Chargement...

Qu'est ce que le nihilisme?

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par Carlitos, 5 Mai 2010.

  1. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  2. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Bonjour, je voudrais savoir ce que vous savez sur le nihilisme, je crois que c'est Nietzsche qui à inventé ce courant philosophique mais je suis pas sûr.
    Ma connaissance du nihilisme se limite a la BD de Michel Onfray sur Nietzsche (offerte par mon grand père pour mon anniversaire xD )
    Et j'ai acheté mais pas encore commencé "ainsi parlait Zarathoustra" de Nietzsche.

    J'espère que vos interventions m'aiderons à mieu comprendre ce courant philosophique.
     
  3. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    je suis pas sur , mais un nihiliste est une personne qui considère que la vie n'a aucun sens , que l'existence de l'homme n'a aucun but , aucunes valeurs
     
  4. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  5. libertaire
    Ouai c'est ce qui me semble aussi. Ca doit ce rapprocher du cynisme (de Diogène etc), de l'idée que tout est relatif et qu'il n'existe de ce fait aucune réalité profonde. Donc ni bien ni mal réel, la liberté totale et absolu pour l'individu, sans prise en compte de relation sociale...etc. Je crois, mais je ne sais pas du tout.
     
  6. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Je ne comprend pas l'idée principale par contre , la vie à le sens qu'on lui donne . Si une personne pense que la vie n'a pas de sens elle n'a aucune raison de vivre ....
     
  7. Chien Noir
    Offline

    Chien NoirAnartiste Membre actif

    239
    0
    4
    Mai 2009
    Beaucoup de nihilistes se suicidèrent.
    Mais certains considéraient que si la vie n'a pas de sens, alors pourquoi se suicider ? C'est un non-sens aussi, le suicide, à ce moment là.

    Certains nihilistes tuaient à la bombe pour l'Acte, pour la beauté du geste.
    Après, c'est un courant qui a donné naissance à l'anarchisme je pense.
    Les nihilistes regrettaient d'être au monde, comme les anarchistes, mais ne trouvaient pas de sens dans la liberté ou la justice. Nous, si. Hein ?
     
  8. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    2
    5
    Avr 2009
  9. anarchiste
    les nihilistes considerent que rien n'a de sens (y compris la vie), mais ils ne considerent pas que la mort en ait plus.
    Et ils ne veulent pas plus mourir que les autres ils vivent sans but au jour le jour sans rien attendre du lendemain.
    j'ai beaucoup de mal avec le nihilisme car au final ils ne veulent rien changer puisque rien n'a de sens.
     
  10. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    sa fait un peu penser à matrix ^^
     
  11. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  12. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    C'est triste tout ça.
    Moi d'après ce que j'ai lus le nihilisme est le contraire du pessimisme. Et les gens qui ne comprennent pas le nihilisme ou le comprennent mal devienne très pessimiste.
    Après je suis d'accord sur le fait que la vie n'à aucun sens, on est là alors autant en profiter et faire ce qu'on aime.
     
  13. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    Seulement on ne fait pas ce qu'on veut dans la société d'aujourd'hui ^^, sa vie il faut la gagner
     
  14. Ruban Rouge
    Offline

    Ruban RougeMilitant? Bof. Nan. Membre actif

    752
    0
    3
    Mai 2007
    Comme dis plus bas (ou plus haut). Elle n'a aucune raison de mourir non plus. Puis nous sommes des animaux il est difficile de lutter contre l'auto-préservation (même si ce n'est pas impossible).

    Si tu donnes un sens a ta vie alors tu es similaire au croyant qui agisse en fonction de leur moral, et de la vérité tel qu'il l'a conçoive.

    Et je pense que c'est réciproque, puisque tout ceux qui pense pouvoir changer quelque chose sont dans l'espoir. J'avoue n'attendre rien de mon vivant et c'est justement en ça qu'est la force du nihilisme : vivre sans regret.

    Ensuite vis-à-vis de la justice et de la liberté : mon idée de justice et de la liberté sont des valeurs personnelles et diffère des tiennes. Pas de consensus. Pas de compromis. Echec en perspective. Cela ne veut pas dire que je ne m'associerais pas avec toi mais que je n'y accorderais pas plus d'importance.

    Merde ya encore plus pessimiste que les nihiliste la preuve :
    Il dit ça avec le sourire l'inconscient. Moi ça me fait pas rire des masses. 4 ans que j'ai esquivé le travail et là malheureusement je vais y avoir droit. Et rien que d'y penser ça me lourde... Même si c'est pour la bonne cause : l'autarcie en perspective.
     
  15. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    ce n'est pas etre pessimiste mais etre réaliste , que fait un nihiliste si rien n'a de sens ?
     
  16. Ruban Rouge
    Offline

    Ruban RougeMilitant? Bof. Nan. Membre actif

    752
    0
    3
    Mai 2007
    Réaliste ? Quel valeur a ce mot dans la bouche d'un libertaire ? Dans la bouche de quelqu'un qui lutte pour l'avènement d'une utopie ?

    Le Réel est l'ennemi de l'Idéal.

    Oui sa vie faut la gagner (travail, carrière, reconnaissance social, retraite, etc.). Oui sa vie faut l'acheter aussi (loger, manger, éduquer, divertir, etc.). Oui faut l'entretenir aussi (soin, beauté, ménage, propreté, famille, sociabilité etc.).

    Super content pour toi, range-toi alors. La contestation ça passe par des mots mais aussi par des actes.

    Bref quel est le poids de ta lutte ou même ça légitimité quand tu ne fais que sauver les apparences. Manifester c'est bien. Militer, cool. Se réunir en groupe de discussion informelle et débattre, très bien. Sa prépare ta mentalité a accepter un hypothétique changement bien, puis ça fait plaisir, ça rassure (on est pas seul). Mais ensuite quel poids ça a concrètement ? C'est du vent.

    Commencer par ne pas gagner ça vie c'est le début de la résistance à ce système. J'ai pas envie de foutre un doigt dedans ne serait-ce de peur d'être pris par l'engrenage. Non faut trouver une alternative. Moi je l'ai trouvé : le retour à la terre tu produis ce que tu bouffes, bois l'eau que tu récupères, bouffe le mouton que t'élèves bref tu vis par toi même et si je crève de faim tant pis c'est que j'étais trop fainéant :p . Et le jour ou le système viendras ce casser la gueule tu verras c'est pas ton fric qui va te nourrir.

    Après c'est sûr, si tu bosses, tu consommes, tu l'entretiens ce jour-là n'est pas prêt d'arriver. Mais le jour ou beaucoup de personnes dégouté le boycotterons, ce sera la fête.

    Donc BOYCOTT ! Et trouvons une réelle alternative à cette vie de merde et pas seulement du militantisme histoire de s'acheter une conscience.

    Ce qui lui chante. Pour ma part manger, dormir, chier, glander, la non-activité ou produire un travail improductif et gratuit occupe mes journées, m'éduquer, m'enrichir, discuter.

    Après agir par pure fantaisie, histoire d'égayer notre quotidien. Si le message passe tant mieux, sinon tant pis s'en fout.

    Mais bon je ne suis pas si nihiliste puisque, malgré tout mes efforts, je n'ai pas réussi à me détacher totalement de ma famille, mes amis. Et j'aime l'Egalité & la Justice (les vraies)... Mais finalement j'en ai fait le deuil puisqu'on ne les connaitra jamais. Tue l'espoir et tu ne seras pas déçus par ta vie de merde a venir.
     
    Dernière édition par un modérateur: 8 Mai 2010
  17. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    je n'ai pas dit que j'étais POUR ce système la , je n'ai fais que le décrire comme tu le dis :

    Oui sa vie faut la gagner (travail, carrière, reconnaissance social, retraite, etc.). Oui sa vie faut l'acheter aussi (loger, manger, éduquer, divertir, etc.). Oui faut l'entretenir aussi (soin, beauté, ménage, propreté, famille, sociabilité etc.).

    Je suis POUR trouver une alternative , sinon je ne m'y interesserait pas
     
  18. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  19. libertaire
    Mais, je pose juste la question hein c'est pas une attaque personnelle (j'préviens parce que des fois le net s'pas très clair), en s'isolant hors du système, dans une alternative (quelle qu'elle soit), es-ce que c'est pas une erreur, car elle coupe du reste de la population, donc de la possibilité de les sensibiliser à nos idées, et un jour d'assister à une grande révolte collective ?
     
  20. Carlitos
    Offline

    CarlitosMembre du forum Membre actif

    966
    1
    30
    Avr 2009
  21. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    Pour Ruban Rouge:
    En vivant isolée du système c'est pas de cette façon qu'on va le changer, dit moi si je me trompe mais peut être qu'en tant que nihiliste tu te fou du système et tu vis en dehors de celui ci sans rien espérer de lui et sans espérer qu'il change.
    Il y a un truck que je ne comprends pas, c'est la position des nihilistes sur l'espoir...
     
  22. Ruban Rouge
    Offline

    Ruban RougeMilitant? Bof. Nan. Membre actif

    752
    0
    3
    Mai 2007
    T'inquiète pas pour ça, faut le vouloir pour m'exciter ;) .

    Sensibiliser la population / Grande révolte collective ===> Espoir ===> Déception

    Primo "sensibilisation" :

    C'est comme celui qui ne veut pas voir, il a juste a fermé les yeux ou regarder ailleurs. Ce que je veux dire c'est que tu n'éduques pas quelqu'un ne veut pas apprendre. Si toi, moi ou lui sommes ce que nous sommes c'est parce qu'on étais curieux et que nous avons poser des questions. D'autres ne se questionnent pas et ne se questionneront jamais tant que leur confort ne sera pas en réel danger (genre la Grèce actuellement), et encore combien sont planqué chez eux en attendant que les choses se tassent.

    La plupart des gens sont des autistes (désolé je sais c'est méchant pour les autistes), ils nous considèrent comme des marginaux utopistes : au mieux on est gentil paumé, la plupart du temps ils nous ignorent, au pire ils nous méprisent (du moins les éléments les plus radicaux). On est des rigolos sauf pour ceux qui se sont déjà renseigné sur nous par leur propre initiative.

    Secondo Grande Révolte Collective :

    Allez soyons bref. Elle n'aura pas lieu tant que France ne sera pas en faillite. J'ai parlé à un ouvrier qui va se contenter de 800€ par mois de retraite tant qu'on lui retire pas ça et que sa fille va bien il n'est pas concerné. Par contre tu lui sucre 100€-200€ là il a beau avoir 56 ans il rejoint l'émeute.
    Conclusion : travail pas & manifeste pas pour le sauvetage des caisse retraites. Car tu ne les toucheras pas et puis si tu veux réellement une insurrection verse de l'huile sur le foyer. Je préfère pourrir ce système et le parasiter en attendant que les autres se réveillent.

    Enfin vivre de façon alternative ne veut pas dire se retirer du monde militant, au contraire ça le renforce du fais qu'on sera moins en contradiction. Regarde, même si c'est pas eux, les types de Tarnac ont été suspecté d'avoir paralyser et foutu la merde durant tout le mois de Novembre. Un pied dedans et un pied dehors n'est pas impossible ;) .

    EDIT : Ma vision de l'espoir est personnelle mais c'est comme ça que j'enviseage les choses.
    N'attends rien de ce monde, des autres ça t'éviteras d'être déçus compte que sur toi. Mais cela ne t'empêche pas d'offrir sans attendre en retour. Donc j'offre ce que j'ai a offrir à ceux que j'apprécie, à mon groupe affinitaire, les autres... On les emmerdes.
     
    Dernière édition par un modérateur: 9 Mai 2010
  23. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  24. libertaire
    Ok, je crois que je commence à appréhender un peu mieux. J'adopte pas totalement la façon de voir, parce qu'elle ne m'est pas naturelle, mais je la comprends mieux. C'est intéressant, et j'pense que ça peut nous apporter quelque chose au niveau individuel.
    J'suis encore trop optimiste, on verra bien par la suite ^^
     
  25. TOMAHAWK29
    Offline

    TOMAHAWK29Membre du forum

    24
    0
    5
    Mai 2008
  26. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste, individualiste
    Nietzsche est nihiliste puisqu'il ne voit aucun sense dans la vie moderne , froide et fade , mais du fait qu'il vit il lui faut vivre pleinement la vie d'une telle manier qu'on veuille revire a l'infini la meme vie , pour cela Nietzsche va proposer de detruire la morale chretienne et les valeurs modernes , oublier tt se qu'ons nous a appri sur le bien et le mal et voir au dela .ceci ne sont que qu'elle que notions parmi l'imensité des oeuvres de Nietzsche, mais en gros Nietzsche veut un -surhomme- , homme qui serait devenu un "dieu" il ne veut pas dir par la un homme avec des super pouvoirs , mais un homme qui a oublier tt l'education moral d'haujourd' hui et na plus de contrainte physique ni mental pour vivre , na plus besoin des autres etres humains pour vivre( il peut vivre avec d'autres mais ni est pas contraint) en simplifient le -surhomme- de Nietzsche est un "anarchiste""parfait". En contre partie Nietzsche montre aussi le -derniere homme- , l'homme froid , fade ,sens but réel (seulement des but de cette societe : avoir une bonne carriere, ext...), haujourd' hui on peut voir beaucoup plus de -derniere homme- dans nos rue que de -surhomme-.
     
  27. gearboxtv
    Offline

    gearboxtvNouveau membre

    4
    0
    0
    Nov 2007
    Je vais essayer de répondre à la première question au mieux de mes connaissances

    Le terme nihilisme n'est pas nouveau dans la litérature. Jean-Baptiste Crevier, histirien, en 1761 utilise le nihilisme pour qualifier les hérétiques qui nient l'incarnation du Christ et sa résurection. C'est Ivan Tourgueniev qui popularisera le terme dans Pères et fils et exprimera le besoin de faire table rase du passé, de Dieu.

    Pour ce qui concerne Nietzsche la thèse est que l'homme invente l'idéal pour nier la réalité: le monde sensible. Le nihilisme deveint alors un passage par lequel l'homme se débarasse d'un passé aux valeurs «christianisme-platonisme». Parmis les idéaux de la modernité critiqué par la pensée nietzschéenne on peut penser au socialisme ou encore à l'anarchisme (voir les analyses de Ferry ou de Blondel). Je souligne ce point , car je le trouve important vue le forum et non pas pour provoquer. Cependant, l'idée n'est simplement de faire table rase du passé et sombré dans un néant permanent mais, bien de permettre à l'homme de renaître. De cette façon, le monde s'ouvre à l'homme comme infini de sens et de perspective.

    En terminant, Ainsi parlait zarathoustra est loin d'être une lecture facile. Si c'est pour une introduction à la pensée de Nietzsche, Généalogie de la morale est plus à conseiller. Mais, il est tout de même possible de faire une lecture agréable et légere de Ainsi parlait zarathoustra vue la forme littéraire.
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Novembre 2010
  28. le petit nazi
    Offline

    le petit naziNouveau membre

    11
    0
    1
    Nov 2010
    pour moi le comble du nihilisme, c'est de glisser un bulletin PCF dans l'urne en buvant un coca, ou baiser une pute black en se disant raciste, ou bien encore hair sarkozy tout en revant de se faire Carla Bruni, ou bien encore mater un porno avant d'aller à la messe le dimanche matin:ecouteurs:
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    13
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    7
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    2
  8. Réponses:
    13