Chargement...

Manuel de conversation pour un debat sur le vegetarisme sur les forums

Discussion dans 'Libération animale' créé par ninaa, 14 Février 2016.

  1. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 620
    1 682
    432
    Fev 2014
    France
  2. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    [​IMG]

    https://www.libertaire.net/forums/liberation-animale.97/create-thread
     
    WhiteSheep apprécie ceci.
  3. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 620
    1 682
    432
    Fev 2014
    France
  4. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
     
  5. moosh
    Offline

    mooshMembre du forum Membre actif

    179
    19
    1
    Juil 2012
    France
    Bonjour ninaa.

    Cela fait plusieurs fois que je relis ton article.
    Il me fait réagir, je ne saurais te dire avec exactitude ce qui provoque en moi des réactions.
    Je ne sais pas vraiment m'exprimer sur la cause animale, le végétarisme, le veganisme etc...
    Moi, j'aime les animaux <3 pour leur faire des ptits câlins, ou juste pour les regarder dans leur habitat naturel, ou juste comme ça, parce que s'ils sont là, c'est pas pour rien, ou juste parce que la biodiversité, c'est stylé <3.
    Mais j'aime aussi bien les manger...

    Là n'est pas le débat, sinon on ne fait que recommencer.
    Par contre, moi ce que j'ai à dire, c'est que les vegan par "conviction" ne font que reproduire la hiérarchisation qu'ils rejettent en bloc. Ils avancent l'idée (juste, à mes yeux) que l'animal est l'égal de l'homme, sûrement parce que l'homme est un animal, et que même outre cet argument, ils refusent la domination d'une espèce sur une autre. MAIS ils choisissent de ne consommer dans leur alimentation que des végétaux ou des légumineuses... n'est-ce que pas créer une hiérarchie et dire que l'animal est plus important que le végétal ? Alors OK, il ne me semble pas que les plantes crient quand ont les découpe etc... mais dans le fond, cette manière de penser, vegan par conviction, est paradoxale.
    Il me semble.
    Enfin en tout cas, moi, en dehors du fait que j'aime manger de la viande, c'est pour cette raison précise que je ne suis pas vegan, voire même que je ne soutiens pas du tout cette cause.
     
  6. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 620
    1 682
    432
    Fev 2014
    France
  7. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    Non, il n'y a rien de paradoxal à établir des équivalences entre êtres conscients et sensibles, et ne pas établir d'équivalence entre l'ensemble des êtres conscients et sensibles et des plantes, dont la capacité à ressentir, jusqu'à preuve scientifique du contraire, relève de la croyance mystique. Ce n'est pas parce qu'on établit des équivalences dans certains domaines que ça suppose qu'on devrait établir des équivalences dans tous les domaines.

    Pour te donner un autre exemple, lors de l'affaire "du rassemblement anarchiste à St Imier"
    Anarchistes et cause animale
    les carnistes ont parlé de "violences à barbecue", alors que les végans avaient subi des violences physiques (ce qui revient à mettre à égalité un objet et des êtres humains, sans parler des êtres conscients et sensibles tués pour satisfaire la gourmandise!).
    Pour être honnête même après avoir été convaincue de ne plus manger de viande (je ne suis pas, pas encore... végétalienne) j'ai mis un moment à passer à l'acte. C'est déjà pas facile de renoncer à ses habitudes et à la gourmandise pour raisons égoïstes (genre perdre des kilos ou être en meilleure santé), alors pour des raisons éthiques!
    [​IMG]
     
  8. mAtth
    Offline

    mAtthConnard désabusé. Membre actif

    1 919
    25
    50
    Fev 2010
    C'est pas tout à fait juste;
    Si mes souvenirs sont bon, les vegans sont venu foutre en l'air le barbeuk, ce qui est très énervant, les violences physiques sont arrivés suite à cet énervement et probablement un échauffement du ton. (faut dire, ça fout les nerfs de se faire balancer sa bouffe, viande ou pas viande, parce que d'autres ne mangent pas la même chose que toi (pour des raisons justifiés ou non.).
     
  9. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 620
    1 682
    432
    Fev 2014
    France
  10. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    En parlant de différencier les choses ça fait quand même une différence que la raison soit justifiée. Et si on doit se demander "c'est qui qui a commencé à être énervant", un barbecue commercial dans un lieu central c'est pire qu'énervant pour des végans: un barbecue ça sent hyper fort, hyper loin, et pour eux c'est pas une question de goûts et de couleurs, c'était l'odeur d'être conscients et sensibles assassinés par gourmandise: mais personne ne s'est demandé si ça ne leur gâcherait pas la fête. Alors oui ils ont saboté le barbecue, mais la bouffe n'a pas été jetée pour autant (voir le texte).
    Et je ne pense pas qu'on puisse établir des équivalences entre "outrage à gourmandise" et violences physiques.
    Extrait d'un compte rendu de l'époque:
    Anarchistes et cause animale
    Anarchistes et cause animale
    Sur ce fil anarchie13 dit qu'il vaut mieux s'en prendre aux producteurs qu'aux consommateurs parce que personne n'aime être culpabilisé, et en tant qu'ex-carniste je suis d'accord avec lui.
    Sauf que cette action n'avait rien de prémédité. Il faut la resituer dans son contexte, c'était une réaction de révolte purement conjoncturelle. Autrement je n'ai pas connaissance d'actions de sabotages préméditées de la part de végans envers des Grills ou boucheries, par exemple. Et la plupart des végans supportent de voir leur entourage manger de la viande, même si c'est douloureux pour eux.
     
    funkypunky apprécie ceci.
  11. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 776
    557
    142
    Jan 2009
    France
  12. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    @moosh@moosh alors, pour la nième fois, on ne fait pas de hiérarchie entre végétal et animal : on ne refuse pas de maltraiter ou tuer un animal parce qu'il est supérieur à une plante mais parce qu'il a un système nerveux, DONC qu'il RESSENT la douleur, contrairement à un végétal. C'est d'ailleurs la spécificité des animaux d'avoir un système nerveux. C'est juste de l'empathie.
    L'empathie c'est être capable de se mettre à la place de l'autre. On n'est pas plus empathique envers une plante qu'un animal mais, quand on se met à la place d'une plante, on n'a pas de système nerveux donc on s'en bats les couilles d'être graille, quand on se met à la place d'un animal on a un système nerveux... Je comprends pas que vous continuiez à mettre ça sur le plan moral en reprochant aux antispécistes d'être moralistes alors qu'ils ne parlent jamais de moral.
    On n'est juste pas relativistes, ce n'est pas parce qu'il n'existe pas de hiérarchie que toute chose est identique à une autre.

    @ninaa@ninaa mais en fait t'as dit la même chose avec d'autres mots, je sais pas si mon intervention ajoute bcp au débat.
     
  13. Gentil veggy
    Offline

    Gentil veggyNouveau membre

    1
    0
    0
    Déc 2016
    France
    Ne pas hiérarchiser les animaux ? Ca veut dire faire aussi attention à ne pas tuer un acarien que ne pas tuer un cochon ?
    Bien sûr que tout le monde hiérarchise les animaux :ecouteurs:
     
  14. ninaa
    Offline

    ninaaMembre du forum Membre actif

    9 620
    1 682
    432
    Fev 2014
    France
  15. anarchiste, anarcho-féministe, , individualiste
    C'est vrai que la plupart des gens même végans hiérarchisent les animaux... mais j'ai connu un végan super-radical qui refusait de tuer ses poux (j'avoue que quand j'ai appris ça je préférais le fréquenter de loin [​IMG] ).
    D'autres estiment que tuer accidentellement un acarien ou une fourmi (en marchant dessus par exemple) n'est pas équivalent à tuer (ou faire tuer) volontairement un cochon.

    [​IMG]
     
    funkypunky apprécie ceci.
  16. Anarchie 13
    Offline

    Anarchie 13Adolescent immature Comité auto-gestion Membre actif

    7 776
    557
    142
    Jan 2009
    France
  17. libertaire, anarchiste, chaos/Nihiliste, individualiste
    C'est pas forcément que une hiérarchisation des animaux. Combien de gens achètent des produits made in china ou, pire, possèdent des entreprises qui exploitent des gens ? On parle d'humain dont on détruit la vie et pourtant ça change rien.

    Je pense que y a aussi la question de l'intention qui compte / connaitre les conséquences de ses actes et avoir le sentiment de pouvoir faire autrement. Si tu sais pas que tu vas faire du mal à quelqu'un et que tu le fais tu culpabilises moins. Si tu penses que dans ta position tu aurais pu l'éviter tu culpabilises plus.
     
  18. funkypunky
    Offline

    funkypunkyMembre du forum

    15
    11
    1
    Jan 2017
    France
  19. libertaire, anarchiste, autonome, anti-fasciste, anti-autoritaire
    pas de questions de hiérarchie pour les veganarchistes. qui sommes nous pour les ériger au rang d êtres supérieurs? qui sommes nous pour les enfermer?
     

    Fichiers attachés:

    kuhing, pschrsrgnc et ninaa aiment ça.
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    1
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    1
  5. Réponses:
    0
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    4
  8. Réponses:
    10