Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Actualité militante [Paris] Appel pour une coordination anarchiste universitaire.

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Fedanar, 2 Mars 2011.

  1. Fedanar
    Offline

    FedanarMutueliste sur les bords Membre actif

    167
    0
    12
    Jan 2010
  2. libertaire, socialiste, , anarcho-fédéraliste
    Je précise un peu étant donné que c'est pas explicite.
    Notre'idée à moyen terme est de créer un réseau et non une organisation. Le but étant que membres d'organisations et personnes dans des groupes affinitaires ou "seules" puisse se coordonner sous le principe de libre association.
    Sur un plus long terme l'objectif serait de s'étendre au-delà du milieu universitaire donc si vous êtes lycéens, faites parti du personnel d'un lycée ou travaillez prêt d'une université cela pourrait également vous intéresser.

    Mais bon ça c'est notre idée de départ, le chemin que ça prendra dépendra des personnes qui voudront y prendre part.
     
    Dernière édition par un modérateur: 2 Mars 2011
  3. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 430
    2
    1
    Sept 2008
    France
  4. libertaire
    L'idée me parait très bonne perso, je pourrais pas être là, mais si t'as le temps/l'occasion, tiens nous au courant, ça semble un projet à suivre.
     
  5. Fedanar
    Offline

    FedanarMutueliste sur les bords Membre actif

    167
    0
    12
    Jan 2010
  6. libertaire, socialiste, , anarcho-fédéraliste
    Alors première réunion.

    Résumé :

    Etaient présentes des personnes de 5 universités d'ile-de-france. Une "population" variée: des personnes en dehors d'organisations, issues de l'autonomie, d'Alternative Libertaire, de la CNT et de la FA.

    Pour qui ?

    Le fait qu'il s'agisse bien d'une coordination (outil) et non d'une organisation a été réaffirmé.
    Elle a une base politique qui se veut la plus large possible pour ne pas dire synthésiste ceci afin de rassembler le plus de monde. Malgré cela, les anarcho-chamans des bois ne s'y sentiront pas vraiment à leur place. La base politique n'est pas close et pourrait être rediscutée quant aux idées et aux termes qui y sont utilisés.

    Concernant le terme universitaire :

    Le but n'est pas ici de recréer une organisation pour défendre le droit étudiant, autant dire de recréer un syndicat. L'objectif de cette coordination serait d'apporter une critique aussi bien de l'université que de la société dans son ensemble.
    Par ailleurs, la consitution de celle-ci ne se veut pas réservée uniquement aux étudiants. Nous étions d'accord sur le fait que nous devions déborder le corporatisme et permettre à tout personnel enseignant ou non enseignant, lycéens, apprentis mais aussi toute personne dont le lieu de travail est à proximité immédiate d'une université, de participer à la coordination.

    Concernant les actions :

    L'organisation d'actions se baserait sur le principe souple de la libre association (Anonymous inside). La libre association appliquée aux actions est vue comme étant la reconnaissance des diversités tactiques.
    Le but souhaité étant de croiser les actions des différentes tendances d'organisations ou d'individus et ce, afin d'en augmenter la portée. Mais aussi que cette mise en relation entre libertaires de diverses tendances pourrait permettre l'enrichissement de ces idées ainsi que de casser les préjugés réciproques entre organisés, autonomes et individus.

    En temps de mouvement social, l'idée serait de déborder le cadre posé par les têtes cogestionnaires des syndicats, les partis politiques. Ainsi que de proposer nos propres idées concernant le sujet du mouvement social. Mais surtout de faire en sorte que ce mouvement débouche non pas sur une critique uniquement de la "réforme" mais sur une critique de la société dans son ensemble.

    En dehors des mouvements sociaux, propositions d' "actions" ayant pour objectif de marquer la présence des idées libertaires sur les campus et leurs environs. Cela passe par de la propagande et de la mise en évidence des activités libertaires
    ( squats, soirées, débats ...ou plus simplement initiatives au sein des universités).


    En plus de cela, ont été évoqués
    :

    - La mise en place d'une autre réunion publique à date encore indéterminée. Cela aurait lieu d'ici deux semaines.

    - Une réunion intermédiaire sans Appel, le mardi 8 Mars 18h lieu encore inconnu (toujours ouverte à ceux qui le souhaitent), concernant les points suivants:
    * La réecriture de l'Appel, jugé pas assez explicite, en vue d'une prochaine réunion publique.
    * La mise en place d'un journal mural dont les modalités sont à confirmer lors de cette réunion. Thème : LOPPSI2 ?
    * La mise en place de tables ( tracts, journaux, discussions) sur des campus.
    * La création d'un site internet en vu de complément au journal mural ainsi que comme outil de mise en contact.
    * Possible changement du nom de la coordination afin de la rendre moins tendancieuse.

    - Etant donné l'augmentation de groupes de l'extrême droite au sein des universités et à l'inverse du recul progressif des groupes de l'extrême gauche et libertaire, faire des actions anti-fascites?


    Je crois ne pas avoir oublié grand chose.
     
  7. Fedanar
    Offline

    FedanarMutueliste sur les bords Membre actif

    167
    0
    12
    Jan 2010
  8. libertaire, socialiste, , anarcho-fédéraliste
    Tout d'abord correction : personnes venant non pas de 5 mais de 7 universités différentes.

    Ensuite, le rendez-vous du mardi 8 mars se fera peut-être au Squat le Bourdon, près de Bastille.
     
  9. Fedanar
    Offline

    FedanarMutueliste sur les bords Membre actif

    167
    0
    12
    Jan 2010
  10. libertaire, socialiste, , anarcho-fédéraliste
    Deuxième réunion publique Jeudi 17 mars 18h (demain) à Javelot (metro olympiade, ligne 14) puis à la sortie du métro faut suivre les flèches à la craie sur le sol.
     
Chargement...