Chargement...

Rats des villes, rats des champs?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par ninaa, 31 Août 2017.

  1. Gorille argenté
    Offline

    Gorille argentéMembre du forum

    49
    10
    0
    Mar 2017
    Homme
    France
    Ben pour moi dans les quartiers, ce ne sont pas les parents qui éduque les petits, mais souvent les grand frère..........

    Et en campagne, il égorge encore le cochon et pour peut qu'il ne soit jamais sortie de leur bled, ben, les locaux n'ont aucune ouverture d'esprit
     
  2. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    Non pas de coq et les oiseaux sont très discrets.
    J'ai trouvé le bon spot, les voisins sont sympas et je ne vois pas de flics dans le coin.
    Je reviens de Paris il y a quelques jours, c'est là que j'ai passé ma jeunesse. J'ai toujours aimé Paris, tu passes d'un monde à l'autre à distance de marche. Une énergie humaine qu'on ne trouve pas ailleurs. Mais des endroits sales, c'est vrai et de la misère qui me paraît gagner du terrain dans les coins comme Strasbourg St Denis, Gare de l'Est , encore plus qu'avant.. Par contre le boulevard de Clichy où j'ai habité longtemps devient bobo, impensable il y a 25 ans. Et dans les coins' sympas genre St Michel , Monge , Jussieu c'est des prix de fou. J'ai vu une annonce pour un 45 m2 métro Censier pour 555.000 euros.

    Vive l'Auvergne.
     
  3. Gorille argenté
    Offline

    Gorille argentéMembre du forum

    49
    10
    0
    Mar 2017
    Homme
    France
    Salut,

    perso Paris, c'est juste pour faire le touriste, enfin pas plus de 3 jours

    L’Auvergne j'ai mis du temps à m’habituer et même aujourd'hui je trouve que c'est trop gris, à la fois je suis de Marseille

    Sinon point de vus immo effectivement c'est le jour et la nuit, par exemple, je connais une maison de bourg dans la montagne Bourbonnaise de 75m² pour 25.000roro, ramené aux prix du m² c'est une différence de ouf entre la vile et la campagne
     
  4. kuhing
    Offline

    kuhingMembre du forum Compte fermé Membre actif

    1 328
    180
    2
    Juin 2017
    L'Auvergne , j'ai eu un coup de cœur immédiat.
    Marseille, je ne m'y habituerai jamais. ( je ne supporte pas cette ville )
    Comme quoi on est tous différents.
     
  5. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 469
    207
    529
    Déc 2016
    Belgium
    C'est pour cela que je préfère le bas des Cévennes, enfin le bas 500 m c'est bien ;) ainsi on garde le soleil tout en étant à la montagne ;) . Mais point de vue prix c'est nettement plus hard. Quoique parfois...
     
  6. Gorille argenté
    Offline

    Gorille argentéMembre du forum

    49
    10
    0
    Mar 2017
    Homme
    France
    Powaaa les Cévennes, il y a de pure route à moto, j'ai même vue des panneaux de signalisation juste pour les motos, remarque en Auvergne il y a des col sympas aussi, mais c'est le soleil et le ciel bleu qui manque arggg

    Et oui spa forcement facile de choisir ou habiter
     
  7. Barmy
    Offline

    BarmyBarmy Army

    30
    21
    0
    Juil 2017
    Homme
    France
  8. apolitique/Indécis, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Moi je suis un jeune rats des champs,je vis dans une petite ville dans le nord pas de calais entouré de champs et derrière les champs se trouvent une fôret,plutôt tranquille non ?
    Mais bon le plus souvent dans les petits villages la majorité votent FN mais on peut voir quelques tags "antifa" ou encore "sharp" et j'ai vu que toi aussi tu venais du NP2C the black deamon ,tu est dans quelles coins ?
     
  9. the black daemon
    Offline

    the black daemonMembre du forum Membre actif

    392
    101
    2
    Avr 2017
    Homme
    France
  10. libertaire, anarchiste, révolutionnaire, anti-fasciste, anti-autoritaire, primitiviste
    salut barmy au alentour d’Arras et toi
     
  11. Barmy
    Offline

    BarmyBarmy Army

    30
    21
    0
    Juil 2017
    Homme
    France
  12. apolitique/Indécis, anti-fasciste, anti-autoritaire
    ça va c'est pas trop loin moi je suis plus du côté de bethune
     
  13. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 810
    1 579
    413
    Fev 2014
    France
  14. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je me rends compte qu'on a tendance à se baser sur son expérience personnelle pour faire des généralisations. Par exemple ayant vécu des anecdotes sordides de voisinage à la campagne (un mec a fait un procès à son voisin handicapé pour lui interdire le droit de passage sur un chemin lui appartenant, ce qui l'obligeait à se démerder avec sa chaise roulante sur son propre chemin avec des marches; un Noir tabassé par des jeunes racistes lors d'un bal de campagne, un homosexuel obligé de fermer son bar car boycotté par l'ensemble du village...) la tentation est grande de décréter que "à la campagne les gens sont des connards égoïstes, racistes, homophobes".
    Et sur ce genre de faits divers j'ai pas trouvé de statistiques fiables pour départager les gens de la ville/campagne!

    Quoique pas très branchée campagne (euphémisme...) je ne souhaite absolument pas en dégouter les autres, la preuve, pour les passionnés de nature je vous conseille de consulter ce site qui ne peut que vous intéresser:

    [​IMG]


    La Hulotte - Le journal le plus lu dans les terriers - journal nature, magazine nature

    Je vous conseille les numéros "spécial nuisibles", qui démontent la notion même "d'animal nuisible"! (j'aime pas le paysage de la campagne mais j'adore les petits nanimaux).
     
  15. the black daemon
    Offline

    the black daemonMembre du forum Membre actif

    392
    101
    2
    Avr 2017
    Homme
    France
  16. libertaire, anarchiste, révolutionnaire, anti-fasciste, anti-autoritaire, primitiviste
    l
    l'inverse se fait aussi les gens qui vivent al la campagne et qui voit a la télé 90enquete enquête d'action enquête criminel et toute c'est connerie ils chient dans leur froc et s’imagine que la banlieue est un coup gorge et du coup il votent lepen ceux qui font ce genre démission ils feraient mieux de faire une enquête pour trouver un cerveau avec leur merde il font vivre l masse dans la peur
    comme j’ai trouvais ce truc

    donc le mec tout de suite une musique de filme d'horreur
    avec un truc bien angoissant (sympa pour ceux qui habite la bas)
    et il s'est vraiment pas casser le cul il a juste pris toute les banlieue du coins
     
    ninaa apprécie ceci.
  17. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 810
    1 579
    413
    Fev 2014
    France
  18. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Copie d'un message dans le topic de présentation d'Aodren:
    Bonjour à tous !

    Pour moi la foule c'est une question de limites: j'ai dit que j'adorais regarder les gens dans le métro,

    Rats des villes, rats des champs?

    mais évidemment à condition de pouvoir s'asseoir et de ne pas être serrés comme des sardines. D'abord tu ne peux plus regarder personne, et c'est là que les conflits éclatent (pareil dans les queues). Le pire c'est pour les femmes: combien de fois des mecs en profitent pour tripoter en douce et toi tu ne peux pas t'échapper? Même si tu cries tu ne peux rien faire et personne ne peut intervenir!

    Un Homme contre la ville et autres récits sur la ville - Wagoo

    Spoil: dans Billénium un homme découvre un grand appartement vide (alors que chaque individu ne dispose que de 4 m2). Il y vit d'abord seul, puis décide d'en fair profiter un ami, qui à son tour veut en faire profiter sa copine, laquelle etc. etc. jusqu'à en revenir à l'espace vital initial par personne...

    [​IMG]
     
  19. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 692
    316
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  20. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    je me demande comment vivrons nos descendants quand ils seront disons 50 à 200 milliards d'être humains sur terre.
     
  21. the black daemon
    Offline

    the black daemonMembre du forum Membre actif

    392
    101
    2
    Avr 2017
    Homme
    France
  22. libertaire, anarchiste, révolutionnaire, anti-fasciste, anti-autoritaire, primitiviste
    ils feront des maison sur la flotte
     
  23. pschrsrgnc
    Offline

    pschrsrgncGuest

    Des cités lacustres, ouais je partage le point de vue !:emoji_ocean:.
    Des populations vivent depuis des millénaires sur l'eau et notre chère terre en est recouverte à un peu plus de 70%.Effectivement, c'est viable.
     
  24. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 810
    1 579
    413
    Fev 2014
    France
  25. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    J'ai déjà eu quelques retours de potes qui affirmaient que c'est bien plus difficile d'assumer son homosexualité à la campagne, mais est-ce qu'ils étaient représentatifs? En tout cas il y a au moins un livre sur le sujet:



    [​IMG]
     
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 391
    483
    141
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ça m'étonne pas. Les milieux ruraux restent plutôt traditionnels. Puis le fait d'habiter dans un village où tout le monde se connait ça renforce l'application des normes sociales. Dans les cités y a le même genre de problèmes.
     
  28. Myrtouille
    Offline

    MyrtouilleNouveau membre

    11
    3
    0
    Sept 2017
    Homme
    Belgium
    Bonjour à tous !

    Tout comme toi Ninaa, je suis un urbain.
    J'ai grandi à Bruxelles, et habité dans plusieurs de ses communes.

    Il y a un syndrome commun à beaucoup de Bruxellois, c'est un dégout de notre ville en même qu'un émerveillement. Je m'explique, Bruxelles est dynamique comme une grosse capitale d'Europe, mais c'est petit en comparaison.

    Dans le centre de la capitale belge s'enchevêtrent les classes sociales d'un quartier à l'autre: dans les Marolles, au pied du Palais de Justice qui surplombe la ville, un asenceur mène à une rue fameuse pour ses antiquaires et cafés branchés, à son milieu, la Place du Jeu de Balle ou s'organisent tous les jours des marchés ou les bourgeois du coin sillonnent les étals à coté des quartiers populaires originaires de l'immigration.
    Non pas qu'on soit ravi qu'il en est ainsi, mais c'est notre quotidien, sur quinze minute de marche, les visages changent tellement, les bâtiments aussi. Au bout des grandes artères sont souvent érigés des monument symbolisant la quête symbolique de pouvoir au moyen-âge. Francs-maçon, Ecclésiastiques, Ducs et Comtes, des marchands, tous se faisaient une guerre de symboles et monuments pour affirmer leur autorité sur la ville.

    Par exemple, autrefois le centre ville était connecté aux voies fluviales, et l'église Saint Nicolas à deux pas de la Grand Place et des anciens quais de la place St catherine était le lieux ou l'on faisait ses courses.
    Dira t'on que c'est un symbole de la puissance religieuse ? et bien.. St Nicolas - patron des écoliers, oui mais aussi des marchands, des bouchers, des charrons, des greniers, des flotteur sur bois. Et les rues du quartier historique portent encore les noms de rue au charbon, aux poissons et aux grains,....

    Aujourd'hui, je trouve que ça n'a pas tant changé. Poussent encore ici et là quelques monument appelant à gentrifier et investir des quartiers majoritairement résidentiels et populaires. Autrefois des églises aux saint-patrons marchands sur les places de marché. Puis les promoteur se sont défoulé avec les tours de bureau à Quartier Midi, Manhattan de la Gare du Nord, rue Art et Loi, mais désormais ce seront des tours de logements imposantes, comme sur le canal, du coté de Tour et Taxis....

    Des monuments ci et là, et à leurs pieds de grandes artères venteuses, ou prospèrent des commerces de luxe. Sinon ce sont des petites rues pleines de charmes, pas droites, étroites, l'une sur l'autre, ici une maison de maitre Art nouveau entourée de maison typiques bruxelloise. S'y balader, c'est se laisser surprendre.

    Mais Bruxelles est aussi verte ! je n'ai jamais manqué d'espace vert ici ! nous avons une multitude de parcs, parvis et placettes qui se font envahir en été, donnant plein charme à la ville des diversités.

    Bruxelles est belle, mais mal maquillée, on sait jamais si elle va ou rentre de soirée, Bruxelles bouillonne le jour, Bruxelles se vide la nuit. Bruxelles à les infrastructures d'une géante, mais est un microcosme. Bruxelles est à nous tous, mais elle est envahie d'étrangers en costards et attaché-case de cuir, des fonctionnaires européen qui achètent ici pour une bouchée de pain. Bruxelles se fait exproprier. Bruxelles se veut modèle, mais elle est chantiers.

    Que trouverai je à la campagne ? Elle semble si ennuyeuse à coté de ma ville....
     
    ninaa apprécie ceci.
  29. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 810
    1 579
    413
    Fev 2014
    France
  30. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je suis jamais allée à Bruxelles mais tu me donnes envie de connaître!
    [​IMG]

    J'aime bien les ruelles un peu borgnes, à Rouen aussi dans mon enfance il y en avait de très charmantes. Enfin c'était avant la gentrification du centre ville (les pauvres - dont ma mère et moi - ont été repoussés vers la banlieue). En même temps s'y balader c'était émouvant mais y vivre beaucoup moins (cafards et punaises, pas d'eau courante, toilettes pour tout l'immeuble...).

    ça me fait penser à une ville italienne ahurissante. De loin on jurerait des buildings modernes (plus de cinquante mètres!) mais ces tours ont été construites au moyen-âge!
    [​IMG]
    Les tours de San Gimignano étaient construites par de puissantes familles sangimignanaises et symbolisaient leur puissance et donc, s’élevaient de plus en plus haut à mesure qu’on les construisait, chacun voulant rivaliser avec la famille voisine. Elles ne servaient à rien d'autre, et finissaient le plus souvent par s'écrouler!
    Les tours, qui furent à un moment au nombre de 75, passent à 25 à la fin de l'an 1500. Aujourd'hui, 13 demeurent intactes.
    Tours de San Gimignano toscane1.com
     
    Myrtouille apprécie ceci.
  31. pschrsrgnc
    Offline

    pschrsrgncGuest

    Les rats des champs devraient connaître la ville et vice- versa !
    La proportion d'électeur, trice.s 'fascistoïdes' exaspère...
    Certains endroits, villages,bien terriens pourtant,recèlent de 'paranoïdes aigu.e.ss!
    Pas d'immigré.e.s dans leurs communautés où si peu!, la frontière est le village d'à côté!,les faits divers ;la télévision et l'encart presse local!,souvent ce petit monde devenu phobique à des accointances extrêmes émergeant des 'peurs cultivées' qui devraient être solutionnées 'haineusement' suite à diverses stigmatisations entretenues en ce sens.
    Par ex:quel esprit 'tordu' ne peut admettre qu'une personne qui fuit un conflit armé dont elle n'est en rien responsable,au péril de sa vie parmi les pires ignominies, soit dénigrée maltraitée et qu'on lui claque au nez son unique porte de sortie : l'espérance dans 'un monde' qui lui semble meilleur où 'rattrapée' par des contraintes elle se désillusionnera .
    Ce manque d'ouverture relatif aux 'bébêtes des champs' me ronge tellement il est persistant,ancré par certaines 'mentalités' rétrogrades.
    Le fascisme où néo-fascisme (tjrs du fascisme !) qui en découle est l'oeuvre de personnes détournées idéologiquement vers une conception totalitaire nationaliste égocentrique & nombriliste fustigeant les différences quasi- inexistantes dans ces campagnes.
    La campagne, la terre, son travail est laborieux,nécessaire.... respectable!Mais,ceux,celles aveuglé. e.s voyant 'sous leurs pieds' craignant à 'leurs portes' tous les malheurs du monde devraient convenablement ouvrir les yeux !Il doit en être de même pour certain.e.s 'bébêtes des villes'!?[​IMG]