnvn.u.
     
  8. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    J'ai bien aimé leur opération réparation bitume au Québec ;) Ça m'a bien fait marrer. Sinon oui je pense qu'on tient tou(te)s le même constat même si parfois c'est difficile de se l'avouer car difficile à avaler. Nombre d'anarchistes prennent des voies plus tranquille en attendant les jours meilleurs.
     
  9. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Salut à vous deux,

    Effectivement quel autre choix que d'attendre les jours meilleurs s'ils arrivent un jour.
    J'ai fini de croire qu'une frange "éclairée" pourrait convaincre la grande masse des gens.
    Je me suis rabattu sur l'espoir que la conscience collective viendrait d'elle-même à l'évidence de passer directement à la société sans classes, sans argent.
    Pour le moment ça n'a pas l'air de prendre ce chemin, certes...
     
  10. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 350
    468
    141
    Jan 2009
    France
  11. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je suis d'accord. Même si "d'elle-même" me semble pas être le bon terme. pour moi ça vient d'une meilleure connaissance de ce qu'est le système (de classe) actuel et de l'accroissement de l'antagonisme entre prolétariat et bourgeoisie. En tout cas c'est une idée qui me semble juste actuellement : les classes moyennes ont été une anomalie historique profitant de la colonisation et de la chute démographique et de l'accroissement des richesses lors de la guerre mondiale. Puisque certaines catégories de personnes ont pu s'élever socialement (affirmation de la catégorie des "cadres", plus grande compétitivité des PME et état providence avec ses fonctionnaires) les classes sociales ont paru obsolètes.
    Sauf qu'aujourd'hui on ne cesse de noter que les inégalités sociales se creusent. Les grandes entreprises ont repris du poil de la bête et écrasent les petites. Elles veulent s'approprier de plus en plus de parts de marchés et donc empiètent sur les plates-bandes du domaine public. Et de moins en moins de salariés du privé se voient offrir des privilèges. Il y a de moins en moins d'enfants qui parviennent à des catégories socio-professionnelles meilleures (au niveau du salaire et du niveau de diplôme requis) que celles de leurs parents (là-dessus ça demande vérification cependant mais il me semble me souvenir de certains cours de socio qui disaient ça).

    Par conséquent, les prolos sont de plus en plus nombreux et de plus en plus acculés. Parmi les prolos les espoirs d'une promotion sociale diminue, et l'illusion d'un salut dans le capitalisme prend fin. Le fait que des enfants diplômés en particulier des enfants de cadres ou de fonctionnaires galèrent à trouver des emplois (en tout cas de leur niveau d'étude) à la sortie de l'école fait qu'ils sont de plus en plus amenés à travailler dans des emplois ouvriers, au contact d'enfants d'ouvriers et qu'ils comprennent de plus en plus ce que ça fait d'être exploités.

    Mais plus t'exploites de monde dans les mêmes conditions, plus tu parques les pauvres dans les mêmes ghettos, plus tu crées de fait un sentiment d'appartenance à une même classe. Et c'est ça qui va provoquer une révolution.
    A moins que l'attention du prolétariat n'en soit détournée... par exemple par une guerre qui attiserait les vieilles rancoeurs nationalistes.

    C'est crédible non ?
     
  12. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Oui le passé l'a déjà démontré. La donne en plus est que les classe moyenne ont goutté au bien être et quand on a encore le goût du gâteau en bouche ça leur devient amère de le voir passer sans pouvoir en prendre une tranche. L'avenir nous le dira. En attendant se changer soit même c'est aussi participer au changement, même petit, de notre entourage,
    Je ne sais pas si j’ai déjà paré ici de ma théorie de l'arbre. Bref si oui je vous la ressors: quand on veut faire tomber un arbre bien costaud et que on a pas de tronçonneuse assez puissante pour se faire on s'en prend aux racines. Un par une on les détruit et un jour l'arbre fini par tomber et ne repoussera plus jamais. C'est pareil avec le capitalisme et le reste. On a pas de quoi le faire tomber en le prenant de face donc rongeons ses racines une par une blablablabla ...
     
  13. Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptes
    Offline

    Barbe_Noire ou l'un de ses multi-comptesPirate & corsaire Expulsé par vote

    1 011
    108
    0
    Août 2016
    Ils comprennent sans doute, je dirais plutôt "prennent conscience" mais cela ne les rapproche pas, AU CONTRAIRE des ouvriers ou du moins des plus pauvres, des moins armés.

    Comme leurs parents, les "petits bourgeois pavillonaires", ils ont PEUR DU DÉCLASSEMENT et, loin de se rapprocher de celles et ceux encore plus mal loti(e)s vont aider les CSP+ dans leur lutte pour la supprématie. Pour reprendre l'image de Marc Poïc, "ils" ont le choix entre lutter contre ceux qui ont le gateau et les forcer à partager davantage ou priver ceux se contentant des miettes du peu qu'il leur reste.

    On a enfin fait le constat officiel qu'il n'y avait plus en France de "droite" ou de "gauche" mais des "pro-mondialisation" et des "anti-mondialisation", que différents courants très dissemblables pouvaient se rejoindre (anti-européisme supposé ou réel des extrêmes droite et gauche par exemple).

    Avoir en commun certains problèmes (comme le déclassement social par exemple) ne suffira pas à rapprocher, à homogénéiser des catégories très diverses (banlieues/non-banlieues, "racisé(e)s ou non, éduqué(e)s ou non etc ...).
     
  14. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    206
    529
    Déc 2016
    Belgium
    Le propre de la classe moyenne est de devenir bourgeoise la place du bourgeois. Dans cette course on retrouve les bourgeois déclassé qui eux ne rêvent qu'à redevenir également bourgeois et tout ce beau monde se bouscule aux porte de la bourgeoisie. Toc toc laissez nous entrez on sera gentil et serviable si vous nous acceptez. Ce problème fais que ces gens sont prêt à écraser les autres pour parvenir à leur rêve. Il fut un temps ou cette classe moyenne votait extrême droite pour atteindre ce but.
    Reste à voir la définition de la classe moyenne. J'ai entendu qu'en France ils l'a définissent à partir du revenu de 1500€/ mois alors qu'en Belgique c'est à partir d'un revenu du ménage de 4000€/mois. La définition reste toujours vague afin de laisser croire aux gens qu'ils font partie de cette classe et donc leur donner un espoir de changement.
    Personnellement je lui préfère la définition du couple sachant s'acheter sa maison sans soucis, remplacer sa voiture tous les 3 ans, partir en vacance, avoir une petite épargne pour les imprévu ect.. Bref une vie sans trop de souci d'argent.
     
  15. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    C'est compliqué.
    Aussi simple que c'est compliqué.
    D'un côté la situation sociale mondiale qui se dégrade entraîne une prise de conscience chez certain-e-s et elle pourrait faire évoluer les choses positivement.
    De l'autre, la precarisation, l'écart entre riches et pauvres qui grandit, l'insécurité face à l'avenir fait naître un repli sur soi chez d'autres.
    Un peu comme un chien qui voit que le contenu de gamelle lui suffit à peine et ne veut pas qu'un autre s'en approche pour le manger.

    Nous sommes, je pense, dans une situation d'équilibre instable.
    Ça peut balancer du bon comme du mauvais côté.

    Et je crains que ceux-celles qui s'en aperçoivent ne peuvent pas influer sur la balance.
     
  16. Oni21
    Offline

    Oni21Membre du forum Membre actif

    270
    28
    5
    Avr 2017
    Homme
    France
    Marc, la classe moyenne statistiquement se définit par les 50% du milieu. Après je te rejoins sur la condition de vie pour la définir, et avec cette approche elle est clairement en voie de raréfaction.