Chargement...

Mieux organiser une manif pour se défendre ?

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par pilou-ilou, 23 Octobre 2019.

  1. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 692
    317
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  2. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    paris-luttes.info/seance-de-deplacement-collectif-12767

    j'ai lu ça et je ne sais pas quoi en penser.
    Vu les armes à feu des milices capitaliste, y a t'il de bonnes techniques pour résister, se défendre ?
    Les manifs sont elles toutes vouées à l'échec ?
    vu qu'il y a des caméras qui analyse nos déplacements pour mieux nous nasser. Même des drones.
    qu'on nous retire systématiquement nos éléments de protection ( masque lunette etc...)
    qu'on nous fouille et qu'un vulgaire stylo bille est considéré comme arme par destination.
    Repenser les manifestations est vraiment une nécessité.
    Car a force les gens ayant trop peur ne défilerons plus et les milices auront gagnés.
     
  3. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  4. syndicaliste
    Je suis pas sur que la manif est aujourd'hui le moyen le plus efficace pour se faire entendre.
    On fait chier les gens, on se met en danger, on risque gros et on y gagne pas grand chose.
    Les politiciens s'en foutent et les flics sont des travailleurs comme nous.
    La grève générale est le moyen de lutte bien plus efficace, on emmerde le capital et c'est pas à coup de tazer qu'on fera travailler un ouvrier.
     
  5. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    8 542
    1 340
    4,574
    Nov 2012
    A peine inscrit et tu sors ce genre de conneries ?
    Soit tu tentes de faire de la provoc, soit t'es un véritable bouffon !
    Bref...
     
  6. K0dama
    Offline

    K0damaMembre du forum

    18
    3
    0
    Fev 2019
    France
    @pilou@pilou-pilou : pour moi tu mets le doigt sur un vrai p** de problème : la montée historique de l'asymétrie qu'a permis la concentration du capital.

    Ici, tu évoques l'aspect technologique, les instruments actuels du maintien de l'ordre en France, pour dangereux et brutaux qu'ils puissent être, sont gentils à côté de ce qu'ils sont là où l'on envoie les chars disperser les manifs, (étant entendu que dans ces pays-là, la réponse ne serait peut-être plus la manif mais la guérilla et on pourrait reparler ailleurs de l'efficacité ou non de la guérilla). Donc oui, c'est un vrai sujet, et il va monter avec les drônes, les nanotech, les analyse des signaux "faibles" sur les réseaux sociaux etc.

    Puisque tu évoque la question de l'échec des manifs, il se joue aussi en amont en en aval de la manif par toute une com' ultra-puissante. Dans ce conflit le capital, outre le bâton technologique que tu décris, a pour lui de séduisantes carottes de contrôle des foules qui à commencer par les smartphones et autres jouets interactifs qui à la fois surveillent l'individu et lui biberonnent un prêt-à-penser boosté à la dopamine.

    Enfin, il y a un truc qui me chiffonne : la manif, la casse, ou, Ötzi, la grève... tout cela est profondément local et territorialisé. le capital, lui, est totalement mobile et déterritorialisé. Si ça chauffe trop quelque part ("trop" = on perd ou on gagne moins d'argent qu'on en gagnerait en supportant tous les coûts qu'il y a à bouger), pas de problème, on ferme la boîte et on va l'ouvrir à Bengalore - un exemple - ou à un endroit où ça ne chauffera pas. Ce n'est pas à coup de tazer qu'on force un ouvrier à travailler, c'est à coup de chômage. Donc, pour moi, sauf à avoir une vraie coordination internationale du mouvement social en général, ben... à mon sens, que ce soit la manif ou la grève, c'est pas gagné "en général". Ne serait-ce que parce que les problématiques sociales sont encore très nationales. Divide et impera.

    Après : @Ötzi@Ötzi, je suis donc assez d'accord avec toi sur les manifs en général (sauf que non, dans une manif, les flics ne sont pas "comme" les manifestants : ils sont en face.....!)

    MAIS sur des cas particuliers, bien identifiés et très clivants, il faut être honnête, il y a des manifs qui réussissent et mènent au retrait de mesures ou à des évolutions législatives dont on se satisfait ou non (moi, plutôt pas) mais qui montrent que les pouvoirs publics ont - au moins partiellement - plié. Voir par exemple : retrait du CPE, abandon de l'écotaxe, suppression des mesures de fiscalité des carburants du projet de loi de finances 2019, avec un retour très nettement modéré en PLF 2020...

    Il me semble que ce ciblage des enjeux est souvent un problème pour trois raisons :
    - les militants légitimement souhaitent la convergence des luttes,
    -et le fait qu'anar, libertaire ou marxiste etc. peu importe, le problème pour le militant n'est pas "un" sujet, mais l'organisation en général de la société
    - avec en plus l'idée pas fausse qu'une contestation diffuse fédère plus qu'un point de détail et donc pèse plus


    A partir de là, puisque tu poses la question de l'organisation, ce que je vois c'est un besoin d'organisation :

    1) en amont pour (a) une com qui pose clairement le sujet et explique la légitimité de la manif ; (b) essayer de trouver un maximum de coordination internationale... je sais...

    2) pendant en renversant l'utilisation des moyens de contrôle technologique et de la dictature de l'émotion. Toute une série de cas récent montre que la police vit très mal de se faire filmer en train de casser du manifestant innocent. Cela nuit à son image, et société du spectacle oblige, l'image fait tout.

    3) après en communiquant pour éviter qu'une actu ne chasse l'autre.

    Avec la difficulté d'équilibrer le (2) et le (3). pas facile : mon sentiment est qu'on fait le jeu des pouvoirs publics à chaque fois que le sujet pour les médias cesse d'être le pourquoi de la manif et le nombre de manifestants pour devenir les conditions de la manif (violences de la police ou des manifestants)...

    Dernier point : il me semble, mais c'est peut-être une erreur, qu'il y a des différences entre manif "pour" et manifs "contre", non ?
     
  7. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  8. syndicaliste
    Oups désolé, je le ferai plus. Je pensais que depuis le dernier album de Renaud c'était entré dans les normes...
     
  9. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 492
    500
    141
    Jan 2009
    France
  10. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ah bon ?
     
  11. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  12. syndicaliste
    Moi je crois aux résultats. Regardez par le passé, les manifs au point de vue résultats ça a donné quoi ? et plus récemment Gilet Jaunes, Extinction... A part y perdre un œil ou une main.
    Par contre les grèves, c'est autre chose.
     
  13. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 492
    500
    141
    Jan 2009
    France
  14. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Regarde le passé, les flics sont envoyés pour mater les grèves quand elles deviennent trop dérangeantes.
    Et les grévistes qui se disent "les flics sont des travailleurs comme nous" et refusent de tenir le rapport de force que les flics imposent retournent travailler.
     
  15. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  16. syndicaliste
    Ben oui quoi, tu crois que le patron de l'abattoir ou je bosse il va venir nous botter le cul si on arrête le travail ? On bosse pas et ils perdent du fric. C'est un rapport de force ou on gagne à tous les coups si on a un minimum de conscience collective.
     
  17. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  18. syndicaliste
    Tous les avantages sociaux qu'on a eu par le passé, c'est par la grève qu'on l'a gagné. La sécu, les 8h, les CP .... PAr contre chaque fois qu'un ouvrier s'est fait buter c'était toujours dans les manifs.
     
  19. K0dama
    Offline

    K0damaMembre du forum

    18
    3
    0
    Fev 2019
    France
    Oui, dans le passé : en économie fermée. En économie ouverte, ça devient sérieusement plus difficile en particulier si tu bosses dans un secteur "délocalisable".
     
  20. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  21. syndicaliste
    Maintenant faut savoir ce qu'on veut.
    Aller manifester pour des trucs qui ne nous concerne pas en tant que travailleur , je trouve ça con.
    Exemple quand j'étais jeune j'ai été à une manifestation pro palestinienne, avec le keffier et tout...
    Aujourd'hui trente ans après, je me dis que c'était con.
    D'une part jamais un palestinien n'ira manifester pour mes droits et au final de toute façon ça n'a rien changé.

    Par contre il a deux ans on a fait grève pour avoir des temps de pauses pipi, ça a duré deux jours aujourd'hui, on va pisser quand on veut.
     
  22. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 492
    500
    141
    Jan 2009
    France
  23. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Oui et avec des affrontements entre grévistes et flics.
     
  24. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  25. syndicaliste
    Oui t'as surement raison, mais c'est pas ce que je dis. Je suis ouvrier moi , j'ai pas fait l'Ena. Mais ce que je sais, je le sais. Je dis que les manifs ça fait chier tout le monde et ça n'a pas de résultat. La grève ça fait chier le capital et si c'est suivi on gagne à tous les coups.
     
  26. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 492
    500
    141
    Jan 2009
    France
  27. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Je suis d'accord que les grèves c'est plus efficaces, mais les manifs ont pas le même but. Elles permettent de réunir à un même moment et en un même lieu des salariés de différentes entreprises et du coup contraint à avoir des revendications communes. D'autre part elles ont une plus grande portée médiatique alors que les grèves sont souvent passées sous silence. Une manif c'est une démonstration de force, c'est avant tout symbolique mais pas complètement inutile.
     
  28. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  29. syndicaliste
    Ouais t'a peut être raison sur le point du ralliement. Pour les réseaux et tout...
    Mais tu avoueras que du point de vue énergie-mise-en-œuvre/résultat-obtenu, c'est peanuts !
    Le capital ne va pas s'effondrer avec une manif nationale. Par contre si tous ces gens utilisaient leurs énergie en attaquant là ou ça fait mal. Blocage des chaines logistiques, grève dans les centrales électrique, grève et coupure télécom, arrêt des hôpitaux... En deux jours tu obtiens TOUT ce que tu veux.
    Le peuple a le pouvoir et il l'ignore.
    J'arrive à penser que la manif est une manipulation mentale gigantesque induite par le pouvoir particulièrement parce que ça défoule les travailleurs et ça n'a quasi aucun effet sur les profits du capital.
     
  30. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  31. syndicaliste
    Quant à la portée médiatique, les médium sont à la solde du capital, donc il te montrent les abrisbus en feu, ça fait peur aux mémés. Tandis que le jour ou mémé elle peut plus s'acheter son kilo de saucisse parce qu’il y en a plus ça va la toucher crois moi !
     
  32. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  33. syndicaliste
    Le flic il aime la castagne et en plus c'est légal. Tu le ferais pas toi ? Ça doit être marrant d'être crs. Moi je les comprends un peu. Et puis, ils ont de familles à nourrir aussi. Faut comprendre. C'est sur , faut pas être malin pour choisir ce métier mais bon y'en a des sympas. J'ai un pot flic syndicaliste il est super cool. Lui son métier c'est de taper, il tape. Qu'est ce que je dois dire moi ? Les crapules ce sont les gens au dessus. Pas les travailleurs.
     
  34. Ötzi
    Offline

    ÖtziÖtzi le saigneur. Expulsé par vote

    43
    1
    1
    Oct 2019
    Homme
    Belgium
  35. syndicaliste
    En plus , en 36 en Espagne, tu crois quoi ? Qu'il n'y avait plus de flic du coté républicain ? Et non, y'avait la guardia civil à Barcelone et ils faisaient leur boulot de flic. Sauf que les gars au pouvoir c'était des révolutionnaires, et même que Federica Montseny elle était ministre. Et ça se passait très bien.
     
  36. pilou-ilou
    Offline

    pilou-ilou  Comité auto-gestion Membre actif

    1 692
    317
    22
    Avr 2016
    Homme
    France
  37. libertaire, anarchiste, féministe, anarcho-syndicaliste, syndicaliste, auto-gestionnaire, synthèsiste, anarcho-fédéraliste, anti-fasciste, anti-autoritaire
    tu abordes des points plus qu'intéressants.
    Ce qui est sûr c'est que les manifestations de papa ne sont plus les manifestations de nos jours. Les technologies ont changés de côte des répressifs. Ce qui est certain que si on ne s'adapte pas pour déjà ne pas être blessés ou tués, ont risque de voir de plus en plus de réticence à manifester tant le risque sera grand, et c'est d'ailleurs pour ça que les répressifs ont déployés tout un arsenal de guerre et que les tribunaux leurs on emboités le pas pour distribuer des peines de prisons et amendes pour des raisons de plus en plus futiles et plus que discutables. Et de plus on garantit l'impunité aux répressifs qui blesse et tue, avec des enquêtes de l'IGPN complice et qui absolvent leurs collègues.

    Je pense qu'il est plus que nécessaire qu'aux seins des groupes de militants il faut réfléchir à de nouvelles pratiques dans les manifestations. Je pense à Hong kong ou les manifestants se sont munis de pointeur laser pour aveugler les répressifs ou foutre en l'air les caméras. et il doit y avoir des trucs qui ne blessent pas ni ne tue et qui rendent le travail des répressifs pénible ou inefficace.

    Comme tu le souligne si bien les médias ( lèche cul du pouvoir et des bourgeois ), il faut les court-circuiter pour diffuser des images autres que celles elles veulent bien diffuser, pour pas froisser le pouvoir. Cela dit de plus en plus de médias non officiels fleurissent sur internet et sont beaucoup consultés et ont une côte de crédibilité bien supérieur aux médias lèches culs.
     
    K0dama apprécie ceci.
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    149
  2. Réponses:
    2
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    62
  5. Réponses:
    5
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    3
  8. Réponses:
    0