Chargement...

Plus seule !

Discussion dans 'Présentations des nouveaux membres' créé par mtiness, 26 Juillet 2010.

  1. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  2. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    A force de refuser d'être ce que l'on attendais que je sois j'ai fini par faire le vide autour de moi ET C'EST TANT MIEUX !

    Du coup cela laisse la place à ce qui me correspond, c'est à dire ceux qui ne capitulent pas et qui ont réussi à échapper à toutes les manœuvres de récupération qui nous guettent sur tous les chemins de l'existence.

    Je n'aime pas la guerre mais n'accepte pas pour autant de capituler devant les batailles d'une vie que je veux éclairante dans la compréhension des réalités de la nature humaine et de tout ce qu'elle peut engendrer.

    C'est dans le monde Libertaire que je veux continuer mon chemin
     
  3. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Salut. Bonne route à nos côtés, camarade.
    Je ne tiens pas à troller mais c'est par le social que nous nous construisons.
    Au plaisir de te lire!
     
  4. zarkax
    Offline

    zarkaxGANGNAM STYLE Membre actif

    1 515
    2
    139
    Oct 2009
    France
    bienvenue
     
  5. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  6. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Profond, le message !

    Je ne sais si ce texte est de ta composition ou pas mais je te remercie de me l'avoir adressé. Il est évocateur et fort !
    Cordiales salutations et bon chemin à toi.:ecouteurs:
     
  7. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  8. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Troller ?

    Après une petite recherche je sais ce que signifie le terme "troller"évoqué sur ton message.

    Je me suis demandé en quel sens je devais prendre le terme de social dans ce même message et je dois avouer que je suis perplexe. Alors je suis allé voir sur Wikipédia et j'espère que ce mot n'a pas, sur ton message, le sens de l'une des interprétations de ce mot dont je fais un copié/colé ci-après :

    Le terme est parfois critiqué pour être un terme sans signification et qui ne sert qu'à empêcher toute réflexion. Ainsi, l'économiste autrichien Friedrich Hayek écrivait-il en 1957 dans ses Essais de philosophie, de science politique et d'économie, que « l'adjectif social est devenu un mot qui ôte à toutes les expressions tout sens clair »[2]. Il critique en particulier la déresponsabilisation induite par l'utilisation à outrance du terme social, au détriment de la responsabilité des individus libres. Dans Droit, législation et liberté, il revient sur cette dénonciation du « social », en particulier à travers la critique de la « justice sociale ».

    Au prochain plaisir de dialoguer librement et cordialement.
     
  9. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 447
    3
    110
    Mar 2008
    Hayek qui est le père du libéralisme (doctrine économique) et accessoirement le connard égériaque de nos gouvernants du Ps comme de l'ump, théorise le fait que rien n'est social.

    Forcément de la part d'un philosophe capitaliste il donne le point de vue classiste des dominants qui considère que les pauvres le sont parce qu'ils sont par nature des idiots, que les criminels naissent criminels et que les riches naissent intelligent. Je résume à grand traits, c'est beaucoup plus compliqué que cela mais le résultat est là.

    C'est en ça que je te reprenais quand tu parlais de nature humaine (chère au défenseurs de l'ordre dominant puisqu'elle les conforte dans leur pouvoir) là ou je préfère moi parler de social, considérant qu'un pauvre ou un riche n'existe que parce que l'argent existe et qu'il est un instrument de domination, qu'un criminel n'existe que face aux lois des dominants...
     
    Dernière édition par un modérateur: 26 Juillet 2010
  10. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  11. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Autant pour moi !

    Le fait que ce bonhomme était un philosophe capitalise m'était inconnu... la prochaine fois j'irai plus loin dans mes recherches d'information ! Heureusement que l'on grandit de ses "conneries" car sans quoi je me ferais toute petite ! LOL

    L'argent, les pauvre et les instrumentalisations j'en ai mon expérience et je dis que les maux sont véhiculés par les mots et nous devrions essayer d'en éliminer les stigmates en commençant par ne plus accepter des termes qui sont transformés en "outils de manipulation".

    Quant évolueront-on suffisamment pour éradiquer les mots qui sont devenus des outils de clivages archaïques tels que ceux dont le sens est utilisé selon le camp qui l'utilise pour nous diviser alors que le capitalisme s'en met plein les bourses ?

    Je ne suis ni blanche, ni femme, ni "je ne sais quoi d'autre" mais citoyenne du monde.
     
  12. Angus0
    Offline

    Angus0Membre du forum Membre actif

    952
    1
    5
    Avr 2009
  13. anarchiste
    salut a toi camarade.
     
  14. Piou
    Offline

    Piou¡YA BASTA! Membre actif

    141
    0
    3
    Jan 2010
  15. anarchiste
    Bienvenue à toi.

    J'aime, y'a déjà de la discussion dans l'air.
    Pour le social je rejoins Surlazone, l'idéologie dominante veut naturaliser le social comme toujours, ce qui donne des relation de discrimination, hierarchisaiton, etc... (racisme, sexisme, pauvre/riche, etc...).

    Pour les mots, j'arrive pas tellement à comprendre ce que tu veux dire, tu parles du point de vu du langage ? Pour éradiquer les maux il ne suffit pas de changer les mots...exemple avec le racisme biologique qui s'est transformé en racisme culturel ("c'est culturel si ils sont pauvres, c'est pas dans les gênes", racisme--->ethno-différentialisme).

    sinon, en parlant, je trouve que le terme de citoyen est trop chargé en "je participe aux institutions" pour l'utiliser, même pour la dimension mondiale, qu'en penses-tu ?
     
  16. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 427
    2
    1
    Sept 2008
    France
  17. libertaire
  18. mtiness
    Offline

    mtinessMtiness

    28
    0
    0
    Juil 2010
  19. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Citoyen et autres mots...

    [SIZE="7"]Bonjour à toi Piou

    Pour moi le mot citoyen est la désignation donnée aux personnes sous la Révolution Française, comme on dit maintenant "monsieur" en général. Ma culture n'est pas très étendue sur le point de vue historique car mon école à principalement été celle de la vie et de son vécu et c'est pourquoi je suis si étonnée de me découvrir Libertaire, voir même Anarchiste (ce qui me semble prétentieux tant que je n'ai pas trouvé à m'y impliquer concrètement) alors qu'au départ j'étais juste une personne "en devenir".

    Moi je préfère utiliser le mot citoyen pour me définir comme "citoyenne du monde" mais sans quoi je ne veux être que un individu libre de toute définition.

    Je suis née femme mais je me sens plus un tempérament masculin, une amazone en quelque sorte. J'ai été pauvre, puis riche, puis re-pauvre etc. puis tel ou tel autre qualificatif mais je changeais toujours de vie et du coup je correspondait à autre chose, voir même son contraire... Alors je ne serais plus jamais ce que j'ai été et avancerais toujours vers ce qui me complète et me peaufine...

    Ce qui m'importe c'est de découvrir et assumer mon cheminement plutôt que de savoir où va me mener ma route. De toutes façons nous allons tous à la même finalité naturelle et inéluctable.

    Je pense que en naissant nous sommes surtout un contenant et l'évolution (si il y à évolution) de la personnalité et toutes ses composantes deviennent le contenu. Le tout étant l'individu et ce qui motive ses engagements et implications face à lui même et au sein des groupes "sociaux" dont il partage les idéaux et ses actions. C'est pourquoi un qualificatif enferme une personne (ou un évènement) dans un "terme" qui devient réducteur puisque les "mots" ne sont valable qu'au moment où ils sont exprimés (et encore que...). C'est pas par ce que je vais dire que untel est jeune qu'il le restera indéfiniment, par exemple.

    Je crois que l'on ne choisis pas vraiment la personnalité qui nous identifie. Cela est donné à la naissance avec un "sac de potentiels" et c'est en se confrontant à l'existence que les occasions nous sont données pour nous les révéler à nous même. Il nous appartient de les mettre en pratique, autant que faire se peut et si on en a le caractère et la trempe.

    Peut-être bien que ceux qui en bavent plus que les autres c'est par-ce-qu'ils ont plus de chose dans leurs besaces ...!? Cela à sûrement à voir avec la question du "libre arbitre" et puis si tu as le tempérament de batailler... :ecouteurs:

    Cordiales salutations.
    [/SIZE]