Chargement...
  1. Pour consulter le Webzine : https://www.libertaire.net/articles

Guerres & impérialisme L'Iran choisi l'escalade....

Discussion dans 'Webzine - actualité des luttes et partage d'articles de presse' créé par Ungovernable, 2 Décembre 2009.

  1. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 685
    246
    2,132
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  2. anarchiste, autonome
    Iran/nucléaire : Téhéran choisit l’escalade



    [​IMG] Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad visitant l'usine d'enrichissement de Natanz
    © Reuters




    Deux jours seulement après avoir été condamné par l’Agence internationale à l’énergie atomique pour son programme nucléaire, le président iranien Ahmadinejad riposte par l’annonce de la construction de 10 nouveaux sites d’enrichissement d’uranium, dont cinq dans les deux mois à venir... La communauté internationale est stupéfaite.

    C’est la radio publique iranienne IRIB qui a annoncé le programme ce dimanche. Les nouvelles usines d’enrichissement seraient de la même taille que le complexe connu de Natanz. De quoi produire 20.000 mégawatts d’énergie nucléaire... Et ce ne serait pas tout : Téhéran envisagerait aussi de se lancer dans la fabrication d’uranium enrichi à 20%.
    Annonces présentées par le chef de l’Agence iranienne de l’énergie atomique, comme "une réponse ferme à la mesure scandaleuse" de l’AIEA. L’Agence, dans sa résolution, exigeait la suspension de la construction du nouveau site d’enrichissement de Fordow, dans le centre du pays, chantier resté ultra-secret jusqu’en septembre. Le texte demandait également à l’Iran de clarifier l’objectif originel de ce site-bunker creusé en pleine montagne.
    Fuite en avant

    L’Iran explique que ces nouvelles usines seront construites -aussi- "au cœur des montagnes" et "dans plusieurs endroits en Iran", pour se protéger "en cas d’attaque". Depuis le début de la crise, les Etats-Unis et Israël n’écartent pas la possibilité d’une action militaire contre Téhéran.
    Les Occidentaux, en fait, soupçonnent l’Iran de cacher un programme nucléaire militaire, alors que Téhéran assure que son programme est purement civil.
    Ce soir, plusieurs capitales font part de leurs préoccupations, devant cette escalade nucléaire. Berlin et Londres enjoignent Téhéran à remplir ses obligations envers la communauté internationale. "Le temps presse", insiste Washington, qui accuse l’Iran de "s’isoler".
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    0
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    0
  5. Réponses:
    1
  6. Réponses:
    2
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0