Chargement...

Qu'est-ce que la drogue viens faire sur ce site ?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Nitsuj, 26 Mai 2007.

  1. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    7
    24
    Juin 2007
    France
    Bien que consommateur je ne vois pas non plus ce que le sujet vient foutre ici. Aucun intéret d'en parler sur un forum de résistance, le CIRC a certainement un forum sur le sujet.
     
  2. diablomephisto
    Offline

    diablomephistoMembre du forum Membre actif

    274
    0
    3
    Fev 2008
  3. féministe, apolitique/Indécis
    Lutte anti-prohibitionnistes.
    Là se trouve l'intérêt de cette section et c'est d'ailleurs expliqué:

    "Les luttes anti-prohibitionnistes ne sont pas seulement une question de consommation mais aussi un enjeu politique et économique. Saviez-vous qu'avec un metre carré de chanvre..........."
     
  4. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    7
    24
    Juin 2007
    France
    Le problème c'est que la lutte est globale et qu'en tant que révolutionnaire nous ne faisons pas de cas par cas. Perso je ne mène aucune lutte antiprohibition, c'est du réformisme.
    La lutte est globale, c'est une perte d'énergie (et de cohérence) que de ce lancer dans des luttes parcellaires.
    En plus j'ai bien peur que s'ils légalisent la cannabis il n'y ai pas grand monde de ce forum qui entre en résistance (je rigole, 2nd degré, quoi que...)
     
  5. diablomephisto
    Offline

    diablomephistoMembre du forum Membre actif

    274
    0
    3
    Fev 2008
  6. féministe, apolitique/Indécis
    Euh lutte globale c'est lutter contre tout non?

    La c'est un forum aussi faut pas oublier.
    On est là pour parler, et pour que soit organisé il faut un minimun de cohérence dans les sections.
     
  7. FayaBurn
    Offline

    FayaBurnMembre du forum Membre actif

    157
    0
    1
    Mai 2008
  8. socialiste, progressite
    (o_O)

    Quelle rapport entre les idées politiques et le fait de consommer une drogue??
     
  9. txalaparta
    Offline

    txalapartaMembre du forum Expulsé par vote

    405
    0
    0
    Sept 2007
  10. féministe
    c'est pour faire les beaux et se vanter qu'ils touchent à la came,le pire c'est qu'ils en sont fier,ils le disent haut et fort!!!!magnifique:S
     
  11. elektrokami
    Offline

    elektrokamiMembre du forum Membre actif

    116
    0
    3
    Avr 2008
  12. libertaire, anarchiste, anarcho-féministe, situationniste, individualiste
    et à l'attention des moralisateurs du forum....


    LETTRE A MONSIEUR LE LEGISLATEUR DE LA LOI SUR LES STUPÉFIANTS

    Monsieur le législateur, Monsieur le législateur de la loi de 1916, agrémentée du décret de juillet 1917 sur les stupéfiants, tu es un con. Ta loi ne sert qu'à embêter la pharmacie mondiale sans profit pour l'étiage toxicomanique de la nation parce que : 1° Le nombre des toxicomanes qui s'approvisionnent chez le pharmacien est infime ; 2° Les vrais toxicomanes ne s'approvisionnent pas chez le pharmacien ; 3° Les toxicomanes qui s'approvisionnent chez le pharmacien sont tous des malades ; 4° Le nombre des toxicomanes malades est infime par rapport à celui des toxicomanes voluptueux ; 5° Les restrictions pharmaceutiques de la drogue ne gêneront jamais les toxicomanes voluptueux et organisés ; 6° Il y aura toujours des fraudeurs ; 7° Il y aura toujours des toxicomanes par vice de forme, par passion ; 8° Les toxicomanes malades ont sur la société un droit imprescriptible, qui est celui qu'on leur foute la paix. C'est avant tout une question de conscience. La loi sur les stupéfiants met entre les mains de l'inspecteur-usurpateur de la santé publique le droit de disposer de la douleur des hommes ; c'est une prétention singulière de la médecine moderne que de vouloir dicter ses devoirs à la conscience de chacun.Tous les bêlements de la charte officielle sont sans pouvoir d'action contre ce fait de conscience : à savoir, que, plus encore que de la mort, je suis le maître de ma douleur. Tout homme est juge, et juge exclusif, de la quantité de douleur physique, ou encore de vacuité mentale qu'il peut honnêtement supporter. Lucidité ou non lucidité, il y a une lucidité que nulle maladie ne m'enlèvera jamais, c'est celle qui me dicte le sentiment de ma vie physique *. Et si j'ai perdu ma lucidité, la médecine n'a qu'une chose à faire, c'est de me donner les substances qui me permettent de recouvrer l'usage de cette lucidité. Messieurs les dictateurs de l'école pharmaceutique de France, vous êtes des cuistres rognés : il y a une chose que vous devriez mieux mesurer ; c'est que l'opium est cette imprescriptible et impérieuse substance qui permet de rentrer dans la vie de leur âme à ceux qui ont eu le malheur de l'avoir perdue. Il y a un mal contre lequel l'opium est souverain et ce mal s'appelle l'Angoisse, dans sa forme mentale, médicale, physiologique, logique ou pharmaceutique,comme vous voudrez. L'Angoisse qui fait les fous. L'Angoisse qui fait les suicidés. L'Angoisse qui fait les damnés. L'Angoisse que la médecine ne connaît pas. L'Angoisse que votre docteur n'entend pas. L'Angoisse qui lèse la vie. L'Angoisse qui pince la corde ombilicale de la vie. Par votre 1oi inique vous mettez entre les mains de gens en qui je n'ai aucune espèce de confiance, cons en médecine, pharmaciens en fumier, juges en mal-façon, docteurs, sages-femmes, inspecteurs-doctoraux, le droit de disposer de mon angoisse, d'une angoisse en moi aussi fine que les aiguilles de toutes les boussoles de l'enfer. Tremblements du corps ou de l'âme, il n'existe pas de sismographe humain qui permette à qui me regarde d'arriver à une évaluation de ma douleur plus précise, que celle, foudroyante, de mon esprit ! Toute la science hasardeuse des hommes n'est pas supérieure à la connaissance immédiate que je puis avoir de mon être. Je suis seul juge de ce qui est en moi. Rentrez dans vos greniers, médicales punaises, et toi aussi, Monsieur le Législateur Moutonnier, ce n'est pas par amour des hommes que tu délires, c'est par tradition d'imbécillité. Ton ignorance de ce que c'est qu'un homme n'a d'égale que ta sottise à le limiter.Je te souhaite que ta loi retombe sur ton père, ta mère, ta femme, tes enfants, et toute ta postérité. Et maintenant avale ta loi.

    Antonin Artaud
     
  13. elektrokami
    Offline

    elektrokamiMembre du forum Membre actif

    116
    0
    3
    Avr 2008
  14. libertaire, anarchiste, anarcho-féministe, situationniste, individualiste
    dans certaines de vos phrases, si on remplace "drogues" par "rapports homosexuels" et "drogués" par "pd" et bien ça fait carrément peur les gars...

    désolé, c'est mon coté situationniste qui ressort, les détournements tout ça tout ça...
     
  15. BAKOUNINE13
    Offline

    BAKOUNINE13Membre du forum Membre actif

    79
    0
    0
    Mai 2008
    Sur ce cite il y a la remise en cause de la liberte d'expression, il y a meme des choses qui derange, il me semble que la drogue est un fleau, quelque chose qui est un exutoire, et il est possible d'empecher les gens de se droguer, ANTONIN ARTAUD est un connard, un salopard, comme les pharmaciens les juges les cures, les gouverneurs de la cosncience, à travers sa lettre il fait le jeux des despotes et de ce despotisme, des lois iniques, donc bande de con le fait de se schooter à l'extasy selon vous c'est bien, c'est super génial, les drogues de synthéses c'est encore un commerce à la solde du grand capital, mais cela on le tait, la drogue est un commerce, à son etat naturel l'homme a t il besoin de drogue, à priori non me semble t'il, par la suite la drogue utilisé à des fins therapeutiques c'est autre chose et c'est sans doute les propos de monsieur ANTONIN ARTAUD qui sont déformés et demoli par un membre du forum qui est à la solde du granr capital, en effet la douleur physique, celle qui rend la vie invivable, il est possible d'en attenuer la douleur, avec des substances hors monopole, mais celui qui ne souffre pas pourquoi use t'il de la drogue, merde dite le moi, donc pour vous qu'un gamin de douze ans ou qu'un jeune adulte se detruise avec de la drogue c'est normal, allez vous faire foutre, il est vrai toutefois que les psychiatre et il est vrai que ce nom commun commence comme psychitrope shoote leur patient et les rendent dépendant, mais quand meme bordel, il existe deux type de drogue celle qui font crecer les gens en bonne santé et celle qui font crever les gens en mauvaise santé, alors pourquoi pas si le psychiatre fournissait de l'héroine ou de la cocaine à son patient il serait en concurence avec les dealers mais surtout les producteurs de drogue, la drogue à usage thérapeutique oui mais à condition que l'usage ne rende pas les gen,s dépendant, d'ailleurs nombre de gens qui se drogue utiles des médicament rembourse par la securite sociale style subutex et autre, arretons de prendre les gens pour des cons, la drogue est un marché economique, la drogue est elle un medicament il faut arreter, c'est l'ultime recours contre des souffrances physique en cas de maladie mortelle, ou de douleur physique intolerable. VOILA CE QUE VEUT DIRE ARTAUD;
     
  16. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  17. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    Je ne sais pas si tu sais ce qu'a voulu dire Antonin Artaud, mais si tu essayais des phrases plus courtes on arriverait peut-être à comprendre ton message...:(
     
  18. BAKOUNINE13
    Offline

    BAKOUNINE13Membre du forum Membre actif

    79
    0
    0
    Mai 2008
    Apart critiquer que sait tu faire, homme de peu de foi?
     
  19. elektrokami
    Offline

    elektrokamiMembre du forum Membre actif

    116
    0
    3
    Avr 2008
  20. libertaire, anarchiste, anarcho-féministe, situationniste, individualiste
    Lol c'est vrai que je suis certainement un agent du grand capital infiltré sur ce forum.

    Je ne tiens pas à déformer les propos d'artaud . Ce qui m'énerve quand j'en entend parler de drogue c'est cette obsession à nier le droit à l'autodétermination et l'accès au plaisir de certains. Le pretexte de la drogue semble être un prétexte pour déresponsabiliser une personne afin de faire de l'ingérence et du controle social. Je ne pourrais jamais faire l'apologie du marché noir et du système maffieux qui en vit, mais il serait de bon ton de cesser de traiter les tox comme d'autres traitent les homos, c'est à dire comme des déchets irresponsables. Mais il me semble que tu t'excites très vite et en viennes à te contre-dire toi même dans ton discours... de plus tu semble nier totalement la souffrance morale.

    Combien d'entre vous râlent sur la drogue et s'enfilent cigarette sur cigarettes? Perso je ne fume plus depuis lgtps, marre de foutre ma santé en l'air et de remplir les caisses de l'état.


    Sinon à propose de la drogue comme fléau... Deux questions:
    -Combien de personnes dans vos relations (amis, famille) ont fait une overdose?
    -Combien de personnes dans vos relations ont eu un accident de voiture ou de moto?

    je ramasse les copies dans 20mn
     
    Dernière édition par un modérateur: 15 Mai 2008
  21. elektrokami
    Offline

    elektrokamiMembre du forum Membre actif

    116
    0
    3
    Avr 2008
  22. libertaire, anarchiste, anarcho-féministe, situationniste, individualiste
    Ça me rassure, je ne suis pas le seul à ne pas arriver à suivre...
     
  23. BAKOUNINE13
    Offline

    BAKOUNINE13Membre du forum Membre actif

    79
    0
    0
    Mai 2008
    A on commence à nouer un dialogue monsieur le professeur, enfin, je n'ai pas de copie à te rendre, mais je desire te repondre.

    Tu parles de souffrance morale, elle vient d'ou la souffrance morale, ne vient elle pas du regard de l'autre, des autres qui sois disant nous juge, les autres ne nous jugent pas, ils nous ecartent car nous ne sommes par leur modele, notre facon d'être ne leur plait pas, alors nous nous sentons rejetté, et ca d'est dur à comprendre, au lieu de devenir nous même nous desirons entrer dans le moule de l'autre, à force d'essayer nous echouons, et nous tombons dans la névrose, pour fuir la nevrose et la depression nous utilisons des substituts, qui nous empechent de devenir nous même c'est tout ce que j'ai à dire, de plus il me semble que la drogue mene à l'anomia, mais à toi de comprendre le francais.
     
  24. elektrokami
    Offline

    elektrokamiMembre du forum Membre actif

    116
    0
    3
    Avr 2008
  25. libertaire, anarchiste, anarcho-féministe, situationniste, individualiste
    Donc si je comprend bien le français, et que je suis ta logique implacable: la société nous empêche d'être nous même donc nous prenons de la drogue qui nous empêche d'être nous même?
    J'ai bien compris?
    Ça va super loin ce que tu dis tu sais? C'est vachement profond et tout et tout...



    Tiens j'te repasse le joint, moi j'fume pas...
     
  26. BAKOUNINE13
    Offline

    BAKOUNINE13Membre du forum Membre actif

    79
    0
    0
    Mai 2008
    he oui

    bon alors quoi dire et quoi faire nous ne sommes pas sur la meme longueur d'onde, mais le debut du dialogue sur l'origine des toxicomanies est lance, et puis l'homme est naturellement bon et compatissant pourquoi est il si souvent en contradiction avec lui meme?
     
  27. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  28. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    Mais je ne critique pas : je n'arrive pas à suivre parce que tu fais des phrases trop longues. Quand j'arrive à la fin je ne sais plus ce que tu as dit au début. Donc pour avoir une vision un peu synthétique c'est difficile. "à toi de comprendre le français", voui voui, je ne demande pas mieux...
    Quant au fond du problème, je suis, très bêtement pour la liberté de chacun : consommer, pas consommer, tant qu'on prend ses responsabilités et qu'on ne fait courir de risques à personne d'autre... ça me rappelle un sketche de Coluche, tiens...
    Et quant à l'opportunité d'en parler sur ce site, elle me semble évidente : c'est un sujet de société non ?
     
  29. elektrokami
    Offline

    elektrokamiMembre du forum Membre actif

    116
    0
    3
    Avr 2008
  30. libertaire, anarchiste, anarcho-féministe, situationniste, individualiste

    Désolé mais personnellement je pense que l'homme est naturellement cruel, haineux et violent... La civilisation est l'exception, la barbarie la règle.
     
  31. BAKOUNINE13
    Offline

    BAKOUNINE13Membre du forum Membre actif

    79
    0
    0
    Mai 2008
    LE MOYEN LE PLUS RAPIDE DE PASSER DE LA CIVILISATION A LA BARBARIE C EST LA DECADENCE;
     
  32. Flo-punk-anarchiste-guitariste
    Offline

    Flo-punk-anarchiste-guitaristePunk aux cheveux longs! Membre actif

    58
    0
    0
    Mai 2008
  33. libertaire, anarchiste, individualiste
    C'est plutôt pourquoi notre gouvernement interdit la drogue dans notre pays? Pour notre bonne petit santé à 5 fruits et légumes frais par jour? Nan je n'y crois pas, ils s'en foutent de nous, c'est juste une question de buisness et de douane!

    Et d'un autre côté pourquoi un individu ne pourrait pas se défoncer la gueule autant qu'il le veut tant qu'il ne fait de mal qu'à lui même?

    Moi je suis pour la légalisation des drogues, au moins les drogues douces!