Chargement...

(Québec)De Montréal à Athènes, on se passe le flambeau!

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par anarkorevolter, 14 Décembre 2008.

  1. anarkorevolter
    Offline

    anarkorevolterMembre du forum Membre actif

    150
    0
    64
    Oct 2005
    Ces derniers jours, nous avons toutes les raisons d'être inspiré-es. La Grèce, aux prises avec les conséquences d'une crise économique mondiale, vit actuellement l'une des plus impressionnantes révoltes du XXIe siècle. Que ce soient des anarchistes, des étudiant-es, des immigrant-es ou des travailleurs, c'est surtout une large part du prolétariat grec qui n'hésite pas à déstabiliser irrémédiablement le pays après l'assassinat par la police d'Alexandros Grigoropoulos, 15 ans. L'événement nous rappelle de récents souvenirs puisque, ici-même, le tireur fou Jean-Loup Lapointe a tué Fredy Villanueva, 18 ans, le 9 août dernier.

    La situation est riche en enseignements. L'arrestation très rapide à Athènes du flic meurtrier et de son complice nous montre que la justice, quand il s'agit d'accuser les protecteurs de l'État, n'est qu'une question de rapports de force. Malheureusement, l'esprit de révolte qui a soufflé sur Montréal-Nord n'aura pas été assez menaçant pour envoyer le cochon Lapointe à sa place: au pire en prison, au mieux livré à la population du quartier. De nombreux témoignages signalent que les forces de l'ordre ont recours aux organisations fascistes grecques pour attaquer à coups de couteaux les insurgé-es dans les rues d'Athènes et de Patras. Lorsqu'elle se sent menacée, la classe dominante n'hésite pas à utiliser tous les moyens nécessaires pour rétablir son ordre social.

    Alors que la répression ultra-violente s'intensifie de jour en jour au cœur des cités antiques, berceaux de la démocratie et de la philosophie, Hors-d'Øeuvre vous invite à un piquetage de solidarité avec la révolte grecque ce mardi 16 décembre à 16h devant le consulat général de Grèce, situé au coin Place Philips et René-Lévesque (1170 Place du Frère-André). La transformation du monde est un projet d'envergure très risqué. Il n'y a point de petit pas dans les grandes affaires. L'aboutissement de cette démarche exemplaire, c'est la révolution sociale.

    Mpatsoi, goyroynia, dolofonoi!
    Flics, porcs, assassins!