Chargement...

Sa chauffe

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par ziggourat, 28 Janvier 2012.

  1. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  2. anarchiste
    Hier soir les 5 sages ( c'est à dire conseil constitutionnel) ont validés la candidature du président actuel du Sénégal : Wade .
    Cette annonce à donné lieu à des manifestation violentes dans les villes de dakar thiès , Kaolack , Fatick , Diourbel .
    Selon le journal " LE POP " est policier est mort au cours de ses manifestations , il y a d’innombrables blessés chez les manifestants et, certains policiers agressent les journalistes ( deux meùbres du journal "LE POP" et un autre journaliste de l'afp.
    L'union européenne et les états-Unis appellent au respect de la décision et de régler se problème de manière pacifique .
     
  3. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Sénégal/présidentielle : un policier tué dans des violences à Dakar

    Un policier a été tué dans la nuit de vendredi à samedi à Dakar lors de violences qui ont éclaté après la publication de la liste des candidats retenus par le Conseil constitutionnel pour la présidentielle de février, a appris l’AFP de source policière.




    [​IMG]

    Ils ont tué un policier, a affirmé le commissaire de police Arona Sy, sans donner les circonstances de cette mort survenue lors de violences entre policiers et jeunes opposants à une nouvelle candidature du président Abdoulaye Wade qui a été validée par le Conseil constitutionnel.





    Dès l’annonce de la validation de la candidature du président Wade et du rejet de celle du chanteur Youssou Ndour, des jeunes rassemblés depuis des heures sur une place de Dakar à l’appel de l’opposition ont jeté des pierres sur les policiers qui ont riposté à coups de gaz lacrymogène et de matraque.

    Les jeunes, armés de barres de fer, ont également mis le feu à des pneus et des courses-poursuites entre eux et les policiers se sont engagées dans les rues adjacentes à la Place de l’Obélisque.


    Les forces de l’ordre s'étaient déployées aux alentours de l’assemblée nationale, du Sénat, et aux abords de l’hôpital principal. Même décor du côté de la place de l’indépendance, à la chambre de commerce. Sans parler de la place de l’obélisque qui abritait la manifestation du M23 ce vendredi.

    Les violences se poursuivaient dans la nuit de vendredi à samedi dans plusieurs quartiers de Dakar, selon un témoin et des médias privés.

    Je vois des feux, impossible de passer. Ça brûle à Sacré-Cœur (centre), sur la VDN, une route menant au nord de la ville, a déclaré à l’AFP un témoin circulant en voiture.

    Les télévisions privées montraient des jeunes érigeant des barricades, brûlant des pneus et des planches sur plusieurs artères, ainsi que des échanges de projectiles et gaz lacrymogènes entre des manifestants, essentiellement des jeunes, et les forces de l’ordre anti-émeutes de police et de gendarmerie.

    Des manifestations de colère étaient en cours également dans les provinces, d’après les médias locaux : notamment à Thiès d’après l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle), et à Kaolack (centre), Matam et Ourossogui (nord) d’après la Télévision Futurs médias (TFM, privée).

    Leur presse (Agence Faut Payer, 28 janvier 2012)




    [​IMG]

    Sénégal : l’opposition appelle à marcher sur le palais présidentiel

    Le Mouvement du 23 juin (M23), coalition de partis politiques de l’opposition et de la société civile contestant la candidature du président Abdoulaye Wade à la présidentielle de février, a appelé samedi les Sénégalais à marcher sur le palais de la République pour en déloger M. Wade.

    Le M23 appelle le peuple sénégalais souverain à se mobiliser autour du Mouvement pour marcher sur le palais de la République et (en) sortir Wade qui est en train de le squatter, a déclaré à l’AFP Abdoul Aziz Diop, un des responsables du mouvement à l’issue d’une réunion de sa direction.

    Cette réunion visait adopter une décision commune du mouvement à la suite de la publication de la liste des candidats autorisés par le Conseil constitutionnel à se présenter à la présidentielle.

    Les dirigeants du M23 exhortent les Sénégalais à se joindre au Mouvement pour organiser la reprise du territoire occupé par Abdoulaye Wade et ses sbires. (…) C’est la seule direction prise à partir de ce soir, a ajouté M. Diop, précisant : Dès ce (samedi) matin, le M23 mettra tout en œuvre pour pouvoir organiser cette marche sur le palais et aller déloger M. Wade.

    Le M23 regroupe des partis politiques et coalitions de partis ayant investi certains des candidats autorisés, dont les anciens Premiers ministres Moustapha Niasse, Idrissa Seck et Macky Sall, ainsi que le chef du Parti socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng.

    À la question de savoir si ces candidats membres du mouvement allaient faire usage de leur droit de recours au Conseil constitutionnel, Abdoul Aziz Diop a répondu : Cela les concerne du point de vue individuel à partir du moment où ce sont eux les candidats.

    Le mouvement leur a toutefois demandé de suivre la décision commune. Il n’y a pas d’autre stratégie que de regrouper le pays, d’appeler les Sénégalais et en marchant dans les prochains jours sur le palais de la République, parce que c’est le seul moyen de bouter Abdoulaye Wade dehors et de remettre la démocratie sénégalaise sur les rails, a-t-il conclu.

    Leur presse (Agence Faut Payer, 28 janvier 2012)


    [​IMG]


    Ça chauffe et ça brûle un peu partout à Dakar, Mbour, Thies, Kaolack
    Après la validation de la candidature de M. Abdoulaye WADE à la présidentielle de février 2012, des émeutes ont éclatées un peu partout dans les artères de la capitale et sa banlieue, mais aussi dans les régions.

    Dans la capitale à Colobane, Fass, Grand Dakar, les jeunes ont fait face à des policiers surarmés et surtout très déterminés. Ces affrontements ont même dégénérés poussant les policiers à être hors de contrôle, allant jusque se ruer sur tout ce qui bougent et nos confrères du Populaire en on fait les frais. En effet un policier, s’est dans un excès de zèle criard attaqué ces pauvres journalistes qui ne faisaient que leur travail.

    Ces même policiers en un moment donné se sont permis de rentrer dans le siège du Parti Socialiste qui se trouve à quelques jets de pierres de la place de l’Obélisque après l’avoir « canardé » de grenades lacrymogènes pour déloger les jeunes qui y avaient trouver refuge. (…)

    Leur presse (Rewmi.com, 28 janvier 2012)




    Direct émeutes Dakar : Le chef de la police confirme la mort d’un agent et d’un blessé

    Tout le pays est en train de s’embraser. Les jeunes contestent avec véhémence la décision du Conseil constitutionnel qui a validé la candidature du chef de l’État ce vendredi 27 janvier.



    Ces manifestations ont fait une première victime. Il s’agit d’un agent du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) qui a été pris en otage par les manifestants à Colobane à hauteur de l’ambassade de Mauritanie. Il a été lynché à mort. Cet agent a été arrête en même temps que par les manifestants en même qu’un autre de ces collègues qui lui aussi a été sérieusement blessés.

    Leur presse (Pressafrik.com, 28 janvier 2012)




    Manif des jeunes du M23 contre l’avis du conseil constitutionnel : Dakar en flammes

    Toutes les artères de la ville de Dakar étaient en feu hier soir, quelques secondes après l’annonce de la recevabilité de la candidature de Wade par le Conseil constitutionnel. Les jeunes du M23 ont mis le feu à Colobane, la Médina, à Fass, sur la Vdn aux alentours et en banlieue.

    Des pneus calcinés au milieu de la chaussée, des débris déversés un peu partout, de la fumée noire à perte de vue. Tel est le décor hier dans les différentes artères de Dakar surtout aux alentours de la Place de l’Obélisque, lieu de rassemblement du M23. Les jeunes manifestants ont pris d’assaut les quartiers de Fass, Médina, Centenaire dès l’annonce de la validation de la candidature du président Abdoulaye Wade. Armés de pierres, l’insulte à la bouche, les manifestants en colères ont décidé de forcer la « barrière » des forces de l’ordre stationnées à quelques mètres de la place de l’Obélisque. « Nous n’accepterons pas la candidature de Wade, les gars, direction Palais ! direction Palais ! » crient-ils en chœur.

    Acculés, les éléments du groupement mobile d’intervention ripostent. Ils balancent des grenades lacrymogènes et arrosent d’eau chaude, les manifestants. L’arme fait mouche, mais n’entame en rien la détermination des jeunes qui se dispersent et forment de petits groupes pour envahir les quartiers environnants (Fass, Médina, Centenaire etc). Comme s’ils se sont passé la consigne, ils brûlent et déversent des immondices sur leur passage. De leurs bouches sortent les mêmes slogans : « Y en a marre de Wade ! Le peuple en a assez de ce régime ».

    Des pierres à la main, un foulard rouge noué au cou, Ismaïla, la vingtaine, confie : « Le mot d’ordre est clair : Pas d’élection si la candidature de Wade est validée. Nous sommes déterminés et nous allons montrer à Wade qu’il ne sera pas candidat contrairement à ce que veut son Conseil constitutionnel. »

    Des camions bourrés d’éléments du groupement mobile d’intervention étaient à la poursuite des jeunes manifestants jusque dans les coins et recoins de Fass et de la Médina. Pour échapper à la furie des incendiaires, les taxis et autres véhicules particuliers empruntent des rues et ruelles détournées. Les habitants de ces quartiers jouaient le rôle de spectateurs. On les aperçoit du haut des terrasses ou des balcons en train de suivre le spectacle.

    Leur presse (Y. Massaly – Walf Fadjri/L’Aurore, 28 janvier 2012)




    Manifestations à Tambacounda : Pneus brûlés, barricades érigées sur les routes
    La violence entre les forces de l’ordre et les jeunes manifestants contre la candidature de Me Abdoulaye Wade a progressé partout dans les différentes artères de la commune de Tambacounda où des jeunes jusque tard dans la nuit (0h42mn) ont brûlé des pneus et érigé des barricades sur les avenues. La police a usé par moments à des grenades lacrymogènes pour tenter de disperser les manifestants.

    Le Conseil constitutionnel a accepté la candidature d’Abdoulaye Wade avant de dévoiler, hier vendredi la liste des candidatures retenues pour participer à l’élection présidentielle du 26 février. Celle du président sortant a soulevé des contestations. La capitale orientale n’a pas été en reste.

    Après l’annonce des résultats provisoires, des jeunes sont sortis dans la rue, tard dans la nuit vers les coups de 22 heures à Tambacounda, pour brûler des pneus et ériger des barricades sur toutes les grandes artères du centre ville. Du grand carrefour Abdou Cissokho en passant par l’avenue Kandioura Noba au stop Tassangoro.

    Les forces de l’ordre ont tenté de les contenir en lançant des grandes lacrymogènes mais les jeunes étaient décidés même à en découdre avec ces forces de l’ordre. Au moment où nous mettions sous presse, la situation était tendue à Tambacounda, poussant certaines familles qui étaient plongées dans les bras de Morphée à être réveillées par les grenades lacrymogènes.
     
  4. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  5. anarchiste
    Merci d'avoir développé zarkaz , j'avais plus de batterie sur mon ordi , je voulais continuer se soir ^^
     
  6. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Je n'ai fais que copier/coller l'article. Après étant donner ta position (géographique) n'hésites pas à donner plus d'infos.
     
  7. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  8. anarchiste
    J'ai qu'un des leaders du M23 c'est fait arrête .
    C'est moi ou youssou ndour selon les télévisions françaises est le seul candidat de l’opposition ?
    j'ai l'impression qu'ils essayent de le montrer en héros .... je tiens à dire que c'est un libéral qui possède une chaîne de télé et un journal ... Sa vous rappelle rien ? Bah moi sa me fait penser à berlusconi .
    Se n'est pas le candidat préféré des sénégalais , en tout cas dans l'opposition c'est pas à lui qu'ils pensent en premier ...
    Juste un conseil : Méfiez-vous en !
     
  9. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 516
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Tu pourrais nous en dires un peut plus sur le Mouvement du 23 juin ?

    De toute façon c'est toujours pareil en Afrique, les partisans d'un tel se foutent sur la gueule avec les partisans de l'autre, et l'occident soutient celui qui à le plus de chance de l'emporter.
     
  10. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  11. anarchiste
    Si je me rappelle bien ils se font nommé m23 suite au manifestation du 23 juin de l'année dernière , depuis tous les 23 du mois ils essayent de manifester ( même si c'était interdit ) .
    C'est un collectif d'opposition comme les "y'en a marre" ( eux c'est des rappeurs du même nom qui ont crées se collectifs ) .
    J'ai vraiment que sa comme informations sur eux , j'irais me renseigner un peu plus sur eux vous inquiétez pas .

    Par contre sa me faire gerber que la télé montre youssou ndour comme un libérateur , c'est un requin de la finance , il se déclarait comme " l'alternance à l'aternance" :ecouteurs: donc pas vraiment comme les membres du partit siocaliste par exemple ...

    Bref j'essayerais d'en savoir plus demain quand je retournerais en cour . ( enfin si les violence continues elle risque d'être fermé comme se fût le cas vendredi .
     
  12. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Merci on attends de tes nouvelles
     
  13. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  14. anarchiste
    Alors hier plusieurs hélicoptères ont survolés la ville , et normalement d'autres manifestations sont prévues demain .

    je n’ai pas appris grand choses sur le M23 mais voila tout se que je sais :
    C'est un groupe de jeune opposants au régime de wade . Politiquement ils sont a peu près de tous les bords de l'opposition actuelle ( certains soutiennent benoo d'autre dieng etc... ) mais les politiciens commencent à les soutenir de plus en plus .

    Je ne suis pas sûr mais je pense qu'ils sont font appelés aussi GM ( grand mouvement ) , à moins que se soit un collectif d'opposition du même type ( jeunes sans véritable bord politiques ) .
    En tout cas ce collectif d'opposition est connu , ils sont actifs . Nous pouvons lire dans les différentes villes du pays de nombreux tags contestataires : "Wade dégage" , " le GM arrive" etc ...

    je risque d'avoir d'autre informations sur les évènements un peu plus tard sur la soirée des que je les est je vous les transmets .
     
  15. Le Vice
    Offline

    Le VicePlutôt que la vertu Membre actif

    130
    4
    0
    Déc 2010
  16. anarchiste
    J'ai appris aujourd'hui que la candidature de Youssou Ndour a été refusée. :ecouteurs:
     
  17. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  18. anarchiste
    Je me suis acheté "Le POP" d'aujourd'hui le numéro 3654 pour être précis, voici donc ce que j'y ais appris .
    Le mouvement du 23 Juin ( le M23) veut continuer son combat contre la candidature du président wade à sa propre succécion . Demain ils veulent mener "l'assault final". Ils iront donc manifester une foit encore a la place de l'obélisque surmnommée en ce moment : "La place Tahir"

    Le directeur de campagne de yousou Ndour : Alioune Ndiaye, à déclare ceci :
    Les jeunes de Y'en A marre l'ont dit, et je le répète, en tant que jeune aussi. Le temps de la parole est révolu, c'est le temps de l'action. Et mardi doit être un jour déterminant. Tout le peuple sénégalais doit le comprendre comme ça. La mobilisation doit être sans commune mesure. Et il ne doit pas y avoir pour certains un jour, après mardi. Le problème doit être réglé mardi, et définitivement".


    Voila d'autres informations demain , du moins j'essairais .
     
  19. Nikrok
    Offline

    Nikrokblop Membre actif

    311
    0
    7
    Sept 2009
  20. anarchiste
    Merci pour les infos, notamment celle concernant youssou ndour, dans les médias bourgeois ils ont résumé ces manifs en simple contestation au refus de la candidature de ce dernier...
     
  21. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  22. anarchiste
    Deux personnes sont mortes et, septs personnes furent déclarées bléssés graves hier dans le départements de Podor lors d'une manifestations pacifique organisée par une section du M23 locale . Suite à l’incendie de pneu par les manifestants les policiers ont commencés par lancer des grenades lacrymogènes , puis ont ouvert le feu sur la foule à balles réelles .
    Une des personnes morte était une femme d'une soixantaine d'année qui vendait des cacahuètes au bord de la route , elle n'avait rien avoir avec la manifestation . La seconde personne était un jeune homme de 17 ans qui était en 4eme .

    Mamadou Diallo, le secrétaire général du Mouvement des élèves de étudiant socialiste de Podor déclara ceci : " La police dispose d'autre procédures pour disperser la foule que de tirer à balle réelles. Les policiers devaient de prime d'abord, user de grenade lacrymogène, pour disperser la foule. Mais il ne l'ont pas fait. Ils ont utilisés directement des balles réelles. Nous n'accepterons plus jamais que la police tire sur la population. Désormais, nous allons leur faire face. C'est une abération que la police tire sur des personnes qu'elle est censée protéger. Nous ne reculerons plus d'un iota ."

    Les étudiants ont scandés : "nous allons détruire ce régime aux abois. Nous avons concocté un programme que nous allons dérouler dans un bref délai. On nous entendra . "

    Ces informations me provienne du "Le POP" d'aujourd'hui ( le numéro 3655 ) . Je voudrais juste souligner que les avis diverges sur l’utilisation des lacrymogènes . Car certaines sources prétendes qu'il y a eut utilisation des lacrymogènes , mais certains disent le contraire( comme Mamadou Diallo ), mais, vous pouvez être sûr que les morts et les blessés eux, sont malheureusement biens réelles .

    J’essaierais de revenir se soir sur le résultat des manifs de l'après midi .
     
  23. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  24. anarchiste
    Désolé du deuxième poste d'affilé , je voulais annoncer que les manifestations qui auraient du commencer à 3 heures de l'après midi ...non toujours pas eut lieu !
    En effet l'opposition attend une partie des leaders du M23 qui ne sont toujours pas arrivés .... mais pendant ce temps en face de la place un police déploie un dispositif anti-émeute .
    [​IMG]


    Le candidat Benoo à déclaré « la population sur l’ensemble du territoire et dans la diaspora à se mobiliser et à s’organiser pour lutter pour le retrait de la candidature de Wade et pour la tenue d’élections libres et transparentes, dans la paix et dans la sécurité » Il rend aussi hommage au policier tuer vendredi et dit qu'il a été « victime de l’irresponsabilité de Wade et de son régime »

    Pour l'instant c'est plutôt calme mais tout peux changer d'ici quelque heures ... je tiens mes sources du site rewmi.com , un conseil ne lisez pas les commentaire pour la plupart c'est du pro-wade en puissance .

    Pour finir je viens d'apprendre sur la chaîne de télévision france24, que l'opposition disait que le gouvernement à donné l'autorisation sur le déroulement de cette manifestation
     
    Dernière édition par un modérateur: 31 Janvier 2012
  25. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  26. anarchiste
    Alors la sa commence vraiment à chauffer .
    Les leaders du M23 ont appelés à pratiquer une marche pacifiste , « car Wade avait dit que lorsque le peuple descendra dans la rue, il partira» . Une partie des manifestants préfèrent marcher jusqu'au palais pour le faire sortir .
    Les manifestants qui n’ont pas respecté le mot d’ordre des leader du M23 font en ce moment même face à la police sur la place de l’Obélisque.
    On parle pour l’instant d’un mort ( information à vérifier ) , transporté par les secouristes du SAMU. Un camion de GMI ( groupe mobile d'intervention ) serait "passer sur lui".

    Source Rewim.com
     
  27. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  28. anarchiste
    Les manifestions prennent de l’ampleur , le consulat à envoyé par sms les quartiers à éviter en plus de la place de l'obélisque et ses contours : Bourgiba , Point E , Ucad , HLM ,Colobane ... Bref sa commence à s'étendre .

    Ps : vous me le dite di je poste trop de message d'affilé hein ....
     
  29. Nikrok
    Offline

    Nikrokblop Membre actif

    311
    0
    7
    Sept 2009
  30. anarchiste
    Non pas de soucis (pour moi en tout cas), et encore merci de nous tenir au courant, et bon courage.
     
  31. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Bien au contraire, merci de prendre le temps de nous balancer ce qui se passe.
     
  32. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  33. anarchiste
    Alors voici le résumé des manifestations d'hier :
    Les leaders de l'opposition avaient réussis à négocier l'autorisation de la manifestation et avaient appelés à la pratique d'une manifestation pacifique . Déci les militants n’ont pas suivis cette ordre, ils n'ont pas à hésiter de traiter les leaders du M23 de "poltron" et ont préférés continuer sans les leaders du M23 ( qui sont partis ) . Une foule immense commença à brûler des pneus , à lancer des pierres pour en découdre avec la police . Ils voulaient marcher jusqu'au palais présidentielle pour déloger Wade .
    Les forces de l'ordre ont répliqués et un homme et mort , il à été écrasé par le "dragon" de la police . La soirée se soldat aussi par une cinquantaine de blessés. Les policiers ont tirés à balle réelles et on tirés sur des véhicules médicalisés .
    Ce n'est pas tout, aujourd’hui des manifestations qui n'étaient pas prévu se sont déroulé un peu partout dans la ville, beaucoup d'affrontements la aussi avec les forces de l'ordre ( bien équipé ) .
    Ça à commencé vers 9 heures jusqu’à 17 heures pour certains quartiers . Les principaux affrontements se sont déroulés à l’Université de Dakar ( l'ucad) ou les étudiants ont brûlé un bus , les policiers n'ont pas hésité à riposter avec des gaz lacrymogènes . Ça à chauffer aussi dans le quartier de la Médina .

    Je ne peux malheureusement pas vous dire en détail ce qui c'est passé aujourd'hui la télévision sénégalaise donne peu d'info sur ces évènements . Je tiens majoritairement mes sources d'aujourd'hui du site internet rewmin et des journaux suivant Le POP , Libération ( le libération sénégalais pas français ) donc il faut attendre un jour après les évènements pour avoir des informations .
    Sinon j'ai vu sur france 24 une vidéo des manifestations des étudiants . Je vous conseil d'aller la voir , je ne peux malheureusement pas la mettre ici , je ne peux pas lire de vidéo x)
     
  34. ziggourat
    Offline

    ziggouratMembre du forum Membre actif

    363
    0
    1
    Juil 2011
  35. anarchiste
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    Je suis désolé de ne pas avoir pu insérer ces photos sur le poste d'en haut je viens de les trouver , et je ne peux pas modifier mon message :ecouteurs:
    En tout cas j'espère qu'elle vous éclaireront , elles montrent les manifs d'aujourd'hui .
     
Chargement...