Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Métier: commerçant de cadavres

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 25 Octobre 2009.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    "L'exposition Bodies (qui nous permet de "contempler" des cadavres qui ont été conservés grâce à une technique appelée plastination) ouvrira bientôt ses portes à Montréal.

    Une expo semblable (OUR BODY) a déjà été interdite en France, car l'origine des cadavres était douteuse.

    Des indices permettaient de penser qu'il s'agissait de cadavres de prisonniers qui avaient été exécutés.

    Devrait-on interdire la tenue de cette expo chez nous?

    Aimeriez-vous ça qu'une entreprise privée expose votre cadavre SANS VOTRE CONSENTEMENT pour faire du fric?

    La loi devrait-elle permettre le commerce des cadavres?

    _________

    P.S.: Il y a deux ans, une expo semblable s'est tenue au Centre des Sciences de Montréal: LE MONDE DU CORPS 2.

    Mais il ne s'agissait pas de la même exposition. Les promoteurs du MONDE DU CORPS 2 avaient eu recours à un comité d'éthique, et l'origine des cadavres exposés était connue. Il s'agissait de corps de gens qui avaient ACCEPTÉ VOLONTAIREMENT de faire partie de cette expo.

    Les promoteurs de BODIES ne sont pas aussi "regardants". Ils achètent leurs cadavres en Chine. Or, on connaît le système judiciaire chinois. Disons que ce n'est pas le Royaume des droits de la personne. Le corps que vous contemplez lorsque vous visitez l'exposition BODIES est peut-être le corps d'un ennemi du régime qui a été exécuté dans des circonstances obscures...

    Aimeriez-vous voir le corps "plastiné" de votre grand-mère la prochaine fois que vous visiterez un Musée à Béjing?"
     
  3. thibaut
    Offline

    thibautMembre du forum

    33
    0
    0
    Oct 2009
  4. anarchiste
    il est ou l'intéré de voire des cadavre?
     
  5. Chien Noir
    Offline

    Chien NoirAnartiste Membre actif

    239
    0
    4
    Mai 2009
    Ici le problème n'est pas l'intérêt.
    D'ailleurs il y en a beaucoup : on voit comment le corps est fait, etc.
    Mais je préfère en regarder une copie plutôt qu'un vrai, corps d'un opposant au régime chinois exécuté puis vendu...
     
  6. headskin
    Offline

    headskinGeek Membre actif

    332
    1
    5
    Juil 2009
    Switzerland
  7. libertaire
    Poussière, tu retournera a la poussière.

    Un mort n'est qu'un mort, ce qu'on fait de son cadavre n'as pas d'importance ( a part spirituelle et religieuse) ce n'est que de la chair, que de la poussière comme nous tous.

    Youhou, t est mort t'as t'as plus rien a dire et je pense, que c'est le dernier problème de celui qui est mort, que de penser a ca.

    Et a moins qu'on l'aille volontairement sortis de sa tombe, ce qui parait improbable, pour l'afficher au public, la c'est du domaine pénal, autrement je voit pas en quoi des cadavres, quel qu'ils soient, et qu'importe la façon dont ils sont mort, ne devraient pas choquer, être interdit, ou devenir tabou, un point c'est tout.

    Il est mort, il a vécu sa vie, c'est tout, y a pas a chercher plus loin, donner une excuse pour se dire victime du système, alors que tu ne sais absolument pas qui est ce type, ni comment il est mort, et donner des raisons ''obscures'' a sa mort pour présenter un sujet comme sa pour donner raison a ta pensée, n'est en rien constructif.

    On a bien plastifié staline, on en fait pas un plat, alors pourquoi pas plastifié un opposant chinois ou un facho amerloque ? Parce qu'on s'en fout.

    La ou serait le problème, c'est si l'on disait, ce corps appartenait a tel, qui a fait ca et ca, ce qui n'est pas le cas, c'est juste une expo de corps, de chair, de viande, et rien n'entachera jamais l'âme, de ton opposant chinois.
     
  8. Tazon
    Offline

    TazonMembre du forum Membre actif

    1 487
    2
    24
    Nov 2008
    France
    Si le vendeur de cadavres est à l'origine de la mort du gars, ça à tout de même une certaine importance. Après je suis assez d'accord sur le fait que ce n'est qu'un "bout de viande" mais si l'auteur de l'exposition a fait commerce avec son assassin la ça me dérange, pas l'exposition des corps en elle même mais plutôt ce qu'a fait l'auteur de cet expo.



    L'intérêt est purement scientifique, si l'être humain n'avait jamais mis le né dans les entrailles de ses mort la médecine ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui.
     
  9. Sullivan
    Offline

    SullivanGlandeur rêveur Membre actif

    1 430
    2
    1
    Sept 2008
    France
  10. libertaire
    Perso je dirais que même si bon un macchabée est dans l'absolu une charogne comme une autre, comme il y a encore un tabou sur la mort, ceux qui en font commerce (en plus d'être capitaliste) sont plus facilement des pourris que dans d'autre domaine. Donc la prudence est de mise^^
     
  11. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    247
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  12. anarchiste, autonome
    Oui mais en restant hors de tout dogmes religieux je suis d'accord pour qu'on accorde de l'importance aux morts. Par exemple de continuer à les enterrer pour d'avoir une place où se reccueillir pour les proches, sauf quelques cas particuliers où le lieu d'enterrement pourrait devenir un lieu de culte (comme par exemple les supposés restes d'hitler ont été dispersés partout pour éviter que ca devienne un lieu de culte)

    Même si c'est banal, "que de la poussière" comme tu dis, l'être humain a besoin de ca quand on est en dueil d'un proche disparru. Je vois ca comme la même chose que quelqu'un qui garde un objet quelconque ayant appartenu à un proche décédé en sa mémoire....
     
  13. headskin
    Offline

    headskinGeek Membre actif

    332
    1
    5
    Juil 2009
    Switzerland
  14. libertaire
    Les reste sont dans un quartier d'HLM, très bien accessible, et en aucun cas dispersé, ils sont la juste sous la route en face des HLM (a ce que m'avait dit la guide quand j était a Berlin)
    Et même si les restes ont été dispersé, rien n'empêche qu'il reste dans nos mémoires.

    Je veux bien accorder une certaine importance aux morts, mais de la a garder un lieu exprès pour eux, me semble inutile, du fait qu'un mort n'existe que dans notre mémoire, et dans certains objets.

    Le fait de garder les morts dans un cimetière ne vont pas faire de ceux-ci des etres plus ''la'' ni améliorer la mémoire de ceux qui l'ont connu.

    Je considère le deuil inutile, dans le sens ou c'est contraire (dans une certaine logique) de contraindre un mort a faire partie intégrante de notre tristesse, alors qu'il est bien mieux la ou il est.

    Pour être plus explicite, je trouve légitime de faire un deuil, mais de la a garder le corps pour le faire, je trouve sa absurde, le corps n'est qu'une enveloppe, l'esprit n'en a aucunement besoin pour rester dans nos mémoires, et nous n'en avons aucunement besoin pour faire le deuil.

    J'ai perdu des proches, des amis, mais même si je suis tenté a me recueillir sur leur tombes, je sais au fond de moi que le simple fait de penser a eux, suffit pour qu'ils existent dans mon esprit, et qu'ils continuent de vivre a travers moi.

    Mais chacun sa vision de la mort, et de l'après-vie, nous seront tous instruits une fois le passage passé.

    Perso, le jour ou je meurt, j'ai demandé qu'on m incinère et qu'on m utilise comme engrais, ca coute moins cher, et je serai utile une derniere fois.
     
  15. Verdâtre
    Offline

    VerdâtreSubversif primitif Membre actif

    209
    1
    0
    Jan 2009
  16. anarchiste
    On ferait bien de se préoccuper des supposés opposants politiques chinois avant qu'ils ne soient plastifiés et exposés, à ce stade ils ne risquent plus rien.

    Pour dire autrement, le sort post-mortem de quelques individus me semble assez insignifiant en comparaison des souffrances des vivants.

    PS: Un des premier truc extraordinaire disponible sur Internet fut le "visible human". Deux personnes qui ont donné leur corps à la science et se sont fait découper en fines lamelles (0.3-1mm) . Il est maintenant possible de les voir sous tous les angles:
    http://visiblehuman.epfl.ch (puis aller sur real time slice navigation)
     
Chargement...