Chargement...

Merde à la dictature du travail.

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Naphta, 9 Janvier 2008.

  1. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Amis Travailleurs, Etudiants, lycéens, collégiens, ou même maternels -sait-on jamais-, refusez la dictature du travail, base fondamentale de toute société totalitaire.

    Depuis l'âge de deux ans, on vous apprend qu'il faudra travailler toute votre jeunesse, afin de travailler mieux pendant vos vieux jours. L'idée à fait son chemin dans votre tête, et même si vous vous pensez anarchiste, vous continuez à faire vos devoirs de français, ou vos DMs de math. Au fond, vous pensez que pour pouvoir résister, il faut tout de même un minimum vital. D'ailleurs, vous aimeriez bien avoir un boulot qui vous permette de gagner votre vie. Nourris aux promesses d'avenir, et à grands verres de bonnes ou mauvaises notes, vous croyez, vous aussi, à l'instar de messieurs les communistes qu'il est nécéssaire de conserver un minimum de travail effectué pour maintenir une cohésion sociétale.

    Abandonnez vos études, gerbez vos diplomes, crachez sur votre travail. Ne vous laissez pas convaincre par ces promesses d'avenir spécieuses ou par le jugement porté sur votre travail. Votre travail n'est pas vous, vous n'êtes pas votre travail.Cessez de croire au système éducatif, il ne croit plus en vous...

    La dictature du travail a déjà de l'avance sur vous, depuis votre naissance. Vous avez du retard. ;)
     
  2. Baloo
    Offline

    BalooRésistant au front Membre actif

    227
    0
    5
    Sept 2007
  3. , gauchiste, auto-gestionnaire

    Puis-je savoir comment propose tu de gagner notre bou de pain a la fin de la journé ? personelement, meme si un sentiment d'exploitation de fait ressentir, je pense qu'un minimum de travail est le bienvenu dans la survie. Et je souhaite aussi que les etudiants ( en medecine par exemple ) soient bondé de boulot et -ce jusque dans leur carrière. Je pense que c'est au sacrifice des vies de certain dans le boulot que les problemes telle que la recherche ( en medecine toujours ) puisse evoluer. Cela aurait pour consequence de pouvoir soigné encore et toujours plus de maladie.
    Bon apres, je cite un cas bien speciale ^^
    Celui qui veut etre eboueur je comprend vraiment pas pourquoi il devrait avoir son Bac ... ( Il y a tellement de chose stupide comme sa :ecouteurs: et je t'accorde que tu a raison sur certains points ).

    Donv voila je croi aux valeurs du travaille.
    Et il faut savoir respecter le travaille des autres aussi.
    Mais faut garder en tete qu'il ne faut pas que sa tourne a l'exploitation ( comme c'est surement le cas ds divers travaux ex: agents de service bien souvent sous-payé et heures sup impayé dans les hopitaux ... ) pas contre je ne souhaite pas forcement que la police touche leurs heures supps. question de principe xD

    Bon .. ba voila mon point de vue ^^
    :beers:
     
  4. Killer-chan
    Offline

    Killer-chanSS Membre actif

    221
    0
    0
    Déc 2007
  5. libertaire, anarchiste, auto-gestionnaire
    J'suis d'accord avec vous deux en même temps, on nous fait apprendre des conneries inutiles ( par exemple tous les théorèmes en maths qui finalement serviront a une petite minorité ), d'autant plus que jsuis de moins en moins motivé, mais d'un autre coté comment espérer gagner assez sa vie pour pouvoir se nourrir, se loger et vivre correctement ? Si quelqu'un trouve une solution, je suis preneur :ecouteurs:
     
  6. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Bah.

    Tu peux savoir. Je plante mes choux, mes salades, mes tomates, j'ai quelques chèvres aussi. J'ai un voisin qui fait pareil, et un autre qui fait pareil. A côté de ça, je compte sur la générosité des gens, qui me filent un peu de thunes dans la rue quand je joue de la gratte.

    La différence entre ton avenir, et ma vie, c'est que moi, mon bout de pain, j'ai pas à attendre la "fin de la journée" pour pouvoir en profiter.

    Ceci étant, tu as mis le doigt sur quelque chose d'important : Pour vivre élégamment, il faut travailler.... C'est précisément ce que j'appelle la dictature du travail, et ça pue. Démocratie mon cul. T'es forcé de travailler et de t'user à la tâche, jusqu'à ce que t'es enfants soient obligés de te remettre des couches. Lâcher le travail, c'est se mettre en marge de sa dictature.

    Jeunesse aseptysée ! Les étudiants manifestent aujourd'hui pour s'intégrer à la société, alors qu'avant, ils manifestaient pour s'en écarter... Comme quoi, la propagande gouvernementale fait son chemin.
     
  7. Choucroute
    Offline

    ChoucrouteMembre du forum Expulsé par vote

    776
    0
    0
    Sept 2007
  8. apolitique/Indécis
    Ah putain la vie idéale : s’occuper de son jardin pour se nourrir, construire sa maison pour se loger, ne pas avoir d’impératifs et de patrons, gérer son temps comme on le souhaite, faire la sieste, traire ses chèvres, baiser sa femme ou son homme, jouer avec ses enfants, fumer un pet au clair de lune… parfois j’ose encore croire que cela est possible, car c’est la vie dont je rêve, mais combien de flics, combien de bourgeois, combien de racailles pour nous en empêcher ? combien de politiciens, d’idéologues, de sociologues etc… ? combien d’êtres humains pour nous rappeler quelle sale race nous sommes ?

    Sans oublier tout ce qu’on nous met dans le crâne depuis toujours, et qui nous empêche bien souvent de tout laisser tomber pour tenter de revenir à l’essentiel. Putain quand je vois des punk à chiens dans les rues de paris je me dis que ces gens là ont tout compris, et que les anarchos-bourgeois de la LCR et autres ne méritent décidemment que le mépris et la violence…
     
  9. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Bah, pour vivre heureux, vivons cachés. L'utopie sur les cendres de la société capitaliste, ça n'existe pas, il faut vivre en marge, et laissez ces cons se bouffer entre eux
     
  10. Choucroute
    Offline

    ChoucrouteMembre du forum Expulsé par vote

    776
    0
    0
    Sept 2007
  11. apolitique/Indécis
    Ben c’est gore quand même de vivre à la marge, entre les flics qui te cassent ta cabane, les bouffons qui te lancent des cailloux en te traitant de clodo, les gens qui te regardent de travers, la famille et les amis qui désapprouvent…

    Faut quand même avoir un sacré caractère pour faire abstraction de tout ça…
     
  12. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Quand je te dis en marge, ça peut être vraiment en marge, si tu penses ça... Par exemple la grande valette... Un village anar perdu dans une vallée inocuppée.... Mais je doute que les punks à chien en aient quelque chose à faire eux... Ils vivent en marge, et pourtant, en plein coeur de la société.
     
    Dernière édition par un modérateur: 9 Janvier 2008
  13. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Je vais faire mon vieux con (en même temps j'ai choisi le blase qui va avec) mais le travail, c'est pas seulement rendre ses devoirs de français à la maîtresse.

    Vous écrivez depuis un ordinateur que des travailleurs ont fabriqué, relié aux autres ordianteurs par des cables que des travailleurs ont fabriqué et que d'autres ont posé. Sans parler des fringues que vous avez sur le cul, de la bouffe que vous mangez...

    Même les punks à iench, ils ont pas fabriqué leurs fringues, ils ont pas eux même fait pousser les céréales qui ont fermenté dans leur 8.6 et compagnie. Et j'espère pour eux qu'ils connaîtront des conditions de vie un peu meilleures.

    Alors qu'on le veuille où non, on a besoin du travail. Et les rentiers, les vrais, comme les "rentiers de la misère" qui espèrent survivre avec pas grand chose ont besoin du travail des autres.

    Le travail, qui est pénible, qui fait bien chier, et qui empêche de faire autre chose, il est temps de réfléchir à comment mieux le partager et le réduire pour qu'il nous bouffe le moins possible la vie. Ca, c'est pour les utopies des sociétés futures.

    Pour la triste réalité des sociétés actuelles, la vie à la marge ne sera jamais qu'un modèle marginal. Mais d'expérience et pour avoir rencontré plusieurs cas, c'est toujours plus facile de vivre sans travailler pour les petits bourgeois qui ont leurs parents derrière eux.

    Qu'on ne m'interpète pas mal : je respecte le choix de ceux qui ont choisi la rue et la démerde. Mais ce n'est pas un modèle pour ma vie, et ce n'est pas non plus un modèle viable à grande échelle pour une société sans dieu ni maître.
     
  14. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Si tu supprimes tous les travaux inutiles dans une société idéale (remplissage de fiches de paie, banque, etc), tu arrives à 12 heures de travail par personne... PAR SEMAINE. Dans la mesure où c'est pour avancer avec la collectivité qui partage ton point de vue, et que le fruit du travail est partagé, je trouve ça plutôt convenable. D'ailleurs, je n'appelle plus ça du travail. Voilà :)
     
  15. skuat
    Offline

    skuatmembre souvent raide

    48
    0
    0
    Jan 2008
    j'étais punk à chien.. et j'ai vu, dans les montagnes, et dans les campagnes des gens se regrouper, cultiver leur salade, herbe, mouton, cidre(et calva, bien sûr !)..... ces gens ne travaillaient pas vraiment dans le sens ou on l'entend habituellement, tout simplement par ce qu'ils ne sont INSCRITS nul part ( assedic , rmi,urssaf...CPAM... voire même edf, gdf, saur...mé c'est une aut' histoire)
    Et pourtant, à les cotoyer, ils sont toujours occupés à bricoler qqch, planter, semer soigner, réparer, recycler.......
    a mon avis c'est eux qui sont dans le vrai. Il sont en marge. au contact direct de la nature,sans tout renier du progrès. la VRAI vie , quoi.


    je dis "eux", parce que, malgré ce témoignage je suis moi même inséré, numéroté, INSCRIT ( ... jusque sur les liste électorales...!! c vous dire l'ampleur du malaise !!! )
     
  16. Krymz
    Offline

    KrymzMembre du forum

    48
    0
    1
    Jan 2008
    moi jai une idée, il faudrait s'organiser de un. de deux on emprunte tous le max a la banque ou caisse, on se ramasse un bateau ou qquchose comme sa, des outils et les autres essentiel et on disparait dla map.... :) :ecouteurs:

    noter que puisque l'on disparait, on a pas a repayer l'emprun envers l'intitution qui controle le monde :D
     
    Dernière édition par un modérateur: 10 Janvier 2008
  17. skuat
    Offline

    skuatmembre souvent raide

    48
    0
    0
    Jan 2008
    j'crois que ça a déjà été pensé, par Noé....c'est pas très révolutionnaire, comme idée : on la trouve dans la bible !!!
     
  18. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Bof, comme idée, j'ai trouvé mieux. Déjà, on ne fait pas d'emprunt en liquide. Il y a plusieurs règlementations de la banque centrale qui font que la banque de second rang n'accorde qu'une faible pourcentage du prêt en liquide. Et de l'argent scriptural, quand tu n'as pas de distributeur, ça n'est pas très efficace.
     
  19. Baloo
    Offline

    BalooRésistant au front Membre actif

    227
    0
    5
    Sept 2007
  20. , gauchiste, auto-gestionnaire
    C'est vrai que vivre avec ses propres vaches, ses propres chevres et sa propres terre que l'on cultive me fait rever. Et tu a raison sur le fait de compter sur la genereusité des gens comme tu le leur rend bien.
    Le secteur tertiaire a presque fini d'englobber le primaire francais.
    Revenir a notre terre serait veritablement un acte engagé .
     
  21. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    Spéciste capitaliste.
     
  22. Marika
    Offline

    MarikaPourquoi jsuis "senior" ? Membre actif

    478
    0
    6
    Juin 2007
  23. libertaire, anarchiste, féministe, internationaliste, auto-gestionnaire
    t'as lu du Hannah Arendt Naphta ? Ca pourrait t'intéresser jpense, ses réflexions sur le travail et la technique.
    Moi jconsidére que faire pousser tes choux c'est aussi du travail. Tout n'est que travail. Pour consommer le minimum vital, survivre quoi, il faut produire ou cueillir. Le travail c'est une éternelle répétition de technique. Jpense donc qu'il faut préciser tes propos quand tu dis 'mort au travail', le travail n'est pas mauvais en soi, mais jsuis d'accord avec toi pour ce qui est du travail salarié, c'est d'ailleurs de celui-là que tu parlais, ai-je crut comprendre. On peut se débrouuiller sans le travail salarié, c'est le principe même du DIY. Le travail salarié c'est de l'exploitation, ce que tu produis rapporte 10000euros à l'entreprise, tu n'en toucheras que 1000. Les hommes ne sont pas des fourmis, le véritable progrès social sera là quand on se sera rendu compte de ça...
     
  24. Baloo
    Offline

    BalooRésistant au front Membre actif

    227
    0
    5
    Sept 2007
  25. , gauchiste, auto-gestionnaire
    xD
    loin de moi l'idée de garder tout sa pour moi, c'etait une simple image.
    Qui na jamais rever de vivre a la campagne avec des vaches, des moutons et un lopin de terre ?
    mais ma vache sera toujours ta vache et ton terrain le mien puisque j'espere bien que cher nous, la propriété sera aboli. ( quoique je tien a mes brosse a dent ^^)
    Et loin de moi l'idée de m'enrichir sur votre dos pour vivre pénard :ecouteurs:
     
    Dernière édition par un modérateur: 11 Janvier 2008
  26. Naphta
    Offline

    NaphtaMembre du forum Expulsé par vote

    1 209
    0
    0
    Juin 2007
    C'est assez banal. Et ça ne fait rien découvrir.

    Personne ne force à la répétition, à part la société de la spécialisation.

    Non, je ne parlais pas que du travail salarié. Ce n'est pas l'abolition du salariat que je veux, c'est le droit à la paresse.

    J'ai pas dit "mort au travail".

    Ne considérer que la dimension économique des choses, ça pue le marxisme totalitaire.

    Si la propriété est abolie, ça n'est ni ta vache, ni ma vache, ni notre terrain. C'est une vache, c'est du terrain. Et tout de suite, c'est moins moche ;)
     
    Dernière édition par un modérateur: 12 Janvier 2008
  27. John-John Tralala
    Offline

    John-John TralalaEncore un compte libre ! Expulsé par vote

    517
    4
    0
    Juin 2007
    Voila, j'ai la nausée.

    Merde au retour à la terre.
     
Chargement...