Chargement...

Médecine et capitalisme

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par ninaa, 18 Juin 2016.

  1. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Transfert d'une partie de "mouvement contre la réforme du travail" dans un topic spécifique (anarchie13 est d'accord). Le point de départ est ce texte posté par anarchie13:
    Mouvement contre la réforme du travail
    Une action "symbolique", c'est un message. (On est d'accord, le capitalisme ne mourra pas de quelques vitrines brisées).
    Quand on casse une banque, le message est clair, immédiatement compréhensible (que les gens soient ou non anticapitalistes). Une banque ça ne sert à rien d'autre qu'à reproduire le capitalisme; c'est au service des puissants et ça écrase les faibles. Casser une banque ça veut dire: "On ne veut pas aménager ou améliorer le capitalisme mais seulement le supprimer".
    En revanche quand on casse une vitrine d'hôpital il faut se fendre des jours après d'un long texte explicatif. Et pas du tout convaincant.
    Car s'il est vrai que l'hôpital sert aussi à opprimer il ne sert pas qu'à ça. Un de mes enfants y a été opéré d'un handicap de naissance et ça a transformé sa vie. Je connais aussi un enfant (ami des miens) dont la vie a été sauvée dans cet hôpital. Si chirurgienne et infirmiers avaient suivi le conseil taggé "ne travaillez jamais" il en aurait été fort marri et moi aussi.
    En société anarchiste il n'y aurait plus de banque du tout.
    Mais il y aurait encore des hôpitaux.
    Moins évidemment (plus ou presque plus d'accidents du travail, moins de maladies liées au stress, la pollution et la malbouffe...) mais ce serait tout de même nécessaire.
    Même dès aujourd'hui l'hôpital on peut espérer l'améliorer. Lutter contre toutes sortes d'abus.
    Si au moins quelques slogans avaient été taggés pour qu'on comprenne (moi comprise!) les revendications des auteurs, (si j'ai bien suivi: "mieux traiter les patients")!
    C'est vrai dans ce système aucun métier ou presque n'échappe à la corruption du capitalisme. Mais je trouve plus pertinent de s'attaquer plutôt à des symboles sans ambiguité telles que les banques, les comicos, la pub, voire les magasins de luxe, qui sont UNIQUEMENT nuisibles.
     
    Dernière édition: 21 Juin 2016
    ricoo apprécie ceci.
  3. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 252
    430
    141
    Jan 2009
    France
  4. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Y a rien qui est "uniquement nuisible". Je suis d'accord et pas d'accord avec toi. L'hôpital c'est pas juste l'endroit où tu te fais soigner, c'est une organisation des soins qui est quand même spécifique au capitalisme et absolument pas indépendant. Je ne crois pas qu'il y aurait d'hôpitaux dans une société ayant aboli le capitalisme.
    Par contre je suis d'accord que le message n'est pas clair.
    Après exemple débile mais si tu te fais cambrioler toute ta maison, pour être remboursée par ton assurance faut quand même que les flics ils fassent un constat chez toi, ce genre de truc. Quelque soit l'institution considérée actuellement, elle répond à des besoins réels mais elle est organisée pour entretenir le capital.

    En gros y a une différence entre hôpital et soin comme y a une différence entre cuisine et restaurant comme le montre cet article : Cauchemar en cuisine capitaliste: Démonter un restaurant
     
    psychoresurgence apprécie ceci.
  5. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  6. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Les banques ça sert à quoi? Enfin je veux dire d'un point de vue anticapitaliste? Un magasin de luxe ça peut être "utile", mais à qui? (toujours d'un point de vue anticapitaliste)? Et les nitrates? Les mines antipersonnel? Les élevages de poulets en batterie?
    Tous les problèmes de santé ne sont pas liés au capitalisme, et certains ne peuvent pas être traités par des tisanes ou à la maison. Exemple: pour les malformations cardiaques de naissance une partie peut être imputée à des causes extérieures (genre mère alcoolique ou exposée à la pollution), mais pour d'autres c'est juste la faute à pas de chance. Les accidents domestiques ne peuvent pas toujours être évités et ne le seront sans doute pas complètement non plus en société anarchiste. A deux ans, suite à un petit moment d'inattention de sa mère (personne hélas n'est à l'abri...) le copain de mes fils dont je parlais plus haut est tombé du cinquième étage de la cité Gagarine, par miracle il n'est pas mort mais on peut remercier l'hôpital Necker de lui avoir sauvé la vie. Une amie a eu une grossesse à problème (jumeaux à plus de quarante ans), elle ne s'en serait pas sortie sans une unité spécialisée et performante. Et ce ne sont que quelques exemples.
    Les maladies et accidents seront sans doute moins fréquents mais personne ne peut jurer qu'il n'y en aura plus jamais.
     
  7. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 252
    430
    141
    Jan 2009
    France
  8. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Ce que je veux dire c'est qu'aujourd'hui l'hôpital est utile parce que y a rien d'autre (à part des cliniques privées surper-chères). C'est pareil pour les banques, dans un système capitaliste si tu veux pas recevoir ton salaire en liquide c'est utile d'avoir un compte, si tu veux demander un crédit aussi, j'sais pas. Les magasins de luxe par contre...
    Je pense pas que le terme d'"hôpital" corresponde à n'importe quel lieu où tu te fais soigner (t'as du personnel avec des qualifications spécifiques, c'est ultra-hiérarchisé, c'est destiné uniquement aux soins...)
     
  9. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Il faut savoir de quoi on parle sinon on va être encore moins clairs que le "message" du caillassage de l'hôpital Necker!
    Je répondais à ces deux phrases:
    Je ne crois pas qu'il y aurait d'hôpitaux dans une société ayant aboli le capitalisme.
    Peu importe le nom qu'on lui donnera, il faudra bien conserver des unités de soins centralisée, on ne peut pas multiplier certains équipements lourds et personnels spécialisés (comme pour la multigreffe citée plus haut, ou pour accueillir des grands prématurés, des blessés graves).
    Y a rien qui est "uniquement nuisible".
    1) si, il y a des choses qui sont "uniquement nuisibles". Il n'y a rien à "améliorer", ni aujourd'hui ni demain, dans la production d'armements, d'engrais toxiques, d'élevages de poulets en batterie...
    2) Il y a aussi des choses qui n'ont "d'utilité" que dans le cadre d'un système aliénant et mortifère. Quand on caillasse une banque on signifie qu'on veut l'abolition du capitalisme. Tout le monde d'accord ou pas comprend ça.
    En revanche (voir plus haut) caillasser un hôpital, si ça veut dire qu'on veut l'abolition des hôpitaux, le moins qu'on puisse dire c'est que ça réclamait des précisions. La preuve, avant de lire ce texte tu n'avais toi même pas imaginé un instant cette "explication"!

    Pire, ce texte censé expliquer plusieurs jours après coup cette "action" isolée n'est pas non plus d'une clarté limpide.
    ??? Qu'est-ce qu'ils dénoncent exactement? Les femmes enceintes sont maltraitées? Par qui, comment? Des exemples, des liens vers des doléances précises?
    Vu la gravité de l'accusation il n'aurait pas été inutile de l'étayer un minimum. A force de chercher j'ai trouvé ça:
    Touchers vaginaux sur patientes endormies : un tabou à l'hôpital ? – metronews
    Réponse d'internes en médecine aux accusations de Metronews:
    Oui, on pratique les touchers vaginaux sur des patientes endormies
    Si demain un militant arrache le sac à main d'une vieille dame, en dépit du "moment intense" on n'attendra pas qu'il daigne expliquer son geste (on doit pouvoir trouver un tas de justifications "révolutionnaires" après coup...) pour lui dire d'arrêter.
    Dans le cas du caillassage d'un hôpital pour enfants il y aurait eu plusieurs moyens de donner cette explication: crier ou tagger un slogan (par exemple "à bas les abus psychiatriques", "les internes pratiquent des toucher vaginaux aux patientes endormies" "ici on mutile les hermaphrodites" ou "mort au pouvoir médical").
    Ce qui ne m'aurait pas empêché de trouver l'action discutable mais au moins le débat aurait pu être lancé et pas seulement entre militants.
    D'autant que (même si ces critiques n'ont rien de révolutionnaire) presque tout le monde a des reproches à faire aux hôpitaux et au pouvoir médical: maltraitances psychologiques, bavures médicales, etc.
     
  11. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 252
    430
    141
    Jan 2009
    France
  12. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    Oui et non, si l'hôpital est bien le nom qu'on donne à ce lieu et la façon dont il est organisé sous le capitalisme alors après le capitalisme ce ne seront plus des hôpitaux.
    C'est ce que j'ai compris de leur texte : l'hôpital est le lieu CAPITALISTE des soins, avant y avait jsais pas les églises, la charité... Comme le restaurant est un lieu qui n'a de sens que dans un système capitaliste.
    La différence avec les banques c'est que les gens en ont pas conscience, y a peu de mouvements militants qui se disent contre l'hôpital (alors que y aurait certainement des trucs à dire comme tu dis). Par exemple en ce qui concerne l'hôpital psychiatrique tu connais le journal sans remède donc qui est sensibilisée à cette question ? Sans doute que tu serais plus ambivalente.

    Ils disent pas autre chose que ça, et ce sont des critiques potentiellement révolutionnaires parce qu'un certain nombre sont reliées aux conditions de travail du personnel, à l'organisation de l'institution et tout ça est subordonné à la logique de faire du profit à outrance qui est propre au capitalisme.

    Après sur l'affaire en tant que telle on sait pas qui a cassé les vitrines ni pourquoi pour le moment alors on peut pas épiloguer. A mon avis c'est juste quelqu'un qui a voulu exprimer son mécontentement et qui a attaqué la première vitrine qu'il a vue sans s'attarder sur le symbolisme (d'autant que d'après les dires du témoin qui a publié sur paris-lutte info on voyait pas que c'était un hôpital par là où arrivait le cortège). En plus je trouve les arguments de non-fides un peu débiles puisque c'est "si ça se trouve ils ont attaqué l'hôpital parce que c'est une institution où y a des oppressions etc... donc on doit pas juger" alors que si ça se trouve c'est pas du tout le cas, c'est même plus probable, et on n'a pas besoin de l'avis de non-fides pour juger ou pas un acte.
    Après les flics ont reçu l'ordre de nasser pile devant l'hôpital sachant que l'enfant des flics qui avaient été tués par le fanatiques de daesh y est hospitaliser, on peut aussi penser que ce sont des flics qui ont attaqué les vitres ce serait pas si étonnant que ça.
     
    ricoo apprécie ceci.
  13. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  14. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Peu importe de donner un nouveau nom, ce qui changera c'est que ce ne sera plus lié au capitalisme, là dessus on est d'accord. Cependant un certain nombre de pratiques perdureront même si il faut l'espérer les conditions seront meilleures pour les soignants et les patients. Bref on ne jettera pas le bébé avec l'eau du bain alors que des banques il ne restera RIEN.
    Donc pour en revenir au "message" des manifestants casser une banque c'est clair: "abolition pure, simple et définitive du capitalisme". Alors que si pour l'hôpital il s'agirait d'améliorations (plus d'internements abusifs, ni de bavures, ni d'abus en tous genres) il aurait fallu une petite explication supplémentaire.
    Je suis pas du tout "ambivalente" sur le sujet, j'ai posté un topic entier sur Sans remède,
    Médias - "Sans remède", revue de résistance à la psychiatrie
    organisé un débat avec projection du film "Bon pied bon oeil et toute sa tête" auquel participait le collectif Sans remède, j'ai souvent milité avec l'animateur de l'émission "L'Entonnoir"
    Emission "L'entonnoir" - La Culture du Valide
    et j'ai moi même subi un internement abusif suite à une TS.
    Par ailleurs il me semblait que ma position était claire: je ne suis pas scandalisée à l'idée qu'on détruise une vitrine d'hôpital; je trouve normal qu'on critique l'hôpital et qu'on cherche à améliorer le sort des patients et des soignants. Je déplore seulement le manque de lisibilité de cette action (c'est pourquoi je disais plus haut "si au moins ils avaient crié ou taggé des slogans...")
    Le débat sur l'hôpital n'a rien de révolutionnaire mais même dans ce cadre on peut essayer de limiter certains abus liés au capitalisme (alors que l'exploitation, le fric et la lutte des classes ne disparaîtront qu'avec lui).
    Par exemple à l'époque où j'ai accouché les infirmières tentaient de décourager les mères qui voulaient allaiter et proposaient du lait en poudre de grande marque. J'ai lu ensuite (dans le Monde diplo) que l'hôpital touchait du fric pour chaque femme à qui ils fourguaient ce lait "gratuit" (tout en affirmant que changer de marque serait mauvais pour le bébé). Aujourd'hui suite à ce scandale c'est interdit. Il y a eu aussi certaines améliorations dans le traitement de la douleur pour les enfants (autrefois on ne les anesthésiait jamais).
     
  15. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  16. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    J'ai essayé de faire des recherches, trouvé diverses infos sur des groupes de résistance à la psychiatrie, sur des bavures médicales, des récits d'abus isolés, mais pas grand chose de comparable au collectif Sans remèdes, excepté ça:
    Leur dernière activité remonte à janvier 2016.
    Collectif Medecine Libertaire – Sous La Cendre
     
  17. Fanya
    Offline

    FanyaMembre du forum Compte fermé Membre actif

    976
    139
    9
    Août 2015
    Austria
  18. social-démocrate
    Dès l'antiquité la médecine a été un dispostif de production de normes.
    Hippocrate, tant loué par "ses enfants" jusqu'à nos jours, était obsédé par l'ordre, en plus d'être un sacré misogyne. A se demander si ses théories de flicages des corps, du moins une partie, n'ont pas été inventées pour justifier la misogynie dans la pratique.

    Au-delà du soin, la médecine sous le capitalisme produit toujours de la norme. Sanitaire, de comportements, de genre etc. Les médecins qui possèdent un savoir-pouvoir immense peuvent encore assigner les sexes des nouveaux-nés sans demander l'avis de persnne. (Lire à ce propos Anne Fausto Sterling.) Ils ont encore le pouvoir de décider qui peut mourir (cf. tout ce qui concerne l'euthanasie). Quoiqu'on en dise la médecine demeure un pouvoir et il est étonnant de voir autant de libertaires ne pas le remettre en cause.

    A lire : Le pouvoir médical
     
    psychoresurgence et ninaa aiment ça.
  19. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 252
    430
    141
    Jan 2009
    France
  20. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    [quote][/quote]
    Blouses blanches et panthères noires - Cairn.info
     
    allpower et ninaa aiment ça.
  21. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  22. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    En tout cas merci anarchie13 pour le partage de l'article d'Indymédia Nantes, en fait ça m'a bousculée, fait réfléchir, fait remonter pas mal de souvenir d'abus médicaux divers... (du coup mes copains et moi nous sommes basés sur cet article pour l'émission radio de ce matin).
    VIAUD, Marcel. " La libre disposition de son corps ". - R.A. Forum
     
  23. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 299
    870
    4,190
    Nov 2012
  24. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  25. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Intéressante réflexion de Moosh sur un autre topic:
    LES PRECAUTIONS SANITAIRES POUR LA CAPITALE, PAS POUR LA PROVINCE
     
  26. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 299
    870
    4,190
    Nov 2012
    ninaa apprécie ceci.
  27. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  28. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Deux chansons des Béru sur ce thème:





    Les Eléphants
    Berurier Noir
    [​IMG]
    Tu as été coupable
    Prends ton penthotal
    Tu es fou enfermé
    Raison déconnectée
    On t'attache àton lit
    Tu hurles dans ton délire
    Tu ne peux plus agir
    C'est cela la médecine
    Des coulouirs trop blancs
    Bois ton médicament
    Tu es dans quatre murs
    Des pillules des piqûres
    €a va durer des mois
    La folie com'seule loi
    Il faudra qu't'on angoisse
    Disparaisse ou se passe
    Voilà l'intraveneuse
    Ta solution aqueuse
    Si c'est ça la médecine
    Je préfère la guillotine
    Si c'est ça la médecine
    Je préfère la guillotine
    Si c'est ça la médecine
    Je préfère la guillotine

    Lobotomie Hopital
    Titres: Amputé, ou Lobotomie, ou Lobotomie Hopital
    Lobotomie papa,
    Lobotomie maman
    J'ai un trou dans la tête
    Lobotomie soldat,
    Lobotomie para
    Je ne crains plus la loi
    Amputé amputé amputé...
    J'ai un trou dans la tête
    Je ne sens plus mes bras
    Et même si je meurs
    Je n'ai plus de douleur
    Amputé amputé amputé...
    On me demande souvent
    Pourquoi cette cicatrice
    Là, juste derrière mon crâne
    Dans ma tête il fait noir,
    Dans ma tête un trou noir...
    J'ai du sang plein ma tête
    Amputé amputé amputé...
    Quand ils sont arrivés
    Pour venir me chercher
    La camisole passée,
    Je n'pouvais plus bouger
    Et après dans le noir,
    Traîné dans le couloir
    Amputé amputé amputé...
    La tête dans la baignoire
    Ils ont pris un rasoir
    M'ont dégagé le crâne
    J'me souviens plus de rien
    Lobotomie merci,
    J'ai du vide plein ma tête
    Amputé amputé amputé...
    Lobotomie amputé...
    Lobotomie...
     
  29. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Connaissant les textes!c' est à peu près çà.Ça diffère légèrement....
     
  30. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  31. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
  32. pschrsrgnc
    Online

    pschrsrgncGuest

    Ben,j' ai confondu avec l' hôpital d' oberkampf?euh,il est où?C' est çà en fait;il y a juste une p'tite coquille retranscriptive!
     
  33. ninaa
    Offline

    ninaa  Comité auto-gestion Membre actif

    7 713
    1 304
    386
    Fev 2014
    France
  34. anarchiste, anarcho-féministe, communiste libertaire, individualiste
    Ah merci, je connaissais pas, mais j'adore!



    Hopital — Paroles Punk
     
  35. allpower
    Offline

    allpower  Comité auto-gestion Membre actif

    7 299
    870
    4,190
    Nov 2012
    Aaaah, Oberkampf !!!
    + 1 !
     
Chargement...

Les membres qui ont lu cette discussion dans le dernier mois (Total: 5)

  1. ninaa
  2. LaComprehension
  3. IOH
  4. Anarchie 13
  5. pilou-ilou