Chargement...

(Québec) manifestation contre la répression du G20

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Ungovernable, 29 Juin 2010.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 755
    288
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    DÉNONÇONS LES 900 ARRESTATIONS DES RÉSISTANT-E-S AU G20

    Du jamais vu dans l’histoire du Canada

    Manifestation contre la répression et en solidarité avec les arrêtéEs du G20

    Jeudi le 1 juillet – 12h au Carré Phillips

    Face à la violence policière, aux attaques contre notre résistance et aux arrestations sans précédant des manifestantEs anti-G20, la Convergence des luttes anticapitalistes – CLAC 2010 – appelle l’ensemble des mouvements sociaux à se mobiliser en solidarité avec les victimes de l’appareil répressif tombéEs aux mains de l’armée policière.

    Plus de 900 arrestations ont eu lieu durant la fin de semaine à Toronto par kidnapping, profilage politique, raids dans des résidances privées et lieux d’hébergement, violence, brutalité, inditimidation et harcèlement. C’est le plus grand nombre d’arrestation dans l’histoire du Canada, et elles furent effectuées envers des manifestantEs qui n’ont fait qu’exprimer leur désaccord avec des politiques capitalistes, sécuritaires, sexistes, colonialistes et antisociales du G20 et des grands financiers de ce monde.

    MANIFESTATION JEUDI 1er JUILLET À MONTRÉAL

    La CLAC 2010 dénonce la répression policière d’une ampleur sans précédent au Canada intervenue à Toronto lors du Sommet du G20. À la violence policière s’ajoute l’annonce d’une série de mesures d’austérité économique (réduction de déficits, hausses de taxes, coupes dans les services sociaux), qui constituent autant de violences économiques dirigées contre les populations. Les travailleuses et les travailleurs sont appelés à payer la note pour la dernière crise financière, alors que les banques et le secteur financier, qui en sont les responsables et qui ont bénéficié de 20 000 milliards $ en plans de relance, ne se voient imposer aucune nouvelle régulation.

    « Les 900 arrestations arbitraires et politiques à Toronto sont du jamais vu dans l’histoire du Canada, soit près de trois fois plus qu’en octobre 1970. Les policiers ont violé les droits fondamentaux, détenu des gens durant des heures sans accusations formelles, sans recours à un avocat, sans nourriture et sans eau. Les policiers se sont montrés coupables d’entrée par effraction sans mandat, de profilage, d’intimidation et de harcèlement, de kidnapping, d’usage démesuré de la force sur des manifestantes, des manifestants ainsi que des journalistes. Nous voyons bien qu’État policier et violence économique vont de pair », explique Danie Royer, coporte-parole de la CLAC2010.

    « Chaque jour, partout dans le monde, des gens meurent des conséquences directes des politiques sociales et économiques mises de l’avant par les élites regroupées dans cette instance illégitime qu’est le G20. Les réductions de déficit fièrement annoncées ne feront qu’empirer les conditions de vie de millions de personnes. Stephen Harper a d’ailleurs rappelé que l’objectif visé était de contenter et de rassurer les marchés financiers. Rien sur l’environnement, des miettes pour la santé des femmes, rien sur les conséquences sociales de la crise économique, dont les personnes migrantes sont les premières victimes. Tout pour consolider le capitalisme, un système économique qui privilégie une infime minorité au détriment de l’immense majorité », s’indigne Mathieu Francoeur, coporte-parole de la CLAC2010.

    Ce dont nous avons été témoins à Toronto visait à faire taire la dissidence et à criminaliser les mouvements sociaux. Ce sont des tactiques bien connues pour diviser les populations, briser la résistance et imposer des politiques régressives. Nous avons franchi une nouvelle étape dans l’intensification de la répression policière et dans les concessions exigées des populations.

    La CLAC 2010 tiendra une manifestation le jeudi 1er juillet 2010 à midi au Carré Phillips, à l’angle des rues Sainte-Catherine et Union, à Montréal. Nous invitons tous les mouvements sociaux progressistes, les familles et leurs enfants à cette grande manifestation qui sera clôturée par un « baby block ».

    La Convergence des luttes anticapitalistes de Montréal 2010 (CLAC 2010) est un réseau de groupes et d’individus qui se sont réunis pour consolider leurs luttes respectives à l’échelle locale et mobiliser leurs communautés en vue des sommets du G8 et du G20.

    COMPILATION DE VIDÉO DE LA RÉSISTANCE AU SOMMET DU G20

    www.clac2010.net
     
  3. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 755
    288
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  4. anarchiste, autonome
    Il est urgent d'immédiatement faire cesser ces CRIMES (autant les arrestations abusives que ce centre). En fait, s'il reste des gens mardi dans ce centre, il faut que le peuple exige la fermeture immédiate (lire: vraiment le jour même) de ce trou.
    ET INFORMATIONS SUR LES MONTRÉALAIS ET MONTRÉALAISES ARRÊTÉ-ES À TORONTO

    Justin Giovannetti et Lex Gill
    28 juin 2010

    Avant-propos en français de Michaël du CMAQ :

    Justin et Lex sont deux reporters indépendants qui furent arrêtés (comme un peu n'importe qui prit au hasard) et libérés aujourd'hui en avant-midi. Ils ont parlé à plus de 120 personnes arrêtées et leurs histoires sont les mêmes. D'ailleurs, une grande proportion des gens arrêtés sont des Québécois.es. Un policier a d'ailleurs dit à des gens de Québec, littéralement, que les « Francophones » étaient ciblés comme étant les plus dangereux ou radicaux. Le dimanche matin, comme vous le savez, 72 personnes se sont réveillées avec une armée de policiers pointant leurs armes. Difficile de faire plus arbitraire et d'avoir l'air plus fasciste, bravo!

    S.v.p., lisez cette description des conditions de détention et agissez »»

    C'est malheureusement en anglais pour le moment.

    Note: ce rapport est corroboré par d'autres reporters indépendants qui furent arrêtés.

    Une traduction serait appréciée (je suis de retour depuis ce matin et dormir me semblait secondaire. Je n'ai plus de nouvelles des autres collaborateur.trices du CMAQ: certain.es sont détenus, d'autres épuisés.)

    Appelez Harper, la police de Toronto qui obéit avec joie à des règles illégales ou au gouvernement Charest qui devrait demander que les citoyen.nes du Québec soient mieux traités. Si vous êtes près de Toronto, joignez-vous aux rassemblements de solidarité publiés sur www.attacktheroots.net


    IMPORTANT : Amy Miller - Alternative Media Centre, Independent Journalist http://vimeo.com/12925239 Describes her arrest and detainment at Toronto Film Studio makeshift prison including strip searches and threats or rape.

    Il est urgent d'immédiatement faire cesser ces CRIMES (autant les arrestations abusives que ce centre). En fait, s'il reste des gens mardi dans ce centre, il faut que le peuple exige la fermeture immédiate (lire: vraiment le jour même) de ce trou.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    [English below]

    *** MONTRÉALAIS ET MONTRÉALAISES ARRÊTÉ-ES À TORONTO ***

    Dans le contexte du nombre effarant de personnes qui ont été arrêtées à Toronto, le comité légal de la CLAC a mis en place une structure pour tenter d'aider à retracer les personnes arrêtées.

    NUMÉROS DE TÉLÉPHONE POUR LES ARRÊTÉ-ES DE MONTRÉAL

    Si vous voulez des nouvelles d'une personne détenue, que vous cherchez un-e ami-e ou un-e membre de votre famille dont vous êtes sans nouvelles ou que vous savez qu'une personne de Montréal a été arrêtée, nous vous invitons à téléphoner à un des numéros suivants:
    - 514 563 1437 ou 514 243 2776

    Nous relayerons par la suite les demandes d'informations à des militants et militantes qui sont à Toronto en ce moment et qui font le suivi des personnes de Montréal arrêtées dans le cadre de l'intense répression de cette fin de semaine.

    Nous tenons toutefois à rappeler que nous opérons dans un contexte ou près de 900 personnes ont été arrêtées et dans lequel les droits des détenu-es ont été largement supprimés, incluant le droit d'accès à un-e avocat. Cela complique grandement la tâche des personnes faisant du soutien juridique. Cela dit, nous faisons de notre mieux pour appuyer et venir en aide aux arrêté-es.

    SVP, pas d'appels de journalistes ou de médias à ce numéro.

    Si vous connaissez des gens de Toronto qui ont été relâchés et qui cherchent à revenir à Montréal, il est possible de contacter le comité de transport de la CLAC au 1 647 238 7139 (s'il n'y a pas de réponse à ce numéro et que vous pouvez envoyer un message texte, faites-le.)

    URGENT - Levée de fonds pour les cautions
    Si vous pouvez contribuer à la levée de fonds pour la caution des arrêté-es (il faudra probablement que l'on trouve plusieurs milliers de dollars au cours des prochains jours), contactez nous à contreleg20@gmail.com.

    Libérez nos camarades!
    Solidairement,
    le Comité légal de CLAC 2010
    -----