Chargement...

Peinture sur tissu - Brest la rouge #4

Discussion dans 'Discussion générale' créé par Tazon, 29 Juillet 2010.

  1. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 486
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Dernière édition par un modérateur: 29 Juillet 2010
  2. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 486
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Voilà, je sait plus qui me demandais ça, si quelqu'un à la patience de recopier le texte ça serait peut être mieux.
     
  3. Wapi
    Offline

    WapiMembre endormi Membre actif

    90
    0
    5
    Juin 2009
  4. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire, individualiste
    Merci beaucoup! :ecouteurs:
     
  5. Pandchup
    Offline

    PandchupMembre du forum

    38
    0
    5
    Mar 2011
    Tiens, j'avais du temps à tuer...

    Peinture sur tissus:
    Réalisez vos propres t-shirts!

    Partant du constat que les t-shirts de groupes de musique, ou comportant des dessins (etc.) sont résolument trop chers dans la plupart des magasins (jusqu'à 20euros dans certaines boutiques, soit une plus-value nette d'environs 13euros ! Cela n'est pas très pertinent par ailleurs de la part des groupes qui se veulent "alternatlfs"...), j'ai un beau jour pris mon courage à deux mains, quelques pinceaux, et je me suis attelé à la lourde tâche de décoration de t-shirts. Bonne nouvelle, j'ai décidé de faire profiter de mes -faibles- connaissances en la matière aux nombreux lecteurs de Brest La Rouge que vous êtes. Matériel, technique, vous saurez enfin comment faire vos t-shirts D.I.Y (Do It Yourself)

    Avertissement: cet exercice demande un zeste de rigueur et une bonne dose de patience.

    Temps de réalisation:
    environ 3h étalées sur 2 jours ou plus. C'est sûr, faut pas être trop pressé.
    Budget: il varie entre 10 et 15euros pour un seul t-shirt. Bien sûr, plus la quantité de t-shirts est produite est grande, plus le coût de revient unitaire diminue; car l'achat du pinceau, par exemple, n'intervient qu'une seule fois...il faut juste racheter la peinture et la fringue pour chaque t-shirt supplémentaire. Je ne sais pas si vous voyez où je veux en venir; mais bref, tout ça c'est de l'économie, c'est intéressant à savoir par contre c'est assez pompeur à lire, je le conçois parfaitement.

    Matériel:
    voilà en gros ce qu'il nous faudra:
    -un t-shirt
    -peinture pour tissus en pot, qu'on trouve en magasin de loisirs créatifs pour 3,5euros (55ml)
    -une palette. Un morceau de plastique ou de carton assez épais fera l'affaire.
    -un pinceau (n°8 ou n°10)
    -un transparent en plastique pour faire le pochoir
    -un cutter
    -du scotch. Un rouleau de scotch double face serait également le bienvenu
    -des ciseaux
    -un fer à repasser
    -le dessin ou logo que vous souhaitez mettre sur le t-shirt, imprimé sur feuille.

    Pour le moment je n'ai testé que la peinture noire sur t-shirt blanc, libre à vous d'utiliser d'autres couleurs et ainsi de partir à l'aventure. J'ai décidé de me faire un t-shirt avec le logo du groupe américain Betrayed.
    Et c'est tipar !


    Partie 1: Faire le pochoir:

    1) Fixez la feuille avec votre dessin ou logo sur le transparent en plastique à l'aide du scotch.
    Jusque-là ça va.

    2) Saisissez vigoureusement votre cutter -là ça se complique- et entamez le découpage des parties noires ou colorées du motif. N'oubliez pas de mettre de côté les parties "volantes" que vous devez inclure au pochoir par la suite; par exemple les intérieurs des lettres B, R, A et D. Attention à vos doigts avec le cutter !!
    En principe vous obtiendrez quelque chose qui ressemble à ça:

    3) Ensuite, retirez le reste du papier en le découpant. Puis détachez soigneusement le plastique découpé, en le gardant avec les parties "volantes" décrites ci-dessus
    Et voilà, pochoir terminé !


    Partie 2: Peinture sur le T-shirt

    1) Appliquez le pochoir sur le tissus à l'endroit où vous souhaitez peindre. Scotchez-le de manière à ce qu'il fasse le moins de reliez possible, sinon la peinture risquera de déborder sous le pochoir. Astuce, le scotch double face permet d'accrocher les parties fines du pochoir au tissu. N'oubliez pas d'appliquer les fameuses parties "volantes", que vous aurez pris soin de ranger dans un coin. C'est d'ailleurs à ce moment-là que le scotch double-face est le plus utile. Si vous n'en avez pas, un point de colle (pas trop forte) sous chaque morceau de plastique conviendra parfaitement.

    2) D'une main ferme, attrapez votre pinceau et commencez) peindre avec la peinture spéciale tissu, que vous aurez préalablement déversée sur ce qui vous sert de palette. Ne chargez pas trop le pinceau pour éviter les irrégularités dans le remplissage. Oui, c'est long: mais il faut le faire en une fois de préférence pour avoir un séchage égal sur l'ensemble du pochoir.
    Une fois la peinture terminée, laissez sécher le t-shirt pendant 24h.
    Le lendemain, donc, reprenez votre t-shirt et passez la partie peinte au fer à repasser: deux minutes de chaque côté, pour que la peinture imprègne bien le tissus. Cette peinture pour tissus tient au lavage en machine à 30° (c'est en tout cas ce qui est inscrit sur le pot).
    TADAM ! Voilà votre œuvre est enfin achevée.

    Un petit conseil pour la route: avant de vous lancer dans les t-shirts testez d'abord la peinture sur du tissu pour trouver la technique qui vous convient. Ca évitera quelques ratages.



    D.I.Y "Do It Yourself" littéralement "fais le toi-même".

    Il n'y a pas de définition figée du DIY. C'est cohérent: le "fais-le-toi-même" prend le sens que chacun lui donne. Par ailleurs, le DIY est caractérisé par des valeurs que l'on retrouve globalement dans tout ce qui s'en revendique (musique, zines -comme celui que vous avez entre les mains- cinéma, etc.) En effet, il répond à la logique qu'on soit acteur de sa vie et non pas spectateur. Qu'on fasse les choses par nous-même au lieu de n'être que de simples consommateurs/salariés/électeurs passifs; il revendique son indépendance totale du business et des organisations institutionnelles ou commerciales; bref le DIY est un véritable moteur militant pour l'émancipation et le changement social. Il peut s'adapter à des domaines divers et variés: ainsi, aujourd'hui, nous apprendront comment décorer un t-shirt, demain peut-être nous verrons comment il est possible de monter un groupe de musique...Demain peut-être vous écrirez, vous aussi, vos articles pour Brest La Rouge, nous faisant part d'expériences enrichissantes !





    Et j'en profite pour faire la pub d'un blog qui est carrément bien, avec une rubrique spéciale fringues:

    http://le-sead.skyrock.com/