Chargement...

Paris-Montréal : même combat!

Discussion dans 'Archive' créé par littlepunky, 17 Mai 2007.

  1. littlepunky
    Offline

    littlepunkyMembre du forum

    15
    0
    0
    Déc 2005
    Assise sur le bord de la fenêtre
    Dans ma chambrette à Montmartre
    Et là du haut de mes quatre mètres
    Je r'garde Paris, ville automate
    Pour faire la fête, c'est les meilleurs
    Quant à moi, c'est un livre que j'sors
    Parce que passées les neuf heures
    Je n'ose plus sortir dehors

    On n'peut pas se promener dans les rues
    Sans risquer de s'faire accoster
    Les regards louches, je n'en peux plus
    Moi qui me croyais immunisée
    Car j'ai dit " Fuck le corps parfait "
    Il y a quelques années de ça
    M'disant " Ça y est, j'aurai la paix "
    Mais malgré tout, on s'en sort pas

    Toi Paris, la ville des Lumières
    Peux-tu en donner à tes gars
    J'aime pas qu'on reluque mon derrière
    Ni ceux des autres filles, tu vois
    Et c'est toujours la même histoire
    Paris-Montréal : même combat
    Le machisme est international
    L'patriarcat trans-continental

    Harcèlement constant perpétré
    Du Louvre à la Tour Eiffel
    Ces mecs n'ont pas à dépenser
    Pour faire du tourisme sexuel
    Les étrangères, ça les attire
    Mais dans mon cas, c'est temporaire
    Et les filles d'ici, quelles martyres!
    J'espère qu'elles leur bottent leurs derrières

    Ton p'tit " Bonjour, la Québécoise! "
    " J'te raccompagne, j'aime tes rondeurs "
    Je me dis pendant que tu me toises
    Toi, vas-y te faire foutre, ailleurs!
    Ils deviennent un peu pessimistes
    Quand je leur dis qu'j'suis féministe
    Y m'disent " Ah bon, tu es lesbienne "
    J'me dis " Ça vaut mieux qu'd'être tienne "

    Je suis un animal de foire
    Les gens se retournent sur mon passage
    Mais je l'endurerai demain soir
    J'veux plus retourner dans ma cage
    Et c'est toujours la même histoire
    Paris Montréal : même combat
    Le machisme est international
    L'patriarcat trans-continental

    Et vous pauvres européennes
    Abonnées à la triste salade
    Pensez que nous, Américaines
    On peut se permettre un MacDonald
    Mais vous faites erreur, mesdames
    Nous non plus, on ne s'aime pas
    Telles que l'on est, c'est bien le drame
    Qui se renouvelle à chaque fois

    Et si toutes les femmes de la planète
    Se levaient et criaient " C'est assez ! "
    Faudrait voir les mecs se prendre la tête
    S'trouver autre chose à exploiter
    Mais cette peur, elle nous paralyse
    Et ça, ils le savent trop bien
    Et le système nous l'a apprise
    À force de viols et de coups de poings

    Ô toi Paris, ville des Lumières
    Toi Montréal, ville aux cent clochers
    Expliquez-moi, ça me désespère
    Ce gâchis qu'est l'humanité
    Et c'est toujours la même histoire
    Paris-Montréal : même combat
    Le machisme est international
    L'patriarcat trans-continental

    De ma fenêtre, je voudrais gueuler
    Réveillez-vous, ça n'a pas de sens!
    Un monde où le jugement s'arrête
    Essentiellement sur l'apparence
    Mais j'me dis que dans 48 heures
    Je serai revenue à Montréal
    D'ici là je retiens mes pleurs
    Ces larmes qui sont devenues banales

    Chez nous encore j'en verserai
    Pour des raisons bien similaires
    Mais au moins mes amies, je les aurai
    Ces féministes extraordinaires
    Et ensemble on reprendra l'avion
    Du moins, dès qu'argent on aura
    Et là les mecs, faites attention!
    La force du nombre, nous on l'aura

    Et dès qu'on sera de retour
    On les poursuivra nos combats
    Combat d'une vie, de chaque jour
    Pour un monde sans patriarcat

    Dans ce monde peuplé de vautours
    On les poursuivra nos combats
    Combats d'une vie, de chaque jour
    Pour un monde sans patriarcat
    Et commencera une autre histoire
    Paris, Montréal, Monde : même victoire!
    Féminisme international
    Liberté trans-continentale
    Féminisme international
    Liberté trans-continentale
    Féminisme international
    Liberté trans... continentale