Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Pourquoi Emmaüs ou pourquoi pas Emmaüs ?

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par ninaa, 21 Janvier 2017.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 485
    1 490
    409
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste

    rder ces apparences au nom du politiquement correct ou de la peur de ne pas être compris-e-s.
     
  3. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 294
    447
    141
    Jan 2009
    France
  4. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Merci pour cet article. Est-ce-que tu connais l'auteur de l'article ?
    Par contre je ne comprends pas j'ai toujours entendu qu'Emmaüs ne recevait pas de subventions, c'est quoi ces "42 euros par migrants et par jour pour héberger et accompagner les réfugié-e-s" quelqu'un sait ?
     
  5. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 294
    447
    141
    Jan 2009
    France
  6. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Un témoignage en lien et que j'ai trouvé intéressant :

    EMMAÜS, le "Piège à Pauvres" ? - Come4News

    Un commentaire :

    Je ne connais pas assez Emmaüs mais il me semble que ce que dit ce mec est vrai. Selon le mythe, Emmaüs a été créé par l'Abbé Pierre lorsqu'il a rencontré un mec qui vivait dans la rue et lui a demandé de "l'aider à aider" (= travailler). Le travail pour sortir de la misère est apparemment bien constitutif de la logique d'Emmaüs
    En plus Emmaüs se vante pas mal de ne pas recevoir de subventions (c'est forcément un choix vu la taille de l'association et la facilité qu'elle aurait à se faire reconnaitre d'utilité publique). Alors je ne sais pas si c'est parce que les subventions c'est de l'assistanat mais c'est pas impossible.
    Un des arguments c'est que travailler permet aux gens de se reconstruire. Ce qui est sans doute vrai mais d'après moi cette association dans un système capitaliste il n'y aurait rien d'étonnant à ce que le travail devienne un moyen de faire du profit et pas un moyen de se réaliser. Je ne suis pas persuadé que ce soient les compagnons qui décident du travail qu'ils font en fonction des besoins qu'ils ont. A mon avis, comme ça s'est institutionnalisé les compagnons et compagnes arrivent à Emmaüs et on leur dit quelles tâches ils doivent faire - s'ils veulent rester sous-entendu.
    Après est-ce-qu'ils sont aussi strict qu'ils expulsent des gens qui ne travaillent pas assez selon eux ou qui se plaignent, je sais pas, ça me parait un peu exagéré à première vue. Il est aussi possible que certains compagnons acceptent la logique d'Emmaüs comme pas mal de salariés disent que le salaire ça se mérite. ça veut pas dire qu'elle est bonne pour autant, mais ils l'interprètent pas comme de l'exploitation, c'est plus facile à vivre.

    Bref de manière générale les commentaires sont intéressants et rapportent plein d'anecdotes à propos d'Emmaüs qui sont pas à mettre à son crédit...
     
  7. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 294
    447
    141
    Jan 2009
    France
  8. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste


    Pour ceux qui savent pas : les communautés Emmaüs c'est là où on donne ou achète des affaires. Ceux qui y travaillent sont appelés des "compagnes" et "compagnons". Principalement parce qu'ils n'ont pas de statut de salariés.
    Pour eux l'état française a fait une exception, les communautés sont sous le régime OACAS. Les compagnons n'ont donc aucun droit face aux responsables pas de recours aux prud'hommes, les horaires et règlements sont fixés par les responsables de la communauté, en interne donc, il en va de même du revenu qui est de moins de 400€ par mois en général pour au moins 40 heures de travail par semaine, etc, etc...
    Il faut ajouter que les compagnes et compagnons sont logés, nourris, blanchis gratuitement sauf que ça implique que si t'es viré, tu perds tout. Tu vas à la rue. Et pourtant le travail en communauté reste un moindre mal pour des gens qui sortent de prison ou n'ont pas de papier.

    à la limite ça vaut le coup si la communauté t'aide à trouver un emploi ou des papiers rapidement. Ceci dit l'"insertion" n'est pas vraiment le but des communautés. Les compagnons font tourner la communauté par leur travail donc si ils y restent ça dérange pas la communauté, si trop partent d'un coup ça risque d'être chaud. Donc ils poussent pas forcément les compagnons. Après faut reconnaitre qu'en france pour avoir des papiers c'est pas évident.

    Bon tout ça pour dire que même si Emmaüs est bâti sur des bonnes intentions, dans les faits il profite comme une entreprise classique d'une force de travail à faible coût.

    la communauté dans la vidéo est spéciale puisque c'est une communauté "autogérée". Déjà j'ai l'impression qu'il n'y a qu'un responsable et même pas de président. Ensuite ce responsable considère que c'est SA communauté et se comporte en autocrate, facile face à des gens qui ne peuvent pas le poursuivre en justice. Et c'est une communauté engagée. Ils font un festival chaque année où se sont produits Manu Chao, Renaud, Casey, Keny Arkana, La rue kétanou, les ogres de barbaks, etc, etc... Et y a pas longtemps un film y a été tourné ("I feel good" avec jean dujardin sur une communauté emmaüs d'ailleurs).
    Faut quand même préciser que derrière le festival ce sont des compagnons qui travaillent. En plus le festival se passe le week-end, pendant les jours de repos... Bref, un compagnon dans la vidéo parle de 172 heures de travail pour 25 euros par semaine même pour une communauté Emmaüs c'est affligeant. Le chiffre je l'ai retrouvé sur ce compte facebook :

    https://www.facebook.com/pg/Compagnon-dEmmaüs-170343716436433/posts/?ref=page_internal

    De manière générale sur les réseaux sociaux plusieurs compagnons dénoncent la gestion de cette communauté, par exemple :

    Ou pire encore :

    Si c'est vrai, on atteint des extrêmes.
    Après dans les autres communautés Emmaüs les responsables ont quand même beaucoup de pouvoir. Et quand tu sais qu'exclure quelqu'un c'est le renvoyer de son logement, les expulsions se font vraiment à la légère (pour des vols dans des stocks remplis, pour des arnaques, pour juste un échange de mots avec le responsable, consommation d'alcool ou de stupéfiants...).
    Après ils ont l'excuse comme quoi le compagnon ou la compagne peut aller dans d'autres communautés.
     
  9. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 799
    991
    4,343
    Nov 2012
    + 1
     
Chargement...