Chargement...

Revue: Panthère Première

Discussion dans 'Médias et presse' créé par ninaa, 27 Octobre 2017.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    C'est vraiment une revue géniale, je l'ai dévorée d'un bout à l'autre sans débander! et je dis pas ça seulement par copinage... :feminism:
    Ce premier numéro a été entièrement réalisé par des femmes. Elles l'ont déjà présentée un peu partout et d'autres RV devraient bientôt suivre.

    [​IMG]




    PANTHERE PREMIERE | Contact
     
  3. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    974
    144
    9
    Août 2015
    Austria
  4. social-démocrate
    Vivement qu'on me le vole pour je lise le nouveau retournement de veste de Mélusine.

    Le PDF en ligne à zéro cent c'est trop cher pour les auteures de cette revue de gauche commerçante... Le fric c'est sacré à Gauche comme à Droite.
     
  5. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Ah wé Mélusine ! J’ai déjà lu sa prose ailleurs.
    Son nom de famille c’est bien Enfayite ?
    Mélusine Enfayite , oui c’est bien ça.
    Un gros soucis pour son père qui lui avait confié la gestion de son entreprise.

    Ce qui a de bien avec Fanya c’est qu’elle connaît toute la frange anarcho-branchouille de gauche parisienne.
    Et elle en est revenue.
    Ça c’est bien aussi.
    Faut dire qu’elle allait pas bien loin la frange, y’a pas eu trop de chemin à faire pour revenir.

    Sinon il y avait quelqu’une, dans le temps, dont j’appreciais les remarques et les écrits.
    Son blaze c’était Pia de la mouvance « Non fides ».
    Des trucs intéressants d’ailleurs chez « Non fides » et ça existe encore.
    Y a-t-il des news de Pia ?
    À moins que ce soit toi Pia, Fanya ?
     
  6. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  7. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Pour en revenir à la revue Panthère première:

    Il y a plusieurs féministes qui ont pour pseudo "Mélusine".
    Je pense que celle que Fanya accuse de "retournement de veste" est celle ci:

    Page Facebook

    Je suis en désaccord avec certaines prises de position de cette Mélusine (Vertelune ou Ciredutemps Monsieur et madame ENFAILLITE ont une fille, comment s'appelle-t-elle? : Les meilleures Blagues et Histoires drôles du Web ! Site officiel du rire et de l'humour sur le Web ! ). En particulier son côté appel à la répression et obsession des musulmans. Je ne sais pas de quels "retournements de veste" l'accuse Fanya, il me semble qu'elle a toujours eu les mêmes positions sécuritaires.

    Mais dans ce cas il s'agit d'une autre Mélusine.

    Par ailleurs la rédactrice dans Panthère première que je connais est au RSA. Elle n'est pas du tout de gauche mais anarchiste.

    A ma connaissance ces femmes se revendiquent anarchistes.
    Qu'est-ce qui te permet de les accuser d'être "de gauche"?
    Même s'il s'était agi de l'autre Mélusine, à ma connaissance elle s'est toujours dit anarchiste?
    Et même en admettant qu'elle ait été un jour de gauche, pourquoi accuser l'ensemble des contributrices d'être "de gauche"?
    Je ne vois vraiment pas non plus ce qui dans cette revue ni dans leur pedigree permet de les accuser de vouloir faire du commerce? Alors tous ceux et celles qui publient une revue ou un bouquin sans les mettre en ligne peuvent être accusés de faire partie de la "gauche commerçante" pour qui "le fric est sacré".
    En tout cas même si quelqu'un sur le forum avait idée de mettre Panthère première en ligne ça m'étonnerait beaucoup qu'elles portent plainte...

     
    Dernière édition: 29 Juin 2018
  8. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 233
    1 615
    424
    Fev 2014
    France
  9. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    numéro 2, printemps 2018
    [​IMG]
    Dans ce deuxième numéro, sous le soleil exactement, on se frottera à la Peau de l’écrivaine Dorothy Allison, on piquera une tête dans les archives du premier journal des Sourdes, on se laissera dériver dans les eaux sombres du desgosto avec les Paumari et les Guarani du Brésil, on surfera sur les fautes d’orthographe d’un auteur sicilien qui donne du fil à retordre à sa traductrice, on enflera masque et tuba pour suivre la ronde des corps de l’artiste Carlotta Bailly-Borg, on s’immergera dans une structure médicale qui soigne des femmes aux parcours violentés, on se rafraîchira avec une petite salade sauvage cueillie dans la campagne catalane, puis l’on contemplera le crépuscule tomber sur le genre, la ligne de l’horizon en toile de fond. La brise s’étant levée, on se réchauffera aux braises de La pierre à feu, où il sera question de gros et de petits sous, d’inégalités patrimoniales et de foyers émancipateurs.

    Panthère Première » numéro 2, printemps 2018
     
Chargement...