Chargement...

L'individualisme pseudo-révolutionnaire

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par dub, 29 Février 2008.

  1. dub
    Offline

    dubMembre du forum

    27
    0
    0
    Fev 2008
    Un texte très intéressant à lire :

    http://jeanzin.fr/index.php?2008/02/20/128-l-individualisme-pseudo-revolutionnaire

    extraits (passages soulignés par moi):
    «Il est assez étonnant de constater à quel point en effet on rencontre de nos jours une presque totale individualisation de la politique, centrée sur soi, avec un individualisme exacerbé qui se croit révolutionnaire à transgresser les lois pour certains (jouissance perverse), à vivre hors du système pour d'autres (enfermé dans sa folie), quand d'autres encore se contentent de revendiquer une "simplicité volontaire" ou toute autre conduite exemplaire (mais chargée d'une culpabilité névrotique). Le seul point commun à ces stratégies purement individuelles, même si elles n'ont à la bouche que l'intérêt commun et dépensent beaucoup d'énergie, c'est de ne rien changer du tout à la société. C'est un fait, malgré qu'on en ait. Ce ne sont à l'évidence rien que des pseudo-révolutionnaires sans aucune révolution effective, comme s'il ne s'agissait pas tant de faire (la révolution) que d'être ("révolutionnaire" ou "écologiste") et de s'identifier ainsi à quelque figure idéalisée. On peut y voir un retournement véritablement paradoxal du souci de l'authenticité dans la vie quotidienne qui se transforme en spectacle narcissique, une mise en scène permanente et une sorte de moralisme inversé. Pour la révolution on peut attendre.»

    Perso c'est quelque chose que je ressens chez beaucoup de ptits jeunes anars ou coco et dix ans en arrière je me serais sans doute placé dans la même catégorie.


    «L'idée que nos problèmes ne viendraient que de l'avidité humaine, d'un désir déréglé ou d'une mauvaise métaphysique est une idée folle, encore plus de croire qu'il suffirait de changer d'idée pour changer de système alors que c'est, fondamentalement, l'indécidable qui est en cause et le jeu de puissances matérielles. Il n'y a pas seulement une pluralité des fins légitimes, mais une pluralité des illusions, une pluralité de la connerie humaine (dont on ne peut s'exclure soi-même) ! C'est autrement plus grave et pourquoi l'histoire avance par ses mauvais côtés, en se jettant dans une erreur après l'autre. Il faut des massacres, il faut l'horreur, la catastrophe pour qu'on se décide, sinon chacun délire dans son coin à rêver de son petit monde, à rêver qu'il s'éveille en devenant papillon...»

    Je vous laisse découvrir la suite du texte (et le reste du site de Jean Zin).
     
  2. le_vieux
    Offline

    le_vieuxVieux con Expulsé par vote

    1 527
    0
    2
    Jan 2008
    Merci pour le site, y a l'air d'y avoir des trucs intéressants là-dessus.
     
  3. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Et si l'individualisme pouvait se révéler révolutionnaire ? Je vous conseille de lire Stirner, "L'Unique et sa Propriété" (tout n'est pas à prendre bien sûr). Le rejet de l'individualisme est ce que je reproche au coco de tout bord (surtout au Mao) et au "syndicaliste révolutionnaire" (Vignole).

    Oui, j'agis par intérêt mais je défi quiconque de me prouver qu'il n'agit pas selon le sien. La différence entre un individualiste révolutionnaire et un individualiste est la conscience que son intéret est lié à celui des autres.
     
  4. Ungovernable
    Offline

    UngovernableAutonome Comité auto-gestion Équipe technique Membre actif

    9 719
    264
    2,134
    Mar 2005
    Homme , 33 ans
    Canada
  5. anarchiste, autonome
    faut aussi savoir distinguer la marge entre simple Individualiste et l'Individualisme Anarchiste (ou Anarcho-Individualisme)
     
  6. Apatride
    Offline

    ApatrideMembre du forum Membre actif

    797
    6
    24
    Juin 2007
    France
    Opposition entre la vision nietzschéenne et vision stirnernienne, ou individualisme anarchiste et individualisme aristocratique. La différence est effectivement fondamentale à faire.
     
  7. syndicamembert
    Offline

    syndicamembertMembre du forum Membre actif

    99
    0
    0
    Fev 2008
  8. libertaire, anarchiste, internationaliste, auto-gestionnaire
    j'ai du mal avec Max Stirner, j'ai presque l'impression que sa théorie c'est de l'anarchisme de droite, même si c'est un peu différent, cette rébellion intérieur qui détruit tous rapport sociaux.

    Dans ce cas, c'est facile d'être anarchiste lorsqu'on a de la thune, on s'achète une île, on vit dessus et on répond de plus rien à plus personne, le soucis c'est que le genre humain et ses souffrances, on s'en cogne.

    L'anarchiste individualisme à transformé la définition humaniste l'homme au centre du monde par le MOI au centre de tout.
     
  9. Marika
    Offline

    MarikaPourquoi jsuis "senior" ? Membre actif

    478
    0
    6
    Juin 2007
  10. libertaire, anarchiste, féministe, internationaliste, auto-gestionnaire
    dans "l'unique et sa propriété" yen a à prendre et à laisser, des fois il s'enflamme un peu c'est sur. Mais je pense que lire de tels bouquins développe franchement nos horizons de pensée, jveux dire par là que ça fait pas mal réfléchir.
    Si je suis pas bien d'accord avec lui sur tout, je reconnais qu'il a des idées concernant notamment la morale et la religion qui sont assez intéressantes.
    Je pense pas que Stirner soit un anarchiste de droite, pour la simple et bonne raison que ce terme ne veut strictement rien dire.
     
  11. Basile
    Offline

    BasileMembre du forum Membre actif

    50
    0
    0
    Juil 2007
    A bon moi j'aimerais savoir ce qu'on reproche très exactement a l'individualisme alors que c'est a mon sens, à la base de la pensée anarchiste.
     
  12. Lei
    Offline

    LeiNouveau membre

    9
    0
    0
    Mar 2008
  13. libertaire, anarchiste
    Merci pour le lien ! Très interressant, je continue la lecture de suite !
     
  14. dub
    Offline

    dubMembre du forum

    27
    0
    0
    Fev 2008
    Euh je trouve pas non, la base de l'anarchisme, c'est l'entraide et la vie en société (voir Kropotkine à ce sujet)... A moins que tu ne parles des libertariens et là c'est autre chose dans ce cas.

    Dans la description de ces «individualistes pseudo-révolutionnaires» je ne peux m'enpêcher de penser au texte de Desproges «Non aux jeunes» :

    Ainsi que les écrits de Pierre Bourdieu sur les différences droite/gauche.

    Ils sont où les Maos de 68 ? Au ps aujourd'hui supaaaiiiir. Ils ont rangés leurs panoplies de rebelles quand ils ont trouvé un bon taf après leurs études.

    Amis jeunes, pensez-y, qu'est-ce qui vous plait dans le coté révolutionnaire à part tout ce barnum de drapeaux qui claquent au vent et de beaux slogans ? De ces chants anarchistes qu'on reprends tous en coeur dans les concerts de Binamé ? De ces t-shirts siglés d'un grand A cerclé (souvent fabriqué dans les sweatshop que vous conspuez par ailleurs) ?

    Voulez-vous vraiment changer la société pour les autres ou pour la conforter à votre vision du monde ?

    Je (re)cite Jean Zin, qui pour moi voit assez juste :
    (les passages sont toujours soulignés par moi)

    Je trouve qu'il a raison, il est illusoire de croire qu'un jour l'anarchie telle que vous la voyez (ou que moi je la vois) puisse s'appliquer de façon universelle à toute l'humanité. Toutes les tentatives menées dans ce sens (cf l'expérience communiste et sa dimension universaliste dans sa conception même), se sont immanquablement finies dans un bain de sang en remplaçant les anciennes oppressions par de nouvelles...

    N'y voyez pas une attaque à votre encontre, mais il faut réfléchir sur soi avant de réfléchir à la révolution...
     
  15. fOumorphiste
    Offline

    fOumorphisteMembre du forum

    30
    0
    0
    Mar 2008
  16. situationniste
    Comme a dit boris Vian: "ce qui m'intéresse n' est pas le bonheur de tout le monde, c'est celui de chacun. " Pour moi c'est ça l'individualisme.



    "Ce n'est pas d'une conversion universelle que nous pouvons attendre un changement politique mais au contraire de l'expression de nos diversités et de la confrontation de points de vue irréconciliables."

    Abon !
    Cette phrase me conforte dans mon anti-démocratisme ... (o_O)
    L'expression d'opinions diverses et la confrontation de points de vue irréconciliables, c'est la démocratie et on a tenté d'instaurer des démocraties un peu partout dans le monde :p . Conséquence, ce sont des systèmes qui vivent sur la misère des autres ...
     
Chargement...