Chargement...

Perdu ...

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Anaryax, 3 Juin 2009.

  1. Anaryax
    Offline

    AnaryaxMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    301
    0
    0
    Mar 2009
    Hier soir j'ai mit un certains temps à dormir, des contrariétés toutes bêtes. J'avais, et j'ai toujours, un problème majeur. C'est que les gens ne veulent pas de nous. Quand ce n'est pas de l'indifférence, quand ce n'est pas un mépris amusé, c'est de la haine. Les humains pour lesquels nous voulons nous battre ne veulent pas de nous. Leur résumé simpliste c'est anarchiste = utopiste = terroriste = chaos.

    Les gens veulent être tranquille, ils ne veulent pas de révolution, ils veulent avoir leur petit quotidien morbide et meurtrier. Certains se révoltent pour avoir une augmentation de salaire et se contente de s'adonner au réformisme. Puis dès qu'ils ont s'qu'il faut, ben ils se désolidarisent des autres secteurs et râlent quand ils en ont besoins. Voila je suis dégoûté. Et encore on parle même pas de ceux qui ont des idéologies encore différentes et qui sont convaincus, type libéralistes, type nationalistes, ect ...

    Les gens ne veulent pas prendre de risque. J'ai eu beau faire culpabiliser mon père à mort, le faire se retrancher jusqu'à son dernier argument, il n'a toujours pas changé, il travail toujours chez se sale connard de Lagardère, puis point barre. J'ai eu beau faire culpabilisé chacune des personnes à qui j'ai adressé la parole à propos de notre monde de teubé, personne n'a fait réellement d'effort, tout le monde s'en branle. Ils arrêtent de bouffer du mac do une semaine, puis au final ils se disent à quoi bon faire tout ça, ça continue sans nous, autant en profiter ! Puis il y a les mecs dans la lutte aussi, qui veulent tout lâcher et vivre dans la nature sous prétexte que tout le monde pense qu'à sa gueule.

    Je sais vraiment pas quoi faire face à ça. Vous croyez sérieusement qu'on à le temps de les attendre ? Quand ça touchera la classe moyenne, toute cette merde sécuritaire, la crise économique, la crise écologique, la crise sociale, ceux vraiment dans la merde seront déjà crevés depuis longtemps.

    En attendant ils consomment, vont à leur putain de taff et ne demande que la paix en échange. La paix de ne pas se faire emmerdé par le pouvoir, la paix de ne pas se faire égratigner leur matériel par un sale anarchiste, la paix de se nourrir à sa faim et de protéger sa famille des racailles. Puis quand on leur dit, ils prétendent qu'on se croit supérieur et qu'on la ramène, qu'ils n'ont de leçon à recevoir de personne. Personnellement je m'en fiche de mourir pour rien, que tout ça n'aboutisse à rien et que j'en soit mort, mais franchement, pous nos gosses ...

    C'est triste, c'est affreusement sombre. Je ne sais pas combien de temps il reste à l'humanité pour faire ses preuves, peut être que je m'affole et que c'est pour dans longtemps, qu'on à un siècle pour changer. Mais en vérité je ne pense pas, avec cette idéologie de croissance à la con, chaques secondes de chaques jours nous rapproche d'un pillage de plus en plus performant et profond de la valeur de la vie, humaine, animale, végétale, et dans son sens profond.

    Tout ça vous le savez déjà vous, et eux aussi. Pourtant, au même titre qu'eux, je suis toujours devant mon écran de merde à trainer chez moi. Pourquoi bordel de merde est ce que je suis infoutu de me bouger mon gros fion ?

    Je ne peux pas critiquer ses gens pour leurs actes, leurs mentalités si, mais je ne suis pas exemplaire. Je n'ai aucun courage. Je bouffe et je bois avec l'argent sale de mes parents, je me rend chaque jour à mon putain de lycée écouter des conneries sur comment se tenir, j'obéis à l'administration et ses cons de l'équipe d'encadrement, je valide gentiment ma carte en prenant le bus, je vais manger de la viande malsaine a la sandwicherie turc, je passe mon temps libre sur l'ordinateur, je cautionne les petites soirées entre jeune alcool et shit, et plus encore, étant largement sympathisant primitiviste.

    Voila mon problème, voila ce qui me bouffe.

    Désolé pour la tartine, mais putain fallait que ça sorte.
     
  2. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Je comprends tes aternoiments, cependant je ne partage pas ton point de vue quant au fait que le peuple soit responsable de ce merdier. Si tu prends ceci en compte je t'assure que ta vision des choses en sera très différente.
     
  3. Anaryax
    Offline

    AnaryaxMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    301
    0
    0
    Mar 2009
    Qui est responsable de se merdier alors ? Nous sommes les rouages du système, nous le faisons fonctionner, personne d'autre non ?

    Edit : je comprend pas ton emploi du mot atermoiment.
     
  4. popo pipo
    Offline

    popo pipoJe viens en ami. Expulsé par vote

    193
    0
    0
    Mai 2009
    "La honte n'est pas autre chose qu'une émotion malsaine inventée par les bigots et les faux dévots pour exploiter une humanité innocente." Carroll Todd dans Victor/Victoria

    Ne t'attend pas à faire changer les gens en les faisant culpabiliser. Les plus conséquent auront même raison de t'envoyer bouler.

    J'ai tendance à croire que c'est l'expérience de la lutte et de la solidarité qui peut éventuellement faire changer un peu les gens. Si les gens recommencent vraiment à se bouger le cul et à être solidaire et mobilisés pour des questions de salaire, ça sera pas mauvais signe.

    C'est rare que les gens sortent de leur routine tranquille. Très rare. Rare et précieux. Ne t'attend pas à le voir tous les quinze jours, mais soit près à saisir les opportunités quand elles se présentent.

    Faut pas non plus que tu t'en veuilles de vivre dans le système, il y a franchement pas de mal. Si tu es capable d'analyser ce que tu fais, de garder un certain recul, d'échanger sur ton vécu avec d'autres personnes ayant le même genre d'attitude et de conscience, tu ne sera déjà pas complètement en train de sombrer.

    Participe à des initiatives de solidarité et de luttes "horizontales". Fais part des trouvailles et révoltes de ton esprit critique sans pour autant faire la morale. Ne reste pas isolé. Vis ce que tu as à vivre, sans te sentir "obligé" de prouver à chaque instant ta radicalité, ton engagement, ta liberté.

    Tu ne changeras pas le monde. Tu participeras au changement, à ta petite échelle. Peut-être que tu, que nous n'aurons aucun poids face à la marche de l'Histoire. Il ne faut pas que cette perspective te décourage pour autant, il n'y a que les batailles qu'on ne livre pas qu'on est certains de perdre.

    En tout cas, c'est comme ça que je vis au jour le jour avec mes petites contradictions, à toi de trouver ta manière de faire. Evite juste de tout abandonner au premier découragement ^^.
     
  5. Anaryax
    Offline

    AnaryaxMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    301
    0
    0
    Mar 2009
    Ce n'est pas toujours ce que je veux, seulement quand on a passé les stades désintéressé et du mépris amusé je commence à remettre les gens en place.
    De plus j'ai beaucoup tendance à dire comment moi je conçoit la lutte, que ce n'est pas moi qui est forcément raison sur la forme, mais encore une fois, incompréhension totale.

    Pour lutter et être solidaire il faut déjà avoir eu un déclic que peu ont, que peu veulent avoir.
    Je ne m'en veux pas complètement d'y vivre, parce qu'on ma jeté dans l'arène sans qu'on me demande rien, mais en revanche je m'en veux de ne pas avoir le courage au bon moment pour en sortir. J'ai vraiment l'impression que la forme de nos luttes n'est pas bonne. En fait, je pense que nous devons avoir un mode de vie de lutte, et non pas impliquer, saupouder notre mode de vie de lutte. Plus facile à dire qu'a faire, voila le problème, mais je pense que tant qu'on n'est pas sortit de notre schèma actuel on va arriver à rien.

    Oui j'ai envie de participer à des initiatives comme celles la, j'ai commencé à prendre contact pour ça. Puis c'est pas tellement que je me sens obligé de prouver, c'est plus que c'est logique d'aspirer à faire se qu'on dit, or trop souvent on ma craché à la gueule en me disant que je parlait mais je faisais pas, bien plus que quand je fais "la morale".

    Je suis d'accord. De toute façon ce serait parfaitement iréaliste de prétendre changer le monde à soi tout seul. Ce n'est pas ce que je veux, mais bien m'impliquer dans des processus de changements avec d'autres. Mais si on y met pas du sien, ya pas d'addition d'individus et donc, au bout, y'a rien.


    J'espère que je n'ai pas fais transparaitre un vœux d'abandon, car ce n'est absolument pas mon intention. Je suis découragé certes, mais je n'abandonerai pas, même au contraire, si j'ai posté c'est que je voulais sortir de cette logique de "c'est trop dur j'arrête".
     
  6. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  7. anarchiste, autonome
    J'en profite parce que c'est le forum Hors-Sujet,

    popo pipo, tu fais quoi a toujours troller notre forum?

    Tu veux faire une scision parce qu'apparament la situation est tellement critique sur resistance qu'il faut abandonner le bateau immédiatement... tu n'as pas cessé de dire que c'est inévitable, qu'il ne faut pas revenir en arrière, sur resistance c'est une cause perdue, le méchant admin restera toujours méchant

    Alors décide toi.

    Normalement quand on trouve qu'un forum est tellement minable qu'on doit en créer un nouveau, on ne revient pas poster sur le forum minable après.

    Mais toi t'es ici a chaque jour, toujours aussi actif qu'avant.

    Tu lutte contre nous ou avec nous? Parce que c'est dur a suivre....

    Tu voulais te séparer de nous, alors pourquoi tu nous fous pas la paix à tout jamais et que tu ne vas pas travailler avec tes potes?

    J'en ai marre de te voir jouer l'hypocrite.
     
  8. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Je l'emploi en tant que synonyme de "hésitations", ce mot donne en plus le sens d'une temporisation.
    C'est donc le mot qui correspond parfaitement à ta situation présente.

    Les africains sont ils responsable de la situation dans laquelle ils vivent? Et le miliard (au bas mot) d'être humains vivant au jour le jour dans la famine? Les coréens du nord de leur situation tragique? Ton erreur primordiale est je pense de croire ou du moins d'avoir intégré malgrès toi cette croyance (merci l'école et la propagande au quotidien) que nous vivons dans un pays "libre" et démocratique, ou le peuple est responsable par l'entremise de ses représentants.
     
  9. Anaryax
    Offline

    AnaryaxMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    301
    0
    0
    Mar 2009
    Les africains sont ils responsable de la situation dans laquelle ils vivent? Et le miliard (au bas mot) d'être humains vivant au jour le jour dans la famine? Les coréens du nord de leur situation tragique? Ton erreur primordiale est je pense de croire ou du moins d'avoir intégré malgrès toi cette croyance (merci l'école et la propagande au quotidien) que nous vivons dans un pays "libre" et démocratique, ou le peuple est responsable par l'entremise de ses représentants.[/QUOTE]

    Je fais bien la différence entre les exemples dont tu me parles et ceux que j'ai en tête. En fait cette différence tiens surtout d'avoir le choix ou non. Un africains qui crève la faim et meurt de soif parce que l'eau est devenu une marchandise et qu'il peut pas s'en payer n'est pas responsable de tout ça, il n'a pas le choix.

    Un occidental qui à une paye moyenne, une famille et un logement, LUI, il a le choix de s'ériger contre notre système. Prenons mon père, c'est le specimen d'adulte normale type que j'ai sous la main. Il sait qu'il peut investir son argent dans du materiel qui lui permetrait d'être moins dépedant du système ou du matériel pouvant servir à des actions directes, pourtant, il préfère faire repeindre le salon avec de la peinture dégueulasse acheté dans une réseau de distribution de bricolage.
    Mon père sait que son employeur fabrique des armes lourdes, corromps les politiques et la justice, pourtant il touche son argent sans même l'utiliser pour eventuellement s'émanciper de ce travail, et ne tente même pas de s'organiser avec ses collègues pour voir s'ils peuvent monter des actions ensemble.

    Mon père sait pleins de choses super utiles, pourtant il n'en fais rien. Il a les moyens et le choix de pouvoir se révolter contre un système sur lequel il a une vue imprenable, manipulation des médias, matraquage publicitaire, economie inégalitaire et meurtrière, tout ça, il sait, il voit, il comprend, il ressent.
    La plupart de mes camarades de classes avec qui j'ai pu parler comprennent, et voit très claire sur ce qui se passe.

    La réalité c'est qu'ils s'en foutent. Mon prof d'Histoire leur assène des tas d'exemples historiques pour avoir les clés de la compréhension du capitalisme, du fascisme, des préjugés sur l'anarchisme et le communisme. Et même une fois absolument convaincus, ils s'en foutent. Voila pourquoi je pense qu'ils sont coupables, il y a une formidable machine à désinformation certes, mais beaucoup en réalité feignent de ne pas comprendre.

    Les gens ne sont pas coupable des exactions que nos élites commettent, ils sont coupable d'avoir vu, de ne rien dire et surtout de ne rien faire. Encore une fois, ICI, NOUS, on peut, c'est sur, on le peut, nous n'avons pas comme objectif 1er de la journée de survivre physiquement à notre environnement.
     
  10. popo pipo
    Offline

    popo pipoJe viens en ami. Expulsé par vote

    193
    0
    0
    Mai 2009
    C'est normal, les phases de découragement, surtout quand on commence à s'y mettre et qu'on démarre plein d'enthousiasme.

    Pour ce qui est du mode de vie, fais les choses qui te plaisent parce qu'elles te plaisent, pas parce que tu trouve ça "plus logique", j'ai pas d'autres conseils à te donner.

    Je vais encore faire mon vieux con, mais tu as encore bien du temps devant toi pour définir ta façon d'agir, et il y a toujours plus de possibilités que tu ne le crois (oui je viens d'aller voir Looking for Eric :D ).



    @ Anarchoi : tu n'as pas rétabli la fonction "mp" pour ce genre de message personnel ?
     
  11. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  12. anarchiste, autonome
    Si trouver des moyens pour s'évader et éviter les questions est un art, tu es un artiste.

    Les MP sont rétablis, et depuis longtemps.



    sinon, pour le topic:

    « La révolution doit forcément impliquer la majorité de la population. Et c'est la nécessité, non l'idéologie, qui met les masses en mouvement » - interview à la revue Lotta continua, 1977.
    - PAUL MATTICK
     
  13. Anaryax
    Offline

    AnaryaxMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    301
    0
    0
    Mar 2009
    A Anarchoi :
    Je suis d'accord avec le citation, seulement, quelle est le seuil de cette necessité ? Quelle tolérance à cette nécessité ? Vu comme les gens tiennent à leur tranquilité, c'est pas demain ni dans un siècle qu'ils vont trouver nécessaire de ce révolter. Notre planète crève (enfin du moins va nous laisser crever, le terme n'est pas exact), c'est absolument nécessaire de se révolter, pourtant c'est pas le cas, pas de révolte.
    J'ai été révolté bien avant d'être anarchiste, par ailleurs, il y a deux ans tout m'a pété à la gueule et je n'avais pas d'idéologie.

    Et pour le_vieux, je tiens compte de ce que tu me dis. Juste je précise que l'enthousiasme du "fraichement converti" comme on dit, est mort chez moi depuis un certains temps déjà. Ca me parrait même être lointain le temps ou j'avais de l'espoir sans en demander.
     
  14. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  15. anarchiste, autonome
    Ce que je veux dire:

    C'est beau la philosophie, c'est beau les grand discours, c'est beau l'anarchie.... Oui on peut convaincre les gens. Mais les masses se réveillent uniquement lorsqu'ils vivent l'oppression et constatent d'eux même ce que c'est. Historiquement, ca a toujours été le cas. Plus les enculés au pouvoir sont des enculés, plus le peuple se révolte...

    Juste comparer la france et le québec le prouve... Vous avez beaucoup plus d'organisations et de mouvements révolutionnaires là bas, mais vous subissez beaucoup plus d'oppression aussi.... Je dis pas que tout vas bien au Québec, mais on a pas de Sarkozy au pouvoir, la répression est quotidienne bien sur, mais elle est bien moins forte qu'en France. On nous prive de nos droits aussi, mais encore là c'est difficilement comparable à la france....

    Les espagnols avaient franco, kronsdadt avait les fachos rouge, les fachos rouge avaient leur tsar, castro avait batista, mao avait les nationalistes, .......

    Quand ca va vraiment mal, alors là les gens cherchent vraiment les alternatives.
     
  16. Anaryax
    Offline

    AnaryaxMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    301
    0
    0
    Mar 2009
    Alors espérons qu'ils voient venir la chose plutot que d'attendre de se la prendre en plein fouet, c'est tout ce que je leur souhaite.
    C'est triste.
     
  17. popo pipo
    Offline

    popo pipoJe viens en ami. Expulsé par vote

    193
    0
    0
    Mai 2009
    Wé, c'est ma tendance à prendre pour des jeunots inexpérimentés tout ce qui a moins de 30 ans qui reprend le dessus, faut pas m'en vouloir :ecouteurs:

    Sinon, pour la question de la nécessité, faut pas non plus s'imaginer un lien uniquement mécanique. C'est pas la qualité répressive ou l'attitude néfaste du pouvoir qui conditionne les révoltes de façon mécanique.

    En tout cas, je trouve que se qui fait le plus cruellement défaut en ce moment, c'est l'aspiration partagée à une alternative au système en place. Tant que le sentiment d'impuissance prédomine (de toute façon, on peut rien y faire), la perception de la nécessité de la révolte risque de ne pas se manifester.
     
  18. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  19. anarchiste, autonome
    Je parle de l'élément déclancheur.

    Bien sur, sans toute la propagande anarcho-syndicaliste l'espagne libertaire n'aurait pas été ce qu'elle a été, même chose pour tout le reste.

    Sinon, tu n'as toujours pas répondu à la question.

    Tu semble l'aimer ce forum, et y être à l'aise, pour un mec qui dit que la situation est tellement catastrophique qu'il faut en créer un nouveau.
     
  20. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Les mp étant rétablis pour tous ce genre d'explication trouve sa place en privé il me semble.
     
  21. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  22. anarchiste, autonome
    C'est le forum "hors-sujet", c'est pourquoi je me suis permis de le faire ici...

    Je crois que c'est un sujet d'importance publique, quand un membre fout le camp en diabolisant ce forum, en regroupant le plus d'opposants possible pour créer une scision, et qu'il est toujours ici a troller le forum à son aise. Il a dit que la situation était tellement catastrophique ici qu'il fallait le suivre et aller ailleurs.... Que fait-il encore ici aujourd'hui ??

    Aux dernières nouvelles, selon lui rien n'a changé et il faut toujours créer une "alternative"..... Qu'il se décide.

    Le problème qu'à le_vieux présentement, c'est pas qu'il trouve que resistance est mal géré (il ne peut pas prouver pourquoi), c'est qu'il a prit goût à diriger (comme d'autres...) et qu'il n'accepte pas de ne plus pouvoir participer a un forum où il n'a pas l'autorité.
     
  23. popo pipo
    Offline

    popo pipoJe viens en ami. Expulsé par vote

    193
    0
    0
    Mai 2009
    J'en sais rien, j'ai jamais regroupé personne, je n'ai pas la paternité de la décision de créer un autre forum (même si j'adhère à ce projet et que je m'y implique), c'est pas moi qui ai dit que le forum Resistance allait fermer et que la situation y était catastrophique et je n'ai pas l'impression de troller ici.

    C'est même pour éviter de troller et d'être stérilement très désagréable que je ne te répondrai pas plus que ça.

    Si on pouvait se recentrer sur le texte d'Anaryax, ça serait pas mal.
     
  24. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  25. anarchiste, autonome
    ah bon..

    c'était pas pour regrouper des volontaires à une scision que tu as spammé le forum de plusieurs dizaines de MP, que tu as spammé en postant de la pub partout, en envoyant des mails, en contactant des membres, .............


    Donc tu es d'avis qu'on doit remplacer Resistance, ou en tout cas fournir un alternative pour ceux qui veulent le remplacer.


    C'est la seule raison qui justifie l'existence de votre fameuse "alternative" ? On dirait bien que oui, parce que c'est la seule qui revient toujours.

    Alors laisse moi t'éclairer: CE N'EST PLUS D'ACTUALITÉ (et je n'ai jamais dis que Resistance allait fermer menteur)


    C'est plutôt parce que TU N'AS RIEN A RÉPONDRE.... Tu ne peux ni justifier l'existence de cette scision, ni ta présence ici, ni les raisons pourquoi on devrait créer un autre forum.

    Tu joue toujours la carte de l'évasion, c'est si facile. Sur ton forum tu m'ignore, tu ne réponds a aucun de mes arguments, et tu fais la même chose ici.

    La réalité est que tu n'as aucun argument, aucune justification, et rien à répondre.


    Il n'y aura pas de réponse a ce message parce qu'il n'y a aucune réponse possible à donner. Le_vieux, arrête de faire l'autruche et réponds, ici ou par MP.
     
    Dernière édition: 3 Juin 2009
  26. Vialou
    Offline

    VialouSyndicaliste énervé. Membre actif

    433
    0
    8
    Mai 2009
  27. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Tu sais Anaryax, je me reconnais à 99% dans ce que tu dis.
    Personnellement, je me demande pourquoi je me sens si révolté et pourtant je ne fais rien pour changer les choses, je continu de vivre normalement, en me disant sans doute que je ferai quelquechose plus tard.

    Et ça doit être ça aussi le problème de la société, tout le monde se dit on fera quelque chose plus tard, ou bien on fera quelque chose si vraiment le gouvernement va trop loin. Ce que l'on ne voit pas c'est que le gouvernement est allé trop loin depuis beaucoup trop longtemps.

    Moi j'ai aussi les idées de ceux que tu appel les découragés, (ouais les lâches quoi...) d'aller vivre en hermite ou en petite communauté dans la nature. Ce serai trop facile, si tu trouve que ceux pour lesquels on se bat ou on prévoit de se battre te rejette, pense que tu le fais pour tes enfants, ou même pense que tu le fais pour toi.