Chargement...

Proudhon: Les Malthusiens

Discussion dans 'Bibliothèque anarchiste' créé par Marc poïk, 27 Mars 2018.

  1. Marc poïk
    Offline

    Marc poïkSous l'arbre en feuille la vie est plus jolie Membre actif

    1 470
    189
    529
    Déc 2016
    United Kingdom
    [​IMG]
    Tout n'a pas toujours été joli dans la pensée anarchiste ne nous en cachons pas.
    Le docteur Malthus, un économiste, un Anglais, a écrit ces propres paroles :

    « Un homme qui naît dans un monde déjà occupé, si sa famille n’a pas le moyen de le nourrir, ou si la société n’a pas besoin de son travail, cet homme, dis-je, n’a pas le moindre droit à réclamer une portion quelconque de nourriture : il est réellement de trop sur la terre. Au grand banquet de la nature il n’y a point de couvert mis pour lui. La nature lui commande de s’en aller, et ne tardera pas à mettre elle-même cet ordre à exécution. »

    Tout au long du XIXe siècle, les deux progressions de l’Essai sur le principe de population de Malthus (progression géométrique de la population et progression arithmétique des subsistances) ont constitué un piège redoutable pour les idéologies généreuses issues de la Révolution française : la pression de la population sur les subsistances agissant comme un étau qui se resserre dès que la croissance démographique est trop rapide, toute tentative de redistribution de la richesse dans un sens moins inégalitaire se trouve anéantie. Tel est le sens de l’allégorie du banquet qui figure dans la deuxième édition de 1803 et que Malthus supprima ensuite, en raison de son caractère inhumain : « Un homme qui naît dans un monde déjà occupé, si sa famille ne peut pas le nourrir, ou si la société ne peut pas utiliser son travail, n’a pas le moindre droit à réclamer une portion quelconque de nourriture, et il est réellement de trop sur terre. Au grand banquet de la nature, il n’y a point de couvert mis pour lui. La nature lui commande de s’en aller et elle ne tarde pas à mettre elle-même cet ordre à exécution. »  Telle est la traduction résumée, donnée par Joseph...L’allégorie du banquet n’a pas échappé à Pierre Joseph Proudhon (1809-1865), qui écrit au moment où la doctrine et la théorie malthusiennes sont incontestées
    Livre format EPub
     
  2. IOH
    En ligne

    IOHMembre du forum

    671
    108
    11
    Avr 2017
    Martinique
    Histoire de déplacer sur un autre Proudhon vos "débats" ou plutôt échange de mots gentils entre membre de ce forum, je me trouve ici affligé de découvrir que c'est proudhon qui a ressorti un siècle plus tard ce vieux batard de malthus. j'étais ignorant, donc merci pour cet éclairage.

    et en ce qui concerne l'échange de gentillesse, pourquoi cette boite d'édition là serait moins censurable que celle de saural ? à vos gros mots...

    Pour mon avis, je serais pour créer une partie "non anarchiste" ou "contre anarchiste" ou "faux anar" de la bibliothèque.
     
  3. ninaa
    En ligne

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    6 042
    890
    339
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Difficile de dire en quoi cette boite d'édition serait plus puante ou moins puante que Kontre Kulture?

    Proudhon: Cahiers du Cercle

    Parce que j'ai eu beau chercher dans tous les sens j'ai pas réussi à savoir de quelle boite d'édition il s'agit?
     
  5. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    982
    139
    9
    Août 2015
    Austria
  6. social-démocrate
    Je peux pas tout checker, mais les trucs du type Soral and co je laisse pas passer.

    Sinon est-ce que ce texte de Proudhon a un rapport avec les anars néo-malthusiens ? Une partie était eugéniste et a été active dans le combat pour la contraception et l'avortement. Emma Goldman en a été proche...
     
Chargement...