Chargement...

qu'est ce qu'être anarchiste, l'anarchiste au quotidien...

Discussion dans 'Discussion générale' créé par LaComprehension, 27 Février 2019.

  1. AAKUAN
    Offline

    AAKUANNihiliste, Anticosmique, Antinataliste Membre actif

    121
    39
    0
    Fev 2012
  2. chaos/Nihiliste
    Au dégoût de l'efficacité et de l'effort.
    Comme si il fallait être performant...
    Je me relâche dans le laissés allez.
     
    ninaa apprécie ceci.
  3. LaComprehension
    Offline

    LaComprehensionMembre du forum Membre actif

    99
    15
    0
    Jan 2019
    France
    Pour les stéréotypes je pense qu'on en a tous plus ou moins, mais le plus important c'est de se renseigner pour les faire tomber justement

    Si je vais devenir libertaire
    En fait comme je te dis j'ai un peu du mal à voir comment ça pourrait se mettre en place, dans la société dans laquelle on vit
    Ca voudrait dire renoncer à certaines chose? On vit dans une société ou la technologie est bien présente dans technologie j'entend internet, les pc, les téléphones, les véhicules, tout ça tout ce qui n'existe pas finalement à l'état naturel. il faut les produire. J'ai peut être une vision étriqué car tout ça ça sort d'usines, donc usine travailler
    Ou alors doit on faire un énorme retour en arrière et renoncer à tout, ça, la majorité des gens en seraient ils capable. Même moi je me demande si je serais capable par exemple de me passer du pc, ou de la voiture? je m'en sers pour rendre visite à mes proches qui vivent à 3h30 de chez moi.
    Si j'y vais a pied ça fait loin,
     
    pilou-ilou apprécie ceci.
  4. LaComprehension
    Offline

    LaComprehensionMembre du forum Membre actif

    99
    15
    0
    Jan 2019
    France
    Je vois qu'on est en train de se concentrer sur le rangement lui même
    A la base c'est surtout le fait d'imposer l'un a l'autre sa manière de faire qui me fait me questionner
    Comment une personne anarchiste peut il le prendre en fait? Dans le sens je ne veux pas qu'on m'impose, mais puis-je imposer? parce que dans ce cas je ne trouve pas ça très juste
     
  5. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    170
    4
    0
    Fev 2019
    France
    Le choix ne se pose même pas,entre les technologies douces qui ont accompagné l'humanité pendant des siècles et les technologies modernes qui ont détruit la planète en 70ans.
    Il faut sortir du moteur à explosion, de la débauche énergétique et de la sur consommation.
    C'est pas une vision partagée par tous les anarchistes
    C'est pas imposer qu'il faut faire mais comment vivres ensembles dans l'harmonie
     
  6. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 602
    293
    19
    Avr 2016
    Homme
    France
  7. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Travailler ou mais sans patron sans chef et les usines tourneront quand même et il n'y aura pas de retour en arrière, avec une gestion de matière première plus écologique. Tu vois on utilise internet ici sur ce forum et personne ne veut s'en passer , c'est très pratique internet.
    Bien évidemment il y a des choses très utiles dans notre quotidien et je ne me vois pas non plus m'en passer c'est pas incompatible avec une société libertaire.
    De plus une société mieux gérée non capitalisme serait non consumériste, pourquoi changer de tout tout le temps et jeter nos appareils alors qu'il pourrait fonctionner très longtemps avec des pièces de rechange.
    Cela dit si certains voudront labourer à l'ancienne pourquoi pas si ça leur plait, et ça m'empêchera pas le voisin de labourer avec un tracteur non polluant avec un moteur à hydrogène par exemple.
    Moi aussi je me vois pas retourner en arrière et m'éclairer à la lampe à huile et je vois pas en quoi une société libertaire me ferait régresser à cet état.
    Le faux progrès qu'on nous vend au travers des publicités et du système capitaliste est très destructeur d'humains d'animaux et d'écologie. on peut produire sans casser de l'humain des animaux et polluer.
    Et aussi on peut développer des technologies sympas qui faciliteront la vie.
     
    Dom Veganarchiste apprécie ceci.
  8. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    170
    4
    0
    Fev 2019
    France
    Le moteur à hydrogène pose pas mal de problèmes surtout sur un tracteur.
    Le premier, la conso d'un tracteur. Un tracteur, c'est lourd, ca tire des outils et ca consomme beaucoup.
    L'hydrogène demande à être stocké sous hautes pressions ce qui pose des problèmes de sécurité
    Pour produire de l’hydrogène, il faut soit du pétrole soit beaucoup d'électricité
    Donc, ce n'est pas possible.

    Un tracteur électrique, pas possible à cause du poids
    Je vous conseille de lire les scénarios negawatts pour vous rendre compte du problème à venir de l’énergie.

    "Cela dit si certains voudront labourer à l'ancienne pourquoi pas si ça leur plait," C'est pas question d'aimer, c'est juste que quand toutes les autres solutions ne sont pas viables, la seule solution viable est la meilleure

    " Moi aussi je me vois pas retourner en arrière et m'éclairer à la lampe à huile" argument direct de l'industrie du nucleaire utilisé par tout le lobby pour justifier les centales , l'EPR, bure, les trains castors, les bombes atomiques...

    Un conseils, sors pas ce genre de conneries à Bures
     
  9. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 524
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Hem je dirais quand même pas ça, y a plein de gens avec qui on n'est pas si chaleureux, les racistes, fachos, réacs, sexistes, par exemple, ou ceux qui viennent clairement pour foutre la merde...

    Je dirais dans ce domaine comme dans d'autres c'est une question de limites, dans un sens comme dans l'autre: je suppose que ton ami ne va quand même pas jusqu'à chier ton sac à main ou se moucher dans les rideaux? Pour moi par exemple, un peu de miettes par terre, un peu de poussière, quelques taches sur la moquette, c'est très supportable (je peux même dire que je m'en fous). Mais pour ma mère c'est l'horreur. J'avais une tante encore pire que ma mère dans ce domaine et là aussi je pense que ça dépasse les limites de ta conception de l'ordre et de la propreté: pas question de faire asseoir ses invités sur son beau canapé que ça aurait pu abîmer (on pouvait l'admirer mais se contenter de tabourets), ma cousine n'avait pas le droit de jouer avec ses poupées, qui ne servaient qu'à décorer les étagères de sa chambre, les volets restaient fermés en permanence (la lumière jaunit le papier peint), etc.
    Cela dit j'ai tendance à penser que la conception de l'ordre et de la saleté n'a rien d'anodin dans une personnalité, du coup les divergences sur le sujet peuvent recouvrir des différences plus profondes, en tout cas je ne crois pas que c'est par hasard que j'ai toujours eu des mecs qui partageaient grosso modo ma conception du "rangement"...
     
  11. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    170
    4
    0
    Fev 2019
    France
    C'est surtout que des miettes vont attirer des rongeurs ( rats et souris) et les cafards.
    Garder les fenêtres fermées va faire se développer des moisissures dont des aspergillus qui sont toxiques pour les poumons.
    La personnalité peut jouer mais pour moi, c'est surtout de la réflexion et se dire qu'aucun acte n'est anodin
     
  12. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 524
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  13. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Eautarcie est un troll qui raconte n'importe quoi. De la provoc continuelle en espérant qu'on s'intéresse un peu à lui. La plupart du temps on l'ignore mais quand il dépasse les bornes il arrive à nous faire répondre à ses idioties...
    Si un jour mes trois miettes sur la moquette devaient attirer des souris je les nettoierais bien sûr, mais ça n'a jamais été le cas.
    Et ouvrir les fenêtres n'a rien à voir avec l'ordre (j'ouvre tous les jours mes fenêtres, rien à voir non plus avec une corvée de rangement).
    Pas ranger ses habits n'a aucun autre inconvénient que psychologique et ça c'est totalement subjectif.
     
    Dernière édition: 1 Mars 2019
    pilou-ilou apprécie ceci.
  14. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    170
    4
    0
    Fev 2019
    France
    J'oublie un peu de pain sur la table et j'ai des souris dans la baraque des le soir. D'où sur un autre sujet la différence de vision entre le vivant à la ville et à la campagne.
    Chez moi, pas de dératiseurs mais des renards qui sont certes moins efficaces mais font partie de la biosphère.
    A une époque, un serpent avait eu la gentillesse de m'aider en vivant chez moi, mais comme il avait des trucs à faire dehors, il est parti
     
  15. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 524
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  16. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    A la ville les gens ont des chats (ce n'est pas mon cas mais j'ai quand même jamais eu de souris ni de rats, peut-être en effet parce que je vis en ville dans un immeuble récent).
    Mais ces histoires de miettes souris renards biotope etc. sont un détail qui nous éloigne du sujet ("comment cohabiter quand on n'a pas les mêmes conceptions du "vivre ensemble" au quotidien").

    Donc pour en revenir au sujet: la cohabitation est difficile, voire impossible, entre des gens qui ont des conceptions du mode de vie idéal trop opposées, par exemple je ne pourrais pas vivre à la campagne, je dépérirais rapidement. Mon compagnon aime la campagne mais ça lui suffit d'aller s'y balader de temps en temps autrement sans qu'aucun de nous ne soit en tort la vie en commun serait trop douloureuse.

    . Rats des villes, rats des champs?

    Pour les fenêtres ouvertes ou fermées, ça n'a rien à voir avec la conception de l'ordre (ouvrir une fenêtre n'est pas non plus une corvée), mais souvent avec la conception de la température idéale, ce qui n'est pas toujours non plus évident à régler si l'un est frileux et l'autre a besoin d'air.
    Pareil pour avoir (ou non) des animaux domestiques, de la conception de liberté sexuelle dans le couple, et ne parlons pas du désir ou refus d'avoir des enfants.
    Toutes ces divergences ne relèvent pas de considérations morales ou politiques, personne n'a tort ou raison et malheureusement les concessions ne sont pas toujours possibles, d'où parfois la nécessité de se "dissocier".
    Ce qui n'est pas toujours possible quand on n'a pas les moyens d'avoir deux logements séparés...
     
  17. LaComprehension
    Offline

    LaComprehensionMembre du forum Membre actif

    99
    15
    0
    Jan 2019
    France
    J'habite aussi en ville, et on a des miettes aussi ca arrive
    Je n'ai pas de rats non plus à la limite l'indésirable serait le cafard et les mites
    Par contre y a des rats quand même dans les caves ca y a souvent des inter pour dératiser, et j'habite à côté de la gare y a quand même des bons gros trucs qui se baladent, nourris aux restes de fastfoods.
     
  18. LaComprehension
    Offline

    LaComprehensionMembre du forum Membre actif

    99
    15
    0
    Jan 2019
    France
    Et oui il est là le truc c'est qu'à la finale, on ne peut pas dire qui a plus raison que l'autre, c'est ce dont je me suis rendu compte aussi, et c'est la raison pour laquelle oui parfois vaut mieux comme tu dis se dissocier.
    Maintenant le soucis est que dans notre foyer, il n'y a que moi qui bosse, lui n'a le droit à rien. quand je dis rien c'est rien de de chez rien. Zéro, je ne sais même pas comment ça se fait, car je suis smicarde, je bosse 39h alors ça doit faire déjà too much pour la caf (woua attends 39h ca doit être des richards)
    Si je m'en vais alors, oui il aura de nouveau droit au rsa et tout et encore est-ce un cadeau car j'ai entendu que dans notre région, et pas que chez nous, ils veulent obliger les gens a effectuer des TIG, pour justifier leur rsa; bon pourquoi pas mais comme on se méfie toujours du trucs, ça sent un peu mauvais.
    Donc voilà, je pense que ça devient invivable pour tout le monde, mais d'envoyer une personne limite à la rue, c'est pas tant la joie dans ton cœur.
     
  19. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 524
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  20. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Je reconnais que tu es dans une situation difficile... :\ comme je le disais plus haut, pas évident de se séparer quand on a pas assez de fric pour avoir chacun son apparte.
    Vivre avec le RSA, même avec les allocations logement, c'est tellement difficile que la CAF sait que tu es obligé de truander. Si ça leur prend de faire un contrôle ils te demandent comment tu fais pour bouffer une fois que tu as payé ton loyer. Si naïvement tu réponds: "Mes parents me filent de la bouffe", la CAF fait le calcul de l'équivalent en fric de cette bouffe et le soustrait de ton RSA (authentique)!

    Sinon, pour abonder dans ton sens, là où ça pose vraiment problème à mon avis, c'est quand il n'y a pas désaccord sur le mode de vie idéal (confort, ordre, enfants, etc.) mais qu'il y en a un qui prend tout en charge, corvées, boulot, et que l'autre se contente d'en bénéficier en refusant le partage des tâches.
    Une BD sur le sujet de la "charge mentale" (qui reviendrait selon l'auteure le plus souvent à la femme dans un couple):

    Fallait demander

    [​IMG] [​IMG]
     
  21. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 602
    293
    19
    Avr 2016
    Homme
    France
  22. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Pareil je me vois pas jeter quelqu'un à la rue. je me cracherai dessus en me voyant dans tout les miroirs du monde. Malheureusement ce genre de considérations n'étouffent pas certaines personnes.
    Les TIG en fait c'est du travail forcé sauce moderne.
    Tu me réponds que si tu veux, il a pas la possibilité de trouver un travail ?
    Et comme il est à ta charge à toi tu peux prétendre à rien? ( tu réponds que si tu veux car c'est intime et privé tout ça )
     
  23. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 602
    293
    19
    Avr 2016
    Homme
    France
  24. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Le RSA parlons en. En gros l'état ( soi disant égalitaire ) officialise et légalise le fait d'être en dessous du seuil de pauvreté sans que personne puisse se plaindre de quoi que ce soit. De plus avec un RSA tu es en danger de mort car tu ne peux pas subvenir à tes besoins vitaux élémentaires.
     
  25. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 524
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  26. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    ben quand même ça dépend, c'est pas facile c'est vrai mais je ne me verrais pas non plus héberger quelqu'un qui se comporte vraiment mal? Je me rappelle d'un mec qui se faisait héberger par les uns et les autres, le genre qui pisse à côté de la cuvette, vole, harcèle les filles... Et même simplement je ne me verrais pas héberger ad aeternam quelqu'un avec qui je ne m'entends pas du tout.
    Et meme sans parler de cas extrêmes en général on ne propose pas aux SDF de venir habiter chez nous?
    Evidemment quand c'est quelqu'un avec qui on a eu une relation amoureuse c'est beaucoup plus douloureux de se séparer en sachant que la personne va être dans la merde. Je sais pas du tout ce que je ferais dans ce cas? Sans doute essayer de faire le maximum pour aider matériellement, trouver un logement, des aides sociales?

    Mais pour revenir au cas de LaCompréhension, cette divergence de conceptions du rangement est-elle si grave que ça ne puisse se résoudre de part et d'autre que par une séparation? Moi je parlais en général, et plutôt qu'une rupture je voyais plutôt logements séparés, mais encore une fois vu le prix des loyers pour la plupart des gens c'est plus facile à dire qu'à faire... Pour les précaires et smicards la meilleure solution est souvent la colocation (en prenant soin de choisir des colocs qui partagent votre manière de vivre!)
     
  27. LaComprehension
    Offline

    LaComprehensionMembre du forum Membre actif

    99
    15
    0
    Jan 2019
    France
    Dans le cas ou je m'en vais et lui laisse l'appartement, car si on en termine la je le lui laisse.
    Le loyer n'est pas abusé, on habite à Lyon, ca reste assez correcte. mais apl+rsa, ca ne sera pas suffisant dans tout les cas il faudra qu'il se trouve autre chose. Et avant de trouver autre chose il devra faire des démarches, il est parti trop loin dans le délire, et faut remettre la machine en route.

    Ninaa j'ai regardé ta BD, "fallait demander" malheureusement c'est quelque chose que beaucoup de foyer connaissent, bon même si la c'est en majorité des femmes qui supportent ça, de la part des hommes ça doit exister aussi. Aussi de la nature des taches, car un homme pourra surement penser ou en tout cas planifier des choses à faire, encore une fois ça va rester du domaine dit masculin, comme le bricolage, les révisions de machines, le jardin, etc... ensuite à voir si ça doit être faire régulièrement ou pas, car du coup la charge de planifier n'est pas aussi fréquente que pour des tache ménagère.
     
  28. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 524
    1 504
    410
    Fev 2014
    France
  29. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Le bricolage et le jardin pour beaucoup de mecs c'est pas une corvée mais un loisir. En revanche le plaisir et la fierté de faire la vaisselle?
    Emma a raison, les filles sont poussées dès l'enfance à faire les corvées les plus chiantes, les boulots les moins intéressants, les plus répétitifs.

    [​IMG]

    Sinon y a des gens qui arrivent quand même à vivre avec le RSA, en truandant plus ou moins ou en se faisant aider (sans le dire à la CAF bien sûr), et la coloc est une solution pour le problème principal du logement.
     
  30. Blop des plages ou l'un de ses multicomptes
    Offline

    Blop des plages ou l'un de ses multicomptesMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    170
    4
    0
    Fev 2019
    France
    Bof, je dois pas être un mec.
    Tu crois que passer des mois à faire un toit de la charpente à la couverture, à faire des enduits avec les mains qui pissent le sang parce que bouffées à la chaux, c'est du plaisir?
    Refendre 10steres de bois pour se chauffer ou désherber le jardin à genoux, c'est du plaisir ?
    Je préfère faire la vaisselle.
    Ca fait partie du role de l'homme au foyer et c'est comme pour la vaisselle la fierté du " Ca , c'est fait"