Chargement...

Occupation du cinéma La Clef!!!

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par ninaa, 26 Septembre 2019.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 693
    1 531
    412
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Depuis sa fermeture dite « définitive » en avril 2018, une omerta entoure le Cinéma La Clef. Bafouant les questions ou les attentes du public, ainsi que des anciens salariés du cinéma, cette loi du silence ne présage rien de bon pour le quartier, s’évidant toujours plus de son patrimoine culturel… L’Association Home Cinema a donc décidé de se mobiliser, avec la complicité amicale du collectif de spectateurs du lieu (« Laissez-nous la Clef »), en occupant ce Cinéma comme on occuperait un Fort, mais sans droit, ni titre !
    Défions ensemble un « silence d’or » dissimulant très certainement des stratégies foncières prédatrices à l’encontre d’un cinéma de quartier emblématique et historique. Défions avec notre gueule un droit de propriété irresponsable à l’égard de ce cinéma… et maintenons-la bien ouverte pour qu’on nous entende ! En attendant les tractations verbeuses, sentencieuses ou les transactions financières spéculatives, transformons le Cinéma La Clef en atelier vivant, artistique, en « happening » géant afin de venir contredire, et joyeusement s’opposer, à son devenir uniquement marchandise !
    Le Cinéma La Clef sera re-baptisé pendant cette période temporaire : « La Clef Revival » !

    Tant que nos revendications altruistes, sociales et culturelles ne seront pas exaucées, nous nous engageons à occuper le Cinéma et montrer, chaque soir et sans discontinuité (on l’espère !), des films confectionnés par nos soins ou/et des films appartenant à un patrimoine cinéphile critique faisant écho à notre « effort de guerre » culturel bien réel.
    Pour paraphraser Francis Lacassin dans Pour une contre-histoire du cinéma, faisons du Cinéma La Clef, « un univers étrange où la réalité ne sera qu’un appendice de la fiction. »

    « On vivait autant dans l’espoir des films à faire, que dans la ferveur admirative des films des autres. » (Francis Lacassin, Pour une contre-histoire du cinéma)

    L’occupation du cinéma La Clef est certainement irrégulière au regard du droit commercial, mais ce droit compte peu quand il s’agit de la survie d’un cinéma, le seul et dernier cinéma associatif de Paris !

    Toute la dialectique production-destruction est basée, depuis longtemps, sur l’assimilation du film à une marchandise et sur le pouvoir absolu du marchand ! Laissons au moins un cinéma, celui de La Clef, se défendre contre toute spéculation possible (ou y contribuant a minima) !

    « En face, innocents, désarmés, n’ayant pour eux que leur enthousiasme, les cinéphiles répondent que le film est un bien culturel et qu’il devrait, après l’exploitation normale par un distributeur, sortir de l’enclave marchande, c’est-à-dire échapper au droit commercial, pour relever du droit public et de la protection des oeuvres d’art. » (Raymond Borde, Les cinémathèques)

    Soit on reste en périphérie de l’Histoire, soit on y entre par la force. Ne regardons plus l’Histoire en chiens de faïence, faisons-la et rappelons à celle-ci que la culture est avant toute chose vivante, avant d’être entreposée sur l’étagère d’une cinémathèque ou d’un musée.
    Toute créativité et avancée sociale naissent dans l’illégalité avant de devenir légal et acceptable. Ensuite, tout doit recommencer, et ainsi de suite

    « Les fanatiques, les maniaques, les pionniers désintéressés capables comme Bernard Palissy de brûler leurs meubles pour quelques secondes d’images tremblotantes ne sont ni des industriels, ni des savants, mais des possédés de leur imagination. (…). Inventeurs, bricoleurs, rêveurs sont de la même famille, et naviguent dans les mêmes eaux où le génie prend sa source. » (Edgar Morin, Le cinéma où l’homme imaginaire)

    Nous nous engageons à ne plus occuper le lieu dès que nous aurons la confirmation écrite et orale, et devant témoins journalistiques et juridiques, que ce cinéma restera un cinéma indépendant parisien, et un cinéma associatif avant toute chose.

    Chaney Grissom, de l’Association Home Cinéma

    La Clef Revival

    [​IMG]
     
  3. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    8 693
    1 531
    412
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Assemblée extraordinaire du cinéma La Clef
    [​IMG]
    [​IMG]
    En occupant le cinéma La Clef (qui a fermé ses portes en 2018), nous, l’association Home cinéma, avons décidé de faire revivre ce haut lieu de résistance cinéphile.

    Convaincus de la nécessité de préserver un cinéma permettant le débat et l’échange, un cinéma à l’échelle humaine considérant le spectateur pour sa sensibilité et non en tant que consommateur, nous affirmons par notre présence dans ce cinéma notre volonté de voir La Clef rouvrir ses portes. Une pétition est en ligne ainsi que de nombreux articles dans la presse.

    Le 24 octobre à partir de 19h30, nous vous invitons, voisins, cinéphiles, défenseurs d’une culture libre et accessible à une réunion publique d’échange dans laquelle nous présenterons notre démarche et notre projet, pour que ce cinéma reste un cinéma indépendant parisien et un cinéma associatif ancré dans le quartier et fort d’une programmation riche et variée.

    Entrée libre à tou·te·s

    Assemblée extraordinaire du cinéma La Clef – ★ infoLibertaire.net
     
    Jean-Pierre Bastid apprécie ceci.
Chargement...