Chargement...

Documentaire Projet Green Blood (2019) Doc 4 x 52'

Discussion dans 'Documentaires et films' créé par allpower, 3 Mars 2020.

  1. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    9 075
    1 538
    4,717
    Nov 2012
    Projet Green Blood
    réalisé par Jules Giraudat et Arthur Bouvart
    2019
    4 x 52'


    [​IMG]

    Depuis 10 ans, enquêter sur des scandales environnementaux a coûté la vie à 13 journalistes dans le monde. Parce que « la mort du messager ne doit pas arrêter le message », une quarantaine de journalistes d’une trentaine de médias internationaux ont pris la relève et poursuivent les enquêtes inachevées de leurs confrères menacés, emprisonnés ou assassinés : c'est le projet Green Blood.
    Le sujet de leurs investigations : des scandales environnementaux dans le secteur minier.
    Ce documentaire revient sur ces enquêtes et leurs publications qui auront lieu simultanément et internationalement en juin 2019...

    En Inde, le journaliste Jagendra Singh est mort brûlé vif en 2015. L’enquête officielle a conclu à un suicide alors que le journaliste, qui enquêtait sur l’extraction illégale de sable, assure avoir été attaqué et aspergé d’essence dans une vidéo le montrant agonisant, une semaine avant sa mort. Le consortium de journalistes "Forbidden Stories", initié par le Français Laurent Richard, se rend alors sur place, à la rencontre de sa famille et de son réseau, pour faire la lumière autant sur son décès dramatique que sur le scandale qu’il a contribué à faire connaître...
    L’enquête se poursuit au Guatemala, avec le cas de Carlos Choc. Le journaliste menait une enquête sur la contamination d’un lac proche de la plus grand mine de nickel d’Amérique centrale. Poursuivi par les propriétaires, l’homme a décidé de vivre dans la clandestinité, loin de ses proches, pour échapper à la prison...
    Enfin en Tanzanie, les reporters ont rencontré Jabir Idrissa, réduit au silence par son gouvernement qui a interdit les deux journaux pour lesquels il travaillait. La cause : les deux titres avaient sorti de nombreuses enquêtes sur les méfaits d’une mine d’or, les abus de pouvoirs et des cas de violations des droits humains...

    Au-delà des menaces qui pèsent sur les populations locales concernées et les journalistes osant enquêter sur les abus de l’industrie minière, le Projet Green Blood interroge aussi les multinationales quant à leurs responsabilités...

     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    12
  4. Réponses:
    11
  5. Réponses:
    36
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    1
  8. Réponses:
    5