Chargement...

Occupation en cours de l’institut de Géographie suite à la manif

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par ninaa, 11 Octobre 2017.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    5 875
    870
    330
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Occupation en cours de l’institut de Géographie suite à la manifestation du 10 octobre
    Publié le 10 octobre 2017
    Paris | droit du travail | grève | manifestation
    Grève, manifestation, occupation... infos pratiques sur la journée du mardi 10 octobre et les jours d’après.

    Suivi de la journée en direct dans l’article ↓
    La manifestation vient de se terminer, plus de 5000 personnes sont arrivées à Nation. Selon les medics, il y a eu de nombreux blessé.e.s dont au moins 3 à la tête. La pref, parle de 8 interpellations.
    Venez de 18h à 21h, à la Bourse du Travail de Paris (salle Fernand Pelloutier) pour discuter avec la Coordination anti-répression, à propos des personnes interpellées lors de la manif.
    La coordination anti-répression a recensé 8 arrestations durant la manif à Paris : 4 arrestations avenue Daumesnil, 4 autres boulevard Diderot.

    Suivi de la journée du 10 octobre (mise à jour automatique)

    0h38[​IMG]
    « Pédés », « Pirate somalien », mains au cul : garde-à-vue pour 4 lycéens de Bergson « Pédés », « Pirate somalien », mains au cul : garde-à-vue pour 4 lycéens de Bergson

    22h07[​IMG]
    En parallèle de l'occupation, un appel à soutenir les interpellé.e.s devant le commissariat du 5e circule. Besoin de soutien aussi !

    [​IMG]21h13[​IMG]
    Le président de Paris 1 promet aux occupant.e.s que les flics ne rentreront pas. Mais ces derniers ne manqueront pas de faire le siège de l'institut. Ils ne donne donc aucune garantie.

    [​IMG]20h40[​IMG]
    Les avions sont désormais moins sophistiqués, mais l'effet de nombre est épatant.

    20h23[​IMG]
    Une centaine de personne est venue soutenir l'occupation à l'extérieur, alors que les gardes mobiles bloquent toujours l'accès au bâtiment.

    20h23[​IMG]
    Deux banderoles ornent la façade de l'institut. On peut lire sur celles-ci : "Solidarité avec les inculpés du quai de Valmy" "Occupation"

    20h21[​IMG]
    A noter, le président de l'institut a demandé à ce qu'il puisse rentrer. Il veut expliquer qu'il faut quitter les lieux à 21 h30 sinon il devra faire intervenir la police. Il ne veut pas car en "30 ans de carrière il ne l'a jamais fait". Ce qui est faux, car l'Institut s'était fait expulser pendant la LRU 2 en 2009.

    19h56[​IMG]
    Communiqué des occupant.e.s de l'Institut de géographie : Nous, occupants et occupantes de l'Institut de géographie, occupons ce lieu pour plusieurs raisons. D'abord, nous refusons les politiques néolibérales, macronistes ou non. Nous occupons dans le même état d'esprit que celui qui a animé le mouvement du printemps 2016. Ensuite, nous occupons en soutien aux inculpé.e.s de l'affaire du quai Valmy. Nous demandons la relaxe de tous les inculpé.e.s, sachant très bien que c'est là le procès du mouvement Loi Travail. Enfin, nous occupons en protestation contre l'immonde festin des gestionnaires des plus grandes entreprises de France, venus fêter la victoire de "l'entreprise France" le 12 octobre au pré Catelan dans le bois de Boulogne. À leur banquet de riche, nous opposons notre festin et invitons quiconque se sent proche de cette occupation à venir la soutenir. Et en plus on a du Champagne ! Nous appelons plus particulièrement universitaires et intellectuels à prendre position en faveur de l'occupation, afin que la menace d'évacuation qui pèse sur elle soit plus difficile à mettre en œuvre. Contre l'occupation capitaliste du monde, occupons les facs !
     
Chargement...