Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Capitalisme & mondialisation Nous voulons détruire la gauche

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 26 Mai 2009.

  1. Ungovernable
    En ligne

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    244
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Nous voulons la mort de la gauche pour aider la lutte, nous voulons la mort de la gauche tout autant que celle de la droite et du capitalisme.
    Nous voulons détruire la gauche car elle empêche toute prise de conscience collective, elle freine toute initiative de renversement d’une société que nous rejetons tous : toute initiative révolutionnaire.

    Non, ce texte n’a pas pour but de s’attaquer aux partis déjà haïs de la gauche plurielle. Car nous savons déjà que cette gauche est critiquable de par ses positions, de par ses actions, et de par le simple fait d’exister en tant que partis politiques, par le simple fait de réclamer le pouvoir.

    Ce texte a été écrit pour critiquer la gauche, quelle qu’elle soit. Son existence même. La gauche telle qu’elle est en 2003, dans ses partis, dans ses mouvements (l’altermondialisation pour n’en citer qu’un). La gauche qu’elle soit institutionnelle ou non. Pas seulement celle qui expulse les squatteur- euses et les sans- papier- e- s, qui se fout des travailleurs, qui pactise avec le Medef, qui lutte pour le pouvoir, qui use de tous les artifices de la société capitaliste.

    Toute la gauche. Celle qui milite. Celle qui réclame, qui proteste gentiment, qui veut réformer le capitalisme... Celle qui se dit libertaire, qui se complait dans le tourisme militant et dans ses revendications...

    Cette gauche est à détruire par le simple fait qu’elle plait, qu’elle séduit dans son fonctionnement actuel.

    Nous savons que les rassemblements militants de la gauche, d’Evian au FSE, en passant par le Larzac ne mènent à rien. Nous savons tous que les manifestations ponctuelles, les grèves d’un jour n’apportent rien. Et nous savons aussi que cet état de fait est en grande partie dommageable aux partis, aux syndicats et aux organisations de gauche.

    Ces organisations qui ne souhaitent pas la disparition d’un système qui les fait vivre ; tout autant que les collectifs qui se complaisent dans l’attente du grand soir. Pourtant, malgré cela, la gauche arrive toujours à créer l’illusion d’un changement possible. Un changement qui devrait passer par elle.

    La gauche récupère. La gauche phagocyte tout mouvement, d’où qu’il vienne. La gauche récupère volontairement, de par son fonctionnement même. Et involontairement de par son existence, de par la façon dont elle est perçue par le reste du monde.

    Un drapeau de la LCR dans un mouvement suffit pour que ce dernier y soit entièrement associé par les médias bourgeois (ou non). Actuellement tout mouvement DOIT être associé à la gauche. Sinon il perturbe. La gauche est associée aux mouvements car elle est active.

    Oui la gauche est active. La gauche critique ceux qui ne sont pas actifs. Mais tout en restant impuissante. Pourtant il ne suffit plus de montrer aux gens cette impuissance de la gauche. Il faut détruire la gauche, en commençant par détruire la vision qu’ont les gens de la gauche. Car par son activité débordante, qu’on ne peut nier, la gauche nuit à toute initiative révolutionnaire.

    La gauche est un grand canalisateur, un grand abrutisseur. La gauche est la télé, la religion des gens qui se sentent éveillés. Ces gens n’ont plus besoin de bouger, de vouloir. Leur activité militante leur suffit.

    Certain-e-s se laissent mener par la gauche. N’agissent que par elle. Mais qu’illes se laissent guider complètement ou non par la gauche, illes pensent toujours que leur activité, que leur appartenance à la gauche sert à quelque chose. Et c’est ce qui rend la gauche dangereuse.

    Pour détruire la gauche commençons déjà par ne plus être la gauche. Cessons de reproduire les schémas que nous critiquons. Cessons de revendiquer et de s’activer. Cessons de nous chercher des noms. Cessons de penser à notre image. Seule l’action compte. Maintenant il faut agir.

    Cessons de soutenir inconsciemment la gauche, cessons de participer à leur activité, il faut arrêter de cultiver cette image de gauche utile.

    Enfin empêchons la gauche de jouer ce rôle de récupérateur et de canalisateur.

    Systématiquement, la gauche doit devenir inexistante dans un mouvement qu’elle n’a pas insufflée. Commençons par détruire tout symbole de la gauche qui pourrait s’immiscer dans une lutte et qui participe à un phénomène de récupération, parfois inconscient mais inexorable.

    Quand la contagion de la gauche sera maîtrisée, il n’y aura plus qu’à la détruire, cesser l’aliénation. Pour que l’individu- e qui lutte existe en tant que tel, pour qu’une lutte ne soit plus associée qu’à sa cause et non à ceux qui la maintiennent. Pour que les gens ne se complaisent plus dans une activité militante inefficace.

    Le changement se fera sans la gauche ou ne se fera pas.

    Catta

    Publié dans Non Fides N°II.
     
  3. scrap-girl
    Offline

    scrap-girlMembre du forum

    16
    0
    0
    Mai 2009
  4. libertaire, féministe, chaos/Nihiliste
    Je pense que, au fond, c'est plus fort que nous. Déçus par la droite, on fonde quelques espoirs sur la gauche. Et pourtant tu as tout à fait raison. :ecouteurs:
     
  5. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Pour continuer dans les saines lectures voici un lien critique sur le citoyennisme.

    http://infokiosques.net/imprimersans2.php?id_article=443

    Une vague idée du texte :
     
  6. Ungovernable
    En ligne

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    244
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  7. anarchiste, autonome
    tu devrais poster ca dans le zine :p
     
  8. popo pipo
    Offline

    popo pipoJe viens en ami. Expulsé par vote

    193
    0
    0
    Mai 2009
    :D
     
  9. Sword
    Offline

    SwordMembre du forum Membre actif

    174
    0
    0
    Avr 2009
  10. auto-gestionnaire
    Très beau texte!L'action d'un groupe doit être indépendante!!!!
    Et surtout radical pour faire bouger les choses une fois pour toute!

    Mais entre supprimé la gauche et laisser libre champ d'action à la droite je préfère encore croire en la gauche même si elle se fout parfois de notre gueule( voir souvent)

    Désolé si je vais paraître inculte mais quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'est un zine?
     
  11. Ungovernable
    En ligne

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    244
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  12. anarchiste, autonome
    un magazine internet qui publie des articles ou de l'actualité
     
  13. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Pas forcément internet.
     
  14. Ungovernable
    En ligne

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 684
    244
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  15. anarchiste, autonome
    Oups, oui en effet

    j'avais lu "qu'est ce qu'un webzine" :p
     
  16. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    UN article interview d'un ancien de LO

     
  17. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
  18. Junkie
    Offline

    JunkieFuck les Capitalistes

    5
    0
    0
    Mai 2009
  19. libertaire
    Merci bien pour cet article fort intéréssant ! :rock:
     
  20. scrap-girl
    Offline

    scrap-girlMembre du forum

    16
    0
    0
    Mai 2009
  21. libertaire, féministe, chaos/Nihiliste
    Ah oui même les ballades en forêt... Je connais quelqu'un qui a fait parti du LO à une époque. Mais il est parti à cause du manque de "democratie". :ecouteurs:
     
  22. Vialou
    Offline

    VialouSyndicaliste énervé. Membre actif

    433
    0
    8
    Mai 2009
  23. anarcho-communiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    Au fond on ne sait pas si on est de gauche, la seule chose dont on est sûre, c'est qu'on est pas de droite... Merci à cet article qui nous montre que l'esprit du site va plus loin que ce que l'on peut voir à la télé...
     
  24. Mamelon
    Offline

    Mamelonrésistant Membre actif

    740
    0
    14
    Oct 2005
    C'est quoi exactement le LO? Je vois l'abbrévation partout mais peu de détails sur ce groupe.
     
  25. nestormakhno
    Offline

    nestormakhnoMembre du forum Comité auto-gestion Membre actif

    883
    0
    31
    Juin 2007
    France
  26. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire, anarcho-fédéraliste
    c'est lutte ouvrière un parti trotskyste
     
  27. k1000
    Offline

    k1000Membre du forum Membre actif

    412
    0
    11
    Jan 2009
    Totalement d'accord pour ne pas m'identifier à la gauche social démocrate, je participe néanmoins à des actions ponctuelles (manifs, cercles de silence, die-in...) organisées et soutenues par des assos, groupes et partis "de gauche". De droite, ça ne m'est jamais arrivé. Dois-je en conclure que je suis "inconsciemment" de gauche?
    ça se soigne, doc?
     
  28. jeunevoleur
    Offline

    jeunevoleurMembre du forum Membre actif

    2 451
    3
    110
    Mar 2008
    Il n'y a pas de gauche hors la social démocratie.
     
  29. scrap-girl
    Offline

    scrap-girlMembre du forum

    16
    0
    0
    Mai 2009
  30. libertaire, féministe, chaos/Nihiliste
    Ben "inconsciemment de gauche" c'est dur à dire... Tu n'es pas de droite, donc faire des manifs de gauche est un moyen de contestation :ecouteurs:
     
  31. jujujezz
    Offline

    jujujezzMembre du forum

    19
    0
    0
    Oct 2007
  32. , internationaliste
    Vous en reviez, le PS le fait!

    La gauche molle va s'auto-détruire gràce au PS. Il veut tenter des rapprochements pour survivre mais ça va le tuer: il perdra ses militants "radicaux" en cas de rapprochement avec le Modem, ou alors il perdra ses militants "mous" en cas de rapprochement avec le PC ou l'extreme gauche.

    De toute façon, le PS va mourir, la crise a ouvert les yeux de pas mal de gens, qui savent maintenant que c'est pas en votant pour des politiciens adeptes du bla bla inutile qu'ils vont se protéger des abus du capitalisme.
     
Chargement...