Chargement...

Pacisme ????

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par OiForThePunx, 22 Décembre 2005.

  1. OiForThePunx
    Offline

    OiForThePunxMembre du forum

    48
    0
    0
    Mar 2005
    Je sais bien qu'avec ce post je déclencherai pas le débat du siècle sauf que si on regarde l'histoire, on peut voir que le pacifisme à porté fruit, on a qu'a penser à Gandhi, Mordechai Vanunu, John Lennon, etc.

    Mais en 2005-2006, est-ce que le pacifisme a encore ça place ?

    De mon côté, je crois qu'il ne faut quand même pas grimper dans les rideaux à chaque fois que quelque chose ne fait pas notre affaire. Sauf que tout dépendant de la cause pour laquelle on milite, si c'est pour un syndicat, or whatever on commencera pas à déclencher une émeute sauf que si d'un autre côté il y un enjeu beaucoup plus gros, disons que le pacifisme ne peut peut-être pas en venir à bout...
     
  2. Wattie
    Offline

    WattieMembre du forum Membre actif

    250
    1
    0
    Mar 2005
    Stencore drole sa de dire que le pacifisme regle pas les plus grosse choses..
    Pour moi un des plus gros probleme actuel sur la terre, c'est justement la violence. Comment on pourrais régler la violence avec la violence? ça n'a aucun sens! Esseillez juste de me nommer une fois ou la violence n'a apporté que de BONNE choses. Vous y arriverez pas, parce qu'à chaque fois ya du monde qui sont mort ou qui on souffert. La violence c'est de la merde... Même si desfois on a du mal a se retenir... Mais ya tellement du monde cave
     
  3. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  4. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    [...]

    Ce ne sont pas seulement le bolchevisme, le marxisme et l’étatisme qui sont fatals à la révolution ainsi qu’au progrès vital de l’humanité. La principale cause de la défaite de la révolution russe est beaucoup plus profonde. Elle réside dans la conception socialiste de la révolution elle-même.

    La conception dominante, la plus répandue, de la révolution — particulièrement chez les socialistes — est que la révolution provoque un violent changement des conditions sociales au cours duquel une classe sociale, la classe ouvrière, devient dominante et triomphe d’une autre classe, la classe capitaliste. Cette conception est centrée sur un changement purement matériel, et donc implique surtout des manœuvres politiques en coulisse et des rafistolages institutionnels. La dictature de la bourgeoisie est remplacée par la «dictature du prolétariat» — ou celle de son «avant-garde», le Parti communiste. Lénine prend la place des Romanoff, le cabinet impérial est rebaptisé Conseil des commissaires du peuple, Trotsky est nommé ministre de la Guerre et un travailleur devient gouverneur militaire général de Moscou. Voilà à quoi se réduit, essentiellement, la conception bolchevik de la révolution, du moins lorsqu’elle est mise en pratique. Et, à quelques détails près, c’est aussi l’idée de la révolution que partagent les autres partis socialistes.

    Cette conception est, par nature, fausse et vouée à l’échec. La révolution est certes un processus violent. Mais si elle n’aboutit qu’à une nouvelle dictature, à un simple changement des noms et des personnalités au pouvoir, alors elle n’a aucune utilité. Un résultat aussi limité ne justifie pas tous les combats, les sacrifices, les pertes en vies humaines et les atteintes aux valeurs culturelles provoquées par toutes les révolutions. Si une telle révolution amenait un plus grand bien-être social (ce qui n’a pas été le cas en Russie), elle ne vaudrait pas davantage le terrible prix à payer; on peut améliorer la société sans avoir recours à une révolution sanglante. Le but de la révolution n’est pas de mettre en place quelques palliatifs ni quelques réformettes.

    L’expérience de la révolution russe a puissamment renforcé ma conviction que la grande mission de la révolution, de la RÉVOLUTION SOCIALE, est un changement fondamental des valeurs sociales et humaines. Les valeurs humaines sont encore plus importantes parce qu’elles fondent toutes les valeurs sociales. Nos institutions et nos conditions sociales reposent sur des idées profondément ancrées. Si l’on change ces conditions sans toucher aux idées et valeurs sous-jacentes, il ne s’agira alors que d’une transformation superficielle, qui ne peut être durable ni amener une amélioration réelle. Il s’agit seulement d’un changement de forme, pas de substance, comme la Russie l’a tragiquement montré.
    [...]

    La révolution sociale est porteuse d’un changement radical (..) [Emma Goldman]
     
  5. johnny
    Offline

    johnnyNouveau membre

    12
    0
    0
    Avr 2006
    ouai enfin le pacifisme c bien gntil mais tu pourra rien faire bouger sans action directe
    ce serai bie mais les gens on besoin dun coup au cul pour reagir
    oi polloi t allez le cherché loin cte text
     
  6. chu_pas_unmouton
    Offline

    chu_pas_unmoutonMembre du forum Membre actif

    84
    0
    0
    Jan 2006
    c'est quoi ca. Tu n'a pas besoin de remonter bien loin juste la journée sans émigrant au usa pour la journée des travailleurs il on fait une grève général et crois moi que certain état on eu la chienne de leur vie. quand on cet qu'au Texas, en Californie et d'autre état du sud les hispanique sont majoritaire il y a pas eu de violence mais sti qui on eu la chienne.
     
  7. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  8. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
  9. OI_P-C_OI
    Offline

    OI_P-C_OIMembre du forum Membre actif

    232
    0
    1
    Mar 2005
    Moi je suis dacor avec les action violente et pacifique,selon moi ya des momen ou les action pacifique son tout aussi efficace que les violente et la meme chose pour les violente sof bon jé pas mal toujours pencer que les action violente tapai plus
     
  10. Oi_Polloi
    Offline

    Oi_PolloiWebmaster d'Anarkhia.Org Membre actif

    524
    1
    2
    Août 2005
  11. libertaire, anarchiste, anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste
    Sur l'efficacité de la résistance non-violente, Basil Liddell cite le témoignage étonnant de généraux allemands après la seconde guerre mondiale : "Les formes violentes de résistance n'avaient pas été très efficaces ni gênantes pour eux, sauf dans des territoires vastes ou des zones montagneuses. (...) Leur témoignage montrait aussi l'efficacité de la résistance non-violente (...) Plus claire encore était leur incapacité à leur tenir tête. Ils étaient experts en violence et avaient été formés à s'occuper d'adversaires qui employaient cette méthode. (...) C'était un soulagement pour eux lorsque la résistance devenait violente et lorsque les formes non-violentes étaient mêlées à l'action de guérilla, rendant ainsi plus facile la combinaison d'actions draconiennes de répression contre les deux en même temps" (Civilian resistance as a national defence : Non violent resistance against agression, ouvrage collectif édité par A. Adam, p.205).
     
  12. nenex
    Offline

    nenexMembre du forum Expulsé par vote

    28
    0
    0
    Sept 2006
    Moi je suis militant independantiste (j'en vois deja certain qui vont grincer des dent :D ) au Pays Basque et ici les 2 methodes sont utilise. Et je peux dire que meme dans les actions non violente il y a des victimes et des gens qui souffre. Pas besoin d'utiliser le violence pour souffrir en luttant (et meme sans lutter). suffit de voir les actions du G.A.L, les accidents de voitures des familles et amis de prisonnier(e)s politiques basque éloignés du Pays Basque, des prisonniers retrouvés "suicidés" dans leur cellule, repression policiere et certaine methode d'action non violente qui font souffrir (et peuvent meme tuer) ceux et celle qui les utilise (greve de la fain), etc... et tout ca n'est pas réservé que au Pays basque. C'est la même chose en France, en Espagne, dans le monde entier (mais ce n'est pas un secret pour les gens qui viennent sur se forum).

    Je ne dit pas qu'il n'y a que le violence qui fera bouger et arrangera le situation. Non. Mais comme a écrit OI_P-C_OI :
    "...les action violente tapai plus"...malheureusement il a raison. Je me souviens il y a quelque années la plupart des manif en soutien aux prisonnier(e)s finisait par des "attaques" de banques (symbole du capitalisme), "contact bien simpathique" avec les CRS, etc.... Ben dans les media c'est celle-ci dont les journaleux parlais. Les manifs ou rien ne se passai, mais ou un message tout aussi important devait passer, ben ils n'en parlais meme pas (etonner ? non ! ).
    quand on parle de non-violence ont site tres souvent Gandhi. Il ne faut pas oublier qu'il y avait, en meme temps, des groupes armés. Ok c'est pas ces groupe qui ont fait tout le boulot, mais pour moi la situation etait t'elle, qu'il a fallu utiliser des methodes radicales (encore une fois : malheureusement).
    On me met une mandale sur la tronche je ne tend pas l'autre joue (contrairement a ce qu'a dit un mec qui c'est retrouver cloué a une croix).

    Je respecte les personnes, groupes et mouvements se réclamant de la non-violence. Mais alors ca voudrais dire que les personnes, groupe et mouvement qui ne se reclamme pas de la non-violence sont des.......violent ???

    Mais l'arme la plus puissante c'est la solidarite entre les gens, entre les peuples, entre les mouvements (de gauche et pas ceux de gôche :D ).

    - Un site interesant sur les droits humain en Pays Basque. Le site de BEHATOKIA.
    - Dans ma signature le lien vers le site du comite de soutien aux prisonnier(e)s politiques basques (comite dont je fais parti).
    - Entretien avec Joëlle Aubron (militante d'Action directe). Elle parle (entre autre) de la lutte armée.
     
  13. snakx
    Offline

    snakxNouveau membre

    11
    0
    0
    Nov 2007
    il ya moyen dans notre société de faire eclaté le capitalisme sans victime ou violence physique:
    c'est en votant tous pour un partie qui ne vixerai aucune limite a son capitalisme.
    les hommes se rendront vraiment comptes que le capitalisme est un putain de fleau..
    seulement faut savoir etre patient
     
  14. FatSharp
    Offline

    FatSharpNouveau membre

    13
    0
    0
    Déc 2007
    j'aime pas la paix!!!j'en ai marre des hippys avec leur peace and love et toutes leurs fleurs!!!:ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs: :ecouteurs:
     
  15. poil de yak
    Offline

    poil de yakanarschtroumpf Membre actif

    431
    0
    12
    Mai 2007
  16. chaos/Nihiliste
    sauf qu'aujourd'hui, en ce qui concerne la France (pour le Québec je sais pas) mais les flics sont surtout entrainé a maitrisé des formes de protestations non violentes (manif, sitting, chaines humaines, ...)

    suffit de voir comment ils galérent a Villiers le Bel :ecouteurs:

    enfin, je dit pas que les actions non violentes ne servent a rien, mais tout le monde devrait étre prét a recourir a la violence si il le faut......
    et il le faut.

    (surtout que maintenant avec Tsarkozy, les flics savent qu'ils peuvent se permettre de faire ce qu'ils veulent (tabasser un gars a terre qui fait qu'un sitting pacifique) il n'auront aucun probléme aprés..........)

    mais bon, entre jetter le pavé et s'allonger sans broncher ce qui compte c'est de se rebeller (ptin jfait méme des rimes, :ecouteurs: )
     
  17. poil de yak
    Offline

    poil de yakanarschtroumpf Membre actif

    431
    0
    12
    Mai 2007
  18. chaos/Nihiliste
    en parlant de Villier le Bel, quelqu'un sait si il se passe encore quelque chose là bas ?
     
  19. xxxpunkixxx
    Offline

    xxxpunkixxxNouveau membre

    11
    0
    0
    Déc 2007
  20. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    la forme passifiste de combattre l'injustice peut marcher sauf qu'il faut 15 generation de hippi pour que sa marche^^ donc perso je prefere la forme violente qui est assé radical on va dire ^^ a villier le bel on sait plus trop e qui se passe par ce que les politiques commence a flipper a mort que de partout sa soit pareille, il na faut pas ce caché qur dans une soit disans democratie les medis sont controllés.
     
  21. GARUDA
    Offline

    GARUDAMembre du forum

    15
    0
    0
    Jan 2008
    desoler wattie mais engage de la violence gratuite comme ca c'est aller au desastre au lieux de crever comme une merde parce que tu te seras lever contre une matraque de cr=ss cherche plutot les failles et prends leurs fesses a leur propre jeux

    la force de la revolution est la rapidite d'action non pas une force violente qui tabvasse a gogo maintenant si tu es plutot coup de boules je te conseille de chopper des flic et fais toi les nerfs mais sp laisse leur aucune chance de se relever merci

    au fait peace lol