Chargement...

Qu'est-ce que la drogue viens faire sur ce site ?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Nitsuj, 26 Mai 2007.

  1. lambertini
    Offline

    lambertiniMembre du forum Expulsé par vote

    54
    1
    0
    Oct 2009
    salut bien qua 51 ans il m arrive de fumer un joint de temps en temps,(je ne suis pas fumeur, en general)
    l etat gagne de l argents avec ses drogues legal, alcool.
    puis viennent les l aboratoires, avec leurs medocs, anti depresseurs, anti stress, ect
    desveritable drogues, avec des milliers d acros.nous sommes les plus grand consaumateurs., des milliards a la clé
    alors qu ils nous font chiers pour de l herbe????ou du chit,, le pourquoi??
    la lutte contre la drogue justifie , le fliquage, la represion, elle fait vivre le systéme du flics , a l avocat, jusqu au juges, justifie la construction de prisons.
    et les chiffres de la(delinquence) sont recupéeé politiquement.
    quoi de mieux
     
  2. lambertini
    Offline

    lambertiniMembre du forum Expulsé par vote

    54
    1
    0
    Oct 2009
    salut bien qua 51 ans il m arrive de fumer un joint de temps en temps,(je ne suis pas fumeur, en general)
    l etat gagne de l argents avec ses drogues legal, alcool.
    puis viennent les l aboratoires, avec leurs medocs, anti depresseurs, anti stress, ect
    desveritable drogues, avec des milliers d acros.nous sommes les plus grand consaumateurs., des milliards a la clé
    alors qu ils nous font chiers pour de l herbe????ou du chit,, le pourquoi??
    la lutte contre la drogue justifie , le fliquage, la represion, elle fait vivre le systéme du flics , a l avocat, jusqu au juges, justifie la construction de prisons.
    et les chiffres de la(delinquence) sont recupéeé politiquement.
    quoi de mieux..
    votre santée ils sont foutent, sinon il y aurrait moin de saloperie dans la bouffe, et moin de pesticides dans les cultures, .
    et moin de pollution , crevés , mais que sa rapporte de l argent a l etat
     
  3. edo94
    Offline

    edo94Nouveau membre

    7
    0
    0
    Mai 2010
    moi j'ai une réponse bien simple à ta question. tu vois dans les états "libres" comme la france les drogues légères comme le cannabis ne sont pas autrisées. alors la question ne serait pas "pourquoi résistance rime avec drogue?" mais c'est plutot "pourquoi les gouvernements atteignent à cette liberté individuelle qui est celle de pouvoir profiter de la vie en pouvant librement goûter et expérimenter toutes les choses que la nature nous à offert?" voilà la vraie question. il y en a marre que les gouvernements continuent à nous interdire des choses et nous dire quoi faire. nous sommes des hommes, la vie est courte, nous voulons en profiter! nous voulons être LIBRES au sens propre et littéral du terme!!

    SEX, DRUGS & ROCK'N'ROLL LES AMIS
     
  4. khaosddt
    Offline

    khaosddtNouveau membre

    9
    0
    0
    Oct 2010
    vu la répression et les millions dépensés par l'état dans une guerre contre la drogue qu'ils savent perdue d'avance, je pense que drogue et résistance peuvent aller ensemble.

    Je suis intimement convaincu que les dire de bob marley sur la ganja sont véridiques:

    http://www.wat.tv/video/bob-marley-nous-parle-cannabis-lyxe_2g0a5_.html

    Et pour moi comme dit sarkozy ya pas de drogues douces, ou de drogues dures. Chacune des drogues a ses avantages et inconvénient, le seul mot d'ordre est la MODERATION que ce soit l'alcool, le cannabis, la coke ou le lsd.
     
  5. djo
    Offline

    djoMembre du forum

    44
    0
    1
    Fev 2011
    Chacun devrait pouvoir être libre de faire ce qu il veut de son corps et de son esprit, c'est tout ce qu on possede et ça nous accompagnera dans la tombe...

    Je revendique le droit de consommer et de faire ce que je veux quand je veux de mon propre corps tant que ça fait de mal à personne autour de moi.

    Le dealer veux vendre, le client veux acheter où est le crime? lors qu on est simple consommateur, personne ne nous oblige à consommer ou pas, c'est un choix qui est propre à chaque individu, et une liberté qui est à respecter comme tant d autres...

    Certains disent meme que les hallucinogenes peuvent etre spirituelle comme les indiens yachi ou autres shamans. Bref etre drogué sobre ou bourré releve de la liberté individuelle de penser et d agir, et ne devrait en aucun cas etre permis ou interdit par qui que se soit d autre que soi-même
     
  6. Mr X
    Offline

    Mr XNouveau membre

    13
    0
    0
    Juin 2011
    on ne peut etre libre en eant dépendant d'uns substance ou d'un produit. on peut militer pour la verité et la prise de conscience et soutenir la conso de substance qui t'embrouille le cerveau. la cnt espagnole faisait en son temps des campagnes contre l'alcoolisme. et perso, quand je vois deux jeunes de 12 ans qui se roulent un joint en attendant le bus qui les mene au collége, je suis pas sur de la pertinence de la légalisation. on connait tous des potes atteints pour avoir trop fumé, trop bu, trop avalé de m.....
    qui ,'a pas une connaissance qui est restée "kéblo", qui a devellopé paranoia, delires divers ou est devenu un looser toujours à moitié stone et incapable de se gérer?
    non, un anar ne peut encourager cela. c'est un delire de petit bourgeois européen qui n'a pas besoin de gagner sa pitance tout les jours à la force de ses bras, comme la majorité de l'humanité.
     
  7. Kabyle
    Offline

    KabyleNouveau membre

    9
    0
    0
    Déc 2011
    "Le cannabis est le Psy des pauvres"

    Moi perso cette phrase me convient, et le cannabis aussi de temps en temps
    Histoire de m'évader, mais si c'etait légal, comme l'alcool ( qui est aussi nocif ), poserais tu cette question ?
     
  8. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    C'est marrant moi c'est quand je vois deux jeunes de 12 ans qui attendent le bus qui les mène au collège que cela me fout hors de moi. Pauvre gamin, pas le temps de connaître la vie que déjà l'encasernement commence pour ne finir qu'à la mort. Et qui n'a pas une connaissance qui fait un dépression, qui a développé une paranoia ou une autre maladie mentale de devoir supporté ce monde merdique.

    La drogue loin d'être un délire de petit bourgeois européen, fût utilisé tout au long de l'histoire par tous les peuples. La seule différence notoire c'est que notre société à multiplié l'accès aux drogues (mondialisation, synthèse, production industrielle) et empêché les transmissions de savoirs et les conditions "nécessaires" à leur usage.
     
    Dernière édition par un modérateur: 13 Décembre 2011
  9. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    Réponse : l anarchiste cherche à acquérir la liberté. La drogue révèle des forces de nos corps et de nos esprits auxquelles nous n aurions même pas pensé donc oui la question de la drogue pour moi se pose sur ce forum. Mais la seconde prise devra toujours être plus conséquente que la première pour lui ressembler. Notre besoin de liberté va à ce moment nous faire agir de deux manières différentes :
    1 On n accepte pas ce doublement de ration imposé par notre adaptation et on s adonne complètement à une quantité de plus en plus énorme tout en prouvant qu on est plus fort que cette drogue par un combat intérieur où l' on perds à tout les coups.
    2 On démasque la supercherie capitaliste ( dans le sens où il en faut toujours plus) et on ne prend pas de drogue.

    Toute les autres formes de réponse à la drogue sont liberticides, le rationnement, une fois de temps en temps, entreouvrent des fenêtres mais à barreaux.

    Perso je me situe situe dans le cas 1 que je fais par période, ce qui revient au non cas libertaire du rationnement :(
     
  10. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Vous associez l'usage de drogue à l'anarchie !?:\.
    1:La drogue ne rend pas libre!Spirituellement le temps 'de son trip' elle libère, elle rend esclave, dépendant de produits.(Je n'expose pas ici,les EXTRAS,c'est depuis le début du monde que l'homme s'est déchiré... (H.F.T) que je qualifie récréatifs:bédave son tonj tranquillou plutôt, d'addictions sévères concernant les drogues dites dures licites où non.
    L'accoutumance à des substances psychotropes peut devenir un handicap certain pour soi,ses proches.
    Celui où celle qui 'bien dedans' n'a que pour choix de se 'retaper' pour pouvoir effectuer sa journée n'y trouve pas ses plaisirs initiaux ! Il ,elle,s'efforce dans un premier temps, à ne pas être malade.
    L'histoire, toujours plus pour le même effet, c'est de la couille! certain. e.s gèrent leur conso où atteignent un degré de satisfaction qui leur va.
    En plus,vu la qualité de certains produits aujourd'hui,pas de quoi en faire l'apologie.
    Être addict est une ruine physique et financière. que perso,je n'encourage pas.
    Les 'dealers' dans l'ombre ,ayant pignon sur rue où, en blouses blanches contribuent à un système financier ignominieux.
    Les questions sont les bienvenues.
     
    Anarchie 13 apprécie ceci.
  11. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 759
    556
    142
    Jan 2009
    France
  12. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ça c'est un argument qu'on entend souvent. J'attends des vraies preuves, jusque là le seul argument que j'ai entendu pour ça était pas valable c'était "ben les indiens d'amérique se droguent donc c'est la preuve que c'est "normal" et si t'es pas d'accord c'est que t'es un colonisateur"...
     
  13. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    J ai décidément du mal à me faire comprendre, mes propos étaient bien de dénoncer et de tenter de décortiquer les mensonges qu elles nous proposent.
     
  14. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 759
    556
    142
    Jan 2009
    France
  15. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    ah ouais j'ai peut-être mal compris mais souvent y a des mecs qui me disent "ouais quand tu prends des drogues tu vois le monde d'une autre façon, ça t'ouvre l'esprit, ça te permet de comprendre des choses" "moi la dernière fois j'ai tripé et ça y est j'ai compris le sens de la vie, et tu peux pas comprendre sans prendre un buvard"... mouais... je suis pas convaincu... Y en a même qui vont jusqu'à dire qu'ils ont des connexions mentales avec des esprits ou entre eux, genre qu'ils font de la télépathie. Pour moi c'est de la superstition à ranger dans la même poubelle que les religions.
     
  16. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    c est pas un argument c est un fait. quelle drogue as tu déjà consommer ? L alcool j imagine ? N as tu pas remarquer as quel point il desinhibe ? Il te procure une nouvelle liberté qui peut vite se transformer en geôle.
     
  17. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 759
    556
    142
    Jan 2009
    France
  18. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    non c'est pas un fait, c'est pas non plus un argument, c'est une "impression" que certaines personnes considèrent comme un dogme. L'alcool déshynibe mais je vois pas le rapport avec la liberté. Je regrette souvent mon comportement le lendemain.
     
  19. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    Être deshinniber c est avoir plus confiance en soi, donc Ca a un rapport avec la liberté. Si tu veux lutter contre la drogue c est debile de nier ça. Mon propos est de dire que si le drogué est esclave c est la Recherche de la liberté qui la amener là, donc c est un comportement à priori anarchiste. Après comme je le disais dans mon premier message, c est un piège il n y a aucune issue.

    Mais les reacs ils comprennent pas ça, le désir de s affranchir de son corps, ne plus être sois même.
     
  20. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 759
    556
    142
    Jan 2009
    France
  21. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    je vois pas en quoi avoir confiance en soi est proportionnel à la liberté.
    même quand tu bois t'as confiance en des choix que tu trouves débile le lendemain.
    Bref, j'ai pas du tout l'impression d'être plus libre quand je suis bourré.
     
  22. IOH
    Offline

    IOHMembre du forum

    1 142
    214
    23
    Avr 2017
    France
    Si tu ne comprends pas le débats que je veux poser, je ne vois pas ton intérêt à le réduire de la sorte? autant l ignorer, ce serait plus respectueux.
    Les mots ont de l importance, si virtuels ici qu ils soient, il ne faut pas les détourner ni de leur sens ni de leur syntaxe. Ou devons nous changer le couple de mot "la drogue" de la question posée en titre par le nom "anarchie13" ? C est méchant, je sais.
     
  23. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 759
    556
    142
    Jan 2009
    France
  24. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    je sais pas quelle expérience tu as avec l'alcool, mais chez moi l'alcool ça te fait pas faire des choix transgressifs ça te fait faire des choix sans réfléchir (vu que réfléchir de manière cohérente devient un sport de haut niveau).
    ça a un rapport avec la liberté tu dis, mais lequel ?
    Pour moi ça a un rapport inverse et pas proportionnel. Si tu fais des choix que tu regrettes c'est que t'as pas t'empêcher de les faire, que t'as pu sonder ce que tu voulais vraiment. Juste t'arrives pas à penser à toutes les conséquences de tes actes ou plutôt à juger de leur gravité. Mais y en a qui aime ça, parce qu'ils arrivent toujours à rattraper ce qu'ils ont fait ou qu'ils arrivent aussi quand ils sont sobres à faire abstraction.
    Si je change le sens c'est peut-être que je comprends pas sans m'en rendre compte, me prête pas d'emblée des mauvaises intentions.

    edit : si y a peut-être quand t'es ado et que boire de l'alcool est interdit par tes parents que t'as vraiment un sentiment de liberté / de transgression (plutôt). Mais c'est pas l'effet de l'alcool. En tout cas perso j'ai l'impression de boire en soirée plus par habitude que vraiment pour les effets de l'alcool. Je suis pas sûr que ça me dérangerait que y ait pas d'alcool.
    Après ça fait partie des petits rituels qui mettent tout le monde sur la même longueur d'onde, consommer de l'alcool c'est dire "ce soir on veut que ça parte en vrille". Du coup je pense qu'avant même de ressentir les effets t'es déjà dans un état psychologique particulier. Comme quand tu vas dans le cortège de tête.
     
    IOH apprécie ceci.
  25. pier
    Offline

    pierMembre du forum

    40
    2
    0
    Oct 2017
    Homme
    France
    J ai passé l age pour me la mettre mais j ai eu ma pèriode! Vous philosophez sur la drogue mais vous oubliez l essentiel:le plaisir bordel!! Aprés on peut etre pour ou contre pour pleins de bonnes ou mauvaises raisons mais que tu prenne des champelars en foret avec des potes ou une pep sur du gros son c avant tout pour le plaisir!! Je ne fais pas ici l apologie de la drogue,elle m a plus prit qu elle ma donné.je dis juste que c une experience solo ou collective faisable si c bien fait.
     
    ninaa apprécie ceci.