Chargement...

Nîmes - INDEXATION sur le... (26-11-2022)

Discussion dans 'Agenda militant - manifestations et évènements' créé par Info-Manif, 20 Novembre 2022.

Nîmes - INDEXATION sur le COÛT de la VIE : La mobilisation continue !

Préfecture du Gard, 10 Avenue Feuchères, Nîmes

Samedi, 26 Novembre 2022 - 02:00 PM
(fin le Samedi, 26 Novembre 2022 - 08:00 PM)

Fuseau horaire: Europe/Amsterdam


Cet événement est terminé...
  1. Info-Manif
    Offline

    Info-ManifMembre du forum

    133
    0
    85
    Oct 2022
    INDEXATION sur le COÛT de la VIE : La mobilisation continue !
    Comme chaque samedi :

    R A S S E M B L E M E N T

    devant la Préfecture du Gard

    --------------------------------------

    INDEXATION des salaires et allocations
    sur le COÛT de la VIE.

    .

    Les prix ont augmenté de 5,6 %, selon l'INSEE.

    Dans la réalité, ils ont grimpé de 12 %.

    .

    S'il y a un tel écart, c'est tout simplement parce que l'indice officiel, ne prend pas en compte la proportion de la part que prend chaque produit consommé, dans le calcul d'un budget familial

    Par exemple, les loyers ne représenteraient que 15 % des dépenses d'un foyer, alors que dans la vraie vie ils atteignent plus de 30 %. Idem pour les carburants qui n'interviennent qu'à hauteur de 2 %, dans ce mode de calcul.

    .

    Ainsi, des articles qu'on achète rarement, sont considérés par l'INSEE, à égalité avec ceux qu'on consomme tous les jours.

    Or chacun l'a constaté, les prix des produits de consommation courante (alimentation) se sont envolés, dans la période récente, alors que les articles renouvelés occasionnellement (voiture, informatique, électroménager) ont moins progressé.

    .

    Cette manipulation contribue donc à minorer l'augmentation réelle des prix, et met en évidence la nécessité d'un organisme de contrôle des prix, indépendant du gouvernement.

    Néanmoins, même officiellement, les salaires et allocations n'ont augmenté que de 3 %, c'est-à-dire que cela ne représenterait que la moitié de l'inflation, dans le meilleur des cas (pour Macron).

    .

    L 'Indexation des salaires et allocations est donc un impératif, pour qu'il y ait maintien du pouvoir d'achat. C'est un dispositif qui existait autrefois, et qui s'appelait : « L' Echelle Mobile ». Il a été supprimé en 1983 par un gouvernement socialiste.

    Depuis, tous les dirigeants au Pouvoir, s'opposent à son rétablissement, prétextant que cela créerait «une boucle prix-salaires» qu'on n'arrêterait plus. Ils oublient simplement de dire que se sont les prix qui augmentent toujours les premiers, avant les salaires …et non l'inverse.

    .

    Mais pour éviter une telle spirale, la solution se trouve dans le blocage des prix.

    Macron l'a dit il n'en veut pas « …Vous comprenez l'attractivité de la France" ; "…la compétitivité" ; "…les délocalisations" ; "…le chômage ».

    .

    Alors ? IMPOSONS LE BLOCAGE des PRIX !

    [​IMG]

    Source : message reçu le 18 novembre 17h


    Préfecture Du Gard, 10 Avenue Feuchères, Nîmes

    Samedi 26 Novembre 2022 à 15h

    [​IMG]