Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Luttes vertes Passer à la voiture électrique, c’est comme changer de marque de cigarettes

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Zéphyr, 16 Septembre 2013.

  1. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
     
  2. HarryKill
    Offline

    HarryKillMembre du forum Membre actif

    364
    6
    4
    Oct 2012
    France
    Ah oui ! Mais nos copains les verts vont pas tarder à remédier à ça ... vu la pression qu'ils mettent au gouvernement pour poser un taxe (eh oui ! encore...) sur les véhicules diesel ...

    Moi je crois que je vais pas tarder d'arrêter de fumer...:ecouteurs:

    D'ailleurs ça me fait penser à ça :

    [​IMG]
     
  3. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Le taf' c'est déjà chiant, si en plus faut y aller en vélo ...

    écolo = nazi !
     
  4. KickTick
    Offline

    KickTickMembre du forum

    1 344
    43
    144
    Mai 2012
    Germany
  5. extrême-gauche, révolutionnaire
    Jamais compris cette logique .... c'est pas bien compliqué pourtant : tu veux pas polluer en voiture ? Pas de voiture...

    Basique non ?
     
  6. HarryKill
    Offline

    HarryKillMembre du forum Membre actif

    364
    6
    4
    Oct 2012
    France
    Wow :ecouteurs: T'y vas fort quand même là... Ceux qui le sont doivent certainement dire la même chose à l'inverse : pollueurs=nazi.

    C'est un peu con, ça ne fait qu'accentuer une séparation entre deux points de vue, surtout qu'au delà du politiquement correct y'a pas mal d'écolos qui sont anticapitalistes .

    C'était une parenthèse, mais j'ai toujours trouvé ça idiot que des gens visant des objectifs similaires se foutent sur la gueule pour une idée divergente en son sein.

    Par contre :

    Basique et on ne peux plus vrai.
     
  7. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    Oui, si tu regardes tazon, les vrai nazis c'est ceux qui t'obligent à avoir une voiture: qu'elle soit à gasoil, essence ou à électricité.
    Les vert proposent de subventionner les voitures électriques pour relancer la croissance. Au delà de l'idée écologique, d'un simple point de vue économique, ca me semble flagrant dans la critique, que c'est anticapitaliste. Il dénonce les idée écolo qui ne le sont pas. Le but étant juste d'arrêter d'acheter leur merde.
    Je vois, le taf est déjà un sacrifice. Si tu travaille, c'est au moins pour pouvoir consommer un luxe (confort, économiser de l'effort, du temps...) qui devient comme vital face à tant d'effort et de pression. Si on veut éviter cette spirale, on voit sans doute tous ce qu'il nous reste à faire...
     
    Dernière édition par un modérateur: 17 Septembre 2013
  8. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Comme si on avait le choix individuellement ou groupusculairement de faire ça ! Qui peut aujourd'hui s'offrir le "luxe" de se passer du pétrole ? Pour ça faut déjà posséder un minimum de choses, un luxe de petit-bourgeois ou de propriétaire terrien ? Exactement !

    Ceux qui se disent écolo aujourd'hui n'offrent aucune possibilité concrète de changement, il ne forment qu'une sorte d'avant-garde théorique et pratique qui prépare le restructuration "dévelopemment durable" nécessaire au capitalisme, sûre d'elle même et parfois réactionnaire (même chez les "camarades" de pièce et main d'oeuvre qui relaient les textes anti mariage gay de l'écolo Hervé Le Meur).

    Reste à voir dans les prochaine (dizaines?) d'années comment cette restructuration va s'opérer, peut être qu'on verra alors que les écolos n'était au final que des cryptos facho malgré eux, petits larbins utiles du capitalisme en crise qui nécessitait un sauvetage.

    Ou alors une véritable remise en cause du mode de production, mais vu l'état de décrépitude de l'organisation politique en France (et un peu partout en occident), je voit plutôt l'écologie autoritaire imposée par le haut et bienveillante face aux intérêts des puissants triompher !


    (J'emploie un ton volontairement vindicatif pour faire réagir !)
     
  9. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 596
    529
    141
    Jan 2009
    France
  10. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Sauf que tous les écolos ne sont pas du même avis politiquement, il y a des anars écolos, des marxistes écolos, des sociaux démocrates écolos, des nazis écolos, donc ce que tu dis n'a pas vraiment de sens.

    Ils relaient des textes anti-mariage gays ou des textes écolos ?
    Faut arrêter cette façon d'argumenter, la pire des pourritures peut sortir un texte très pertinent, citer le texte c'est pas cautionner toutes les positions de la pourriture c'est... citer un texte pertinent.

    Et viens pas nous faire croire que l'écologie c'est couteux, c'est peut-être pas confortable mais la révolution n'est pas confortable et que ce soient les prolos où les petits-bourgeois il faudra se défaire de certaines valeurs si on veut vraiment qu'il y ait un changement qui ne soit pas superficiel.
    Entre parenthèse la plupart des manifestes écolos réduisent le prix de leur application au maximum. Se construire sa maison soi-même, avec des matériaux de récup', choisir de bien isoler plutôt que de chauffer, ramasser dans les poubelles ou acheter au producteur... ça économise de la thune. Sauf que c'est pas réellement bien vu, ça fait marginal ("petit-bourgeois" n'est qu'une variante des "true-marxiste" faut croire).

    Et pour ressortir l'argument de surlazone : qui ira bosser sur les plateformes pétrolières dans ta société idéale ? Ta communauté libertaire fera tourner les bagnards ? Faudra bien un jour se mettre au vélo.
     
  11. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Et qui ira bosser dans les mines de fer pour le construire ton vélo ? ...

    Pièce et main d'oeuvre relai des textes anti-mariage gay et pro patriotes.

    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=403
    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=427

    (Je te laisse juger par toi même).

    L'écologie a tendance à devenir une école de pensée "autonome", qui se sépare de la critique du reste de la société, alors oui ma remarque ne s'applique pas à tout les gens qui se disent écolo, juste à une partie d'entre eux.

    Chouette, faire les poubelles comme les chats errants, merci j'ai déjà donné ! C'est pas la révolution ça c'est la galère !

    Et je voit pas le rapport avec les "marginaux", je fait juste remarquer que appliquer ses super idées écolos maintenant c'est bien mais pour ça faut déjà avoir matériellement ce qu'il faut pour le faire, et basiquement les gens dépossédé de ces moyen là c'est la majorité de la population dans un système capitaliste ... Bref on en reviens à la base, nique tout sinon t'aura rien !
     
  12. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    personne, on peu en construire en bois. Et puis le fer avec des récups' qu'on refond dans des moules ya surement moyen.
    Oui, moi non plus, je vois pas trop ce qu'ils font là eux.
    Je vois la nuance ;)

    Les chat errants vont pas mendier leur bouffe à leur maitre, ils se servent là où ils trouvent. La galère pour moi, c'est quand il n'y a rien dans les poubelles.
    Après je suis d'accord que la récup n'est pas révolutionnaire.
    Pas besoin de voiture pour être écolo, matériellement, je pense pas que ce soit très compliqué (sauf si il nous faut des voitures hybride 0 rejets ;) )
     
  13. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Et qui va vouloir passer ses journées à fabriquer du fer de récup' ?

    Au bout d'un moment si on veux garder un minimum de confort et d'avantages liés à nos techniques moderne faut bien faire des travaux répétitifs et un peu chiant. Moi ça me dérange pas plus que ça si c'est pour fabriquer des choses bien, pour tous et toutes et que ça me prend pas la majorité de mon temps.

    Bah c'est une référence assez connue chez les écolos-radicaux. Et pour le coup eux ont une critique globale de la technologie.

    Du terrain, des connaissances, un réseau social étendu ...

    Enfin la critique que je fait face à ça c'est plutôt, comme tu le dit toi même, que c'est se marginaliser, et même si d'un point de vue qualité de vie ça peut être très appréciable pour des gens (pour peu qu'on aime bien cultiver la terre, ce qui n'est pas le cas de tout le monde), d'un point révolutionnaire c'est une erreur stratégique que de prôner cela, marginaliser les révolutionnaires c'est une tactique classique de contre-insurrection et la on se coupe nous même de la réalité vécue par la majorité des gens !
     
  14. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 596
    529
    141
    Jan 2009
    France
  15. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ben marche et fais pas chier.

    C'est bcp moins galère de fabriquer un vélo qu'une auto et même seul c'est envisageable (la voiture aussi mais alors là faut une certaine dose de compétences).

    Et tu compare deux choses pas comparables : les plateformes pétrolières c'est pour le carburant pas pour la carrosserie. Une fois ton vélo fabriquer il y a plus à bosser pour toi, t'as juste à pédaler. Alors que ta voiture elle exige qu'on lui donne à boire.

    D'accord, et que se passe-t-il pour celui qui ne veut pas de tes tâches répétitives ?

    Pour les connaissances je suis d'accord, pour le reste non.

    Ça, ça prend si tu crois au grand soir. Prêcher la révolution ne doit pas t'empêcher de vivre la subversion.
    C'est peu abusé d'assimiler avoir un comportement déviant et sortir de la société. Le terme "marginal" est peut-être mal choisi, mais heureusement que tous les déviants ne décident pas de partir dans des communautés coupées du monde entre gens partageant les mêmes valeurs. Si tu es prêt à assumer le regard des autres, vivre la déviance en plein milieu de la société c'est être libre sans se couper du monde. Je vois pas de meilleur exemple d'anarchie, c'est même fondamentalement révolutionnaire.
    Et je te parle pas "d'exemplification" parce que je trouve que ça sous-entend de porter une attention particulière à l'image qu'ont les autres de nous (et notamment les médias). C'est simplement laisser tomber les besoins superflus donc se défaire de normes sociales inutiles. Et crois-moi, si tu penses que c'est éviter la confrontation directe avec le système, tu te trompes. Parce que rien que se balader à poil c'est risquer de se faire pécho par les flics.

    Par nécessité peut-être (bizarre alors que tu me parlais du coût de l'écologie) mais par choix politique ou économique je suis pas d'accord.
     
  16. HarryKill
    Offline

    HarryKillMembre du forum Membre actif

    364
    6
    4
    Oct 2012
    France
    Pour ma part, les véritables écolos que je puissent connaitre s'en battent les couilles des partis politiques "dits" écolos ou verts et consort. Le véritable moteur de l'écologie n'est à mon avis pas au niveau politique, il est plutôt en chacun selon ses attentes et ses moyens. Souvent les gens disent qu'ils ont aucun intérêt de devenir écolo tant que les entreprises n'arrêtent pas leurs pollutions .... mais qui fait tourner ces même entreprises si ce n'est le consommateur .
    Plus tu montes dans les couches sociales, moins tu trouves de véritables éco-logistes parce que la tune assoit dans le confort que personne ne veut lâcher tant qu'il aura de la tune, c'est là souvent qu'on retrouve les "bobos" du lobbying bio-eco mais qui au niveau pratique devront réviser leur copie.

    Les partis politiques verts ne sont là que pour faire de la figuration, donner bonne conscience et comme tu le dis faire passer la pilule au niveau politique quand c'est nécessaire ... Le seul truc qu'ils peuvent faire de vraiment intéressant c'est au niveau des transitions énergétiques mais comme personne n'est d'accord, qu'il y a (et qu'il y aura) toujours des détracteurs en face pour empêcher le processus de mise en oeuvre (on le voit avec les éoliennes qui se sont plantées par ci par là), ils ont donc bien du mal à décoller. Le nucléaire continue de faire rage et c'est à mon avis pas demain que ça cessera. Au niveau agricole, le lobbying du conventionnel est encore trop puissant, ils se contentent de suivre comme des kadors laissant l'indignation derrière eux. etc etc...

    L'éco-logie passe par un boycott individuel des marchandises, tant sur leur valeur que sur leurs moyens de production ou encore sur ce qu'elles sont elles même.
    Le véritable changement ne vient jamais d'en haut ... ou quand il vient il s'opère à grand coup de taxes dans ta gueule...

    Je suis pas d'accord sur cette idée, de quoi as tu besoin "matériellement" pour faire des économies ? Les connaissances s'acquièrent avec le temps, le terrain, même si c'est pas toi qui l'a, il existe déjà des systèmes de partage de terre pour leur culture (je pense aux Amap notemment mais pas que)...

    C'est mieux de les faire rentrer dans le moule pour qu'ils plaisent à tout le monde ?

    +1
     
  17. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 620
    10
    44
    Déc 2010
    France
  18. libertaire
    +1

    Et puis vous êtes rigolo avec vos vélo, et je suis sure que tout ceux qui prone, sur ce topic, l'utilisation du vélo a la place de la voiture, habite en ville.

    Et pour le mec qui vit a 20km de son boulot il fait comment ? Il se leve à 5h tout les matins ? et il rentre à 19h tout les soir complètement vanné par sa journée de travail et son trajet ?

    Cool comme vie mais bon au moins il pollue pas le con.
     
  19. HarryKill
    Offline

    HarryKillMembre du forum Membre actif

    364
    6
    4
    Oct 2012
    France
    :ecouteurs:
    ... et pis bosser sur une chaine à faire des gestes répétés, même si c'est pour faire des choses biens pour tout le monde et même si c'est que 4 ou 5 heures par jours eh beh j'ai pô envie du tout :ecouteurs:
     
  20. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
    Non, il ne se lève pour bosser pour lui, et chez lui.
    Je suis d'accord avec toi schultz, en campagne c'est pas pour rien que dès 14ans il te faut un scooter et qu'a 18ans on dit impératif d'avoir le permit.
    C'est la gentrification des villes qui attirent par leur activités (commerces, et comme tu l'as dis "boulot").
    La désertification des dynamiques de campagne ont fait de ces lieux des dortoirs. Et en tant que simple dortoirs, on a accès à la "vie sociétale" (surtout le travail et les achats) que par des transports de longues distances (train, bus, voiture) et ça les arrangent bien.

    Prenons le problème à l'envers. Ceux qui sont à la campagne sont ceux qui peuvent vanter les bienfaits de l'autoproduction agricole (et ceux des villes qui sont trop pauvres pour avoir des jardins vont crier à l'invasion des mœurs paysannes). Ce genre de solution est à mon avis tout aussi incontournable que le vélo. Pourtant, elle se veut être une solution de ruraux.

    Tout ca pour dire que les solutions écologiques rurales et urbaines sont incomplètes. En faire un credo à l'heure actuelle est ridicule (même si essayer ne tue pas). Par contre, je pense que tout ca pourrait prendre réellement un sens un jour d'exode urbain.
     
  21. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 596
    529
    141
    Jan 2009
    France
  22. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Pour tes stats : c'est très récent mon installation en ville.
    Et ensuite l'écologisme n'empêche pas de remettre en cause le travail.
    Dans le contexte actuel et dans le cas précis que tu donnes c'est vrai que ça peut paraitre compliqué mais ce que j'ai compris du discours de tazon c'est qu'il est plus facile d'être écolo à la campagne (pour le potager et toussa).
    Puis pour rester dans la philo c'est la société qui crée tes besoins (portable / facebook / mousse à raser...), donc à moins d'encaisser les rappels à la norme tu peux très bien réduire drastiquement ta consommation et donc ta nécessité de te rendre en ville, non ? (Et y compris pour travailler puisque tu peux avoir besoin de bcp moins d'argent).
     
  23. Zéphyr
    Offline

    Zéphyrmentalement instable Comité auto-gestion Membre actif

    1 083
    24
    238
    Avr 2008
    Sweden
  24. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 596
    529
    141
    Jan 2009
    France
  25. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Oui. Tu devrais revoir ta position, tu te trompes sans doute quelque part.
     
  26. DasViking
    Offline

    DasVikinglarbin Membre actif

    690
    1
    3
    Mai 2012
  27. libertaire, anarchiste, individualiste
    Oh putain, il va y avoir de l'orage demain.
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    12
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    6
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0