Chargement...

OSER doit vivre Non à la liquidation !

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par emile.itant, 30 Septembre 2007.

  1. emile.itant
    Offline

    emile.itantNouveau membre

    9
    0
    1
    Juin 2007
    OSER doit vivre
    Non à la liquidation !



    Le 11 octobre prochain, l’association OSER se présentera pour la sixième fois devant le Tribunal de Grande Instance (TGI) dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire à laquelle elle est soumise.
    Depuis des mois, les pouvoirs publics n’ont pas hésité à utiliser des moyens illégaux, ainsi que l’a écrit l’administrateur judiciaire dans son dernier rapport, afin de mettre au pas une équipe de salariés connue pour ses prises de position dissidentes dans le champ du travail social.
    Pour casser les reins d’une équipe professionnelle décidément trop proche des populations qu’elle prétend aider, le Préfet bafoue la loi dont il est pourtant le garant aux yeux de la République.

    L’étranglement financier, qui se traduit par une diminution de 50% des subventions permettant d’assurer le fonctionnement du Foyer d’Accueil et de Réinsertion (FAR), conduira à la disparition d’une association qui assure depuis trente ans l’accueil et l’accompagnement de centaines de personnes jetées à la rue par un système économique implacable.


    18 salariés seront licenciés si le tribunal prononce la liquidation d’OSER.
    Des salariés qui ont montré leur attachement à leur travail en renonçant à plusieurs reprises à leur salaire afin d’éviter le pire. Des salariés qui ont dormi dehors trois mois durant pour alerter les autorités sur le drame que constituerait la disparition du CHRS (Centre d’Hébergement et de Réinsertion sociale) le FAR.
    Malgré cette détermination, aucune négociation n’a été possible avec le Préfet, dont le refus d’une table ronde avec les représentants d’OSER est incompréhensible, même pour le TGI.

    Par ailleurs, aucune mesure n’est envisagée pour pallier la disparition brutale de 116 places d’hébergement.

    Pourtant, dès le début du conflit, les responsables ont fait des propositions précises qui auraient permis de sortir de l’impasse.
    Ils ont notamment proposé une diminution de la dotation accordée pour le FAR en échange de la reconnaissance d’un statut pour l’hôtel « Le temps des cerises » qui loge depuis 1993 une trentaine de personnes sans aide de l’Etat.
    Ils ont également prôné la consolidation du dispositif d’accueil d’urgence des familles avec enfants dans des mobiles home, laissé sans financement depuis plus de deux ans.

    Ces propositions de bon sens, qui restent d’une brûlante actualité, sont compatibles avec les mesures gouvernementales décidées l’hiver dernier suite à l’action des « Enfants de Don Quichotte ». Ces préconisations ( Aide aux CHRS en difficulté, transformation de places d’accueil d’urgence en hébergement à long terme, création de places de pension de famille), dont une partie seulement a été mise en œuvre, reviennent sur le devant de la scène à l’approche des mauvais jours. Une rallonge de 64 millions d’euros a même été prévue par le Ministère BOUTIN.

    Nous les soumettrons inlassablement à la discussion tout en continuant à mobiliser les adhérents et les résidents d’OSER.
    Alors que chacun reconnaît la nécessité d’un renforcement des dispositifs d’accueil et d’hébergement au moment où la misère s’accroît, il serait paradoxal que l’acharnement et l’incurie des pouvoirs publics locaux conduisent à la disparition de 116 places destinées à remplir cette mission sur le département.

    MANIFESTATION
    VENDREDI 5 OCTOBRE 17H30
    Square JOUBERT
    Bourg en Bresse


    POUR NOUS SOUTENIR :


    Le meilleur moyen est encore d’adhérer à l’association qui compte actuellement 160 membres. Notre ambition est de doubler ce chiffre afin de renforcer OSER et de développer ses actions en soutien aux populations dont elle assure la protection.

    La cotisation est de 15€ par an. Vous serez régulièrement tenu au courant de la vie et des activités de l’association par courrier.
    OSER 5bis, rue des Crêts 01000 Bourg en Bresse
    Email : OSER-LeFar@wanadoo.fr
    Site Internet : www.oser-lefar.org ​