Chargement...

Maoisme Libertaire?

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Ungovernable, 27 Avril 2008.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 717
    257
    2,133
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    J'avais profiter de la venu d'un maoiste sur le forum pour lancer un petit débat

    au québec, il y avais un organisation (le Front Rouge des Jeunes) qui se revendiquait être Maoiste Libertaire (avant qu'ils ne fusionnent avec le PCR lol)

    J'ai toujours trouvé que c'était une contradiction énorme...

    Ce qui différencie le maoisme du stalinisme, c'est le coté économique et le coté "révolution culturelle" et la "théorie des forces productives"

    sauf que tout ca, c'est un concept économique IRRÉALISABLE SANS DICTATURE DU PROLÉTARIAT, théorie propre aux communistes autoritaires...


    pis bien évidament Mao Tse Toung est une des figures les plus autoritaire de toute l'histoire du communisme..... alors j'ai bien du mal comment on peut interpréter ca dans un contexte libertaire tout en étant cohérent....
     
  3. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  4. chaos/Nihiliste
    Tu donnes la réponse dans la question mdr !
     
  5. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 717
    257
    2,133
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  6. anarchiste, autonome
    pourtant c'est très répendu au québec.... en fait j'ai jamais vu un seul maoiste qui admettait être autoritaire (mais c'est sur qui doit en avoir) pourtant j'en connais plusieurs...
     
  7. diablomephisto
    Offline

    diablomephistoMembre du forum Membre actif

    274
    0
    3
    Fev 2008
  8. féministe, apolitique/Indécis
    Ils ont surement mal etudié mao.

    Des contractions ils y en a partout.La chine aujourd'hui est un pays dit communistes, a la politique pourtant très liberale.
    La liberalisation des pays capitaliste est aussi partielle,ils ont tendance a liberalisé les seuls secteurs "interessant" (santé etc...).
    Il y a, je pense, peu de politiques qui se tiennent reelement à leurs etiquettes.
     
  9. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  10. chaos/Nihiliste
    Le capitalisme n'est pas le libéralisme et si la Chine permet à un certain libéralisme économique de s'installer dans certaines régions, le libéralisme pur et simple est proscrit.
     
  11. Kyliiolos
    Offline

    KyliiolosCalao Compte fermé

    28
    0
    0
    Avr 2008
    France
    Ils ont effectivement mal étudié Mao car Mao ce n'est pas non plus un anarchiste, il insistait sur l'importance du parti, sur el fait que la politique commande au fusil, donc en d'autre terme sur le socialisme et la dictature du prolétariat.En revanche, par la Ligne de Masse Mao s'est toujours élevé contre la contrainte et l'attitude autoritarisme vis à vis des masses : il insistait sur le fait que le rôle de l'avant-garde est d'éduquer les masses pour aller de l'avant dans la transformation socialiste, concentrer ses idées et ses aspirations, pour en faire une théorie et avec celle ci retransformer en retour la société pour répondre aux besoins des masses : tel est le rôle de l'avant-garde.
    Donc partir des larges intérêts par des méthodes fondées sur l'enquête et non des intérêts de quelques uns, et s'assurer après éducation que les masses soient prêtes à aller de l'avant dans ce sens, car une révolution ne peut se faire sans ou à la place des masses.
     
  12. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Ca ressemble un peu beaucoup à du lavage de cerveau ton truc...
     
  13. diablomephisto
    Offline

    diablomephistoMembre du forum Membre actif

    274
    0
    3
    Fev 2008
  14. féministe, apolitique/Indécis
    Je crois que jparlais de toi :ecouteurs:
     
  15. Kyliiolos
    Offline

    KyliiolosCalao Compte fermé

    28
    0
    0
    Avr 2008
    France

    J'ai l'air d'un Mao libertaire du Québec moi?:ecouteurs:


    C'est le rôle d'une avant-garde de classe de transformer la société suivant les intérêts de la classe qu'elle représente à l'aide d'une théorie révolutionnaire d'avant-garde, et d'éduquer les masses dans cette esprit pour pousser la transformation socialiste en avant.Ce n'est pas du lavage de cerveau mais au contraire laisser, les masses prendre conscience de leurs chaines et ainsi s'en libérer.Le parti peut monter montrer la voie, mais même après l'insurrection ou la lutte armée il ne peut pas à lui tout seul faire la révolution et mener la lutte de classe à la place des masses sans les masses, c'est impossible.
     
  16. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  17. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    On a carrément l'impression que tu récites une leçon.
     
  18. Chiant
    Offline

    ChiantMembre du forum Membre actif

    321
    0
    0
    Jan 2008
  19. chaos/Nihiliste
    En réalité, ça fait surtout l'effet d'un lavement le maoïsme ...
     
  20. Kyliiolos
    Offline

    KyliiolosCalao Compte fermé

    28
    0
    0
    Avr 2008
    France
    Sans mauvais esprit à ce niveau là vu ton pseudo tu devrais te passer de ce genre d'humour (sur le lavement).
     
  21. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 717
    257
    2,133
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  22. anarchiste, autonome
    non pas dutout ^^

    merci pour la confirmation, c'est bien ce que je me disais. Je voulais juste savoir le point de vue d'un maoiste, a savoir si le "maoisme libertaire" était vraiment une connerie...

    On sais jamais, il y aurait pu exister un parti quelconque se revendiquant du maoisme liberaire :ecouteurs: on voit de tout aujourd'hui
     
  23. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Dis, c'est qui le monsieur sur ton avatar ?
     
  24. Kyliiolos
    Offline

    KyliiolosCalao Compte fermé

    28
    0
    0
    Avr 2008
    France
    Anarchoi>>On peux toujours imaginer que ce sont des gens qui se réfèrent exclusivement aux gardes rouges Maoïstes sans agréer aux décisions de modérations de Mao, donc des partisans de la guerre civile prolongée à l'intérieur de l'Etat socialiste, après il faudrais que tu me donne des liens, ou du moins leur nom que je lise leurs analyses.

    Le_Vieux>>C'est Saloth Sar (Pol Pot), qui a dirigé le Kampuchea démocratique de 75 à 79.La photo est prise probablement lors de son interview par Nate Thayer en 1997 (un an avant sa mort).
     
  25. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Merde alors, j'aurais plutôt parié pour un de ses lieutenants.
    J'attends avec impatience ton analyse sur la révolution cambodgienne, je sens qu'il va y avoir de quoi bien rigoler.
     
  26. Kyliiolos
    Offline

    KyliiolosCalao Compte fermé

    28
    0
    0
    Avr 2008
    France
    C'est un sujet très compliqué, avant j'étais clairement anti-Pol Pot mais avant tout par manque de connaissance.Pour comprendre une révolution il faut d'abords en voir le contexte.Dans le cas du Kampuchéa c'est l'aspect militaire qui prime, avec une tripe agression : guerre civile contre Lon Nol, pion des Américains, guerre contre le Viet Nam et guerre secrète contre l'Amérique elle même (Nixon a balancé trois fois plus de bombes sur le Kampuchéa démocratique que les USA sur le Japon pendant la seconde guerre mondiale).Bien entendu avec blocus économique etc....
    On a donc déjà deux catégories de victimes:
    -Celles mortes de famine
    -Celles mortes par les agressions étrangères et intérieures

    Concernant l'évacuation des villes il faut rappeler que durant la République Khmère de Lon Nol on compte 800 000 victimes : bombardements Américains, massacre des Viet Namiens, affrontement entre armées etc...
    Dans cette ambiance de massacres et conflits permanents les villes et particulier Phnom Phen se sont remplies à vitesse grand V, sans plus personnes pour produire de la bouffe.La famine guettait, d'où l'évacuation des villes.
    Evidement avec la guerre anti-impérialiste il aurait été suicidaire de faire rentrer les citadins en ville.

    Pendant tout ce temps le KD a été a été marqué par une dictature prolétarienne de type paysanne.Tous les cadres étaient des paysans illétrés, les élections contrôlées par des paysans, l'idéologie paysanne et une haine féroce des citadins.

    C'est de là que découlent les massacres, ils sont le fruit de l'antagonisme entre la ville et la campagne, le concept paysan de vengeance contre les villes qui les opprimaient était roi et les cadres paysans se sont mis à massacrer en masse les citadins, intellectuels etc...

    Ceux qui étaient pris à commettre des excès étaient généralement envoyés à Tuol Sleng (le centre S-21), ce qui prouve bien l'autonomie de ce mouvement de massacre anti-citadins.

    Ainsi, je ne nie pas que l'écrasante majorité des Cambodgiens sont encore traumatisés par cette période.

    Pol Pot n'en n'est nullement responsable, lui était avant tout un dirigeant intellectuel en charge des affaires générales.Laurence Picq qui a vécu dans le QG des Khmers Rouges et qui a écrit un livre qui les attaque avoue elle même que Pol Pot était coupé de la réalité du terrain, tout comme Khieu Samphan honteusement persécuté à son vieil âge.


    Malgré certaines de ses erreurs, Pol Pot est un dirigeant qui a appliqué une ligne franche et droite en évitant le piège de la corruption et de la bureaucratie.
    Il a aboli l'argent, appliqué la dictature d'une partie du prolétariat (retournée contre une autre dans la pratique malheureusement, qui fut massacrée), éliminé la société de consommation de manière totale et radicale.


    Sur les "1,5 millions de victimes" la majorité ne sont même pas le fait des massacres mais des luttes armées et des famines impérialistes.Par la suite, conformément aux craintes de Pol Pot, le Viet Nam instaurera un régime fantoche à sa botte jusqu'en 1990 (date à laquelle il retira ses troupes).

    En un mot, tout en restant honnête intellectuellement et en reconnaissant des faits établis indéniables, je n'ai pas de honte à dire que Pol Pot restait franc et honnête et fait parti de la famille.





    J'espère que j'ai contribué à te renseigner!Tu peux aussi consulter ces deux vidéos qui se suivent :

    http://fr.youtube.com/watch?v=BQMyX80jCF8
    http://fr.youtube.com/watch?v=3qhgmfnRJio&feature=related



    (Cliques sur les vidéos sans mettre lecture avant sinon on peux pas les lire apparemment)
     
  27. spike
    Offline

    spikeMembre du forum Expulsé par vote

    347
    0
    0
    Août 2007
    Mais toi tu soutiens ce truc? Enfin je persiste car forcer les gens à penser comme TOI tu veux et pas par eux-même c'est du conditionnement....
     
  28. petiberu
    Offline

    petiberuMembre du forum Membre actif

    95
    0
    0
    Oct 2007
    à c'est sur tous ces morts c'esdt juste un point de détail (comme dirait l'autre). désolé mais ton discours fait vachement nazi-rouge
     
  29. Kyliiolos
    Offline

    KyliiolosCalao Compte fermé

    28
    0
    0
    Avr 2008
    France
    Spike>>Il n'a pas été question de forcer à penser mais d'éducation socialiste des masses, ce, qui est différent.La pensée est conditionnée par la matière, la société.Si tu n'accepte pas cela tu reste un utopiste, et si tu veux que cela soit autrement tu laisse la pensée bourgeoise parasiter la société socialiste en créant ainsi les conditions favorables à une restauration.
    La lutte de classe est aussi idéologique, sous estimer cela c'est laisser libre cours à l'idéalisme et donc à l'opportunisme de droite.
    Permettre aux hommes de prendre consciences de leurs chaines c'est au contraire les libérer de l'illusion et leur permettre de se libérer.Et cela, aucun parti ne peut le faire sans les masses.Agir avec les masses, c'est assumer pleinement le rôle d'avant-garde, c'est faire pénétrer la théorie en leur sein afin qu'elle devienne force matérielle et mettre un terme définitif à la souffrance des classes laborieuses.L'erreur de Pol Pot est justement d'avoir sous estimé le rôle éducateur de l'avant-garde et le rôle central de la classe ouvrière.
    Après si tu me demande si je soutiens "ce truc", alors oui je soutiens d'une manière critique, je met en avant la situation exceptionnellement et effroyablement difficile dans lesquels Pol Pot a essayé de construire le socialisme d'une manière franche et sans détour, tout en pensant que l'erreur qu'il a fait en remettant la dictature du prolétariat au mains de la paysannerie est un élément qui ne pouvait se solder que par un tragique bilan humain.Mais je répète que la situation aurait été toute différente en d'autres circonstances : Pol Pot aurait-il conservé les citoyens hors des villes plusieurs années?Je ne pense pas.De plus il n'y aurait pas eu de famines, pas de massacre massif par les puissances ennemies mis sur le compte des Khmers Rouges, pas de contexte de guerre, pas de mesures d'urgences à prendre, pas de répression à mener, parfois excessives, contre les espions, une dictature paysanne probablement beaucoup moins virulentes sans la situation d'urgence et encadrée par l'Angkar (le PCK).
    En un mot c'est une révolution totalement inséparable de son contexte, dont on notera qu'elle n'a connue ni bureaucratie, ni corruption, et qui est une des seules à avoir eu des motifs francs et clairs idéologiquement, sans magouilles financières et de realpolitic à la clef.
     
Chargement...