Chargement...

Présidente président Cheffe Chef, mère père symbolique???

Discussion dans 'Discussion générale' créé par pilou-ilou, 15 Décembre 2018.

  1. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 468
    268
    15
    Avr 2016
    Homme
    France
  2. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    je vais peut être faire de la psychologie de bazar ou de comptoir, mais j'ai comme l'impression, que ce besoin qu'on certaines personnes à avoir une présidente un chef ou autres détenteurs d'un pouvoir est un besoin d'avoir une mère ou un père symbolique. Comme si il n'était pas assez adulte eux mêmes pour pouvoir prendre leurs destins, leurs vies en mains de façon autonome. Ce besoin de déléguer leurs destins dans les mains d'un autre.
    Et bien étrangement la plupart d'entre eux se rendent bien compte que ça marche pas, et qu'ils n'ont pas la vie dont ils rêvent.Et bien évidemment ils cherchent une autre cheffe un autre chef. Et rebelote ça ne fonctionne pas.
    Forcément un symbole n'est qu'un symbole mais pas une réalité.
    Etre adulte n'est ce pas forger soit même son destin sans attendre que quelqu'un le prenne en main ?
    De plus le système actuel infantilise les citoyens pour qu'ils aient l'impression d'avoir une mère un père symbolique.
    Pardonnez moi d'avance si ce sont des mes approximations mais c'est ce que je ressens, peut être y a t'il des auteurs qui ont mieux décris ces idées.
     
    Abasileus Noir apprécie ceci.
  3. Abasileus Noir
    Offline

    Abasileus NoirMembre du forum

    27
    9
    0
    Déc 2018
    Germany
    Ce n'est pas pour rien que plusieurs dirigeants ont été appelés "père du peuples"/"père des peuples", tout est dans le surnom !
    En France, Louis XII était appelé ainsi. Beaucoup de souverains ont justifié ainsi leur pouvoir.

    ça rappelle à moi un vieux souvenir de Rousseau, qui écrivait dans le contrat social :
    "Des premières Sociétés.
    La plus ancienne de toutes les sociétés & la seule naturelle est celle de la famille. Encore les enfans ne restent-ils liés au pere quʼaussi longtems quʼils ont besoin de lui pour se conserver. Si-tôt que ce besoin cesse, le lien naturel se dissout. Les enfans, exempts de lʼobéissance quʼils devoient au pere, le pere, exempt des soins quʼil devoit aux enfans, rentrent tous également dans lʼindépendance. Sʼils continuent de rester unis, ce nʼest plus naturellement, cʼest volontairement, & la famille elle-même ne se maintient que par convention. Cette liberté commune est une conséquence de la nature de lʼhomme. Sa première loi est de veiller à sa propre conservation, ses premiers soins sont ceux quʼil se doit à lui-même, &, sitôt quʼil est en âge de raison, lui seul étant juge des moyens propres à le conserver, devient parlà son propre maître. La famille est donc, si lʼon veut, le premier modele des sociétés politiques, le chef est lʼimage du pere, le peuple est lʼimage des enfans, & tous étant nés égaux et libres, nʼaliènent leur liberté que pour leur utilité. Toute la différence est que dans la famille lʼamour du pere pour ses enfans le paie des soins quʼil leur rend, & que dans lʼEtat le plaisir de commander supplée à cet amour que le chef nʼa pas pour ses peuples."
    https://www.rousseauonline.ch/pdf/rousseauonline-0004.pdf (p.5)

    Et Bossuet écrivait : "Après les choses qui ont été dites, cette vérité n’a plus besoin de preuves.
    Nous avons vu que les rois tiennent la place de Dieu, qui est le vrai père du genre humain. Nous avons vu aussi que la première idée de puissance qui ait été parmi les hommes est celle de la puissance paternelle ; et que l’on a fait les rois sur le modèle des pères.
    Aussi tout le monde est-il d’accord, que l’obéissance qui est due à la puissance publique, ne se trouve, dans le Décalogue, que dans le précepte qui obligé à honorer ses parents.
    Il paraît, par tout cela, que le nom de roi est un nom de père, et que la bonté est le caractère le plus naturel des rois." (ce qui suit et ce qui précède et facilement trouvable sur le net, si vous avez envie de vous arracher les yeux sur les textes d'un Évêque !)
    Cette citation pour dire surtout que l'analogie entre le père et le dirigeant d'un pays/royaume n'est pas un fantasme de ton esprit, elle a été invoqué plus d'une fois et assumée, et autant défendue que critiquée. Et si ces exemples remontent dans le temps, je ne crois pas qu'il soit idiot de repenser cette analogie dans un contexte actuel de Président de la République.

    Reconnaître le pouvoir d'un roi/d'un Président etc. comme celui d'un père et s'y soumettre a surtout quelque chose de confortable pour beaucoup. Envisager un autre système, voilà qui fait peur ! allez, tous aux urnes et papa s'occupera bien de nous :D
     
    pilou-ilou apprécie ceci.
  4. Abasileus Noir
    Offline

    Abasileus NoirMembre du forum

    27
    9
    0
    Déc 2018
    Germany
    "j'aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises" disait Macron...
    ("J'aime chaque enfant de la République, quelles que soient ses bêtises, parce que bien souvent, parce que c'est un enfant de la République, il n'a pas choisi l'endroit où il est né, et il n'a pas eu la chance de ne pas en faire" la phrase entière)
     
  5. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 468
    268
    15
    Avr 2016
    Homme
    France
  6. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    ah ça oui il nous la bien montré qu'ils nous aimaient en traitant comme des excréments.
    C'est bizarre mais même s'il dit qu'il m'aime, moi je l'aime pas. Je dirais des présidents que j'ai subis c'est celui que je déteste le plus.
     
  7. [Refusé]
    Offline

    [Refusé]Membre du forum Expulsé par vote Membre actif

    496
    26
    0
    Sept 2018
    France
    Père des peuples....?
    Lénine était affublé de ce 'titre' !

    | Heu!,....Louis XI =pour l'implantation de l'imprimerie et l'essor des soieries ?(Les canuts
    révoltés c'est ensuite...!?)|.

    Les chefferies existent en nouvelle-Calèdonie tout comme
    on palabre sous les baobabs en Afrique où chez les autochtones
    Australiens.
    Genre ; des A.G ! Identitaires elles sont culturelles et cultuelles mais,indispensables au fonctionnement sociétal.
     
  8. [Refusé]
    Offline

    [Refusé]Membre du forum Expulsé par vote Membre actif

    496
    26
    0
    Sept 2018
    France
    Comme je survole ; d'évidence je me situe hors hexagone conflictuel !.
    Ce serait
    réducteur que de me cantonner
    exclusivement à 6 arcs équilatéraux..... !!
    Les chef.fe.s et leurs demandes de soumissions qui généreront des
    frustrations ...etc.
    {Idem ;Pilou-Pilou,j'en ai vu siéger quelques un.e.s mais,à ce point de défection.... La rupture tent à poindre...entre accolades ?!}