Chargement...

L'Invention du mot "libertaire" par Joseph Déjacque

Discussion dans 'Activisme, théories et révolution sociale' créé par Marzhin, 17 Mai 2019.

  1. Marzhin
    Offline

    MarzhinLibertiste critique Expulsé par vote

    66
    3
    0
    Mai 2019
    Homme
    France
    C'est Joseph Déjacque, un Européen Nouvel-Orléanais (USA), qui est à l'origine de la notion de libertaire, dont il fait la promotion/diffusion à travers un journal fondé en 1858 : Le Libertaire, référence de la presse anar, dont il fut le seul et unique rédacteur sur 27 numéros.

    Antisexiste, antiesclavagiste, ouvriériste, etc. Joseph Déjacque est au fond le bon "père adoptant" de l'anarchisme (il faut dire qu'il était lui-même orphelin comme Jésus le Christ adopté par Joseph de Nazareth), à travers l'humanitarisme de sa démarche. C'est que dans l'ensemble, en effet, il procède du mouvement humanitaire, et finalement la notion de libertaire est née de l'humanitaire, à n'en point douter. C'est une sorte de filiale/évolution de l'idéal chrétien, quelque part, sans croyance ni Eglise bien qu'oecuménique à sa façon politique.

    Dans l'ensemble, tout cela procède d'un saint-simonisme, d'autant plus que cet "ouvrier poète" partit de tels milieux. Comme disait Arthur Rimbaud : "Il faut être absolument moderne !" ?

    Cf. aussi : ce post sous Ecologie et extrême-droite.
     
  2. Marzhin
    Offline

    MarzhinLibertiste critique Expulsé par vote

    66
    3
    0
    Mai 2019
    Homme
    France
    Il me semble que le libertisme fasse mauvais genre, dans la mesure où il récuse une partie de l'héritage post-chrétien* : l'humanitaire réflexe. Au contraire, la nuance non-chrétienne du libertisme le rend fatalement plus âpre dans la démarche.

    __________________________
    * Héritage post-chrétien qui rationalise, laïcise, sécularise, politise, démocratise et radicalise, au fond, son message d'amour.
     
Chargement...