Chargement...

qui aura le courage de TOUT m'expliquer ^^

Discussion dans 'Discussion générale' créé par laetitia38, 9 Mai 2010.

  1. laetitia38
    Offline

    laetitia38Nouveau membre

    3
    0
    0
    Mai 2010
    Cela va en énèrver beaucoup plus d'un mais voila j'ai beau chercher sur internet dicos etc, je n'arrive pas à comprendre la différence de chaque ''groupe''.
    Je sais niveau politique je vole pas haut du tout, je coule, je m'enfonce dans la vase, mais je voudrais comprendre comment sa fonctionne une bonne fois pour toute et mis retrouver quand quelqu'un parle de politique :)

    Alors voilà, y'en a t-il qui auront le courage de m'expliquer par des mots simples en quelques mots qu'est ce que :
    _ l'anarchisme
    _ le fascisme
    _ le capitalisme
    _ le nationalisme
    _ la gauche et l'extreme gauche
    _ la droite et l'extreme droite
    _ et le libertisme ( c'est quoi, que cela veut-il dire?)

    merci d'avance ^^
     
  2. Catherine
    Offline

    CatherineMembre du forum Membre actif

    55
    0
    3
    Mai 2010
    j'avertis tout le monde si je me trompe ou vous trouvez qu' il y a quelque ajustements à faire ne vous gêner surtout pas( de toute manière je ne crois pas que vous soyez gênez en général vue ma lecture lol)

    L'anarchie c'est un refus total de l'autorité ou de règles en gros, j'y metterais quelques nuances, mais aux yeux de la population cela veut dire cela, et les préjugés sont que nous sommes pour le chao social. Une société sans règles.

    La fascisme c'est ayant comme but d'instaurer un régime totalitaire, ce qui veut dire avoir une société ayant aucune liberté individuelle, où une seule personne a le pouvoir absolu donc qui a le controle supreme sur sa population. Je considère que si quelqu'un est fascisme il est racisme, populisme, nationalisme et antisémite.


    Le capitalisme c est un système qui prône l'individualisme ce qui veut dans le fond chacun pour soit. Un système qui prône l'inégalité sociale, l'exploitation de l'homme par l'homme et qui mène inévitablement a une crise économique.

    le nationalisme c est un atachement extrema à ta nation, tu t identifie fortement a certain critères qui forment ta nationalité. ce qui mène a des séparations sociales.

    L'extreme gauche cest le communisme et l'anarchie et le libertaire si tu veux, tandis que la gauche(centre gauche) c est plutot le socialisme.

    L'extreme droite c'est le nazisme, le fascisme et la droite( centre droite) c est plutot les libéraux( je te parle au Canada).

    Le libertaire je crois que c est relativement proche de l'anarchie, en totu cas à mes yeux. C,est que nous admettons aucune limite qui peut enfreindre la liberté individuelle.

    J'espère que j'ai été relativement claire, Mais ou te situes-tu dans ces mouvements de pensées? Pourquoi es-tu ici? qu'est ce qui t'a amené ici?
     
  3. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 746
    278
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  4. anarchiste, autonome
    il y a un encyclopédie sur resistance, la description de chaque mot s'affiche au passage de la souris...

    ou encore, fais tes recherches sur wikipedia...

    parce que tout t'expliquer ca sans écrire un roman, c'est difficile
     
  5. laetitia38
    Offline

    laetitia38Nouveau membre

    3
    0
    0
    Mai 2010
    c'est vrai il y le dicos sur résistance mais les longues informations surtout quand cela parle de politique j'ai du mal à rester concentrer et à comprendre ou sa veut en venir.
    Mais Catherine a répondu à ma question exactement comme je le voulais. Des phrases courtes et ainsi que les mots.

    Mes mouvements de pensées pour l'instant sont floue je ne sais pas ou vraiment encore me situer car les mouvements ainsi cité plus haut me plais pas trop, ce n'est pas vraiment mon genre.
    Pourquoi je suis ici, et bien cest parce que je suis tombé par hasard sur le traitement des animaux ainsi que l'association que je recherchais du nom de L214. Donc, plus tard je compte y intégrer.
    Et ce site parle de politique et surtout sur des mots que je ne comprends pas c'est pour ca que j'ai voulu poser des questions pour que je m'y retrouve lors d'une discussion sur le forum.
     
  6. street66
    Offline

    street66Nouveau membre

    4
    0
    0
    Juin 2010
    Je vais essayer de te répondre...

    Tout d'abord "celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas"

    Ont ne peut expliquer des théories complexes en utilisant des raccourcis, ce serait réducteur et donc faux. Cependant ton message m'a touché et interpellé. Je vais donc répondre à ta demande selon tes critères. Voilà donc MES définitions, d'après MON opinion, AUJOURD'HUI:

    ANARCHISME: C'est L'ORDRE sans la HIÉRARCHIE.

    "C'est la hiérarchie et la légalité qui rend les hommes méchants."
    Roger Lemelin



    FASCISME: Idéologie d'extrême droite née en Italie, se réfère à un mouvement fondé part Benito Mussolini. Fascisme en Italien: "fascismo" de "fascio" qui veut dire faisceau en référence à l'emblème des fascistes.

    C'est le pouvoir contrôlé par un seul homme le "Duce" (chef/guide), donc antidémocratique, il s'oppose ainsi au syndicalisme et au socialisme.

    De plus le fasciste est xénophobe (la peur de l'étranger), raciste, il estime la supériorité de sa nation sur les autres, et est violent (violence d'état, état policier, répression de l'opposition par la force, police milices, armée). Le nazisme s'en est inspiré.

    Bien qu'aujourd'hui des mouvements italiens se réclament encore du fascisme originel le terme a pris un sens plus large. Et désigne un courant de pensée, une façon d'agir en politique, ou dans la vie en général. Ce terme "fasciste" sert souvent à qualifier l'opposant en politique et est utilisé comme "argument massue" quand justement on est a cours d'argument.

    Sinon par opposition les antifascistes sont les personnes (souvent issues de la gauche radicale et libertaire) qui se battent par tous les moyens pour l'éradication de se mal qui ronge l'humanité.

    (exemple du terme tel qu'il est utilisé en situation réelle ((Mise en garde; ces évènements se sont vraiment déroulés les personnes impliquées désirent garder l'anonymat chose que je respecte, en plus j'ai pas envie qu'on me colle un procès)):

    La mère:
    _Tu sortiras pas jouer avec tes copains tant que t'auras pas rangé ta chambre!
    Le fils vindicatif mais résigné, jette en claquant la porte:
    _FASCISTE!!!


    CAPITALISME: c'est un système économique et une manière de voir les individus et leurs liens entre eux en fonction de leurs possessions matérielles. Il y aurait différents rangs, d'un coté les riches et de l'autre les pauvres. Les riches ont les moyens "le capital" de forcer les pauvres a travailler contre de l'argent.

    En effet les riches possèdent les instruments qui permettent de répondre aux besoins des gens. Par exemple: les usines qui fabriquent des biens de consommation.

    Quand aux pauvres ils n'ont que leur force de travail, pour avoir de l'argent, pour acheter ce dont ils ont besoin. Aux prix fixés par les riches, donc plus cher que leur valeur réelle.

    Travailler pour les riches contre de l'argent, pour acheter aux riches ce dont on a besoin. Donc enrichir les riches, qui accumulent cette richesse ainsi crée. Les riches ont de cette manière le pouvoir sur les pauvres qui dépendent d'eux. Pas de travail, pas d'argent.
    C'est "l'exploitation de l'homme par l'homme"

    En théorie les pauvres pourraient devenir riches en travaillant, ou en étant assez malins pour faire travailler (exploiter) d'autres personnes a leur place et ainsi engranger du capital.
    Les pauvres deviennent riches c'est "l'ascenseur social".

    Mais les riches n'ont pas envie de devenir pauvres et comme ils ont le pouvoir ils font ce qu'ils veulent et souvent ils bloquent l'ascenseur par le biais de l'aliénation.

    Autre problème; si les pauvres travaillent trop ils vont créer trop de biens, satisferont tous leurs besoins. Alors les riches inventent des nouvelles choses pour les pauvres tout en les convainquant qu'ils en ont besoin. C'est "l'aliénation"(exemple: les pubs pour les déos à la pierre minérale). Et oui les capitalistes possèdent aussi les médias (TV, Mobiles...). Ou alors ils inventent des objets pas solides, jetables. Et voilà pourquoi et comment on fabrique trop, pour le jeter ensuite au détriment de la nature et contre toute logique.


    NATIONALISME: (là c'est hard et y'en a qui vont grincer des dents) C'est revendiquer son appartenance à une nation, à un groupe au sein de l'humanité. Une culture. C'est reconnaitre nos origines, nos racines, notre histoire collective en tant que peuple au sein de l'humanité. C'est hyper-important.

    Car " Un homme qui vit sans les connaissances de son passé historique et ses origines est comme un arbre sans racines" (citation de M. Garvey dans l'album "Survival" de Bob Marley

    Et on peut ajouter: " Ceux qui ne peuvent se rappeler le passé sont condamnés à le répéter. " George Santayana

    Être nationaliste c'est refuser de tous devenir des américains ( en tant que culture dominante ).

    En fait le nationalisme n'a lieu d'être que comme une revendication d'un peuple opprimé par rapport à ses oppresseurs.

    Par exemple: bien avant l’arrivée des premiers Européens quelque 500 Nations peuplaient déjà l’Amérique du Nord. Ce sont les indiens d'Amérique qui ont subi un génocide physique et culturel. Avec interdiction de parler leur propre langue et de pratiquer leurs rites. Forcés a apprendre l'anglais et a embrasser le christianisme. Leurs territoires ont été colonisés par la force, dans la violence et le sang. Et sans un regain nationaliste leur culture, leur existence aurait disparu. Et c'est l'humanité tout entière qui subirait cette perte. Cette sagesse dont on a tant besoin aujourd'hui (exemple: en écologie leur rapport à la nature) aurait pu disparaitre à jamais.

    Pareil pour les Aborigènes, les Berbères, les Tibétains, les Palestiniens, les Juifs, les Écossais, les Zoulous, les Gitans, les Kanakes, les Bretons, les Occitans, les Basques, les Catalans etc...(et oui on est tous dans le même panier)

    Voila pourquoi les Oi Polloi chantent en Gaélique, les Massillia en Occitan, les Imuvrini en Corse etc...

    Gandhi est un exemple d'un nationaliste indépendantiste, qui à libéré l'Inde de la colonisation Britannique en prônant la non-violence.

    En France on a de gros problèmes avec ça, car la France est un État colonial et jacobin qui a soumis les peuples qui la composent, par la force et la violence.
    Aussi on confond Intégration et Assimilation.

    L'intégration c'est le processus par lequel un peuple va petit à petit trouver sa place dans un groupe, en apportant son patrimoine culturel au bénéfice du groupe dominant et de la communauté tout entière. La culture humaine c'est construite comme ça naturellement, car les frontières n'existent que sur du papier. Le métissage est un phénomène naturel il n'existe pas de culture authentique, ou pure, les liens entre les hommes sont permanents et aucune culture n'est étanche.

    L'assimilation est le fait d'intégrer un peuple dans un groupe dominant dans un processus de déculturation, (perte de la culture d'origine pour la remplacer par la culture dominante) de manière à le rendre similaire à la culture dominante. Ce renoncement forcé qui touche à l'identité de l'individu c'est souvent fait dans la violence et la souffrance.

    En France, le mot nationalisme est fortement connoté et très péjoratif. Car historiquement l'extrême droite s'en est emparé pour assoir ses thèses xénophobes et racistes. Par exemple le Front National. Quel front? Contre qui? Et de quelle Nation on nous parle? La France est un État plurinational (formé de l'assimilation de plusieurs nations). De plus les mouvements de la gauche socialistes rejètent le concept de nation et créent l'internationale. L'internationale consiste à l'abolition de la division des peuples par nations (son but est d'abolir les frontières qui séparent les peuples) et a diviser les peuples en classes sociales(la classe ouvrière "le prolétariat" étant la classe opprimée, et la bourgeoisie la classe exploitante). Ça n'a pas marché au contraire des murs se sont élevés (mur de Berlin, rideau de fer,embargo sur Cuba...) Et l'humanité c'est retrouvée divisée entre deux superpuissances antagonistes (opposées) Le bloc de l'Est sous domination soviétique et Le bloc de l'Ouest sous domination de l'Impérialisme américain.

    Il y a des nations sans État.

    EN RÉSUME:
    Il existe un nationalisme défensif; de résistance au joug des États Colonisateurs, défenseur et libérateur des peuples opprimés, indépendantiste et cessationiste, défenseur des cultures minoritaires et des identités en péril. En général d'extrême gauche. Qui agit au bénéfice de la culture humaine comme une seule entité continue, métissée et plurielle.

    Et un nationalisme offensif; xénophobe, raciste, étatiste, antihumaniste, économique, intégriste, religieux et paranoïaque, qui veut diviser l'humanité. En général d'extrême droite.

    Abolissons les frontières! solidarité avec les peuples opprimés! A bas L'État!!!


    DE L'EXTRÊME GAUCHE A L'EXTRÊME DROITE
    La aussi c'est très compliqué. En France l'origine droite/gauche vient de la période de la révolution au moment des premières discussions constitutionnelles, les opposants au droit de veto royal se regroupaient à gauche de l'hémicycle, tandis que les partisans du pouvoir royal en formaient l'aile droite.

    Il ne faut pas amalgamer la politique et l'économie. Dans un sens économique les libéraux sont de droite. Dans les pays anglo-saxons le parti libéral c'est la gauche. On parle alors de libéraux et de conservateurs.

    En général et traditionnellement la différence droite et gauche dans une démocratie parlementaire tient a un ensemble de valeurs: égalité, solidarité, redistribution sociale, éducation, changement, Insoumission pour la gauche et conservatisme, méritocratie, ordre, sécurité, tradition, patriotisme pour la droite.
    Mais bon les frontières sont de plus en plus floues.

    Il y a un écologisme de gauche, mais aussi de droite.

    La droite c'est les conservateurs, (ils veulent que les choses continuent comme avant) la gauche c'est les progressistes (ils veulent changer la société vers plus d'égalité)

    Pour ce qui est des extrêmes: l'extrême gauche veut la révolution ouvrière et l'extrême droite veut la fin de l'Europe au bénéfice des états-nation et la fermeture des frontières à l'immigration, voir même chasser les populations immigrées en dehors des frontières de l'état(ils sont racistes, antisémites, xénophobes, patriotes,pour plus de police) Plus c'est extrême plus c'est violent.

    Nous les Anarchistes on s'en fout de tout ça. Pour nous voter pour des gens qui vont nous représenter ça ne nous intéresse pas. On veut la démocratie directe. Le pouvoir au peuple. Et on n'a pas besoin de l'État pour organiser notre vie. On est assez civilisés pour vivre en intelligence dans le respect de chacun. Dans l'entraide et la collaboration. On veut aussi abolir l'argent et toute forme de pouvoir...

    LIBERTAIRE
    C'est prôner la liberté de l'individu pardessus tout, sans pour autant nuire aux autres, vivre et laisser vivre. C'est le droit accordé a chacun(ne) de disposer de lui-même, de sa vie, de son corps en toute connaissance de cause. Vivre sans préjugés moraux(ça demande quand-même de grandes qualités morales, mais pour soi-même, pas pour les imposer aux autres). Respecter la dignité humaine. Croire en l'égalité des hommes et des femmes sans aucune discrimination. Ne pas définir les gens par leur sexualité non-plus. C'est aussi valable dans nos rapports à l'autre.

    "Jouir sans entraves." Guy Debord

    Voilà j'ai essayé de t'expliquer, mon point de vue. Encore une fois se sont des notions complexes et c'est dur de résumer. En fait ça prendrait des années et encore ces concepts ne sont pas arrêtés. Et il n'y a pas de définition simple et absolue. Faut en Discuter. J'imagine que c'est le but de ce forum...
     
  7. Bouh
    Offline

    BouhMembre du forum Membre actif

    100
    0
    1
    Août 2009
  8. libertaire, anarchiste
    POur le natinalisme, tu t'es trompé, ce que tu as definit est le patriotismj'en ai discuter ave cmon prof d'histoire.. le patritisme c'est juste aimer sa patrie et en etre fiere.
    Le nationalisme c'est plutot style facsite et tout
     
  9. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    1
    5
    Avr 2009
  10. anarchiste
    faux, les nationalistes corse sont d'extremes gauche.
     
  11. anarkroi
    Offline

    anarkroiMembre du forum

    27
    0
    1
    Juin 2010
    Le natinalisme c'est le fait de vivre pour son pays a partir de ce moment on peux retrouver plusieurs "genre" de nationalisme qui vont du nazisme aux mouvements récents dits nationalistes autonomes on a la plusieurs point de vue mais un fil rouge apparait quand meme la nation en tant que mere que l'on doit defendre ...

    Et pour catherine tu reponds a quelqu'un qui cherche a y voir moins flou en lui sortant la " merde " que le systeme cherche a nous inculquer sur l'anarchie qui n'est pas contre les régles (ça serait plutot le chaos ) mais contre toute forme de pouvoir.Le mouvement remonte a la 1ere international avec le conflit entre communistes autoritaires (coco traditionnels) et les communistes anti-autoritaires ( a l'epoque collectiviste puis entietatiste anarchiste et bien d'autres appellations ).On peut dire qu'une regle exerce un pouvoir mais si celle ci sont mise en place par consensus elles sont obligatoirement connues et acceptés de tous et toutes ...
     
  12. Sylfirez
    Offline

    SylfirezMembre du forum

    45
    0
    0
    Avr 2010
    Je reprend la définiton de capitalisme avec un peu plus de neutralité:

    Le capital pour une entreprise peut etre de plusieurs type mais généralement faire du capital signifie investir dans une machine pour avoir une entreprise plus productive.
    Genre quand un couturier achete une machine a coudre pour produire plus facilement, il capitalise.
    Ou un fermier qui achete des terre ou des batiments capitalise.
    L'idée, c'est que pour faire du capital, il faut de l'argent. Et pour avoir de l'argent, il faut emprunter ou demander a des gens si il veulent bien investir dans l'entreprise en question. C'est le principe de la bourse et des actions .
    Un actionnaire va confier une partie de son argent a une entreprise pour que celle ci se dévellope et capitalise et en echange de ca, l'entreprise pourra redonner plus d'argent à l'actionnaire que celui ci en a passé au début.
    Genre en principe dans ce systeme tout le monde est gagnant, l'entreprise grossit et l'actionnaire gagne de l'argent sans rien faire.

    Le probléme c'est que nous sommes dans une logique de croissance continu et illimité.
    Si tout le monde investit toujours plus dans une boite d'exploitation forestiere, cette exploitation aura le devoir envers ses actionnaire de couper toujours plus de bois. Et on voit actuellement le résultat en amazonie ou en afrique.
    De meme dans l'agriculture et dans le nucléaire. Le nucléaire et les OGM sont quoté en bourse, ils ont donc le devoir de produire toujours plus pour répondre aux taux d'interets des actionnaires.
    C'est pour ca que les entreprises vont tout faire pour augmenter leur production et donc dévelloper de nouvelle méthode.
    Aprés il suffit que les laboratoires se cotent également en bourse et la on est partit pour une société qui produit toujours plus de moyen de produire toujours plus. :ecouteurs:
    Et c'est la que le capitalisme a un énorme probléme. Les problématiques actuel aux info, c'est qu'il n'y a presque plus de croissance en france. Si il n'y a pas de croissance dans une entreprise, il y a plein de chose qui peuvent arriver:
    - l'entreprise délocalise
    - les actionnaires rachete leurs actions et la boite coule.
    - Les entreprises vont essayer de corrompre les gouvernants pour supprimer toutes les taxes pouvant freiner les profits d'une entreprise.
    C'est pour cela qu'aucune véritable démocratie n'a vu le jour en afrique, en amérique latine ou au moyen orient.
    - Un moyen de faire reprendre la croissance, c'est de faire consommer plus les habitants . Et pour faire consommer plus on a inventer le marketing et les campagne de pub.
    Pour augmenter la consomation des ménages, ont leur donne de nouveau truc a comsommer et on essaye de les rendre dépendant: Invention de la télévision, de l'ordinateur, du portable, des modes vestimentaire, de la voiture, du monte-escalier stana, des bonbons, de la climatisation, du frigo, de la machine a laver ect...
    En bref presque tout ce qui est de l'ordre du désir, de l'inutile et de la feignantise est issue d'un besoin d'augmentation de la comsomation qui est lui meme issue d'une demande de productivité plus grande qui est lui meme au final l'argent qu'a demander l'actionnaire en dépit de la petite somme qu'il a distribué aux bourses.

    Et c'est grace a ce systeme que tu as plein d'objet inutile dans ta maison, que la majorité des francais ont eu prés de 5 voitures différentes en 10 ans, qu'ils ont eu ces trois derniers années 4 portables différents. Ont appelle ca l'obsolescence.
    Enfin bon, presque tout les problémes sur la terre sont issues du fonctionnement de ce systeme:
    -famine en afrique
    -pollution
    -Guerre (car la fabrication d'arme est quoté en bourse.)
    -Sarkozy
    -hitler
    -colonisation (fut autrefois quoté en bourse)
    -chomage

    Capitaliser peut etre bon pour un artisan ( a condition qu'il sache etre humble et qu'il s'arrete si il a assez pour vivre décemment.)
     
  13. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Est-ce à dire qu'il existerait selon toi un capitalisme à visage humain, s'il était maitrisable par le politique?
     
  14. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Je l'avais pas vu celle là!! Félicitations au grand gagnant de la blague la plus con de résistance!!! Tu rentres direct dans le top 10 de l'anthologie!
    Classementt valable au seule personne capable d'exprimer une idée sinon tu es largement battu par
    Mais rendu à ce point là on ne peut plus les comptabiliser..."et tout"!
     
  15. Sylfirez
    Offline

    SylfirezMembre du forum

    45
    0
    0
    Avr 2010
    ben ca dépend comment on pense la possesion de capital, le probléme c'est que l'humilité et la suffisance est autant une valeur humaine que l'orgueil et le désir.

    L'un des grands piliers du capitalisme qui pose probléme aujourd'hui, c'est l'immobilier.
    Mettont je construit une maison de ma propre initiative: On peut dire que je capitalise. Le probléme c'est qu'est ce que je vais faire de ce capital? M'en satisfaire ou le louer ?
    Si je loue, je pourrai ainsi obtenir le repos des heures de travail de construction.
    Mais au bout d'un certains moment le temps de travail est récompensé et le fabricants de la maison continue a profiter du loyer.
    Et donc le fabricant de la maison peut vivre sans rien faire jusqu'a la fin de ces jours.

    C'est le probléme de la propriété, et c'est pour ca qu'il faut aller voir proudhon pour voir qu'est ce qu'il en pense.
    Le capitalisme est un noeud qui est extrement difficile à résoudre. Le capitalisme est un outil qui peut faire de trés bonne chose comme de trés mauvaise.
    Comment estimer la valeur des choses?
    Comment penser la propriété?
    Le lait d'une mére est il la propriété de son enfant?
    La seule chose dont nous somme propriétaire est notre corp et notre ame.
    Possede t on ce que l'on fabrique de nos mains?
    Si je plante des graines de carotte est ce que les carottes qui pousseront m'appartiendront?
    Les soviétique ont essayer le principe de propriété collective mais aparemment personne n'était motivé pour bien cultiver la terre, donc il y a eu la famine.
    Au final le seul propriétaire qui devrait exister sur cette terre ne devrait il pas etre la nature tout simplement?
    Il faut penser et repenser la propriété a long terme. S'interreser aux ethnie actuel ou disparut pour voir dans quel systeme ils ont réussi à s'entendre pendant des millénaires.
    Je n'ai aucune solution générale, le seul truc que je propose pour le moment c'est de simplifier et de relocaliser notre économie, aprés on pourra repenser la propriété et le capital. Mais actuellement rien ne va plus.



    Aprés pour faire tout sotter ce qui pourrai etre marrant c'est de quoter l'anarchisme en bourse. Genre les actionnaires donne de l'argent a des groupes armées pour que ceux ci achete des armes et pille d'autres actionnaires. Oh tiens je viens de comprendre le principe de l'armée ^^


    J'ai eu parlé avec un hactivhiste corse pacifiste, et je peux par exemple te dire que ce sont les premiers avant les francais a avoir fait la révolution en europe.
    Pascal paole est considéré comme le co-fondateur de la constitution américaine. Il a souvent été ignoré en france, mais il a organiser un systeme s'approchant du socialisme voir communisme en 1750. Les corses ont un patrimoine de gauche. Bon manque de peau, il y a deux trois connard qui leur ont connfier des armes et du coup ils ont perdu toutes crédibilité mais la corse avait un grand potentiel révolutionnaire.
    http://pasqualepaoli.free.fr/
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Juin 2010
  16. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Aparté Corse, une révolution n'est pas l'apanage de la gauche. Il existe des révolution bourgeoises ou conservatrice. Quand aux natios Corse ils ont peut être pour emblême Paoli (qui fût aussi royaliste; nommé vice-roi de Corse suite à son alliance avec les Anglais) ils sont cependant loins aujourd'hui de revendiquer une quelconque appartenance à l'extrême gauche. Quant à la révolution américaine je n'y vois rien de gauchiste.

    Le capitalisme n'est pas un outil capable d'assurer de bonnes ou de mauvaises choses mais un système qui s'étend au delà de l'économie et qui asservie intégralement l'individu, et étend son emprise à la totalité du monde.

    Il me semble que tu méprend entre propriété capitaliste et propriété par l'usage. Et si le mot qui désigne ces deux concepts diamétralement différent nous le devons à notre culture occidentale.

    Je ne reviendrai pas en détail sur la révolution agraire en URSS mais ta simplification me paraît absurbe à l'extrême. est-ce possible que la simple mauvaise volonté des gens les poussent à leur propre famine? L'anti-communisme primaire à encore de beaux jours devant lui.


    ps:
    Hactivhiste peut être activiste sûrement.
     
  17. Sylfirez
    Offline

    SylfirezMembre du forum

    45
    0
    0
    Avr 2010
    je dis Hactivhiste car la personne en question est une personne pour qui je porte pas mal d'affection et je crois au fait que les pages web ont des oreilles.

    Bon aprés, je reconnais certes que je n'ai pas bac + 3 en philosophie historique et politique mais bon pascal paole a inventer un syteme politique et économique plutot révolutionnaire socialement parlant car il a soutenue l'idée d'égalité en bien de chaques citoyen corse. Aprés certes le réve corse s'est éteint quand géne a vendu la corse aux anglais ou une histoire comme ca mais bon, c'est en trés grande partie grace a lui que serait apparue les premier groupement ou se sont formé les premiers idéaux gauchiste comme tu le dis si bien.

    Aprés j'avoue ne pas m'etre assez pencher sur les notions de propriété et de capitale pour en faire une distinction juste est aproprié désolé.
    Je ne demande que d'avoir une définition la plus juste possible, et toi comment définirais tu le capital? quelle distinction fait tu?

    Une maison, c'est du capital, je me trompe?
    Une carotte peut etre moins.

    Asservir l'individu, le capitalisme.

    Peut etre.
    D'une maniére spirituelle il est évident que l'ame ne demande qu'un détachement face a toutes chose matérielle.
    La propriété ou le capitale entraine l'orgueil et l'épuisement de l'ame.

    Mais aprés de maniére politique et économique, comme je l'ai dit tout a l'heure louer une maison permet de ne plus etre asservis par d'autre individu, mais au contraire en asservis de nouveau.
    En revanche, est ce qu'un moulin construit dans l'interet commun est il un capital, si oui en quoi asservit il l'humain? Le rendre dépendant?

    Tout cela renvoie a ce vieux proverbe chinois qui dits "si tu veux aider pendant un jour un humain, donne lui un poisson, si tu veux l'aider pendant toutes sa vie, apprend lui a pecher. "
    Le savoir serait il de l'ordre du capital?
     
  18. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Apartée Corse:
    Egalité qui ne remet en cause à aucun moment la propriété privée et qui fait de lui le père de la nation Corse et le Vice-roi...Nous connaissons bien ce genre d'égalité.



    Décidemment l'incompréhension est totale. Par capital j'entends capitalisme là ou toi tu mélanges capital personnel (notion toute capitaliste par ailleurs comprenant entre autre le savoir, le physique; en clair la force de travail) et capitalisme.

    Dans un système capitaliste une maison est bien du capital qui permettra le dégagement de plus-value (en clair : pognon). Mais c'est aussi et surtout des caillous et un toit qui permettent de se tenir; soi même et bien d'autres, à l'abris des aléas climatique. Vois tu la différence?

    Comme je te le précisai plus haut le capitalisme est un système économique qui à "l'avantage" (politique et social) de s'immiscer dans tout les domaines de la vie d'un individu. Par la marchandisation de toutes les ressources mais aussi des relations sociales. C'est en cela qu'il est nuisible à tout individu, même aux "profiteurs" qui en patissent aussi sinon économiquement mais socialement.

    Il existe autant de modes de gestion politique du capitalisme que d'entité politique. Capitalisme d'état (URSS) ou privé géré par la dictature, social-démocratie, royauté... Je passe les multiples points de détails sans intêrets. Ces modes de gestions sont succecivement mise en place ou "toléré" par les possédants selon le profit maximum qu'ils peuvent en tirer face au rapport de force institué par la lutte de classe en cours.

    Quand nous affirmons que le capitalisme c'est la guerre, ce n'est pas qu'il engendre sporadiquement des guerres inter ou intraétatique (pour la possession de ressources ou du pouvoir) mais qu'il à comme principe de base la guerre de tous contres tous : interindividuelle, mais aussi la guerre de classe. La guerre entre dirigeants et classes dominés . Etat de guerre permanent à intensité variable. Guerre menée sur de multiples fronts, médiatique, propagande, force brute, famine, salariat, conflit armés, médecine, science, psychiatrie, mais aussi de l'autre bord grêves, sabotages, vols, émeutes, lutte armée...

    Pour le reste je ne comprends pas ce que les multiples références que tu fais à "l'âme" ont à voir avec tout ça mais bon, j'en resterai là.
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Juin 2010
  19. Sylfirez
    Offline

    SylfirezMembre du forum

    45
    0
    0
    Avr 2010
    Oui ok, donc on est d'accord pour partir sur l'idée que capitalisme, c'est faire du capital ou proner un systeme qui fait du capital.
    Aprés oui le capitaliste peut proner et justifier les guerres et la surexploitation du monde . Mais bon si tu veux fonder une petite entreprise independante permettant de te faire bouffer et faire bouffer d'autre gens, il faudrat bien qu'au début tu pense de maniére capitaliste. Le capitalisme c'est comme la meche dans une bougie, il en faut un peu pour faire une flamme.
    Dans notre systeme on va dire qu'on est déja en train de cramer la baraque et qu'on rajoute en plus du gaz et du pétrole pour que ca crame plus vite.

    Bon okey j'ai pas la vrai définition du capitalisme qui est plus subtil que juste faire du capital et proner un systeme qui fai du capital.
    Sinon allez sur wikipédia, il disent pas que de la merde et c'est trés interresant
    Et puis pour les mécontent je prone LE CAPITAL de marx qui est un sacré pavé a lire que je vais bientot commencer quand j'aurais plus le temps.
    Désolé pour la prise de tete . Mais bon on ne peut pas résumer le capitalisme a un systeme méchant et monstrueux dont le seul but véritable est de se faire du blé, c'est un petit peu plus subtil . Certe l'essentiel est la mais, il y a comme meme un petit peu de dentelle derriére qu'il ne faut pas négliger si on ne veut pas passer pour un con en face d'un vrai capitaliste.