Chargement...

Les prisonniers d'Action Directe

Discussion dans 'Politique et débats de société' créé par Nyark nyark, 8 Mars 2009.

  1. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  2. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    Je sais, c'est long et ce genre de pavé en décourage plus d'un. Mais faites l'effort de le lire.

    Je poste régulièrement les dates des manifs de soutien à Jean-Marc Rouillan, Georges Cipriani, etc. Quand on se retrouve à 30 ou 40 dans ces manifs on est super contents (ceux de ce forum que j'y ai rencontrés ne me contrediront pas). Comme vous le voyez, là ce n'est pas posté dans les événements ou annonces de manifs, c'est juste une info. Ce qu'il y a de terrible, c'est que chaque fois qu'il y a des nouvelles concernant ces prisonniers, elles sont mauvaises, de plus en plus mauvaises. JMR est dans un état de santé alarmant. Privé de son ordi, il ne pourra plus écrire, peut-être la seule chose qui l'aidait à vivre.

    Est-il normal de laisser des gens plus de 20 ans en prison ? Se rend-on compte que si ces gens-là sont en prison c'est parce qu'ils ont lutté pour nous et pas pour leur intérêt personnel ? On peut être en désaccord avec leurs méthodes, mais merde ils ont accompli leur peine !

    Les manifs, telles qu'elles se font actuellement, ont clairement montré leurs limites. Ne faudrait-il pas passer à une vitesse supérieure ? Avez-vous des idées ? Lesquelles ? Je ne prétends pas détenir la solution, hélas, mais si au moins quelqu'un était prêt à en discuter, il en émergerait peut-être quelque chose...
     
  3. ivo
    Offline

    ivoMembre du forum

    1 542
    0
    117
    Juin 2007
    que dire de plus ....







    X[ !!!!!!!!!
     
  4. JiyuU
    Offline

    JiyuUMembre du forum Membre actif

    364
    0
    29
    Nov 2008
    Il y a un autre élément assez inquiétant dans cette situation c'est le principe de rétroactivité qui est normalement impossible :

    article 2 du code civil :
    « La loi ne dispose que pour l'avenir ; elle n'a point d'effet rétroactif ».

    pour plus d'infos : http://fr.jurispedia.org/index.php/Non-rétroactivité_(fr)

    Pour les prisonniers la situation est abjecte et inommable.
     
  5. Nyark nyark
    Offline

    Nyark nyarkMembre du forum Expulsé par vote Membre actif

    1 640
    0
    38
    Fev 2008
  6. libertaire, anarcho-communiste, syndicaliste
    JEAN-MARC ROUILLAN ENFIN HOSPITALISE !

    Jean-Marc Rouillan est hospitalisé depuis le 6 mars dans l'Unité
    hospitalière sécurisée interrégionale (UHSI), au sein de l’hôpital
    nord de Marseille, sans doute pour une pneumopathie.

    La très nette dégradation de son état de santé, si elle avait alarmé
    ses proches depuis plusieurs semaines, n’avait pas été sérieusement
    prise en compte par la direction de la prison des Baumettes. Les
    réponses médicales apportées par celle-ci à ses douleurs et à ses
    troubles furent de toute évidence insuffisantes. En l’absence de tout
    diagnostic sérieux, ces soins ne pouvaient en aucun cas empêcher
    l’aggravation de sa maladie, voire ils ont pu masquer le développement
    d’une pneumopathie. En réalité, son état exigeait une hospitalisation
    immédiate dans un service disposant de moyens diagnostiques et
    thérapeutiques correspondant à la gravité et à l'urgence de son cas.

    Il a fallu une intervention de l’extérieur pour que l’administration
    accepte enfin, sous la pression, de le transférer à l’hôpital. Un ami
    médecin qui avait pu l’examiner avait en effet adressé à l’autorité
    pénitentiaire un certificat établissant que son maintien dans ces
    conditions de détention mettait la vie de Jean-Marc Rouillan en danger.

    Notre alarme était donc fondée. Comme nous l’avons développé dans
    notre précédent communiqué ("Situation alarmante de Jean-Marc
    Rouillan, poursuite de l’acharnement judiciaire contre Georges
    Cipriani"), ces événements auront une fois de plus révélé la violence
    exercée contre les militants révolutionnaires emprisonnés et la
    nécessité de rester vigilants pour les défendre face à la vengeance
    infinie de l’État.

    Libération immédiate de Jean-Marc Rouillan !

    Le Collectif « Ne laissons pas faire ! »
    Paris, le 8 mars 2009


    http://nlpf.samizdat.net




    ----------
    Liberation des prisonniers d'Action directe !

    Abonnez-vous a la newsletter Nlpf! :
    http://listes.samizdat.net/sympa/subrequest/nlpf-infos



    Pour etre tenu au courant des initiatives :
    http://nlpf.samizdat.net


    http://www.action-directe.net
     
Chargement...
Discussions similaires
  1. Réponses:
    0
  2. Réponses:
    5
  3. Réponses:
    0
  4. Réponses:
    2
  5. Réponses:
    5
  6. Réponses:
    0
  7. Réponses:
    0
  8. Réponses:
    0