Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Luttes vertes Radioactivité de l'eau de mer 4385 fois plus élevée que la normale & Fukushima sera démantelée

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 8 Avril 2011.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 682
    242
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    L'eau de mer située à proximité de la centrale nucléaire japonaise est désormais 4385 fois plus radioactive que permis. Le gouvernement, qui refuse pour l'instant d'étendre la zone d'évacuation, a annoncé que la centrale allait être démantelée.

    • L'eau de mer 4385 fois plus radioactive que permis

    Un taux d'iode radioactif en hausse, 4.385 fois supérieur à la norme légale, a été mesuré dans l'eau de mer prélevée à 300 mètres au sud de la centrale, a indiqué jeudi l'exploitant Tepco. Il s'agit du plus haut niveau mesuré d'iode 131 depuis le début de la catastrophe déclenchée le 11 mars par le très fort séisme suivi d'un tsunami.

    Ce taux d'iode radioactif était 1.250 fois supérieur à la norme samedi, 1.850 fois supérieur dimanche, puis avait chuté en début de semaine avant de nettement rebondir mercredi, à 3.355 fois la norme légale

    Depuis le début de l'accident,la centrale japonaise a rejeté de nombreux produits radioactifs, principalement de l'iode et du césium, transportés par les milliers de tonnes d'eau qui ont été déversées par les secours pour refroidir les installations et dont une partie a nécessairement ruisselé dans le Pacifique tout proche.

    Selon Tepco et l'Agence de sûreté nucléaire nippone, cette radioactivité relâchée dans la mer se dilue avec les marées et le risque sur les algues et les animaux marins n'est pas important. Selon d'autres spécialistes, ces rejets radioactifs dans l'océan Pacifique seront sans conséquence majeure à l'échelle planétaire, mais ils pourraient avoir un impact notable, voire durable, sur la vie marine au large de la centrale japonaise.

    • La centrale de Fukushima sera démantelée

    Le premier ministre japonais, Naoto Kan, a affirmé jeudi que la centrale nucléaire accidentée de Fukushima sera démantelée, lors d'un entretien avec le chef du Parti communiste nippon, rapporte l'agence de presse Kyodo. Le président du groupe Tepco avait laissé entendre mercredi que les réacteurs 5 et 6 pourraient être épargnés.

    La centrale, située dans le nord-est du Japon, fait actuellement face à une situation extrême, l'alimentation électrique ayant été coupée par le séisme et le tsunami, les groupes électrogènes noyés et les dispositifs de refroidissement mis hors service, le tout entraînant une surchauffe du combustible, des explosions et des fuites radioactives.

    Jeudi, de l'eau irradiée a notamment été découverte dans le sol aux abords du réacteur n°1 de la centrale, selon son exploitant, cité par l'agence de presse Kyodo. La radioactivité dans l'eau se trouvant dans une tranchée souterraine près du réacteur n°2 est quant à elle plus de 10.000 fois supérieure aux niveaux normaux, a ajouté Tokyo Electric Power. Des niveaux anormaux de césium ont en outre été relevés dans du boeuf en provenance de la région.

    L'Agence internationale de l'énergie atomique a de son côté indiqué que le niveau de radiation dans le sol à 40 km de cette centrale dépassait les limites prévues par l'AIEA. Pour autant, Tokyo a déclaré ne pas prévoir dans l'immédiat d'élargir le périmètre d'évacuation, qui couvre jusqu'ici jusqu'à 20km autour de la centrale. L'ONG Greenpeace a de son côté recommandé une extension d'au moins 10 km de la zone d'évacuation.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    1
  8. Réponses:
    0