Chargement...

Porn

Discussion dans 'Discussion générale' créé par minus, 22 Juin 2018.

  1. minus
    Offline

    minusMembre du forum Compte fermé

    51
    3
    5
    Juin 2018
    Je comptais écrire un article sur le mépris de la pornographie chez les anars. Alors je me renseigne sur ce qu'ils en pensent, et je livre quelques éléments de réflexion brouillonne. Je n'aborde ici que sa forme ciné mais libre à chacun de développer sur la porn diffusées sur d'autres supports.


    La pornographie est souvent méprisée par des libertaires pour de bonnes et de mauvaises raisons. Elle divise, provoque des tensions.

    Dans sa forme cinématographique, la violence sexiste lui est souvent reprochée. Pourtant il en existe plusieurs types : féministe, queer, post, "terroriste". Pourtant le cinéma non pornographique est souvent violent, véhicule des représentations violentes mais il ne subit pas le même rejet. Ce n'est donc pas parce que le ciné porn est violent ou est percu comme violent qu'il est haï mais parce qu'il est trop violent ou perçu comme tel. On dénonce certains aspects déplaisants du ciné non porn mais pas le ciné non porn en soi. Des personnes luttent pour l'abolition de la pornographie mais personne ne lutte pour l'abolition de la non porn qui véhicule le même genre d'idées.

    La pornographie est accusée d'être une des causes du sexisme contemporain mais c'est oublier que la violence sexiste préexistait à la pornographie et à sa commercialisation. L'aspect "commercial" est aussi reproché à la porn mais des anars font aussi commerce de leurs livres, de leurs albums musicaux... Rejeter la pornographie féministe, queer, post etc parce qu'elle est "commerciale" est donc malhonnête. Personne ne lutte pour l'abolition du cinéma parce qu'il est marchand.

    On reproche à la pornographie que le jeu d'acteurs n'en est pas, que c'est la réalité, que toute scène pornographique n'est que viol. Or on ne reproche pas au ciné non porn d'être la réalité, que les scènes ne sont pas jouées, que les acteurs ne sont pas des acteurs. Les films pornographiques comptent parmi les premiers films de l'histoire du cinéma...

    Du coup je comprends pas trop ce rejet, cette haine pour un genre particulier.

    Qu'en pensez vous ? Pourquoi un tel mépris ? C'est parce que c'est lié à la représentation de la sexualité que la porn est méprisée ? Avez vous développer vos propres réflexions sur cet art ?

    Un peu de lecture :

    Timult : Kiss my boot, super-(wo)man ! Du porno féministe, du post-porn, du plasir et du plastic…
    https://timult.poivron.org/07/timult-07-a4-201309.pdf

    Moi, Diana T., 33 ans, pornoterroriste
    Moi, Diana T., 33 ans, pornoterroriste - Aparté

    Liberté sexuelle et anarchisme : Débats sur la pornographie Liberté sexuelle et anarchisme — Wikipédia
     
  2. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 098
    612
    143
    Jan 2009
    France
  3. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    Si, pourquoi pas ?
     
  4. minus
    Offline

    minusMembre du forum Compte fermé

    51
    3
    5
    Juin 2018
    Abolir la marchandisation je suis pour. Abolir le cinéma en tant qu'art je suis contre. Je pense que l'art est important dans la vie actuelle pour transmettre des sentiments, des émotions, notre subjectivité sous forme esthétique et le sera encore dans une société anar. Pour ceux qui veulent. On va interdire l'art ?
     
    Mathys apprécie ceci.
  5. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 098
    612
    143
    Jan 2009
    France
  6. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    Je crois pas que l'art existe.
     
  7. minus
    Offline

    minusMembre du forum Compte fermé

    51
    3
    5
    Juin 2018
    Si l'art existe pas ça va être super hard d'abolir le cinéma qui est une forme d'art.
     
  8. minus
    Offline

    minusMembre du forum Compte fermé

    51
    3
    5
    Juin 2018
  9. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 775
    341
    23
    Avr 2016
    Homme
    France
  10. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    Si ça ce passe entre adultes éclairés et consentant je vois pas pourquoi je priverai les gens de figurer dans un film porno ou que certains les regardent.
    Bien évidemment quand il y a contrainte la c'est totalement différend.
    De plus il n'y pas que des films qui donnent une image dégradée et péjorative des femmes. Il y a pleins de styles dans le porno. Sans parler du film érotique.
    Je suis assez étonné de ce retour du puritanisme sous des déguisements , multiples et variés.
    Ce qui concerne la vie sexuelle des individus quand elle est consentie et entre personnes éclairées ne regarde personne. C'est du domaine de la vie privée. Je ne supporterai pas que quelconque organisation ou courant de pensée ,m'interdise quoi que ce soit en ce domaine.
    Je dis et répète quand la sexualité concerne deux personnes adultes et conscientes de leurs choix cela ne regarde personne d'autres qu'eux même.
    Alors interdire le porno dans son ensemble je trouve ça terriblement rétrograde et d'un autre temps.
    IL faut que certaines personnes se replongent sur la libération sexuelle et son histoire.
    C'est quoi cette vague d'interdit ???
     
  11. Père Peinard
    Offline

    Père PeinardNouveau membre

    5
    2
    0
    Juin 2018
    Homme
    France
    La question qui se pose est toujours la même, c'est celle de la liberté.
    Qu'un porno soit bon ou mauvais, peu importe. C'est juste une affaire de goût. Quant à l'aspect moral, on s'en tape... Non, l'important c'est que les acteurs soient libres de jouer ou pas les scènes qu'on leur propose. Et là, effectivement, je doute que ce soit toujours aussi simple...
     
    B.A.R.J.O et Mathys aiment ça.
  12. Mathys
    Offline

    MathysMembre du forum Membre actif

    107
    1
    0
    Août 2018
    Homme
    France
  13. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, , internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    Quand déclare tu quelqu'un adulte ?
    L'art peux être interpréter de manière universelle ; par contre je ne crois pas en son inexistante .

    Et un monde sans cinéma ça serai un monde moins bien clairement.
    Car chaque forme d'art apporte et dont réfléchir.
    Rien que les documentaire engagé par exemple.
     
  14. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 098
    612
    143
    Jan 2009
    France
  15. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    je fais pas de différence entre une réalisation artistique et n'importe quel autre réalisation.
    Y a pas de frontière entre un film "artistique" et une vidéo faite avec son téléphone. Enfin pas de différences de nature pour moi. Je pense qu'on a "inventé" l'art pour valoriser certains production et leurs producteurs.
     
  16. Mathys
    Offline

    MathysMembre du forum Membre actif

    107
    1
    0
    Août 2018
    Homme
    France
  17. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, , internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    Je pense que à partir du moment où le créateur estime que ce c'est de l'art c'en est .
     
  18. B.A.R.J.O
    Offline

    B.A.R.J.OB.A.R.J.O Membre actif

    106
    21
    13
    Nov 2015
  19. libertaire
    "la pornographie nous prend pour des branleurs"***

    moi ce que je préfère, c'est la zoo...
    ma poule, ma chienne ... tjrs consentante !
    :mdr:

    skuze l'humour,
    merci,
    bonjouir !

    *** citation (JW) couverte par droit d'auteur !
     
  20. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 098
    612
    143
    Jan 2009
    France
  21. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    La pornographie comme toute substance addictive produit un phénomène d'accoutumance. Elle réduit le désir pour les partenaires réels, et rend plus difficile d'atteindre l'érection puis l'orgasme avec des partenaires réels. Il semble également que, en moyenne, plus on consomme de porno plus on est sujet à la dépressions, l'anxiété et d'autres troubles mentaux (bien sûr la question peut se poser du sens de la causalité).
    Pour finir avec le plus inquiétant, la consommation de pornographie est aussi corrélée aux agressions sexuelles. Probablement du fait de l'accoutumance dont on sait déjà qu'elle "force" les sites à proposer du contenu plus violent ou aux désignés comme incestueux car le reste intéresse de moins en moins les consommateurs. Et ça pourrait se répercuter dans les relations réelles.

    Watching pornography rewires the brain to a more juvenile state - Neuroscience News
     
  22. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    10 016
    401
    2,057
    Mar 2005
    Homme
    Canada
  23. libertaire
    Je trouve que le mouvement anti-porno/anti-masturbation est basé sur des fondements scientifiques invalides et c'est principalement de la propagande souvent motivée par des convictions religieuses contre la masturbation.

    Tous les arguments sont foireux excepté certains cas minoritaires de dépendance extrême

    Prétendre que la porno est responsable des viols est l'équivalent de dire que les jeux vidéos sont responsables des tueries de masses.
    Study: Pornography does not cause violent sex crimes | UTSA Today | UTSA | The University of Texas at San Antonio
    No, Porn Doesn’t Cause Violence. Science Has Proven Otherwise.
    Sexual Violence Is a Huge Problem, But Don't Blame Porn
    Pornography alone ‘does not cause sexual violence’ | Ireland | The Times

    Le porno responsable d'impuissance érectile ? C'est l'argument le plus foireux de tout l'article. J'ai retracé la source (YourBrainOnPorn) qui expose comme preuve que le pourcentage de dysfonction érectile a augmenté depuis l'apparition de l'internet. C'est la démonstration parfaite d'un principe scientifique de base : une corrélation n'est pas nécessairement une causalité.
    Par exemple, une étude a démontrée qu'il y a une corrélation entre la hausse des attaques de requins et la vente de crème glacée. Plus on vend de crème glacée, plus les gens meurent par les attaques de requins. Les anti-crème-glacée pourraient dire qu'elle cause la mort par attaque de requin. Mais en fait, la causalité réelle est la saison estivale : l'été les ventes de crèmes glacée augmentent ET les attaques de requins aussi, mais l'un n'est pas responsable pour l'autre

    [​IMG]

    Voici la source complète de l'article comme "preuve" de dysfonction érectile :
    Ces idiots ont fait leur recherche sur des militaires atteints de syndrome post-traumatique alors évidement que l'incidence de dysfonction érectile sera plus haute que sur un groupe en santé

    Étrange que l'article ne cite pas le nombre de militaires dans l'étude, non ? J'ai donc retracé la recherche originale publiée ici :
    Sexual functioning in military personnel: preliminary estimates and predictors - PubMed
    On découvre que l'étude est donc basée sur seulement 367 militaires atteints de SSPT et on se sert de cet étude pour faire des projections sur 7 milliards d'humains.

    Preuves que le porno le cause pas de dysfonction érectile :
    Porn doesn't cause sexual dysfunction in men, Concordia researcher says | Montreal Gazette
    Experts Debunk New Survey Claiming Watching Adult Videos Causes ED
    Evidence Mounts That Porn Doesn't Cause Erectile Dysfunction
    Don’t blame porn for erectile dysfunction. The truth is complex | Archie Bland


    La porno réduit le désir sexuel ? C'est très simpliste comme analyse. Des couples âgés utilisent la porno pour se stimuler avant l'action. Perso, le seul porno qui m'intéresse est 100% amateur et non-commercial. J'aime l'authenticité d'un couple, je ne suis pas excité par une mise en scène par des acteurs qui le font pour l'argent. Ma dernière relation, on produisait notre propre contenu amateur privé (pour notre seule utilisation perso). Alors si un de nous 2 a des désirs pendant que l'autre n'est pas dispo, on peut se satisfaire avec du "porno" amateur qui nous rappelle un bon moment de notre vie. Est-ce que ça réduit mon désir pour l'autre quand la personne sur la photo ou le vidéo est ma copine ? Est-ce que ca me donne moins envie d'une partenaire réelle ? Est-ce que je préfère la photo à la personne réelle ? Bien sur que non
     
  24. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13  Comité auto-gestion Membre actif

    8 098
    612
    143
    Jan 2009
    France
  25. libertaire, anarchiste, marxiste, individualiste, révolutionnaire, anti-fasciste
    J'ai pas lu la méta-analyse qu'ils citent, a priori il s'agirait d'une corrélation, dans l'article ils ne disent donc pas que le porno serait responsable des viols mais sont plus prudents.

    S'il s'agit de tendance il est normal que certains individus fassent exception.

    Pour le reste ça vaut le coup de se pencher plus sur la littérature. J'ai vu passer cet article mais c'est vrai que je ne m'y connais pas plus que ça sur le sujet.

    Sur la dysfonction érectile le premier article dit aussi que les conclusions de l'étude ont été contestées notamment à cause de la mesure de l'érection (les sujets devaient juste dire à quel point ils étaient excités et en plus face à une vidéo porno si j'ai bien compris alors que la méthode classique demande aux sujets de se masturber sans porno).

    Le second aussi n'est pas aussi catégorique que tu l'entends. Il y est question de débat autour de la question. Il me parait excessif de parler de "preuve" qu'il n'y a pas de lien. En outre, pour revenir aux violences sexuelles, une sexologue dit que : “I have clients who have described how their porn use has contributed to the way in which they view sex,” Lozano said. “Their expectations for how they should ‘perform’ sexually, and how sex should be, has often been distorted due to their porn use, which has contributed to performance anxiety.”. ce n'est pas non plus une preuve mais ça va dans le sens que si on regarde des contenus plus violents alors on normalise ce type de sexualité.
     
    Dernière édition: 18 Septembre 2022
  26. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    10 872
    1 840
    493
    Fev 2014
    France
  27. anarchiste, anarcho-féministe, individualiste
    Pour moi aussi c'est la seule question importante. Du moment que les acteurs agissent par désir et plaisir et non par contrainte économique. Or ce doute ne peut être levé que dans les pornos réellement amateurs (c a d partagés gratuitement).

    Sinon je ne vois pas d'inconvénient à "normaliser ce type de sexualité": le sexe bestial ou vicieux, ou même le SM dans le désir mutuel, ne sont ni plus ni moins moraux ou "normaux" - que le sexe doux et romantique, bien plus souvent représenté au cinéma.

    [​IMG]
    (Twilight):

    [​IMG]

    Personnellement je trouve ce genre de séquence soporifique, et j'ai du mal à croire que ça fasse bander ou mouiller qui que ce soit, mais après tout chacun ses goûts?

    Enfin je ne suis pas d'accord avec ceux qui prétendent que les femmes seraient forcément, "par nature", adeptes du sexe doux et romantique.

    S'il faut parler de témoignages, je ne compte plus les copines qui déplorent cette idée reçue...

    Je ne crois pas non plus un seul instant que les jeunes d'aujourd'hui se comporteraient d'emblée avec leur copine comme des acteurs de films pornos: You porn pourrait guérir de la timidité qu'ont toujours ressenti les puceaux devant les filles?
     

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 10)

  1. Anarchie 13
  2. B.A.R.J.O
  3. ninaa
  4. HarryKill
  5. Ungovernable
  6. Rilke
  7. Yosef
  8. bbb
  9. Ganate
  10. fredlamiral