Chargement...

Rapport du BIT : fin 2009, 210 millions de chômeurs

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par NeUrOn, 4 Février 2009.

  1. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
    [​IMG]

    210 millions de chômeurs dans le monde . Un chiffre qui en dit long sur la gravité de la crise économique mondiale, dont les experts estiment ne pas connaître encore son ampleur réelle ni comment y faire la résoudre.
    Selon le rapport annuel du Bureau International du Travail (BIT), la crise économique mondiale va se traduire en 2009 par une augmentation considérable, dans le monde, du nombre de chômeurs, des travailleurs pauvres et des personnes en situation d’emplois vulnérables. En fonction de la vitesse de mise en œuvre des mesures pour faire face à la crise, le rapport indique que, au regard de 2007, le nombre de chômeurs pourrait augmenter de 18 à 30 millions à travers le monde, et même de 51 millions si la situation continue de se détériorer. Fin 2009, le nombre de chômeurs pourrait dès lors atteindre, selon le BIT et l'OCDE, 210 millions de personnes.

    « Le message du BIT est réaliste, non alarmiste. Nous affrontons une crise mondiale de l’emploi », a déclaré Juan Somavia, le directeur général du BIT, lors de la présentation de ce rapport, la semaine dernière. L’étude confirme. L’Afrique subsaharienne reste l’une des régions où les conditions de travail sont extrêmement difficiles.
    « En Afrique, explique Yves Perardel, Economètre au BIT, le chômage va augmenter mais de manière légère. Faute de protection sociale, ceux qui perdront leur emploi accepteront toute sorte de travail pour survivre. Le temps qui s’écoulera entre deux postes sera court. »
    D’après le rapport, le nombre de travailleurs pauvres, gagnant moins de 2 dollars par jour pourrait atteindre 1,4 milliard, soit près de 45% de la population active mondiale ayant un emploi. En 2009, la proportion de travailleurs en situation d’emploi vulnérable, c’est-à-dire ceux qui travaillent soit à leur propre compte, soit comme travailleurs familiaux non rémunérés, avec un risque plus élevé de se retrouver sans protection sociale en période de difficultés économiques, augmenterait considérablement pour atteindre près de 53 % de la population active possédant un emploi.
    En 2008, l’Afrique du Nord a détenu le plus haut taux de chômage avec 10,3%, alors que ce taux a été de 7,9% dans la partie subsaharienne du continent. Une différence que Perardel explique par l’existence de systèmes de protection sociale dans cette région. « Les gens se donnent beaucoup plus de temps pour trouver un emploi », affirme-t-il.
    Dans la zone euro, le nombre de sans-emploi a atteint son plus haut niveau depuis deux ans ; la Commission européenne qui prévoit, l'an prochain, un taux de chômage au-delà de la barre des 10 %, pour la première fois depuis dix ans...

    Mercredi 04 Février 2009


    http://www.almanar.com.lb
     
    Dernière édition par un modérateur: 5 Février 2009
  2. JiyuU
    Offline

    JiyuUMembre du forum Membre actif

    364
    0
    29
    Nov 2008
    J'arrive pas à trouver la suite de l'article, tu pourrais me mettre le liens direct ou juste préciser où chercher...

    je suis en mode pas douée, désolée.:ecouteurs:
     
  3. NeUrOn
    Offline

    NeUrOnLa fin d'un monde... Membre actif

    701
    0
    113
    Déc 2008
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    7
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    3
  4. Réponses:
    147
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    1
  7. Réponses:
    4
  8. Réponses:
    11