Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Guerres & impérialisme Palestine : Obama propose de revenir aux frontières de 1967, israel refuse

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 20 Mai 2011.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Netanyahu rejette les idées d'Obama sur les frontières

    WASHINGTON (Reuters) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi qu'il était prêt à des compromis pour parvenir à la paix au Proche-Orient mais a rejeté la proposition de Barack Obama de revenir aux frontières de 1967.

    S'exprimant dans le Bureau ovale de la Maison blanche, le chef du gouvernement israélien a souligné que l'Etat hébreu ne pouvait revenir à des frontières "indéfendables" et que la paix ne pouvait pas s'édifier "sur des illusions".

    "Une paix fondée sur des illusions ne peut finir que par se briser sur les réalités du Proche-Orient", a-t-il lancé, le visage fermé, aux côtés du président américain.

    Reconnaissant des divergences "ici et là" entre les Etats-Unis et Israël, il a cependant ajouté qu'il entendait continuer à travailler avec Obama afin de ramener la paix dans la région.

    Le chef de la Maison blanche, pour sa part, a rappelé les liens particuliers qui unissent les deux pays et a précisé qu'il avait confirmé à son interlocuteur les idées avancées jeudi lors de son allocution télévisée.

    Pour le chef de la Maison blanche, tout accord sur la création d'un Etat palestinien doit s'appuyer sur les frontières de 1967, avant la guerre des Six-Jours, moyennant des échanges concertés de territoires.

    Cette prise de position a déçu le gouvernement israélien.

    "WASHINGTON NE COMPREND PAS LA RÉALITÉ"

    "On a le sentiment que Washington ne comprend pas la réalité, qu'il ne comprend pas ce à quoi nous sommes confrontés", a déclaré un responsable israélien voyageant avec Benjamin Netanyahu.

    Dans son discours de jeudi consacré aux relations entre les Etats-Unis et le monde arabe à l'aune du "printemps arabe", Barack Obama a apporté son soutien à une exigence formulée de longue date par les Palestiniens: que leur futur Etat soit déterminé par les frontières d'avant la guerre des Six-Jours, antérieures donc à la prise par Israël de la Cisjordanie, de la bande de Gaza (dont il s'est retiré en 2005) et de Jérusalem-Est.

    "Nous croyons que les frontières d'Israël et de la Palestine devraient être basées sur les lignes de 1967 moyennant d'éventuels échanges (de territoires) mutuellement consentis", a-t-il dit.

    Mais pour Benjamin Netanyahu, il est exclu qu'Israël se retire sur des frontières jugées "indéfendables". "La viabilité d'un Etat palestinien ne peut se faire aux dépens de l'existence d'Israël", avait-il souligné dans un communiqué avant même de partir pour les Etats-Unis.

    "Le rêve d'un Etat juif et démocratique ne peut s'accomplir par le biais d'une occupation permanente", a averti jeudi Barack Obama, qui n'avait jusque-là jamais fait à ce point sienne la position palestinienne sur la question des frontières.

    Avec cette prise de position, Barack Obama cherche peut-être à apaiser les doutes du monde arabe sur son approche de la question israélo-palestinienne.

    Le président démocrate s'est attiré les critiques de l'opposition républicaine, qui l'accuse d'avoir trahi Israël. "Cette approche sape la relation spéciale qui nous lie à Israël et affaiblit la capacité de notre allié à se défendre", a dénoncé Eric Cantor, chef de file de la majorité républicaine à la Chambre des représentants.

    Henri-Pierre André et Guy Kerivel pour le service français
     
  3. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 610
    10
    44
    Déc 2010
    France
  4. libertaire
    Plus ça va et plus Israël me donne envie de gerber. J'espère que la vague révolutionnaire qui secoue le monde arabe va arriver jusqu'en Palestine et que le peuple palestinien se soulève ,sans l'aide d'une quelqqonque instituion religieuse.
     
  5. Iburami
    Offline

    IburamiMembre du forum

    25
    0
    0
    Jan 2011
  6. anarchiste, féministe, internationaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, chaos/Nihiliste
    Israël c'est comme le Vatican, un pays entier dedié a une religion qui soi-disant protege les faibles et les infortunés mais qui a besoin d'ecraser tout un peuple avec l'aide d'un pays surpuissant pour s'étaler.....

    attaquer les faibles et se proclamer forts, tel est Israël!
     
  7. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  8. anarchiste, autonome
    C'est triste à dire mais le peuple palestinien est dans l'incapacité de vaincre israel, même avec le plus grand des soulèvement.... Ils sont pas si nombreux que ca, mal équipés, enfermés derrière des murs et ils se confrontent à un ennemi sur-armé, sur-équippé, sur-protégé et défendu par toutes les plus grandes puissances occidentales...

    À moins qu'ils aient le soutient de grandes nations arabes il n'y a pas grand chose à faire à part une guerre d'usure, mais israel est déjà habitué à cette guerre d'usure qui dure depuis 50 ans.... Et même si les nations arabes se joindraient à la Palestine, peut être qu'Israel les écraseraient tous encore une fois, comme pendant la guerre des 6 jours...
     
  9. PapaSchultz
    Offline

    PapaSchultzMembre du forum Membre actif

    1 610
    10
    44
    Déc 2010
    France
  10. libertaire
    oui comme tu dit c'est triste.

    Le probléme avec ça c'est que les premiers pays qui porterait aide au palestinien serait la Syrie et l'Iran et j'aurait peur que ces deux là récupère a leur avantange une revolte en Palestine.
     
  11. raven
    Offline

    ravenMembre du forum Membre actif

    281
    0
    2
    Fev 2010
  12. libertaire, auto-gestionnaire, progressite
    Et il faut aussi pointer le doigt sur quelque chose, c'est que les mieux organisés, ou plutôt ceux qui ont le plus de potentiel pour renverser la situation... C'est les islamistes...
    Bref, pour une fois qu'un politique propose une solution, certes pas idéale, mais qui constitue au moins un progrès, il se fait jeter...
     
  13. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  14. anarchiste, autonome
    Quelle surprise...
     
  15. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  16. anarchiste, autonome
     
  17. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 758
    294
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  18. anarchiste, autonome
    Non mais quel putain de gros con hypocrite dégueulasse !!!!!
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    10
  6. Réponses:
    10
  7. Réponses:
    1
  8. Réponses:
    4