Chargement...

Peut-on se passer du nucléaire?

Discussion dans 'Discussion générale' créé par ninaa, 8 Octobre 2018.

  1. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Oui, la batterie électrique reste un problème.
    Le barrage est une forme de batterie, l'eau stockée en haut de la chute c'est de l'énergie directement utilisable.
    Sinon à grande échelle, on fait ça aussi Pompage-turbinage — Wikipédia (ça donne une idée de la misère que c'est de stocker de l’électricité.)
     
  2. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Évidement, à l’échelle d'une communauté autonome, le problème est assez différent, mais le fait est qu'à l'echelle d'un pays (ou d'une région) on peux balader du courant d'un bout à l'autre pour une déperdition d'à peu prêt 7% (en fait un peu plus d'après wiki)
    "En France, le coût estimé des pertes en ligne est de 2 à 2,2 % depuis 2007 selon le gestionnaire RTE, de 6% selon le gestionnaire ERDF qui exploite environ 95% du réseau de distribution. En incluant l’autoconsommation des postes de transformation et les pertes dites « non techniques » (fraudes, erreurs humaines, etc.), les pertes d’électricité en France entre le lieu de production et de consommation avoisinent 10% en moyenne."
     
  3. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 445
    906
    4,208
    Nov 2012
    Bon direct, dire que je n'y connais quasi rien et que c'est pas vraiment mon sujet de prédilection...
    Néanmoins, je ne pense pas qu'il faille calculer en fonction de "communauté autonome" ou de "maison de baba cools"
    Il y a plein d'immeubles, des entreprises, des bâtiments publics qui ont opté pour l'autonomie énergétique. Beaucoup de frais d'investissement mais qui au bout de quelques temps sont rentabilisés. Ce n'est donc pas une vision utopique ou politiquement radicale.
    Si la motivation et surtout l'aide au financement étaient en accord avec la volonté de se passer du nucléaire, je pense que ça serait jouable !
    Hélas, y a tellement de thunes en jeu que les grosses entreprises énergétiques (nucléaires ou "vertes") ne risquent pas de faire un pas dans ce sens ! Bref, encore une fois une question de thunes !
    L'avantage qu'il y aurait en plus, si chaque immeuble, chaque entreprise, ou autres étaient autonomes énergétiquement, c'est que ce pouvoir qu'est l'énergie ne risquerait plus de tomber aux mains de n'importe quel despote (financier ou politique) entraînant une dépendance totale et donc un asservissement.
    Bref, Autonomie, Ecologie et Lutte politique !
    Sur ce, je décroche... A demain !
     
  4. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    En soit, je suis plutôt d'accord et même, c'est en ce sens que j'imagine une transition sans nucléaire (et par communauté autonome, c'est ce que j'entendais ) , cela dit, je ne maitrise pas suffisamment le sujet pour l'instant, mais j'y vois quand même un inconveignant.
    La production est standardisé; sur le réseau EDF c'est 230V 50hz en domestique par exemple.
    Le tout est "propre" ce qui permet de faire tourner tout ce dont on a besoin sans trop endommager le matériel (électronique comme pour le son ou les serveurs, mais aussi électrique, comme les moteurs).

    Après, si c'est bien fait, ça doit être jouable. M'enfin, ça c'est un postulat personnel qui ne repose pas sur grand chose.
    Ni l'état, il suffit de voir les formations proposés dans le domaine pour comprendre qu'on ne forme pas des technicien(ne)s en énergies renouvelables ( c'est à peine si on y est sensibilisé en fait ).

    Bonne nuit.
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 201
    150
    2,124
    Mar 2005
    Homme , 31 ans
    Canada
  6. anarchiste, autonome
    Oui c'est beaucoup d'hydroélectricité, mais comme souligné par mAtth c'est un des moyens de production d'électricité avec le moins d'inconvénients.

    Parmis les côtés négatifs il y a que ces barrages sont souvent construits sur des terres autochtones. Aussi, il y a un petit impact sur la faune.

    Si le sujet vous intéresse voici un EXCELLENT documentaire qui aborde l'hydroélectricité et ses impacts en détail. C'est un documentaire très critique donc on entendra surtout parler des côtés négatifs plutôt que des avantages de l'hydroélectricité, mais c'est quand même très pertinent.
     
  7. Ziggy-star
    Offline

    Ziggy-starMembre du forum Membre actif

    450
    63
    0
    Fev 2017
    France
  8. communiste libertaire, plateformiste, internationaliste, auto-gestionnaire, révolutionnaire, primitiviste
    Pour moi ça change juste la nature et l intensité du problème, artificialiser l' environnement me semble pas être une alternative convenable au nucléaire
     
  9. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 445
    906
    4,208
    Nov 2012
    Merci ! Je le prends !

    Sinon, par rapport à ce que j'avais écrit hier (page 2), j'ai écrit quelques conneries... (j'avais dit que je n'y connaissais quasiment pas :)
    Il ne s'agissait pas de récupérer du 9v mais du 12v... Et il s'agissait de l'installation pour les camions. Les transformateurs 12v vers 220v sont maintenant beaucoup plus stables (même si toujours chers) et les appareils électriques (et surtout électroniques) morflent quasiment plus !
    Pour ce qui est des installations pour une maison, on obtient facilement du 220v et avec un bon régulateur, il n'y a aucun problème...

    Entièrement d'accord, c'est pour cela que je suis d'avantage pour pleins de petites installations autonomes

    De mémoire, ça en cause un peu dans ce doc :
     
  10. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Vous ne pensez pas que pleins de barrages autonomes seraient plus préjudiciable qu'un seul collectif?
     
  11. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 920
    24
    50
    Fev 2010
    Pas tout à fait en rapport avec la fin du nucléaire (encore que), mais en rapport avec la transition énergétique (notamment la fin du pétrole) et les piles à hydrogène: