Chargement...

L'isolé

Discussion dans 'Archive' créé par Ungovernable, 19 Mai 2007.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 719
    263
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Les murs sont gris/remplis d’ennuis
    L’ombre de mon corps/comme seul décor
    J’ai pas choisi la scène de cette
    Mais j’suis l’acteur de cette pauvre série
    Le casting commence ne banlieue
    Parmi les paumés et les envieux
    Les petits délits/entre amis
    On s’est fait serrer/par les condés

    Il regarde par la fenêtre
    Il ne laisse rien paraître
    Enfermé dans sa cellule
    Il n’est plus qu’un matricule

    J’ai plus de repères/sur cette sale terre
    Et mes journées/ont mal tourné
    Je m’abrutis de télévision
    Pour pallier mes désillusions
    Je sublime le monde extérieur
    Au plus profond de mon for intérieur
    J’suis pas naïf/pas de rêves hâtifs
    Juste un métier/être entouré

    Il regarde par la fenêtre
    Il ne laisse rien paraître
    Enfermé dans sa cellule
    Il n’est plus qu’un matricule

    L’ordinaire coûteux/dans ce monde merdeux
    Tout est calculé/pour être acculé
    Au fond du gouffre carcéral
    Car la sortie est si brutale
    Qu’on se retrouve vite dépourvu
    C’est le retour à la case chômedu
    J’vais pas pleurer/j’vais pas me leurrer
    Sur mon devenir/plus rien ne m’attire

    Il regarde par la fenêtre
    Il ne laisse rien paraître
    Enfermé dans sa cellule
    Il n’est plus qu’un matricule

    Il regarde par la fenêtre
    Il ne laisse rien paraître
    Enfermé dans sa cellule
    Il n’est plus qu’un matricule